Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Une interview peut être de glace ou d'amitié [PV Thusia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar

MESSAGES : 551

Je veux qu'on voit mes muscles à la télé.

MessageSujet: Une interview peut être de glace ou d'amitié [PV Thusia]   Mar 27 Oct - 18:28


Une entrevue redoutée    



Set me free,
let me be

▬ Éloigne toi ou approche toi, fait un choix !

Enfin une journée sans cours le bonheur, mais si l’anglais n’avait pas cours c’était pour une raison particulière, en effet le jeune homme devait donner une interview pour un magazine assez connu et il avait était conclus que cet interview aurait lieu à la maison de disque, une salle avait été libérée pour cet évènement, après tout comme l’avait souligné le directeur « aucune salle n’est plus parfaite que la maison de disque, ça impressionne et ça fait de la pub ». Eliot cherchait une tenue adéquate dans sa chambre et il avait trouvé le haut parfait une chemise blanche avec une première veste de tailleur grise et par-dessus une plus grande noire et autour de son cou un collier en or blanc que son père lui avait offert. En guise de pantalon un jean délavé avec une ceinture, car bizarrement depuis quelques temps ses pantalons n’arrêtent pas de descendre, peut-être qu’il avait perdu du poids et pour les chaussures des doc Marten noires légèrement brillantes et à l’arrière des bottines des chaines avec différents pendentifs comme des balles ou des crânes.

Sa tenue désormais trouvée, l’anglais prit son téléphone avant de sortir de sa chambre. Il avait oublié un détail, le fait qu’il avait dit à son élève qu’il allait également  participer à cette interview, de façon mineure, mais qu’il aurait une légère apparition. L’anglais soupira, il ne l’avait pas recroiser depuis le léger incident de la dernière fois, ce gamin avait été trop arrogant et puis il lui avait rappelé beaucoup de souvenirs indésirables et très sincèrement Eliot pense avoir beaucoup de mal avec lui. Il aura du mal à entamer la conversation, cependant depuis quelques jours il discute avec lui par sms pour lui donner l’heure et le lieu du rendez-vous, heureusement que son amant le connaissait pour un atelier en particulier, sinon les deux jeunes hommes n’auraient jamais pu se parler. Eliot lui avait donc tout indiqué le lieu où il devait l’attendre, comment ils allaient s’y rendre et tout le reste, cependant le jeune homme n’avait pas fait de précision sur la tenue vestimentaire, il allait voir si au moins ce gamin avait appris quelque chose.

L’anglais avait donné rendez-vous devant l’académie, la maison de disque est un peu plus loin à peu près une dizaine de minutes en voiture, des navettes étaient à la disposition des élèves seulement le garçon préférait avoir un cadre plus familier. Son père avait donc envoyé son majordome pour assurer le transport dans une magnifique voiture de luxe, son père en possède plusieurs, mais celle-ci était importante pour Eliot puisque c’était la voiture « familiale » lorsque sa famille était encore unie. La grande Porsche Panamera exclusive Series  venait de faire son entrée, on pouvait la voir doucement arrivée et d’ailleurs c’est au même moment que son élève arriva, Eliot titilla ses bracelets avant de mettre finalement ses mains dans ses poches et inclina la tête pour le saluer. Des salutations froides, mais au moins pour le moment il restait polie. Le majordome de la famille Simmons gara la voiture avant de finalement descendre et d’aller saluer « son maitre » ce dernier s’inclina devant Eliot avant de prendre finalement la parole. Ce dernier s’exprimer en anglais.

« Je suis ravi de vous revoir, my Lord, votre véhicule est avancé, nous pouvons partir quand vous le souhaitez. »

Eliot le regarder avec respect et non avec un regard supérieur, après tout ce sont des êtres humains et pas simplement des domestiques. Lorsque le majordome se redressa, Eliot reprit la parole en se plaçant à côté de ce dernier et accessoirement pour faire face à Thusia.

« Voici mon majordome Leigh, si tu as du mal avec son prénom tu peux l’appeler Daisuke, il tâchera de faire de son possible pour répondre à tes éventuelles demandes. »

Le majordome s’inclina avant d’adresser un sourire au dit jeune homme, par la suite il ouvrit la porte de la voiture allemande à l’invité avant de l’ouvrir à son maitre, Eliot avait insisté, c’est une question de principe. Les deux jeune furent installés l’un à côté de l’autre et Eliot n’arrêtait pas de titiller ses bracelets et fini par briser ce silence de glace en regardant par la vitre légèrement sur teintée.

« Alors ? Tes examens se sont bien passés ? »





Haut d'Eliot:
 

La voiture :
 

_________________

 
SECRET NIGHT ★ i’m drunk off your hazy eyes and scent the tip of a sweet love is like a fire on this night when even the moon is sleeping, let’s secretly leave (c) P!A


Cadeaux :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
MESSAGES : 367


MessageSujet: Re: Une interview peut être de glace ou d'amitié [PV Thusia]   Mar 27 Oct - 22:57

Thusia avait rendez-vous devant l’académie. C’était un jour qu’il redoutait et attendait depuis qu’il avait été prévu.

Mais vu comment s’était terminée sa rencontre avec son sempai, il s’était demandé s’il fallait toujours compter là-dessus ou non. Heureusement, Eliot été parvenu à obtenir son numéro de téléphone, et s’ils ne s’étaient jamais recroisés, il avait conversé par SMS. Ce fait soulagea grandement l’albinos qui ne voulait surtout pas perdre cette chance, et la chance d’avoir un sempai comme Eliot pour l’aider.

Le plus gros problème, cependant, c’était de savoir comment s’habiller. Devrait-il porter l’uniforme scolaire ou serait-il mieux qu’il porte autre chose ?
Il avait retourné toute sa garde-robe pour trouver quelque chose à porter. Des nombreux vêtements composaient sa garde-robe, mais peu semblaient, à ses yeux, adaptés pour un événement de ce genre.
Après presque une heure d’angoisse à propos de sa tenue, il enfila enfin quelque chose qu’il trouvait approprié. Il choisit une chemise blanche et noire sur un pantalon blanc et une veste noire par-dessus tout cela.

Une fois habillé, il se rendit au point de rendez-vous. Il voulait être en avance mais semblait-il qu’il soit tout juste à l’heure. Eliot le salua d’un mouvement de tête et Thusia y répondit en s’inclinant.
« Bonjour, Eliot-sempai. »
La voiture qui s’était garée était vraiment magnifique. Le faux-albinos n’en avait jamais vu de telle et se doutait que sans Eliot, il n’aurait jamais eu l’occasion d’en voir une.
Un homme sorti de la voiture et s’inclina devant Eliot avant de s’exprimer en anglais. Thusia resta silencieux et tenta de comprendre ce qu’il disait. Son anglais, comme tout le reste, était mauvais, si bien qu’il ne comprit que quelques mots de cette phrase pourtant si peu compliquée.
Son sempai lui présenta l’homme, le majordome, nommé Leigh, mais qu’il pouvait aussi appeler… Daisuke… Non. Même s’il avait du mal à l’appeler Leigh, il ne l’appellerait jamais Daisuke. Il n’aimait pas ce prénom, et pour cause, c’était le sien, son vrai. Ou plutôt, son ancien. Il en avait changé depuis, mais ne voulait pas en entendre parler.
Le majordome s’inclina, et Thusia fit de même.
« Enchanté de faire votre connaissance. »

Le plus jeune monta dans la voiture le premier, sous l’insistance d’Eliot. Il ne voulait pas lui contredire, du coup il fit ce qu’il demandait.
Le silence se fit dans la voiture. Il était lourd, gêné. Thusia n’osait rien dire. Il ne savait pas quoi dire. Et c’est Eliot qui brisa le silence. Lorsque l’albinos tourna la tête vers lui, il pouvait remarquer sans peine qu’il ne le regardait pas. D’un côté c’était frustrant, de l’autre ça le soulageait. Il n’aurait pas su dire vraiment pourquoi.
« J’ai fait de mon mieux, comme d’habitude, mais je n’attends pas de miracle. Cependant, je vous remercie de votre attention. »
Il lui sourit, en remerciement.

La tenue:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 551

Je veux qu'on voit mes muscles à la télé.

MessageSujet: Re: Une interview peut être de glace ou d'amitié [PV Thusia]   Mer 28 Oct - 13:43


Une entrevue redoutée    



Set me free,
let me be

▬ Éloigne toi ou approche toi, fait un choix !

Le jeune homme continuait de regarder par la fenêtre du véhicule, ce dernier avait très vaguement observé ses copies d’examen, puisque en tant que sempai, il en avait parfaitement le droit. Et sincèrement Eliot n’en revenait pas, sa copie était encore remplie de fautes, des fautes qu’en troisième année, il n’avait pas le droit de faire, mais le côté positif de tout cela était que son élève en faisait moins, ce qui d’un côté rassurait Eliot. L’anglais continua de jouer nerveusement avec son bracelet, peut-être avait-il finalement le trac ou bien est-ce la présence de Thusia qui l’affecte ? En tout cas il baissa la tête vers son bracelet qu’il torturait encore et encore avant de prendre la parole.

« Je m’en doute. En tout cas tes copies sont moins catastrophiques qu’avant, seulement tu fais encore des fautes et des confusions à certaines questions que théoriquement en troisième année tu ne devrais plus faire. »

Et pour la première fois depuis ce trajet Eliot regarda son camarade, un regard neutre, aucune autorité, aucune émotion à vrai dire ne pouvait se dégager de ce regard turquoise. Il repense encore au genre de question que cette interview pourrait pondre, son professeur l’avait prévenu que dans tous les cas des questions personnelles risquaient d’être dans cette dernière, il y aura bien entendu des questions d’ordre professionnelle. En tout cas Eliot avait tout prévu, après tout il sait à quoi s’en tenir, les journalistes vous rongent jusqu’à ce qu’il ne reste plus qu’un vulgaire sac d’os au sol, ils peuvent vous projeter au sommet comme ils peuvent vous descendre plus bas que terre. Eliot croisa ses mains sur son torse en soupirant et il reprit.

« Bon cette interview ne change pas des autres, tout d’abord l’équipe nous montre notre lieu de travail, ensuite on s’installe et on fait les présentation et pour finir nous avons l’interview. Pour le moment je ne sais pas encore quand est-ce que tu vas intervenir, mais je tâcherais de trouver le moment propice. Ah j’oubliais, il y a une séance photo pour le magazine, donc si tu n’es pas à l’aise tu peux très bien ne pas y figurer. »

Il esquissa un vague sourire qu’il perdit bien vite, il devait vraiment s’excuser pour son comportement de la dernière fois, ça faisait très longtemps qu’il n’avait pas eu ce genre de crise à vrai dire. Les dernières date de lorsqu’il était petit, lors du divorce de ses parents, Eliot est un enfant fragile, encore aujourd’hui, il a eu beaucoup de mal à accepter cette rupture, les enfants ont était placé avec leur mère, malgré les difficultés financières. Mais les deux enfants allaient de temps à autre chez leur père, la vie était plus facile, ils avaient tout ce qu’ils voulaient et ils vivaient dans un endroit confortable, mais cette vie ne plaisait pas à Eliot loin de là. Il devait remballer sa fierté et s’excuser, c’est ce que son père lui a toujours appris, il soupira de nouveau avant de reprendre.

« Au fait je m’excuse pour la dernière fois, je me suis énervé trop vite et je n’aurais pas dû, excuse-moi. »




_________________

 
SECRET NIGHT ★ i’m drunk off your hazy eyes and scent the tip of a sweet love is like a fire on this night when even the moon is sleeping, let’s secretly leave (c) P!A


Cadeaux :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
MESSAGES : 367


MessageSujet: Re: Une interview peut être de glace ou d'amitié [PV Thusia]   Mer 28 Oct - 16:35

L’albinos savait très bien que son travail était mauvais, extrêmement mauvais. Ce n’était pas pour rien qu’il était en classe C. Pour garder la face, il voulait que personne ne regarde son travail, personne en dehors des professeurs à qui il était obligé de le montrer.
Aussi fut-il des plus ébranlé lorsqu’Eliot parla de ses copies, ne faisant même pas mine de sous-entendre qu’il les avait lu. Il lui lança un regard indigné, ravalant difficilement ses commentaires.
Rapidement, il baissa les yeux et la tête. Oui, son travail reste catastrophique. Même si, comme le disait son sempai, il l’était moins qu’avant, il le restait tout de même.
« Je suis désolé. Mon travail vous fait honte. »
Il voulait se justifier, cependant il se doutait que ça n’avait aucun intérêt et savait que ça ne changerait absolument rien.
Le regard que l’anglais posait sur son élève lui était pesant. Il se sentait mal à l’aise.  Il se sentait honteux d’être un si mauvais kôhai alors qu’Eliot prenait sur son temps pour s’occuper de lui. Sur son siège, son malaise le fit changer de position, se tassant un peu sur lui-même.

Eliot lui expliqua comment devait se dérouler l’interview. La façon dont il en parler… A Thusia, cela lui faisait penser qu’il en avait déjà fait plusieurs. Ça ne l’étonnait pas, après tout, il avait pour sempai quelqu’un de connu et d’apprécié.
Ce qui l’étonnait en revanche, c’était la séance photo. Il aurait dû s’en douter, après tout, il lui avait bien dit que c’était pour un magazine. Mais non, il n’y avait pas pensé et a fini surprit. Ceci ne manqua pas de rajouter à son stress et il commença à se triturer les doigts, faisant appel à toute sa volonté pour ne pas s’arracher les peaux sous l’effet de la nervosité. Des doigts en mauvais état, ça ne faisait pas sérieux, surtout s’il avait l’intention de prendre l’opportunité de participer à la séance photo, si les gens du magazine le voulaient bien.
« J’aimerais y participer, si c’est possible… »
Il n’était pas bien sûr. Il avait peur de faire honte à son sempai. Si ça arrivait, il ne se le pardonnerait jamais. Non seulement ça aurait des répercussions sur lui, sur sa réputation, mais ça aurait aussi sur Eliot. Et il avait beau être égoïste, il n’en restait pas moins un minimum sensible, surtout aux dommages qu’il pouvait causer.

Subitement, Eliot s’excusa pour la dernière fois. C’était inattendu ! Il aurait volontiers dit qu’il n’y avait pas de raison mais en réalité il avait été chamboulé. Seulement, il ne considérait pas ses excuses nécessaires, ce n’est pas comme s’il lui en voulait.
« Je… J’accepte vos excuses… Même si je ne les trouve pas nécessaires. Je ne vous en veux en aucune façon pour vos actions. »
En disant ses mots, il avait osé regarder son sempai. Il ne savait pas si ses mots étaient corrects ni s’ils seraient bien pris, mais il ne pouvait trouver autre chose à répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 551

Je veux qu'on voit mes muscles à la télé.

MessageSujet: Re: Une interview peut être de glace ou d'amitié [PV Thusia]   Mer 28 Oct - 20:11


Une entrevue redoutée    



Set me free,
let me be

▬ Éloigne toi ou approche toi, fait un choix !

Il est vrai que son travail peut faire honte, mais ce n’était pas vraiment ce qu’Eliot ressentait, à vrai dire il était plutôt fière de voir que Thusia faisait des efforts. Ce dernier lui rappelle sa sœur, cette dernière avait tout d’abord atterrit  dans la classe B, elle était vraiment dépitée et s’en voulait seulement cette dernière n’avait pas abandonné l’espoir d’aller en S. Eliot l’a alors aidé et Ashley a pu se propulser jusqu’à la classe A, son but n’était pas atteint, mais elle était fière d’avoir réussi à monter aussi haut. L’anglais esquissa un léger sourire avant de reprendre.

«  Non, non pas du tout, je suis assez fière des progrès que tu as pu faire. »

Eliot n’était pas du genre à laisser tomber les gens sous prétexte qu’ils sont des cancres, il préfère les accompagner, les féliciter plutôt que de les abattre au premier coup qui se présente. Pour ce qui est de la fameuse séance photo, Eliot acquiesça d’un geste de tête, il savait qu’il en serait capable et il allait tout faire pour lui dégoter une place dans cette séance photo. Il fut assez étonné lorsque son élève accepta ses excuses sans rechigner, allant même jusqu’à dire qu’il ne lui en veut absolument pas. L’anglais n’est pas dupe, il doit forcément lui en vouloir, ce genre de geste n’est pas sans conséquence et il est le mieux placé pour le savoir. L’anglais essaya de regarder son camarade correctement en esquissant un léger sourire, il savait qu’il pouvait parler sans retenu puisque son majordome avait des écouteurs dans les oreilles, ce qui l’empêchait d’entendre quoique ce soit.

« Ne te force pas à cacher la vérité, tu me le pardonneras pas, mes actions laisse des marques profondes au fond de ton être et je suis le premier à savoir de quoi il en retourne. »

Le majordome signala quelques instants plus tard qu’ils venaient d’arriver à destination. Eliot acquiesça d’un geste de la tête et remercia son majordome lorsque ce dernier ouvra la porte pour descendre du véhicule, ce dernier informa les deux jeunes gens qu’il repasserait lorsque le travail serait fini. Sur ces mots la voiture repartie aussi vite qu’elle était venue, Eliot entra dans le bâtiment accompagner par son jeune élève et un accueil chaleureux les attendait, une femme se présenta en expliquant que c’était elle qui allait interviewer Eliot, ce dernier s’inclina légèrement devant elle embrassant délicatement sa main.

« Enchanté, je me nomme Eliot Simmons, c’est un plaisir de travailler avec vous. » L’anglais se redressa, adressant un sourire ainsi qu’un clin d’œil avant de reprendre en décalant sa main vers l’intéresser. «  Voici Thusia Kagetsu, le jeune homme dont je vous avais parlé. »

La jeune femme se présenta de nouveau, ensuite toute l’équipe faisait une légère visite avant d’expliquer le déroulement de la séance, Eliot se laissait voir sous un nouveau jour, le sérieux prit place, il savait qu’il allait devoir mentir et jouer son rôle de séducteur à la lettre, c’est aussi ça être une idole, donner l’image que les gens se font de vous et non pas divulguer toute sa personnalité. Lorsque les deux jeunes gens s’installèrent dans les fauteuils, Eliot se pencha discrètement avant de chuchoter.

« N’oublie pas de mentir, montre ce que les gens croient que tu es, ne te laisse pas bouffer pas l’émotion ou le trac, mais t’inquiète je serais là quoi qu’il arrive. »

Il reprit sa place avant que la jeune femme commence à poser ces questions. Tout d’abord elle commença par la célèbre question, comment cette idée de devenir idole vous est venue ? Eliot inspira légèrement en entrelaçant les doigts.

« Eh bien à vrai dire, c’était une évidence pour moi, très jeune mon père m’enseigna le violon et le piano, on chantait souvent ensemble et je crois que c’est à partir de ces moments de complicité que j’ai voulu devenir Idole. »

Ensuite la seconde question était que le fait qu’il soit le fils d’un homme d’affaire a dû faciliter l’intégration dans l’académie. Eliot fronça un peu les sourcils avant de reprendre.

« Il ne faut pas croire que parce que mon père soit un grand homme d’affaire, que je suis obligatoirement passé par piston, j’ai passé l’examen et j’ai fait mon petit bonhomme de chemin pour arriver où j’en suis actuellement. »

Les autres questions concernées le travail essentiellement jusqu’à la question du fait qu’il était en couple ou non. Eliot esquissa un sourire avant de répondre.

« Malheureusement non, mon cœur ne bat pour personne actuellement, il faut croire que je n’ai aucun succès. »

Eliot regarda son camarade avec un léger sourire aux lèvres, tu vois qu’il faut mentir lorsqu’il le faut, fait de même. La jeune femme se dirigea alors vers son élève et lui posa les questions essentielles.

« Comment vous est venu cette idée de devenir idole ? » ; « Pourriez-vous nous résumer votre quotidien » ; « Eliot Simmons est-il un modèle ? Avez-vous quelconques remarques à son sujet ? » ; « Votre cœur est-il déjà prit ou est-il à prendre ? »

La jeune demoiselle revint vers Eliot et lui posa une dernière question, pourquoi avoir choisi Thusia comme Kohai ?

« Hum, en fait il me rappelle ma sœur en tout point, elle aussi voulait gravir les échelons quoi qu’il en coutait, cette motivation qu’elle avait m’a motivé à l’aider et Thusia agit de la même manière, il se donne à fond, alors je veux l’aider et lui offrir sa chance. »





_________________

 
SECRET NIGHT ★ i’m drunk off your hazy eyes and scent the tip of a sweet love is like a fire on this night when even the moon is sleeping, let’s secretly leave (c) P!A


Cadeaux :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
MESSAGES : 367


MessageSujet: Re: Une interview peut être de glace ou d'amitié [PV Thusia]   Jeu 29 Oct - 11:37

La sollicitude d’Eliot étant touchante, mais loin de rassurer Thusia, elle lui mettait la pression. Et puis, comment son sempai pouvait être fier de ses progrès qui à ses yeux étaient inexistants ? Non. C’était honteux. L’anglais ne disait ça que pour être gentil avec lui. Il en était persuadé. Vraiment, il ne méritait pas d’avoir un sempai comme Eliot Simmons.

De toute évidence, le plus âgé des deux étudiants n’était pas convaincu de la sincérité des excuses du plus jeune. Celui-ci, garda le silence un seconde ou deux. Des marques profondes ? Oui, peut-être. Mais du plus profond de lui-même il savait qu’il n’avait rien à en vouloir à Eliot.
« Je suis sincère, je ne vous en veux aucunement pour quoi que ce soit. Vous n’avez pas à vous inquiéter pour ça. Au contraire, je me sens reconnaissant envers vous pour les opportunités que vous m’offrez. »
Ce n’était que la pure vérité, la saine vérité, sans arrière-pensée, ce qui était assez rare pour le jeune albinos. Mais il avait tiqué lorsqu’Eliot avait mentionné qu’il était le premier à savoir de quoi il en retournait, par rapport aux actions de la dernière fois. Thusia en était curieux, mais il se disait qu’il valait probablement mieux éviter de poser des questions. S’il voulait en parler, il aurait largement le temps de le faire. Après tout, si cette journée se déroulait bien, ils auraient assurément l’occasion de se revoir régulièrement et de discuter ensemble et de partager des choses diverses.

Bientôt ils arrivèrent. Thusia sentait son stress se transformer en un monstre dévoreur. Il se déplaça proche de son sempai, essayant de ne pas trop montrer son stress, gardant un sourire sur son visage.
Lorsqu’il fut présenté, le faux-albinos s’inclina comme son sempai le lui avait appris. Il ignorait s’il était approprié de mimer les salutations faites par celui-ci, et par doute, il préférait éviter le faire, n’hésitant cependant pas  à indiquer qu’il était heureux de faire la connaissance de la dame.
Attentif, le jeune homme restait silencieux, ne s’éloignant jamais trop de son sempai, ne s’en approchant pas trop non plus. Il ne voulait pas avoir trop l’air d’un petit enfant perdu.
Ils s’installèrent, Thusia ignorait comment se tenir. Involontairement il se tassait sur lui-même, sous l’effet du stress, mal à l’aise. Cependant il s’efforça de se mettre un peu à l’aise, difficilement. Eliot se pencha vers lui pour lui chuchoter une instruction : mentir. Ce n’était pas une nouveauté. Thusia mentait depuis son entrée à Saotome, et même avant. Cependant, saurait-il savoir mentir comme il le faut ? Il hocha légèrement la tête pour indiquer qu’il avait compris.

L’interview d’Eliot commença. L’élève de troisième année écoutait attentivement les réponses et les questions, regardant les réactions de chacun. Simplement regarder une interview se dérouler était déjà un cours, une façon d’apprendre. Cependant, si les informations étaient fournies, Thusia n’était pas certain d’assimiler le cours ni de savoir l’appliquer.
Mais il n’eut pas le loisir de se demander si le cours de l’interview était bien assimilé, les travaux pratiques notés et éliminatoires commencèrent déjà. Plus vite qu’il l’aurait voulu, l’interview de l’anglais était terminée et celle de son élève commençait.

La première question était la même que celle d’Eliot. Il savait qu’on la lui poserait mais il n’avait rien à répondre d’aussi émouvant que son sempai, même en mentant.
« Comme pour Eliot-sempai, je dois dire que c’était une évidence. Depuis mon enfance, j’ai toujours aimé la musique et le chant, chant que je pratiquais quand je le pouvais. Devenir Idole n’est qu’un prolongement naturel de ma passion. »
Il gardait un sourire aux lèvres. Sourire était important, il le savait. Aussi savait-il que ses réponses n’étaient pas des plus brillantes. Valait donc mieux bien présenter.
La question suivante concernait son quotidien. Un résumé ? Il tenta de rester le plus naturel possible.
« Mes journées tournent principalement autour du travail, de l’entrainement. Être Idole nécessite plus de travail qu’on pourrait le croire, et il ne faut pas oublier les cours. Mon quotidien est plutôt chargé. »
Étrangement, il se sentait à l’aise dans l’exercice. Il ne pensait plus vraiment, un peu comme s’il était dans un état second. Intérieurement, il espérait que cet état ne prendrait pas fin avant que l’interview soit terminée, sinon il savait qu’il paniquerait.
« Bien entendu, Eliot-sempai est un modèle ! Il est très apprécié et beaucoup d’élèves aimeraient être comme lui, moi parmi eux. Je m’estime extrêmement chanceux qu’il m’ait choisi pour être son kôhai et j’espère apprendre beaucoup à ses côtés. »
La dernière question était la même qu’Eliot. Il n’avait pas besoin de mentir pour ceci, il fallait juste qu’il sache le mettre en forme comme l’anglais.
« Toujours à prendre, malheureusement. Je cherche toujours la perle rare qui saura faire chavirer mon cœur. »

L’interviewer reporta son attention sur Eliot, au grand soulagement de son kôhai. Il ne laissa rien voir de son soulagement même si ses épaules se détendirent tout de même visiblement.
La question posée à Eliot l’intéressait. En effet, il se posait également cette question. Mais est-ce qu’il mentait, là, où disait-il la vérité ? Il ne pouvait pas le savoir et n’oserait probablement pas poser la question à l’intéressé, même plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 551

Je veux qu'on voit mes muscles à la télé.

MessageSujet: Re: Une interview peut être de glace ou d'amitié [PV Thusia]   Sam 31 Oct - 11:30


Une entrevue redoutée    



Set me free,
let me be

▬ Éloigne toi ou approche toi, fait un choix !

L’anglais était assez surprit de la prestance de son élève, ces réponses étaient assez bien pensées, bon parfois assez mal formulées, mais Eliot aurait pensé que ça aurait été un peu plus désordonné. L’interview était presque terminée, seulement la jeune demoiselle voulait en savoir plus visiblement car sa question était ma relation avec sa sœur, quelle enfance il avait passé avec elle etc. Eliot s’enfonça dans le fauteuil, c’est vrai, maintenant qu’il y pense, il n’a jamais vraiment parlé de sa sœur auparavant, elle est toujours restée un peu dans l’ombre.

N’ayant qu’un an d’écart avec elle, Eliot est assez fusionnel avec sa sœur, bon parfois il y a quelques coups de gueule, ce qui est normal, mais la fratrie s’entend plutôt bien. Lorsque sa sœur est venu au monde, Eliot était heureux selon les dires de ses parents, il restait toujours avec elle. Eliot étant enfant était un vrai pot de colle, il suivait toujours son père, quelques fois sa mère lorsqu’elle était là, mais sinon quand son père avait du temps au même un peu de travail Eliot le suivait comme un petit poussin. Très vite sa sœur prit exemple sur son frère et fit de même, les deux se ressemblent tellement, même si Ashley a plus hérité de sa mère au niveau physique que son père, mais psychologiquement se sont les mêmes. Eliot croisa plaça ses mains sur ces genoux en reprenant calmement.

«  Hum, ma sœur et moi nous sommes comme qui dirait fusionnels, nous n’avons qu’un ans d’écart après tout. Nous avons passés une enfance pour le moins heureuse, nous vivions avec nos deux parents et nous avions reçu tout l’amour qu’ils pouvaient nous donner. J’ai toujours été protecteur envers elle et aujourd’hui ça n’a toujours pas changé, et ça ne changera jamais. »

Il y avait du vrai et du faux, mais Eliot ne voulait pas déballer sa vie sur tous les plans, surtout sur les moments tristes. L’interview venait de prendre fin, les deux jeunes gens furent invités à prendre place dans un petit coin où était aménagé un fond gris pour pouvoir prendre des photos. Dans un premier temps Eliot devait les faires seul, au moins son petit camarade pourra en prendre de la graine, il verra que les cours de « tenue » en S sont assez conséquent. Les poses multiples qu’Eliot prenait étaient millimétrées, et surtout elles mettaient en valeur son corps et c’est cet aspect-là qu’il fallait travailler. Ensuite son jeune camarade devait le rejoindre, Eliot avait tenu à être à ces côtés pour le guider sur ces poses. Pour ce faire Eliot le manipulait comme un pantin avant de prendre la pose à ses côtés et la photo qui retenait l’attention du staff était celle où les deux jeunes gens étaient dos à dos, les bras croisés sur leurs torses et le visage vers l’objectif en souriant.

La séance étant désormais terminée Eliot se dirigea vers une petite table où étaient disposés diverses sucreries, d’un côté les bonbons et gâteaux et de l’autre les fruits. Eliot évidemment alla sur le côté sucreries et prit dans un premier temps du marbré, c’était un peu son pêché mignon et il commença à manger.

« Tu vois, ce n’était pas la mer à boire, je trouve que tu t’en es plutôt bien sorti, félicitations. »





_________________

 
SECRET NIGHT ★ i’m drunk off your hazy eyes and scent the tip of a sweet love is like a fire on this night when even the moon is sleeping, let’s secretly leave (c) P!A


Cadeaux :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
MESSAGES : 367


MessageSujet: Re: Une interview peut être de glace ou d'amitié [PV Thusia]   Sam 31 Oct - 17:16

L’interview n’était pas terminée, du moins pas pour Eliot. Thusia en profita pour écouter et en apprendre plus sur son sempai. Maintenant qu’il retrouvait un peu les esprits après ses questions, il espérait ne pas avoir mis son protecteur dans l’embarras. Après tout, c’était la première fois qu’il répondait à une interview, il ne savait pas s’il s’était correctement prêté à l’exercice.

Bien sûr l’albinos avait entendu parler de la sœur d’Eliot, mais il ignorait tout de leur relation. Il ne se souvenait même pas l’avoir déjà vu une fois. C’était alors tout normal qu’il laissa libre cours à sa curiosité, même si silencieusement, ne souhaitant pas perturber l’interview.

Finalement, celle-ci prit fin et la séance photo commença. Tout d’abord le garçon observa son aîné faire, tâchant d’apprendre de lui, ou du moins de tenter de retenir quelques petites choses. Mais en fait, Thusia doutait véritablement qu’il saurait faire les mêmes choses qu’Eliot. De ce fait, il fut hésitant quand il du rejoindre son sempai, mais se poussa à le faire. Qu’Eliot soit présent à ses côtés pour ses débuts soulageait son stress, son manque d’assurance. Il se laissa volontiers manipuler, apprenant alors les positions qu’il fallait, même s’il doutait s’en rappeler.

Un soulagement naissa dans le ventre du faux-albinos lorsque la séance photo se termina. Étrangement, il se sentait exténué, vidé de toute énergie, voire même de toute volonté. Il suivit son aîné jusqu’à une table remplie de victuailles. Instinctivement, sa main se dirigea vers les bonbons. Ce n’était pas souvent qu’il avait l’occasion d’en manger, mais il aimait bien ça.
Lorsque son sempai lui fit un compliment, il rougit.
« M-merci Eliot-sempai… J’étais peu confiant sur mes capacités, mais je dois avouer que cette journée, et votre compliment, me donne un peu plus confiance en moi. »
Il aurait voulu lui poser des questions sur ce qui s’était dit pendant l’interview, approfondir certaines choses, mais il n’osait pas. Ce n’était pas approprié. Il n’osait même pas trop le regardait, préférant perdre son regard dans les bonbons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 551

Je veux qu'on voit mes muscles à la télé.

MessageSujet: Re: Une interview peut être de glace ou d'amitié [PV Thusia]   Ven 6 Nov - 20:12


Une entrevue redoutée    



Set me free,
let me be

▬ Éloigne toi ou approche toi, fait un choix !

Encore une fois le jeune homme mangeait tout ce qui lui plaisait, des sucreries en particulier, Eliot avait cette chance, s’il on peut dire, de ne pas grossir en mangeant des sucreries ou des choses du fast food, mais il faut dire qu’il est sportif aussi, il nage énormément. Son père est assez fier de lui à ce niveau-là, il a toujours aimé voir son fils battre des records. En guise de réponse il se contenta seulement de sourire, au moins ses efforts n’étaient pas inutiles, pour une fois Eliot voyait en cet élève l’éveil de son potentiel. Il était sûr que ce dernier ferait de grandes choses, en même temps si ça n’avait pas été le cas, Eliot n’aurait jamais pris le temps de discuter avec lui ou encore même lui proposer son aide.

Les deux jeunes gens discutèrent et le temps était venu pour les étudiants de repartir dans le sanctuaire, le majordome n’était pas encore arrivé, du coup Eliot prit l’initiative de saluer comme il se devait les différentes personnes présentes dans les lieux. Il les remercia pour leur travail et leur patience, Eliot admirait vraiment ces coutumes, étant européen il trouvait ça tellement respectueux, en Europe, ce n’est pas vraiment le cas, parfois il n’y a aucun remerciement. Son petit camarade le suivait tel un petit poussin suivant sa mère, et évidemment il copiait en tout point ses expressions.

Le majordome étant arrivé, les deux jeunes gens décédèrent pour finalement retrouver le majordome, une fois dans la voiture, les étudiants laissèrent un léger temps de silence, parfois ils parlaient des impressions de Thusia notamment, Eliot connaissant déjà tout ça du coup les impressions de Thusia compte plus. D’ailleurs le jeune homme expliqua qu’il allait rendre un rapport à son professeur principal et ce dernier était décisif pour un choix crucial, seulement cette dernière partie resta sous silence. Arrivé à l’académie, le majordome s’éclipsa en saluant les élèves, le programme d’Eliot allait être simple, rester enfermer dans sa chambre avec le pc, peut être que ce soir il taperait le rapport, du moins s’il y en avait la motivation.

L’anglais salua son camarade, il allait le recontacter de toute manière et il se dirigea vers les dortoirs, pour le moment tout se passe pour le mieux, seulement Eliot ignore les évènements futurs qui risque de lui arriver.




_________________

 
SECRET NIGHT ★ i’m drunk off your hazy eyes and scent the tip of a sweet love is like a fire on this night when even the moon is sleeping, let’s secretly leave (c) P!A


Cadeaux :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
MESSAGES : 367


MessageSujet: Re: Une interview peut être de glace ou d'amitié [PV Thusia]   Ven 6 Nov - 21:19

Thusia ne mangea pas beaucoup de bonbons. Il aimait ça et en aurait bien mangé plus, bien plus, mais il devait surveiller sa ligne, même s’il ignorait s’il était du genre à prendre du poids ou non. Il n’avait jamais eu ce genre de problème mais ne voulait pas tenter le diable. De plus, se ruer sur la nourriture comme un affamé n’avait rien de très élégant.

Enfin, il était temps de quitter l’endroit. Ils avaient fait tout ce qu’on leur avait demandé et, au grand soulagement de l’albinos, ils allaient devoir partir. Mais Eliot fit le tour du lieu et remercia chacune des personnes présentes. Ceci étonna son kôhai qui le suivit malgré tout et fit de même, sous l’exemple de son sempai. Il trouvait cependant ça et inutile, même si, comme à son habitude, il fit de son mieux pour ne rien en laisser paraitre.

Enfin ! Enfin, le majordome d’Eliot était arrivé. Intérieurement, le plus jeune des garçons soupira de soulagement alors qu’il montait dans la voiture. Ils discutèrent un peu. Pas tout de suite cependant, le sempai laissant à Thusia le temps de se remettre. Puis il lui demanda ses impressions. Thusia fut totalement franc. Il avait apprécié l’exercice, même s’il avait été extrêmement nerveux. Et Eliot devait rendre un rapport à son professeur principal, ce qui l’étonna. Il n’avait jamais entendu parler d’un tel rapport ! Ça l’indignait, s’il avait su, il aurait fait encore mieux ! Ignorant que le mieux est parfois l’ennemi du bien, il passa son indignation sous silence.

Puis ils arrivèrent à nouveau devant l’académie. C’était la fin de sa journée avec Eliot. Ils se saluèrent et se séparèrent. Le faux-albinos retourna dans sa chambre, soulagé de ne plus avoir à faire attention à ses moindres gestes et mots. C’était vraiment éprouvant. Il l’avait déjà fait auparavant et savait que ça lui donnerait l’habitude, mais pour l’instant ça restait trop éprouvant. Mais il ne pouvait pas se reposer, il avait encore du travail à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Une interview peut être de glace ou d'amitié [PV Thusia]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une interview peut être de glace ou d'amitié [PV Thusia]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» " Je controles peut-être la glace, mais mon coeur est bel et bien brulant ! "
» [HOT - 18/gay] Comme la pluie peut se transformer en glace, l'amour peut se transformer en douleur.
» «Comme la pluie peut se transformer en glace, l’amour peut se transformer en douleur» ~ [PV: Law/Elal]
» Sur ton visage, on peut y lire nettement de la haine... PV Coeur de Glace et FINI !!!
» Une interview de Jean Raspail

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saotome Gakuen :: Archives :: Partitions perdues :: Archives RPs-
Sauter vers: