Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Deux vie une seule âme... Berk j'aime pas la poésie !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Deux vie une seule âme... Berk j'aime pas la poésie !   Dim 27 Oct - 0:59

Shuseï Fukasawa
NOM : Fukasawa
PRÉNOM(S) : Shuseï
SURNOM(S) : ...Shu-Kun...
ÂGE : 18 ans !
ORIGINE : Japonais pur souche !
ORIENTATION : Jumosexuelle ?... Ok Je sais pas 8D
GROUPE : Idoles !
ANNÉE : Troisième Année !
CLASSE : La Classe S !
OPTION : L'option Mode !
Caractère


Niveau caractère, qu'est ce ça donne ? Et bien... Pour commencer, Shuseï est quelqu'un de très très souriant, très bavard voire même très sociable, sa seule façon de vivre est d'être indépendant et il compte bien le rester. C'est le genre de type aime parler à n'importe qui n'importe quand sur son territoire, ou qu'on vienne lui parler pour parler de rien, si vous préférez. Le jeune homme très aimable ou souriant, mais il ne va pas ignorer les gens qui viennent lui parler, il ira jusqu'à avoir leurs numéros même cherchant très vite un moyen de l'utiliser. Vous l'avez compris, il porte simplement un masque pour sa popularité, toujours à faire les 400 coups pour bien se faire voir, c'est le pitre de la classe, mais il n'est pas idiot pour autant à ça non ! Il est très sérieux dans ce qu'il entreprend, on peut même dire même super pointilleux ! Sinon une fois seul, c'est plutôt un garçon sérieux dans son mode de vie, il peut même avoir un simple regard triste par moment et seul son frère connaît ses peines, mais surtout en tant que jumeau il sait quand il ment ou pas, puissance génétique.

Sinon il déteste ni les filles ni les garçons, mais ayant eu une histoire blessante avec l'une d'entre elles, il ne fait plus autant confiance aux autres, il fait juste semblant. Cela lui fait même un peu peur à vrai dire. De la patience et du temps, c'est la clef de sa maladie ! Vu qu'il a un certain charisme auprès des filles et garçon, un plan ou deux plans par ici ne le gène pas, c'est un homme quoi il a ses pulsions !Il n'a pas vraiment de préférence chez quelqu'un si cela doit faire "tilt" cela fera "tilt". Un peu comme un coup de coeur. Ou quoi que... Mais imaginons que ça fasse "tilt", qu'il finit par apprécier quelqu'un, il sera souvent taquin avec cette personne, voulant l'embêter et rester avec à tout prix jusqu'à l'énerver même, juste pour avoir une réaction de sa part. Mais bon il sait toujours se faire pardonner, petit sourire, petite phrase qui passe et hop ! Le tour est joué, tout va bien dans le meilleur des mondes ! Un peu.. comme avec son frère quand on regarde bien, ils sont tellement fusionnelles. Sinon il aime la bonne nourriture faite maison ou autre, c'est son point faible je pense. Goinfre ? Un peu... Pour en finir, il est souvent dans ses pensées, tellement qu'il dessine un peu partout. Peut-être l'aurez vous compris ou non. Mais sa vocation est de devenir une idole a par entière. En effet, quand il plonge dans son univers, on remarque que rien ne compte plus que la musique pour lui.

Sinon ce qu'il déteste, c'est qu'on lui donne des ordres, peut être pas en cours c'est naturel, mais dans la vie de dehors avec des personnes du même âge, le respect d'autrui, il ne supporte pas l'injustice ou qu'on fasse du mal gratuitement. Sous ses airs de prince charmant il peut se montrer violent si on l'énerve ou qu'on franchisse un peu trop dans sa vie privée. Très protecteur envers son frère le premier ou la première qui s'approche il lui fera en quelque sorte un questionnaire de policier pour, soit l'effrayer ou tester la personne. Il peut aussi se montrer tellement mesquin et sournois qu'on pourrait penser qu'il ne s'agit pas de la même personne, tout ce qu'on sait, c'est qu'il est ambitieux et qu'il ne baisse jamais les bras. C'est surement une qualité chez lui.
Physique


Que peut-on dire de Shuseï ? Déjà, que c'est une perche pour son âge, mesurant environ 1m78. Ouais c'est plutôt grand et souvent cela ne l'arrange pas vraiment, toujours regarder les autres en baissant la tête, c'est un peu... chiant ? Ennuyant ? Fatiguant ? Ouais, on va dire ça. Ayant une corpulence fine, il n'a pas vraiment de complexe ou besoin de faire de régime ou de prendre soin de lui, la génétique a déjà tout fait. Mais gaffe ! Ça veut pas dire qu'il est anorexique, du tout. En effet, il n'a pas le corps d'un bodybuilder (encore heureux d'ailleurs) mais possède une musculature bien marquée au niveau de ses bras, ses hanches et ses cuisses. Si on s'attarde même, qu'on regarde de plus près, on peut bien voir les os finement tracés sur ses mains. Je ne parle même pas de l'os de sa clavicule bien voyante sous sa peau.

Pour un sang japonais il n'a pas eu de chance. Quand on le regarde il fait plutôt pensé à un punk venu d’Amérique, malgré sa grande taille qui dépasse largement la moyenne des hommes en Asie. Pourquoi ? C'est simple, même très simple. Avoir de long cheveux blanc aux reflets argentés, bien sûr c'est une couleur, quelques mèches de cheveux cachant son œil droit, légèrement en pagaille, ainsi que des yeux magenta virant violet en fonction de la luminosité, ça aide déjà pas. A oui ! Petit détail il a un grain de beauté en-dessous de l'oeil gauche ! De plus, il a une peau très claire et douce comme celle d'un bébé, virant presque au pâle, qu'on pourrait croire qu'il est malade ou simplement fragile ce qui est bien sûr, faux. Il pète la forme ! En parlant de son visage, quand il était enfant il ressemblait plus à un japonais, mais on pensait souvent qu'il était une fille habillée en garçon, à cause de ce joli petit minois efféminé déjà tout jeune enfant. Après tout, comment s'en douter avec ses yeux tirés sur les côtés, étant légèrement en amande et ses traits fins, presque aussi innocent que ceux d'une jeune fille ? Oui. Définitivement, on peut dire que c'est un garçon efféminé au plus au point. Heureusement, pour lui, sa voix est grave et slave. Sinon il aurait prit cher. Vous imaginez si en plus il avait eu une voix aiguë et douce ?

Côté pilosité, il n'a pas non plus à se plaindre, on va dire que c'est un cadeau de son paternel. Dans sa famille les poilus peuvent partir, il y en a pas ! Enfin... Bon cela ne veut pas dire qu'il en a pas du tout hein ! Il en a mais... moins que les autres. Il n'est pas imberbe, mais ne se rase pas tout les matins non plus. Et puis il n'aime pas vraiment ça la barbe donc il prend grand soin de se raser tous les deux ou trois jours. Ainsi, quand on touche sa joue, c'est tellement lisse qu'on pourrait croire que notre grand garçon aux cheveux argentés à préserver sa peau de bébé, sans imperfection.

Niveau vestimentaire ? Il est, mais très difficile. Tout ce qui compte pour lui est qu'il soit le plus lumineux possible, le plus voyant, mais aussi qu'il se sente bien dans ses vêtements. Il n'a pas des goûts des paysans hein mais surtout pas ! A vrai dire, il prend souvent des vêtements qui le mettent en valeur, comme des couleurs sombres tel que le noir ou le gris, mais cela ne lui empêche pas d'avoir d'aimer, même adorer, les vêtements flashy tel que du rose ou autre. Il est égale à lui-même sur son niveau vestimentaire plutôt excentrique et surtout pétant ! Des jeans cuirs ou des normaux déchirer au niveau des genoux, chaîne, motifs, tout lui semble allé avec ses hanches fines, mais attention si l'habit ne lui va plus il va très vite péter un câble ! Sinon quand il est dans sa chambre rien de mieux qu'un short ou un jogging et en été, être en boxer avec la chaleur, il n'y a rien de mieux.

Globalement, Shuseï s'occupe vraiment de son physique, faisant attention au moindre détail, laissant ses cheveux pousser jusqu'au niveau de son cou, c'est comme une fierté pour lui. Jamais il irait chez le coiffeur pour se raser la tête entièrement, mais vraiment vous pouvez toujours rêver. Après tout, il tient quand même à avoir une chevelure sur le crâne, mais aussi ses cheveux c'est toute sa vie ! Mais laisser pousser ses cheveux ne veut pas dire qu'il ne les entretient pas ! Au contraire, il les lavent tous les jours, avec divers shampoings, un pour la brillant, des soins, des masques, pire qu'une fille ! Ils ne seront jamais gras. Plus de détails bref, mais pas non plus inutiles ? Il a une boucle d'oreille sur son oreille gauche,là ou ses cheveux ne recouvre pas en quelque sorte, plus précisément, un anneau en argent ressemblant à une petite étoile. Ensuite, sur son cou, on peut admirer un tatouage, représentant le kanji japonais de l'espoir. Pour conclure, il porte quelques bracelets, argentés ou une ou deux chaînes. Mais ça c'est quand il sort. Il est plutôt coquet comme garçon, mais quelle idole ne le serait pas ?

Histoire


Connaître l'histoire des jumeaux ne sera pas de tout repos, vous savez, c'est une histoire dure à entendre, mais le plus dur c'est de le vivre. Cette histoire montre à quel point la vie peut être cruelle et sans pitié, mais heureusement après l'orage on trouve la lumière du soleil, l'espoir.

Comme toute histoire, il faut un début. Tout commence par un homme et une femme, amoureux depuis longtemps, qui ont réussis à avouer leurs sentiments, dont l'amour a tenu bon, finissant par se marier. Quel est le plus beau cadeau pour un couple ? Un enfant ! Bah là, ils en ont eu deux d'un coup ! Deux adorables garçons dans la même ovule, donc en clair des jumeaux. Shiki, né de 10 minutes avant Shuseï. Certes avoir des jumeaux ce n'est pas de tout repos surtout quand l'un est plus diablotin que l'autre. Et oui Shuseï depuis son enfant a toujours su montrer son petit côté de démon par apport à son jumeau.

On pouvait dire que c'était une famille colorée. Pourquoi colorée me demandez vous ? Car à chaque couleur sa particularité, comme chaque membre de la famille, une mère douce et attentionnée, un père strict mais si tendre, un frère calme et sérieux et Shuseï, le petit plaisantin. Toujours à faire le pitre, mais même si les deux enfants étaient bien différents, ils étaient toujours fourrés ensemble, rien à faire c'était pire que du scotch ou de la glue extra fort. Ce qui était étrange entre eux, c'est que si l'un n'était pas bien l'autre le ressentait, donc si l'un pleure, l'autre aussi, c'est comme une fusion. Jusqu'à leur an, ils grandirent sans aucun souci toujours le sourire et les yeux qui pétillaient d'épanouissement.



Quand ils étaient assez grands pour parler, marcher, ils allaient souvent dans un petit parc près de chez eux avec l'un de leurs parents. Malgré les autres enfants, ils ne voulaient que rester tous les deux. Puis comme dans toute histoire, il fallait qu'il y ait un retournement de situation. Leur père qui travaillait dans une entreprise en tant que cadre, avait des employés à sa charge et une bonne entente avec son patron. Je dis bien "travaillait". Rien n'arrive sans échec, et l'entreprise en connu un, d'échec. Afin de ne pas faire faillite, il fallu supprimer des emplois et bien sûr, leur père y est passé, mit à la porte. Essayant de passer au dessus de ce licenciement, il tenta maintes et maintes fois de trouver un autre boulot, mais les temps sont durs et les employeurs ne prenait que du nouveau sang, des jeunes pouvant faire deux fois plus de choses...

Suite à ce bouleversement de situation, étant au chômage, leur père sombra dans l'alcool, le tabac et surtout la dépression, même si le sourire et la douceur de sa famille était présente, il ressentait le besoin de quitter ce monde, mais pas seul. La folle idée de faire un suicide familial était devenu de plus en plus présente dans son esprit. Un soir alors qu'ils avaient rendus une petite visite aux grands parents, le père au volant d'une voiture, fixait la route de manière sombre, le regard vide. Qui aurait pensé qu'il aurait volontairement perdu le contrôle du véhicule, percuter un arbre pour mourir avec sa chère et tendre famille ?

Seulement on ne peut pas tout prévoir, il n'aurait jamais pensé que ses enfants survivront ainsi que sa femme. Seulement, la mère fut sérieusement blessé, ce lui déclencha une paralysie de ses jambes et bras. Quant aux enfants, Shuseï et Shiki n'eurent que des blessures superficielles. Ils n'avaient que 6 ans ,mais ce souvenir qui avait briser leur joyeuse famille en morceaux restera dans leur mémoire à jamais. Leur mère, définitivement dans un fauteuil roulant, devait souvent faire des allés et retours à l'hôpital le plus proche, Shiki et Shuseï devaient donc dormir chez les voisins, une petite famille, un père, une mère et un enfant unique qui avait 5 ans de plus nommé Shûji Kyoya.

Shiki était particulièrement sensible à cette tragédie, Shuseï lui restait fort malgré l'envie de pleurer, pour son frère. Shûji était un garçon sérieux, intelligent qui avait prit une certaine affection pour les jumeaux, faisant tout pour leur faire oublier l'accident, il les sortait souvent au parc ou ailleurs pour leur faire changer les idées. Restant sur le banc, les deux frères jouaient souvent dans le bac à sable à faire des châteaux ou autre, des jeux d'enfants quoi. Mais depuis l'accident qui a fait le tour du quartier, les enfants se moquaient souvent d'eux et les embêtaient pour un rien Les poussant, les frappant... et oui la génération d'aujourd'hui fait peur.... Mais Shuseï faisait tout pour protéger son frère, se battant comme il pouvait contre eux. Voyant son frère pleuré, surement de peur il poussa celui qui l'embêta et se pencha vers Shiki :

« Shi-Chan ! Toi et moi on les écrases ! Fais-moi confiance !»



Toujours près de son frère... oui c'était sa seule famille après tout. Ils finirent dans un sale état quand ils rentrèrent, mais ils étaient tellement fiers d'eux d'avoir donné une bonne leçon à ces faux brigands ! A force ils s'habituèrent à voir leur mère le week end à l'hôpital et la semaine, rester chez les voisins qui devenaient petit à petit une nouvelle famille. Même Shûji devenait comme un grand-frère, bon ok, très protecteur, mais il en était un !

Quelques mois plus tard, l'hôpital donna l'autorisation à leur mère de rentrer. Certes c'était dur pour eux de s'occuper de leur mère alors qu'ils étaient aussi jeunes, mais ils le faisaient quand même. Faisant tout pour la faire sourire et puis il y avait aussi les voisins qui étaient là ! Ils grandirent alors avec leur mère en chaise roulante. Quand il eut 15 ans, Shuseï devint déjà un garçon charismatique, parlant avec n'importe qui, prêt à faire des plaisanteries, lui et Shiki était très populaires, pour leurs physiques, mais aussi pour ce qu'ils étaient.A vrai dire, leur période au collège était mouvementée. Certes beaucoup de filles avaient le courage d'avouer leur amour, mais une seule a su faire battre le coeur de notre petit délinquant.

Très garçonne, courageuse, mais au fond si sensible, elle était dans le même club de basket que lui. C'était surement le coup de foudre oui, la voir tomber ainsi avec disgrâce, ça l'a tout de suite perturbé. Aaah l'amour... Elle avait son propre humour et sa propre façon de voir les choses, c'est ce qui lui plaisait chez elle. Bien sûr, il n'aura pas fallu longtemps pour qu'ils sortent ensemble. C'était le couple le plus inattendu, beaucoup se demandait ce qu'ils faisaient ensemble, mais ils étaient heureux. Même avec une copine, jamais il n'a délaissé son frère, tous les trois étaient vraiment heureux ensemble. Il avait confiance en elle, il était donc évident qu'il la laisse seule avec son frère pour faire autre chose, sans s'inquiéter. Après tout, il avait confiance en elle.

Seulement, avec un tel "amour", qui aurait penser qu'elle était le genre de fille à draguer le frère de son petit ami ? A vouloir le tromper, car c'était un plan pour être avec le frère. Cette histoire a briser le jeune Shuseï, surtout quand il l'a surpris à essayer de chauffer son jumeau. Il avait sans aucun doute confiance en son frère, jamais il l'aurait trahi. Cette fille, nommé Ambre, elle fut vite jeté de sa vie, laissant quelques blessures encore fraîches, montrant à quelle point c'était dur de faire confiance de nos jours. Certes il était toujours aussi proches des autres, mais on pouvait sentir la distance quand même, personne ne le connaissait aussi bien que Shiki. Depuis ce jour, il voulait juste être différent de son frère, ne pas être que le frère de Shiki, être lui ! Etre Shuseï ! Il décida de laisser ses cheveux plus en pointe, et de les teindre en blanc, pour qu'on puisse les différencier.



Vers leurs 17 ans, une nouvelle pour conclure arriva dans leur famille, leur mère ne pouvait pas retrouver ses jambes et ses bras. Mais de nos jours, la technologie ayant bien avancée, ils pouvaient rénover leur maison pour qu'elle soit vraiment dépendante d'elle-même ! Cependant, les travaux coûtaient vraiment très chers et leur mère interdisait de travailler à 17 ans et de délaisser leurs études pour si peu, elle voulait qu'ils aient un bel avenir ! Shuseï était pourtant déterminé... Pendant presque une année il chercha le moyen de payer cette opération ou de refaire la maison pour qu'elle ne soit pas si dépendante ! Marchant dans les ruelles, un homme l'arrêta se disant qu'il était producteur d'une agence d'idole et que le physique de Shusei était très demandé. Il refusa, il avait pas que ça à faire après tout ! ... Mais c'est vrai que c'était une idée... Il prit soudain goût pour la musique et le chant, allant prendre des cours discrètement avec sa prof de chant. « Il a du potentiel » disait-elle.

C'est la qu'elle lui parla d'une école spécialisée pour les personnes comme lui, Saotome Gakuen.

Une académie pour  des personnes qui veulent devenir célèbre ! Idole... Shuseï adore se montrer en spectacle, pourquoi pas ? Seulement comment le dire à son frère et sa mère... Et puis pendant qu'il avait les cours, il avait délaissé son frère sans le savoir, allait-il bien le prendre ? C'était un risque.. Mais quand ils furent face à face, c'était comme une fusion, Shiki voulait le suivre dans cette voie, peut être avait-il eu une aventure de son côté ? Il ne savait pas, mais son frère voulait être son compositeur, c'est vrai qu'avec son intelligence... Ils pourraient faire le meilleur duo de tous les temps qui sait ?! Décidés, ils se mirent au travail pour entrer dans cette école et bien sûr, comme toute fin heureuse ils réussirent, cependant ceci n'est pas une fin. C'est un commencement, une nouvelle histoire mise en marche. Qui serez-vous pour eux ? Quel destin vous relira ? Ceci est un mystère !
About you
PSEUDO : Logan, Drew, Shô
ÂGE : 17 ans
PERSONNAGE SUR L'AVATAR : Tsubaki Asahina - Brother Conflict
COMMENT AS-TU TROUVÉ LE FORUM : Tops sites °°
AUTRES : Je suis pas venu seul mon jumeau m'accompagne !



Dernière édition par Shuseï Fukasawa le Lun 28 Oct - 16:52, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Deux vie une seule âme... Berk j'aime pas la poésie !   Dim 27 Oct - 13:44

Bienvenue ! ♪
J'adore ton perso' au passage *^*

Bon et plus sérieusement, de ce que j'ai pu lire déjà c'est pas mal du tout, tu es sur la bonne voie ! Je n'ai pas repéré de fautes, et tes textes sont bien détaillés : on se fait facilement une idée du personnage. Aucun problème pour le moment donc !
Sauf qu'il manque le code, mais ça tu dois déjà le savoir. x')

Bonne continuation o/
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Deux vie une seule âme... Berk j'aime pas la poésie !   Lun 28 Oct - 14:50

J'ai finis l'histoire mais je voudrais encore la corrigé et peut être l'améliorer ! Donc me validé pas de suite please XDD ♥♥
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Deux vie une seule âme... Berk j'aime pas la poésie !   Lun 28 Oct - 15:58

C'est noté ! Il faudra juste que tu me préviennes lorsque tout sera bon pour toi, je pourrais alors procéder à la correction et peut-être à la validation. ;)

Edit : Tout est bon je te valide o/

Tu es validé !
Tu peux désormais aller recenser ton avatar Et maintenant que tu fais partit de la famille il te faut rp, pour cela passe une demande, ou alors envois un MP à la personne que tu vise en particulier ;) et qui dit rp dit lien alors n'oublies pas de faire ta relationship. De plus il est important que tu fasses une demande de logement histoire d'avoir un toit où dormir ! Et penses à regarder comment gagner des yens pour pouvoir t'acheter toutes sortes de choses. N'oublies pas de faire un tour du coté des news pour être au courant de tout et bien sûr la zone flood t'ouvres ses bras, mais attention aux abus ;)
Sur ce, bon rp sur le forum !
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Deux vie une seule âme... Berk j'aime pas la poésie !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Deux vie une seule âme... Berk j'aime pas la poésie !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Deux âmes perdues sur les falaises. [Nagate SEUL]
» Levis x caniche gris moyen (dept 42) ADOPTE
» Duel entre deux âmes soeurs. [PV Luke Kayan]
» Deux humoristes virés du poste

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saotome Gakuen :: The secrets moments :: Présentation des personnages :: Archivées-
Sauter vers: