Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La partition qui crée des liens... [PV Kei]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
avatar
Invité

MessageSujet: La partition qui crée des liens... [PV Kei]   Lun 5 Oct - 21:26

Ma maladresse me perdra...
Featuring
Kei !







© A-Lice
Ahhhh le mercredi après midi ! Qu'est-ce que c'est agréable de l'avoir libre au sein de l'académie !
Depuis que j'étais arrivée ici, tout me semblait tellement agréable... comme si on me disait « Oui, restes ici, regardes c'est le paradis ! ». En effet, depuis que j'étais là, je n'avais pas à me plaindre de mon emploi du temps qui était plutôt light. Les devoirs étaient vraiment plaisants à faire. Nous avions beaucoup de temps pour nous occuper personnellement. Même si je travaillais dur, j'avais toujours du temps pour me consacrer à mes petites activités personnelles.

Cet après-midi, j'avais décidé d'aller me mettre dans l'herbe au soleil, juste au bord du petit étang aménagé dans les jardins. Jardins qui, soit dit en passant, étaient magnifiques ! L'herbe était bien verte et toujours bien tondue. L'eau était d'un bleu clair très beau et c'était propre et nettoyé souvent. Il y avait de la végétation, des arbres, des arbustes à fleurs. Un vrai petit coin de paradis. J'aimais l'ambiance de cet endroit. C'était surtout calme pour un début d'après midi et j'aimais ça. Tout était tranquille, j'aurais même pu faire une petite sieste mais je n'étais pas fatiguée au point de dormir.

Non j'avais donc prévu, à part le fait d'être là, de composer une nouvelle musique. J'avais déjà écrite celle pour mon devoir en composition. Là j'étais d'humeur inspirée et j'avais envie d'écrire. Surtout que je me sentais tellement bien, il serait dommage de ne pas mettre tout cela par écris. J'avais déjà la mélodie en tête. Le refrain résonnait déjà dans mon esprit. Il ne me restait plus qu'à trouver le début pour les couplets.

J'avais donc sorti de mon sac mon papier partition, mon crayon de bois pour éviter les ratures, ma gommes et un support pour ne pas abîmer la feuille. Je me mettais donc à l’œuvre en réfléchissant à une mélodie de base qui pouvait être accrocheuse. Mon regard se perdait au loin, par de là l'étang, les arbres... au delà des limites. Je me perdais totalement dans mes pensées si bien que je ne voyais pas passer les heures, et je ne voyais pas non plus le parc se remplir petit à petit.

Là ou j'étais il n'y avait personne qui venait et j'étais donc tranquille. Je ne voulais surtout pas être dérangée dans ma création musicale ! J'avais déjà fait le premier couplet qui s'accorderait aux autres, je retranscrivais le refrain que j'avais en tête. Il fallait que ce soir au plus tard je le joue pour voir ce que cela pouvait donner aussi, si je n'avais pas fait de faute de tonalité ou même tout simplement de note dans les accords.

Après avoir fini d'écrire, je sentais le vent se lever un peu, ce qui me donnait la chair de poule. J'avais quelques voisins à droite à gauche. Des élèves qui passaient juste parce qu'ils marchaient. J’eus à peine levé la tête... Ma feuille glissait légèrement de dessous mes mains qui exerçaient moins de pression. Le feuille s'envolait prête à aller faire un plongeon dans l'état.

Sans pouvoir rien faire d'autre car je n'avais pas réagis assez vite, je ne pouvais que pousser un cri de désespoir, certes inutile... mais qui sortait droit du cœur.

- Nooooooooonnnnn !!!! Ma partitioooooooonnnn !!!

Je pleurais à chaudes larmes au fond de moi, j'avais travaillé des heures pour ça, et au final... Mon travail tombait à l'eau dans tous les sens du terme.




Dernière édition par Chihiro Yamada le Mer 28 Oct - 19:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: La partition qui crée des liens... [PV Kei]   Mar 13 Oct - 16:38

Quelle belle journée pour la saison, le soleil luisait d’un éclat chaleureux. Nous étions mercredi, ce qui veut dire quartier libre pour presque tout les élèves ni une ni deux je profitais de l’après midi ensoleiller.  Il était encore tôt quand je suis passais dans la salle de dance, un entraînement ne peut pas faire de mal ! De plus, la nouvelle chorégraphie donnée était vraiment difficile et énergique mais je ne m’en sortais pas si mal en réalité, enfin c’est ce qu’avait dit le professeur avec moi pas ce que je pensais. Je ne suis pas tellement perfectionniste mais je n’aurais pas apprécié que quelqu’un me double dans l’exécution de la dance. Ce n’était pas le cas, tout était parfait.

J’avais ensuite discutée pas mal de temps avec un compositeur d’une rare gentillesse. Nous discutâmes un bon moment sur l’écriture des paroles. Elle devait correspondre en l’ambiance glamour et chic de la chanson, nous avons donc choisis naturellement une chanson aux paroles séduisante et pleine d’amour. Mes idées fusèrent pour les paroles alors peu après j’avais écrit une vingtaine de minute. C’était un très joli morceau qui me plaisait particulièrement …

J’avais encore la mélodie dans la tête lorsque je me suis mis à courir dans les beaux jardins. Ceux-ci ont été aménagés d’une façon impressionnant pour une académie. Je remarquai que la pelouse était régulièrement tondu et les arbres taillées tout aussi souvent. Il y a avait également un jolie étant, courir dans ce cadre était un véritable plaisir. Cependant, la musique que j’écoutais n’était elle pas vraiment en rapport avec le calme du lieu. J’écoutais les hits du moment ainsi que pas mal de morceau crées par des amis terriblement talentueux.  La musique me motivée à continuer à courir sans le moindre arrêt.  Le vent se leva, et un frisson parcouru mon corps, je fermais alors ma veste de sport sous laquelle je ne portais qu’un débardeur noir et se mariant plutôt bien avec mon baggy gris très tendance.  Ma respiration était elle, encore très peu haletante j’aurais pu encore m’entrainer longtemps, mais l’occasion de rencontrer une jolie fille c’est présenté , comment résister ? Alors au cris d'une demoiselle j'ai accourus

Une partition s’envola quelques mètres devant, elle se dirigeait dangereusement dans le belle étant. J’ai continuée ma course, mais cette fois bien plus vite, oh oui, beaucoup plus vite c’est surement le moins que l’on puisse dire. Je rattrapais de justesse la feuille avec qu’elle tombe dans l’eau bleu, j’étais rassurée, je regardais la feuille une nouvelle fois, j’avais raison c’était bien une partition mais je n’eu pas le temps de décrypter les notes trop percés de la rendre à son propriétaire. Je remarquai sans difficulté à qui elle appartenait, puisque une jeune fille me regardais les yeux écarquillais pleins de larmes. J’eu un pincement au cœur lorsque je vue son mignon minois si triste, j’aurais été terriblement désolée si je n’avais pas pu récupérer cette partition. Je m’approchai avec assurance et m’inclina à sa hauteur. Un sourire sincère sur mon visage, je dis en lui tendant la feuille :

« je suis Kei, pour te servir princesse »

J’avais l’habitude de parler sur ce ton doux, je le prenais pour comment dire … Ce personnage de séductrice masculine qu’on m’avait donnée, et puis à force de me confondre avec un garçon j’ai vite adopté une attitude gentleman.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: La partition qui crée des liens... [PV Kei]   Sam 31 Oct - 11:04

Mon sauveur !! (Euh... sauveuse* pardon...)
Featuring
la jolie Kei <3







© A-Lice
J'avais perdu tout espoir... Je ne pensais vraiment pas que quelqu'un soit venu à mon secours et aussi rapidement. En effet, sans m'y attendre une ombre s'était glissée à côté de moi pour rattraper ma partition comme une flèche. Au début, je n'avais pas bien vu... Tellement ça a été rapide. Mon cœur s'était tellement serré, j'aurai pu avoir une attaque ! Un frisson me parcourait et je soufflais de soulagement les larmes aux yeux, les mains jointes contre moi.

Cette personne qui était dos à moi se retournait, je devinais de par la carrure que c'était une fille... Quoi que... Les cheveux courts... Les vêtements de sport... Un garçon ? Je n'étais pas si sûre de moi en fait. Je la regardais avec plus d'insistance pour deviner que c'était... Une fille ? Si je me trompais je n'aurai pas l'air fine. Chi voyons...
Bien sûr que c'était une fille. Elle avait des traits très fins et féminins. Oui, elle avait une peau magnifique, des yeux somptueux, et elle n'avait pas de larges épaules. Ça ne pouvait être un homme, j'en étais certaine. Même Aki qui n'était pas très grand avait les épaules carrées... Elle n'était pas comme ça, donc mon sauveur était une jolie jeune fille. D'ailleurs, elle avait un style très particulier qui me rappelle le mien... Avant que ma mère s'en mêle et me force à faire des efforts vestimentaires. Ca me manquait de ne plus m'habiller « confortablement ». Cependant, pour ma mère « confortable » ne devait pas être « horriblement moche ». J'étais une fille et je devais m'habiller comme telle si un jour je voulais devenir une fille à marier et perpétuer ma lignée. Du blabla tout ça. Je m'en fichais un peu. Ma grande sœur était là après tout, c'était elle la jolie fille de la famille Yamada. Pas moi...

Elle me tendait ma partition avec un sourire plus que charmeur tout en s'inclinant poliment. Elle me rappelait tellement Thusia... Sont-ils tous comme ça à l'académie où est-ce vraiment moi qui ai un soucis de politesse... A vrai dire je n'avais jamais été aussi officielle. Je préférais largement être moi-même, sans pour autant agir de manière déplacée. Enfin après tout dépendait de la vision de mon interlocuteur. C'est vrai qu'avec ce genre de personne c'est dur d'être soi-même sans risquer de passer pour quelqu'un d'outrageant.

- Je suis Kei, pour te servir princesse.

Attendez quoi ? Princesse ? Je la regardais avec incompréhension. Pourquoi m'appelez-t-elle comme ça ? En plus je n'ai rien d'une princesse bon sang !
Je récupérais ma partition, puis je la rangeais avant de la remercier. Bien repassée du plat de ma main, je la casais dans mon classeur et je rangeais ma trousse avant de fermer définitivement mon sac. Je me relevais pour la forcer elle aussi à se relever. Je n'aimais pas du tout les formalités de ce genre. C'était trop... beaucoup trop formel. C'était vraiment très gênant d'ailleurs et je n'aimais pas ça. Après peut-être qu'ici c'était normal et c'était moi qui était... bizarre.

Moi je préférais m'en tenir au câlin amical pour la remercier. Je ne m'en privais pas pour lui sauter dessus tellement j'étais contente. Après tout, elle avait sauvé mon travail. Ce n'était pas rien ! Je l’étreignais donc très fort puis lâchais quelques larmes. Pas des larmes de tristesse mais des larmes de joie.

- Merci... Vraiment merci... Tu as sauvé mon travail et je ne saurais te remercier assez pour te montrer ma gratitude.

Bon beaucoup penseraient que j'en fais trop. Cependant je prenais très à cœur qu'on sauve mon travail sur lequel j'avais passé des heures. Ben oui, ce n'était pas n'importe quoi. Pour n'importe qui c'est très important. Surtout un travail sur la musique pour nous autres qui étudions la discipline à Saotome. Après un cours instant, je la lâchais pour dire de ne pas trop en faire non plus. Déjà qu'elle devait sûrement me trouver craignos... Ouais... je n'étais pas une vraie dame qui avait de la maintenue comme beaucoup d'entre nous. Moi j'étais directe point. C'était mon caractère qui était comme ça et même si parfois j'essayais de faire des efforts... Ben j'y arrivais à refouler ma façon d'être. Après... ceux qui me connaissaient vraiment, ça ne les dérangeait pas en fin de compte. « On s'y habitue à ta bizarrerie.... Ahah » me disait Aki.

Un peu gênée je ne savais pas trop quoi dire de plus... Hmm...

- Qui dois-je remercier d'être venu m'aider ? Je m'appelle Yamada Chihiro, mais appelles-moi Chi ! Ravie de faire ta connaissance et encore merci... Même si j'avoue que tout ça est un peu... Fortuit... Ahah, plaisantais-je.


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: La partition qui crée des liens... [PV Kei]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La partition qui crée des liens... [PV Kei]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouveau test de répartition
» mes sources et liens
» Liens emule
» Les liens de Ginny
» Tisser les liens de toute une vie... ~ Gabrielle de Vendôme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saotome Gakuen :: Archives :: Partitions perdues :: Archives RPs-
Sauter vers: