Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Une pièce aux milliers de secrets f.t [ Eliot / Luka ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Une pièce aux milliers de secrets f.t [ Eliot / Luka ]   Jeu 16 Juil - 18:02

Une pièce aux milliers de secrets
Yuka
Eliot
Luka
Yuka


Il était près de 20 heures du soir lorsque nous avions commencés à cherché dans l’immense bibliothèque. Moi , qui adorée les chasses aux trésors j’avais tout prévu dans un sac accroché à mon dos : Une lampe torche, de l’eau et pour finir un bon cutter. J’étais associée avec deux garçons vraiment mignon et talentueux à la fois, quelle chance ! Nous avions un peu discuté, le brun s’appelait Eliot est été en classe S, l’autre garçon été un Master qui était très doué. Pour qui devait-il me prendre franchement, une 1er année dans la classe B … Allons ! Il ne fallait pas que je démotive !

Je n’étais pas souvent allée à la bibliothèque, préférant le sport que la lecture. Nos recherches commencèrent chacun opté pour des techniques différentes. J’avais décidé de feuilleter chacun des livres de cette bibliothèque ! Alors que je m’attendais à une recherche palpitante il n’y avait rien d’autre que des livres ici, même pas quelques indices tout était nickel. Le temps passait longuement et on pouvait entendre le tic tac de l’horloge délimitant chaque seconde. Brusquement un bruit de glissement me fit lever la tête du bouquin c’était une étagère qui bougeait … Attends ?! Quoi ?! Une étagère venait de se déplacer ! Luka et moi regardaient Eliot qui tenait un livre et se tenait devant l’étagère mouvante.  Mes yeux pétillaient, mon visage offrant un jolie sourire, je me suis alors levé d’un bond et courus vers lui en m’exclamant :

« Qu’est ce qui sa passe ?! Comment t’as fais sa c’est génial ! … »

Je me tus brusquement. Luka nous rejoint et fixait lui aussi le passage découvert désormais. Moi qui m'attendais au trésor ... Quelle déception ... Le meuble avait révélée un escalier poussiéreux vraiment glauque, mon cœur battait a cent a l’heure,  mes yeux étaient grand ouvert. On va vraiment entrer la dedans ?! Il me semblait que je n’avais pas trop le choix. D’une voix hésitante je m’exprimais :

«  On y va ? J’ai ramené une lampe torche … »

Je me ressaisis, et sortais de mon sac la fameuse lampe :

« La voilà ! Allez avançons ce n’est qu’un vieux escalier après tout … Pas vrai ? Je passe devant puisque j’ai la lampe ! »

Quelle idiote ! Pourquoi je m’étais proposée pour passer devant !? Je ne devais pas faiblir devant des personnes aussi douée que ses deux là ! J’entrais donc dans le passage et commençais a descendre les 13 marches qui me séparaient du sous sol. Nous arrivions enfin au bout. C’est bon … J’entrais dans une vaste salle éclairée par la seul lumière de la bibliothèque.  Oh la la je n’aimais pas du tout cette endroit, il était remplis de peinture et plus précisément de portrait. Chacun d’entre eux avait une plaque avec surement le nom de la personne qu’il représentait. J’avais peur, mon souffle n’était pas régulier. Dans les films d’horreurs, les films policiers et tous autres polars il y avait toujours des portraits observant les gens ! Sa me mettais vraiment mal à l'aise mais la curiosité avait pris le dessus et m’emmenait vers un des tableaux. Il représentait une femme mais c’est tout ce que l’on pouvait voir à cause de la poussière. Luka frotta la plaque de métal ou un nom été inscrit, je lisais :

« Angela Sa … sa ? La suite est impossible à lire, attendez ! Angela n’est pas le nom de la personne qui avait écrit la lettre ?! On est sur la bonne piste les garçons ! »

Fiche de liens (c) Miss Yellow


HRP:
 


Dernière édition par Yuka Utako le Jeu 20 Aoû - 10:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

MESSAGES : 550

Je veux qu'on voit mes muscles à la télé.

MessageSujet: Re: Une pièce aux milliers de secrets f.t [ Eliot / Luka ]   Jeu 16 Juil - 20:42


Des portraits
I'm sexy ▽ Et je suis là près d'eux, vivant encore un peu, tuant le temps de mon mal, tuant le temps de mon mieux.  
L’anglais regarda son portable, il était 20 heures quand son groupe commença son investigation et le lieu qui leurs avaient été assigné était dans un premier temps la bibliothèque, un endroit qui n’a pas franchement d’intérêt pour Eliot. L’anglais s’était mis dans une tenue des plus « classes » en débardeur moulant et un jogging avec des poches en motif léopard, une classe sans égal à cet heure n’est-ce pas ? Les deux individus qui l’accompagnait étaient un ainé, un master du nom de Luka Mayer, comme Eliot avait pu s’en douter il avait beaucoup de talent et jeune fille du nom de Yuka Utako, une première année de la classe B, plutôt mignonne.

Eliot comme Yuka était sous les ordres du master et pour le moment il n’était pas trop autoritaire donc ça allait. Eliot commença à faire un petit tour du côté des grandes étagères, pour s’éclairer il utilisait l’application lampe torche de son téléphone, car oui il ne fallait surtout pas attirer l’attention. Des livres et encore des livres, franchement pourquoi le principal lui a attribué cette pièce, elle n’a pas grand intérêt, ils trouveront rien ici, cependant Eliot s’arrêta sur une étagère en particulier à la section composition, un livre l’interpellait, enfin deux pour être précis, deux qui ont la même couleur, mais pas le même texte d’introduction. Dans un premier temps il lit intérieurement les écrits « Dans la pénombre » et le second « La lumière », Eliot sortit les deux livres et chuchota les deux titres et à ce moment il entendit un glissement et il resta la bouche grande ouverte face à ce qu’il se passait devant ses yeux, l’étagère bougeait sur le côté laissant apparaitre un passage sombre. L’anglais tourna la tête lorsque sa camarade le questionna, il la regarda avec un grand regard, les livres dans les mains.

« Euh…euh…je sais pas…j’ai pris les livres et ça s’est ouvert. »


Le passage donnait sur un escalier de pierre, poussiéreux, des toiles d’araignées se trouver sur les murs froids de ce passage.  Yuka avec sa lampe torche passa la première et avec un grand sourire assez flippant il fallait dire Luka indiqua à Eliot de la suivre, franchement il ne le sens pas ce master, pourquoi il a la très nette impression qu’il n’est pas normal ? M’enfin, il continua de suivre sa camarade et resta sans voix lorsqu’il découvrit l’immense salle remplit de tableaux, une salle d’époque visiblement vu la décoration et les tapisseries. Mais un tableau retenait l’attention de notre anglais et de Yuka visiblement, Luka nous avait rejoints également et en frottant la plaque qui se trouvait en dessous, le nom d’Angela était révélé.  Eliot regarda attentivement la peinture, le portrait de la femme était joliment fait, elle avait des traits caractéristiques européens, une chevelure brune tirant sur des reflets roux, des yeux verts, un grain de beauté sous l’œil et une peau blanche et en bas à droite Eliot contemplait la signature du maitre, il connaissait bien ce type d’œuvre puisque son père avait voulu réaliser des portraits autrefois et il resta sans voix, son visage devenait pâle.

« Si c’est…c’est elle….mais regardez la date…1852…ce n’est pas possible, ça peut pas être elle. »

Il reprit son téléphone avec son application et alla regarder un peu plus loin, on dirait que la pièce était aménagée comme un salon, des sofas, des canapés, tables basses et autres meubles de rangement. D’ailleurs sur une des tables se trouver un livre, en très bon état et en ouvrant il remarqua un marque page et par chance le livre était en anglais seulement il ne comprenait pas le sens du bouquin, il parlait  du « cœur de l’océan » un objet qui avait été retrouvé dans le tombeau d’une souveraine métis, anglaise et autrichienne, c’est un objet inestimable d’une grande beauté, seules les femmes promises à un grand homme devait recevoir ce présent. Eliot resta perplexe dans sa lecture, les mots désignant l’objet étaient flous, comme si quelqu’un avait intentionnellement fait ça pour que personne ne sache ce que c’est.  
▲ ELIOT
(c) AMIANTE





Spoiler:
 

_________________

 
SECRET NIGHT ★ i’m drunk off your hazy eyes and scent the tip of a sweet love is like a fire on this night when even the moon is sleeping, let’s secretly leave (c) P!A


Cadeaux :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Une pièce aux milliers de secrets f.t [ Eliot / Luka ]   Mar 21 Juil - 0:04



∞ Une pièce aux milliers de secrets
Eliot & Yuka & Luka


Il y a peut être à peine un jour de cela, notre club, celui du paranormal avait reçu une lettre des plus étranges. Le principal l'avait par la suite prise et avait organisé cette grande chasse au trésor! Cette lettre n'avait fait qu'attiser ma grande curiosité! Pour moi ce genre de choses étaient tout simplement passionnante! On va dire que c'était mon petit côté enfantin. J'avais préparé un tout petit sac avec un petit carnet qui pourrait peut être me servir, de l'eau quelques petits trucs à manger, on savait jamais hein... Et une lampe torche! Tout comme mon meilleur ami Joshua je m'occupais aussi d'un groupe.

En fait ça me faisait un peu rire parce que... Je n'avais absolument pas l'âme d'un leader!  De toute façon dans un groupe il y avait forcément un plus leader que les autres, on verrait bien! J'avais très hâte de m'amuser! Le garçon c'était Eliot en classe S  3 ème année si je ne me trompe pas, il m'avait l'air plutôt calme, mais ce n'était qu'une impression! La pétillante jeune fille c'était Yuka une première année en classe B! Elle était vraiment expressive et adorable comme tout!  Nous étions en soirée, 20h pour exact, nous avons fouillé un peu la bibliothèque, cet endroit était d'ailleurs comme ma deuxième maison, étant un féru de lecture et de romans de tout genre. Eliot trouva par la suite un passage des plus surprenants.

J'avais longuement fixé le passage en question avec des yeux brillants d'excitation, un peu comme un petit garçon qui avait très hâte!  Oh ça pour être génial ça l'était tandis qu'ils parlaient tout deux j'avais pendant un bon fixé le passage et un petit sourire mesquin s'était affiché sur mes lèvres. Il semblerait que cela soit un peu lugubre. J'avais laissé Yuka prendre la tête même si moi aussi j'avais une lampe torche. Je n'avais pas envie d'être devant... Pas parce que je flippais non non il y avait une autre raison un peu plus saugrenue je dois bien l'avouer. Lorsqu'on était à l'arrière on pouvait apercevoir beaucoup plus facilement les expressions et les visages de nos chers camarades.  Voyant que Eliot n'avait pas avancé je lui avais dit d'un signe de tête et avec un grand sourire de le faire avant de les suivre à mon tour.

Aurevoir monde de la lumière snif Je n'avais pas beaucoup parlé jusque là il fallait dire que je passais plus mon temps à observer la situation et ce qui nous entourait. Lorsque nous descendions les marches on pouvait entendre résonner nos pas il y avait quelques toiles d'araignées et je me disais que franchement ils auraient pu faire un peu de ménage? Nan?  Une fois après avoir descendu les escaliers poussiéreuse nous nous étions retrouvé en présence de tableaux lugubres. Mais ma foi il y avait quelque jolies femmes quand même! Toutes mortes à mon plus grand désespoir... J'examinais lentement les tableaux jusqu'à dépoussiérer la plaque où était inscrit un nom. J'avais remarqué vaguement un A sous la poussière, c'est la raison pour laquelle je n'avais dépoussiéré que celui ci. Angela... C'était bien le nom de la femme que nous nous recherchions!

Bon sang c'était tout à fait impossible que ce soit elle qui ait vraiment écrit la lettre!  Toutefois si c'était si impossible que cela je ne crois pas que notre principal en aurait fait quelque chose de si important. Je continuais à fixer le tableau écoutant quelque peu Eliot et Yuka. Eh bien je pense que nous étions sur la bonne piste. Lorsqu'Eliot avait pris le livre je m'étais discrètement mis derrière lui en lisant. Autrichien, anglaise et autrichienne... Ca avait un rapport avec mon pays... Si je me creusais la tête peut être que je pourrais trouver quelque chose mais absolument rien ne me vint à l'esprit... Bon sang tout ça me semblait louche et puis pourquoi il y avait des sofas si bien entretenus, ce salon ne me plaisait pas du tout....

Je vis alors la lampe grésiller un peu et la fixait stupéfait.


"C'...c'est pas normal ça... "


J'étais devenu un peu plus livide mais essayais de ne pas perdre mon calme. Les vivants restaient toujours plus forts que les esprits après tout!

"Eliot prends le livre, on va aller plus loin ce salon ne me rassure absolument pas."

Alors que je me dirigeais vers Yuka je sentis mes pieds appuyer quelque chose... Comme une sorte de pédale? enfin bref je n'avais pas les mots mais la sentence fut immédiate. Une trappe s'était ouverte sous nos pieds et on était tombé tout les trois sur le sol. Enfiiin sauf miss Yuka qui s'était écrasé sur moi. Encore heureux que ce n'était pas si haut. Je me frottais le dos essayant d'oublier la douleur que j'avais cocci dû à la chute.

"Aaah pas que tu sois lourde miss mais je suis démonté..."

Après que la demoiselle se soit levée et que je lui fis un sourire taquin et un petit clin d'oeil. Je me levais en dépoussiérant mes vêtements. Pour le coup c'était vraiment sombre, je pouvais toutefois voir encore des tableaux! Mais qu'est ce que signifiait tout ça? Je pris moi aussi ma lampe torche dans mon sac et l'allumais sur mon visage avant de fixer Eliot et derrière son dos en posant une main sur son épaule.

"Elioooot je suis le défuuunt amaaant d'Angelaaaaa, je suis une âmeeee mauditeeee je cherche à me vengeeer bouuuh"

Il fallait bien détendre l'ambiance hein et puis faire peur aux gens ça m'amusait un peu oui je l'avoue. Je me raclais la gorge, sur le point de lui demander plus sérieusement si il avait toujours le livre avant de voir au sol un vieux morceau de papier. Je le pris entre les mains et tentais de le déchiffrer. Ce n'était pas un papier du livre non pas du tout ça en était un autre. Toute l'écriture de cette lettre était effacé sauf le Dear... Et une lettre le a et tout à coup j'eus une idée brillante.


"Eliot, Yuka! Je crois que ça fonctionne comme un code! Certaines lettres sont claires et nettes, c'est la même chose dans ton livre Eliot! Je pense qu'en les rassemblant tous on peut trouver quelque chose, peut être une carte ou mieux ce que l'on cherche vraiment! Mais je penche beaucoup plus pour une carte."


Je pris alors mon carnet et mon stylo, carnet dans lequel il était inscrit des petits mots tels que "le coeur bleu de l'océan"  "Dans la pénombre" "La lumière" et enfin "Angela une très jolie femme pour son époque" mais bref passons. J'étais prêt à commencer à marquer ce que Yuka et Eliot me dicterai jusqu'à entendre un gros CRAK...

"Ha ha là je vous jure que c'est pas moi..."

Dis je avec un rire crispé... Vraiment vraiment je flippais un peu je devais l'avouer mais dans le fond qu'est ce que je m'amusais! Même si on risquait certainement de rester à jamais coincé dans cet endroit.

"Les amis je suis si content que ce soit avec vous que je passe mes derniers moments snif Ca m'émeut!"

Ca c'était pas pour détendre l'ambiance par contre, c'était juste parce que j'avais un mauvais pressentiment un très mauvais pressentiment!



made by great thief.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar

MESSAGES : 550

Je veux qu'on voit mes muscles à la télé.

MessageSujet: Re: Une pièce aux milliers de secrets f.t [ Eliot / Luka ]   Jeu 23 Juil - 14:45


Des portraits
I'm sexy ▽ Et je suis là près d'eux, vivant encore un peu, tuant le temps de mon mal, tuant le temps de mon mieux.  
Eliot avait toujours le livre entre les mains, sincèrement ce livre l’intriguait au plus haut point, il releva seulement le regard lorsque l’ainé prit la parole. Eliot hocha dans un premier temps la tête gardant alors le livre contre son torse et esquissa un sourire enfantin en se collant un peu contre Luka et il le regarda.

« Oh ça te fait peur cet endroit ? Tu veux que je t’aide à te rassurer ? Mais pour ça faut trouver un endroit discret sempai. »

Il ondulait des hanches tout en lui faisant un clin d’œil, s’il n’y avait pas cette demoiselle en leur compagnie, Eliot aurait été ravi de le draguer sans retenue et peut-être même qu’il aurait réussi à l’attirer dans ses bonnes grâces qui sait. L’anglais reprit son sérieux et en avançant aux côtés de ses camarades cependant Eliot entendit un « clic » très distinct et ce bruit avait pour conséquence l’ouverture d’une trappe et les trois jeunes étudiants se retrouvèrent dedans. On pouvait entendre les magnifiques injures d’Eliot dans sa langue paternelle qui est l’anglais. Franchement ce genre de chose ne pouvait pas avoir lieu, il était sûr que tout ça était la faute de Luka, bizarrement Luka lui donnait une impression bizarre.
L’anglais se releva se secouant un peu pour enlever la poussière qu’il y avait sur ces vêtements et pour le moment le jeune homme avait pour seule lumière les lampes de ses camarades et lorsque quelque chose d’imposant se posa sur lui Eliot avait sursauté laissant entendre un léger cri de terreur et lorsqu’il se retourna il découvrit que tout cela n’était qu’une farce de Luka, non mais franchement il n’avait pas autre chose à faire celui-là. L’anglais serra les dents avant de s’avancer vers lui, lui crochant dans le t-shirt.

« Nan mais t’es con ou quoi ? J’ai failli mourir avec tes conneries là, pauvre abruti ! » Il le lâcha brusquement avant de laisser entendre « Ah et puis merde voilà ! »

Lorsque son camarade expliqua sa version des choses dans un premier temps Eliot resta le fixer du regard, sans vraiment comprendre ce qu’il voulait dire par là et puis il lui tendit le livre pour qu’il puisse observer cette petite pièce et un bruit se fit entendre en fond. D’abord il se retourna vers Luka qui affirmer que ce n’était pas lui alors Eliot déglutit et faisait comme si de rien n’était. Pour le moment la première priorité était de remonter et lorsque son camarade reprit, Eliot soupira de désespoir.

« Nan, mais t’as pas fini de raconter que d’la merde là ? J’vais essayer de remonter, mais n’en profiter pas pour regarder mon cul hein. »

Il rit un court instant avant de commencer à s’agripper comme il pouvait aux parois, mais il avait du mal à monter, il glissait à certain endroit et après ses efforts il se hissa en haut et en ayant les bras agrippés sur le sol de la pièce précédent Eliot resta les yeux grand ouvert et se mit à chuchoter.

« Hé, vous me croyez si je vous dit que en face de moi, il y a de la lumière derrière une porte… ? Une porte qui n’était pas là avant ? … »

▲ ELIOT
(c) AMIANTE





Spoiler:
 

_________________

 
SECRET NIGHT ★ i’m drunk off your hazy eyes and scent the tip of a sweet love is like a fire on this night when even the moon is sleeping, let’s secretly leave (c) P!A


Cadeaux :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Une pièce aux milliers de secrets f.t [ Eliot / Luka ]   Jeu 20 Aoû - 10:19

Une pièce aux milliers de secrets
Yuka
Eliot
Luka
Yuka


Eliot me rectifia. Sa ne pouvait être Angela. Nous continuions notre recherche, j’avais les mains moites et mon cœur battait un peu plus vite. Nous étions arrivait dans ce qu’il semblait être un salon, Eliot pris un livre disposer sur une des tables basses. J’y jeta un coup d’œil au dessus de son épaule … Impossible pour moi de déchiffrer un seul mot , je n’avais jamais appris l’anglais … Sauf peut être « Heart » et « Sea » , qui apparaissait dans une chanson. Je me souviens même qu’on me disputer car je le disais à la japonaise : « Harto » et « Séa ». Le bruit de nos pas reprit. Une lampe clignotait au dessus de notre tête, notre chef de groupe fit remarquer que c’était pour le moins étrange. Cette réflexion m’avais fait froid dans le dos. Lui aussi voulait partir d’ici , mais nous savions tous les deux que nous n’avions pas le doit , et puis , la curiosité elle aussi nous poussé à aller plus loin dans l’aventure. Luka s’avançait vers moi, un petit déclic se fit entendre. En une fraction de seconde le sol glissa sous nos pieds et toute l’équipe se retrouva au sol. La chute n’avais pas été si haute que sa mais assez pour avoir deux, trois égratignures, pourtant je n’avais rien. Mes yeux était fortement fermées et humide. Luka esquissa un sourire et me fit comprendre que je devais me relever. Je rouverts les yeux et apparaissait en face le si beau visage de Luka. J’étais tombé sur lui ?! Il semblait bien ! Je me relevais précipitamment et m’excusa :

« Je suis vraiment désolée ! Tu n’as pas trop mal ? En même temps nous sommes tombé bien bas c’est le cas de le dire … »

Luka fit un sourire de coin, puis un clin d’œil. Je rougissais. Ah, vraiment, et dire que presque tous les garçons de cette académie était tous aussi beau, les filles aussi d’ailleurs … Je me sentais un peu à l’écart avec ma petite taille, mes couettes brunes, et il y avait également aussi ma minuscule poitrine. « T’es plate comme limande » c’est ce que certains garçons me disaient, stupide. Tous les trois nous sommes restés silencieux jusqu'à que … L’AMANT DE ANGELA ?! Ah non … Juste Luka qui fit peur à Eliot. Un rire un peu étouffée sortit de ma bouche sans que je puisse me retenir. Eliot, énervée était encore plus drôle. La réalité revint vite à moi : Nous étions coincés ici. Il fallait trouvait une solution sinon nous allions dépérir dans cette endroit. J’avais vraiment peur là, mais je faisais de mon mieux pour ne rien montrer. Le master n’était pas dans le club de paranormal pour rien, il était brillant. Il nous exposa son idée, je lui faisais confiance pour ce genre de truc. Je m’appliquais à dictée les lettres. Toute façon chaque idée était bonne pour nous faire sortir de ce trou. Alors qu’un grand craquement si fit entendre, Luka nous dit qu’il n’avait rien fait cette fois si , il fit son numéro de mourant pour détendre l’atmosphère , mais moi j’explosais sous la panique :

« Allez Luka arrête ! Nous n’allons pas restez ici ! De toute façon quand le proviseur remarquera notre absence il ira nous retrouver ! A moins que l’escalier de la grande bibliothèque se soit refermé … Hors de question que nos cadavres périssent ici ! »

Je ne pleurais pas mais ma voix tremblais et mes yeux étaient bien plus qu’humide. Eliot soupira, lassé, il essaya de monter au murs en s’agrippant aux pierres non lisses, avec du mal il posa ses coudes en haut et chuchota qu’il y avait une nouvelle porte … Eclairée en plus ! Je m’exclamai, déterminée :

« Alors continue de monter, on va te rejoindre ! De toute façon on ne peut pas rester là à attendre… Il faut découvrir le secret de cet endroit ! *sourire* Je vais t’aider »

Je me rapprochais et faisais de mon mieux pour pousser et guider ses pieds. Il réussi à monter. Je levais la tête vers le haut pour voir la distance. Je m’agrippais aux murs , mais avec le peau de force que j’avais dans les bras c’était bien dur. Je glissais , je dit , hésitante :

« Eh , qui veut bien m’aider avec ma taille de naine et mes petits bras j’ai bien du mal … »

Fiche de liens (c) Miss Yellow


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar

MESSAGES : 550

Je veux qu'on voit mes muscles à la télé.

MessageSujet: Re: Une pièce aux milliers de secrets f.t [ Eliot / Luka ]   Lun 24 Aoû - 12:53


Des portraits
I'm sexy ▽ Et je suis là près d'eux, vivant encore un peu, tuant le temps de mon mal, tuant le temps de mon mieux.  
Eliot fut étonné de la force de la jeune demoiselle, en tout cas on ne peut pas dire que le chef de groupe était quelqu’un de très galant, à sa place Eliot se serait dévoué pour guider et aider, mais bon que voulez-vous. Grâce à l’aide de Yuka il arriva à se hisser jusqu’en haut, et bizarrement les premières minutes il n’arrivait pas à se lever, l’atmosphère était froide et pesante, il devait faire moins cinq degrés ce n’est pas du possible, on pouvait voir le souffle de l’anglais et sincèrement il commençait à paniquer. La situation était de plus en plus bizarre, ce n’est plus une académie, c’est une maison hantée, il s’avança en rampant et regarda dans le trou où ils étaient tous tombés, montrant aux autres l’hiver de cet endroit.

« Luka soulève là, je vais essayer de l’attraper et de la hisser jusqu’à moi, mais s’il te plait magne toi, ça gèle. »

Luka fit son âne deux minutes avant de prendre au sérieux l’anglais, quand ils sortiront d’ici il s’est promis il va lui faire sa fête dans tous les sens du terme. Eliot tendit les bras jusqu’à son maximum et fini par attraper la jeune fille, bon il avait un peu de mal à la hisser jusqu’à lui, la fraicheur de l’endroit paralyser ses membres peu à peu, mais en tirant un bon coup il réussit à la hisser, la jeune fille avait atterrit sur lui. Eliot avait tellement froid qu’il passa ses bras autour d’elle pour avoir un peu de sa chaleur ne serait-ce que pour quelques minutes.

« Excuse…juste une petite minute… »


Plus le temps s’écouler et plus la pièce se refroidissait, il en avait presque oublié le chef de troupe en bas, mais il se débrouillait très bien seul, la preuve il était de suite remonté et Eliot relâcha son emprise sur la demoiselle et il se releva tant bien que mal, aidant par la suite Yuka. La peau de chacun d’entre eux devait identique à celle d’un cadavre, il fallait qu’ils sortent et vite.


▲ ELIOT
(c) AMIANTE



_________________

 
SECRET NIGHT ★ i’m drunk off your hazy eyes and scent the tip of a sweet love is like a fire on this night when even the moon is sleeping, let’s secretly leave (c) P!A


Cadeaux :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Une pièce aux milliers de secrets f.t [ Eliot / Luka ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une pièce aux milliers de secrets f.t [ Eliot / Luka ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» tant que les secrets sont entre de bonnes mains [Sébastien]
» La vie a ses secrets! qui en connait le bout ? Néo-classique.
» ragots, secrets et retrouvailles [M., M-A., P-J.]
» Give All My Secrets Away ' Lily & Antigone
» Nette amélioration du climat sécuritaire: Des milliers répondent à l'appel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saotome Gakuen :: Archives :: Partitions perdues :: Archives RPs-
Sauter vers: