Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [Terminé][xXx] On peut être de vrai amis ? [PV Thusia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

avatar

MESSAGES : 551

Je veux qu'on voit mes muscles à la télé.

MessageSujet: [Terminé][xXx] On peut être de vrai amis ? [PV Thusia]   Dim 22 Nov - 16:58

On peut être ami?
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Aucun bruit, aucune sensation ne trônait dans la pièce et pour cause à l’intérieur de cette pièce dormait un enfant, un enfant aussi beau que les canons de la déesse Hathor. Mais cet enfant est aujourd’hui presque adulte puisqu’il a 19 ans, il s’agit d’Eliot Simmons. Aujourd’hui il pouvait dormir tranquillement puisqu’il est chez son père actuellement, sa sœur également était présente dans cette immense demeure. Seulement son sommeil allait être perturbé par l’arrivée du majordome de son père, il venait toujours le réveiller aux alentours de dix heures. Le majordome appuya sur la télécommande pour ouvrir tous les volets électriques en même temps laissant pénétrer la lumière matinale dans la pièce. Le jeune anglais grimaça avant de se cacher sous les couettes, seulement le majordome était assez tenace après tout il l’avait connu étant petit, alors Eliot n’avait plus aucun secret pour lui. Il tira la couette forçant le jeune à se lever, il était dans un pyjama fort décontracté, un pantalon assez large gris avec un débardeur noir, puisqu’il faisait assez bon dans la villa. Il salua le majordome avant de descendre dans la cuisine où son petit déjeuner l’attendait. Il s’installa à une chaise près du comptoir de la cuisine et il se servit du jus d’orange en baillant. Au même moment sa sœur venait d’être tirée du lit par sa dame de compagnie si l’on peut dire. Elle embrassa son frère sur la joue avant de prendre place à côté de lui et de commencer à manger.

Il avait un vrai petit déjeuner américain avec des œufs, du bacon et puis le fameux jus d’orange pressé, franchement les  deux jeunes gens n’avaient pas à se plaindre. Tout en mangeant les deux anglais entendirent une voix leur souhaitant bon appétit, ce n’était autre que leur père, ce dernier prit le temps de saluer ses enfants, de passer un peu de temps avec eux avant de finalement partir pour une réunion à sa société. Une fois le petit déjeuner terminé, Eliot monta dans sa chambre qui venait tout juste d’être faite par le majordome et se dirigea dans sa salle de bain personnelle. Au moins il avait l’embarrat du choix au niveau des gels douches, alors menthe poivrée, coca cola et il avait pris également bonbon arlequin et la madeleine, il aimait beaucoup les senteurs sucrées. Il choisit aujourd’hui coca cola et il mit de la musique américaine comme What do you meen. Il laissa l’eau couler sur son corps, avant de finalement recouvrir son corps de mousse senteur coca cola, quiconque aurait envie de le manger, même le plus timide des jeunes hommes ou jeunes filles. Une fois sorti de la douche et séché, il mit seulement une serviette autour de sa taille avant d’aller dans son dressing et de choisir une tenue, il avait opté pour un jogging coréen gris avec un t-shirt noir avec un logo rempli d’un motif léopard à l’intérieur. Maintenant l’anglais senteur coca était prêt à accueillir son invité, oui son petit protégé Thusia était attendu aujourd’hui, après tout Eliot avait réussi à le faire s’ouvrir un petit peu, ses notes étaient meilleures et puis ces deux-là s’entendent très bien.

Il était un peu plus de quatorze heures, Eliot attendait dans le salon, mais il avait ordonné à son majordome de ne pas répondre, Eliot tenait à répondre en personne. Il n’aimait pas trop montrer son rang de lord qu’il avait hérité de son père, mais bon vu la baraque c’est raté. La sonnerie retenti et Eliot s’empressa d’aller ouvrir et lorsqu’il vit la tête de son camarade il esquissa un sourire gêné.

« Au moins je présume que tu as pu trouver facilement. »

Il le fit entrée et à ce moment précis la sœur d’Eliot arriva pour partir en ville faire les boutiques, elle s’approcha de Thusia avant de reprendre.

« Ohayo, je m’appelle Ashley, je suis la sœur d’Eliot. Tu dois être Thusia ? J’ai énormément entendu parler de toi ! Tu es trop Kawaii tu sais ? Oups pardon j’en oublie mes bonnes manières, j’espère que tu seras là à mon retour ! Bye bye ! »

La jeune demoiselle lui fit une légère bise avant de sortir et d’aller dans la voiture pour aller en ville. Eliot lui resta normal, presque neutre à vrai dire.

« Faut croire qu’elle t’aime déjà… Mais bon elle est comme ça. »

Le jeune homme prit les affaires de Thusia avant de les donner à une bonne et il reprit en regardant son ami.

« Alors je te fais faire le tour du propriétaire ? »


Pantalon coréen et devant de la villa :
 
crackle bones

_________________

 
SECRET NIGHT ★ i’m drunk off your hazy eyes and scent the tip of a sweet love is like a fire on this night when even the moon is sleeping, let’s secretly leave (c) P!A


Cadeaux :
 


Dernière édition par Eliot Simmons le Ven 13 Mai - 20:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
MESSAGES : 367


MessageSujet: Re: [Terminé][xXx] On peut être de vrai amis ? [PV Thusia]   Lun 23 Nov - 12:57

Décidément, Thusia avait parfois l’impression de passer trop de temps avec son sempai. Dans les faits, il remarquait passer moins de temps à travailler, ce qui l’inquiétait, le dérangeait. Parce que, s’il ne travaille pas, comment pourrait-il avoir de bonnes notes ? C’était son inquiétude principale, puisqu’il était à chaque fois sur le fil pour passer à l’année suivante, il ne pouvait pas se permettre de rater les examens, surtout maintenant qu’Eliot était là pour le soutenir, pour l’aider.

Cependant, il ne pouvait pas manquer de remarquer que, malgré le fait qu’il a moins l’occasion de travailler, ses notes s’étaient améliorées. Il devait y avoir une logique derrière, quelque chose qui l’expliquait, mais ça échappait à l’albinos. Impossible de concevoir comment, pourquoi ses notes s’étaient améliorées avec sa baisse de travaille. Au contraire, il aurait dû avoir des résultats catastrophiques.

La seule variable notable qui avait changée, c’était lui, Eliot, son sempai. Mais en soit, il ne voyait pas comment cette différence pouvait influer de la sorte. Tout ce que le jeune homme pouvait imaginer, c’était qu’Eliot agisse directement auprès de ses professeurs pour améliorer ses notes. Cette idée le faisait rire. Vrai, il ne connaissait pas beaucoup son aîné, mais c’était déjà assez pour qu’il sache pertinemment que jamais il ne ferait ça.

Le C en était là de ses réflexions, allongé dans son lit, ses yeux noirs fixés sur le plafond blanc, quand le réveil sonna. Kessen no Dies Irae résonna quelques minutes dans la pièce, lancée par le téléphone portable blanc qui vibrait sur le matelas, avant que Thusia ne se décide à éteindre l’alarme.

Pour une fois, il s’était réveillé avant son garde-fou. C’était rare, il le notait. Toujours couché, les deux mains croisées sur le torse, il observait encore le plafond, perdu dans ses pensées. C’était vraiment rare pour lui, de se réveiller si tôt. Et surtout, il n’avait plus sommeil, il était parfaitement éveillé. Était-ce parce qu’il est excité à l’idée d’aller chez son sempai ? De toute sa vie, il ne s’était jamais rendu chez personne, c’était une grande première. Ainsi, pouvait-il considérer Eliot comme étant un ami ? Cette question lui trottait dans la tête. Il voudrait bien, mais il avait peur d’être déçu en découvrant qu’éventuellement, la vérité était différente.

Encore, il se souvenait de cette scène dans la salle de classe de son sempai, lors de leur première rencontre. Même si ça commençait à faire quelques temps, le faux albinos ne savait toujours pas qu’en penser. Il aurait bien voulu l’oublier, mais c’était un événement dont les souvenirs lui tournaient régulièrement dans la tête. Depuis, ce genre de chose ne s’était pas reproduite, la relation entre les deux élèves avait grandis pour devenir amicale, et Thusia faisait pleinement confiance à Eliot. Mais tout de même, qu’est-ce qui lui était passé par la tête ? Thusia avait-il fait quelque chose qu’il ne fallait pas ? Encore et toujours ces mêmes questions qu’il n’oserait jamais poser à Eliot qui était pourtant le seul à détenir les réponses.

Enfin, il décida à se lever. Même s’il était encore tôt, il ne fallait tout de même pas arriver en retard. Après avoir fait vaguement son lit, son deuxième rituel du matin : mettre ses lentilles. Ce matin, ce fut particulièrement pénible. Ses yeux étaient secs et le sérum physiologique n’aidait malheureusement pas. Porter ses lentilles lui était douloureux, mais il n’avait pas le choix. Tant pis, il clignerait souvent des yeux, et avec un peu de chance, ça s’améliorera plus tard.

Gêné par ses lentilles, il prit des vêtements, n’importe lesquels, ses affaires de douche, et parti dans la salle de bain commune. Il changerait plus tard de vêtements, avant de se rendre chez Eliot. Décemment, il ne pouvait pas se présenté devant lui avec des vêtements choisis à la va-vite.

Après sa douche et ses soins, il s’enferma dans sa chambre, fouillant à la recherche de vêtements corrects. Il avait l’impression que c’était toujours ainsi, quand il devait rencontrer Eliot. Sa garde-robe ne semblait subitement plus assez bien pour que le 3ème année voie son sempai. Après quelques heures d’angoisse, il choisit finalement, forcé par l’heure avançant, de porter une tenue assez simple : une chemise blanche, simple selon ses critères, sans être basique, un pantalon vert d’eau clair avec deux papillons brodés au fil incarnat clair.

Puisqu’il était presque temps de partir, s’il voulait être à l’heure, il se dépêcha de se rendre au réfectoire. Il n’avait rien mangé et midi avait déjà sonné depuis quelques temps, il fallait bien qu’il se remplisse un peu l’estomac. Mais en réalité, la faim n’était pas là, alors il ne mangea que peu, passant en tout et pour tout que quinze minutes au réfectoire.

Ensuite, il retourna dans sa chambre pour récupérer une veste, le temps s’était révélé être frais, et quelques affaires nécessaires qu’il fourra dans ses poches de veste. La veille, il avait commandé un taxi pour se rendre chez Eliot. Il ne connaissait pas le coin où il habitait, et ce serait plus pratique ainsi d’arriver à l’heure. Se rendant devant Saotome, le taxi l’attendait déjà. S’y installant après avoir salué le chauffeur en toute politesse, il donna l’adresse qu’Eliot lui avait fournie.

Bientôt, le taxi s’arrêta. Sortant du véhicule qui ne s’attarda pas, il fut effaré par la vue de la maison. Cette maison, cette villa plutôt, devait faire au moins quatre fois la superficie de l’appartement dans lequel il vivait lorsqu’il vivait avec ses parents. Et encore, leur appartement n’était pas bien petit. Cela reflétait, dans l’esprit du petit jeune, qu’il ne connaissait pas encore son sempai, qu’il avait beaucoup à savoir sur lui encore. Une autre pensée, moins innocente, émergea dans son esprit. Eliot a manifestement beaucoup de moyens, ceci pourrait servir Thusia pour sa carrière.

Pendant ses réflexions, il s’était avancé timidement vers la porte d’entrée à laquelle il sonna. Il s’était attendu à voir cette porte ouverte par un majordome, ce qui aurait tout à fait collé à l’ambiance riche et guidée du lieu, mais à son grand soulagement, il en fut tout autre. Dans des senteurs de soda américain, la porte s’ouvrit sur son sempai qui lui adressa un sourire gêné. L’albinos lui sourit en retour.

« J’ai pris un taxi. Sans cela, je me serais probablement perdu puisque je n’aurais pas cru que cette demeure était celle dans laquelle tu m’avais invité, » dit-il sur le ton de l’humour.

Il entra, sur l’invitation d’Eliot, à l’intérieur du bâtiment. C’est à ce même moment qu’arriva une jeune femme qui se présenta comme étant la sœur d’Eliot. Celui-ci aurait énormément parlé de Thusia, ce qui lui fit légèrement monter le rouge aux joues, ça conjugué au fait qu’elle le trouve « kawaii ». À dire vrai, c’était la première fois qu’on le qualifiait ainsi. Aussi rapidement qu’elle était venue et qu’elle avait parlé, elle reparti, lui faisant une bise. Il était gêné. Cette coutume, s’il la connaissait, elle n’était pas d’origine japonaise et était même gênante pour un natif de l’archipel. Le plus jeune des deux garçons nota, les joues rouges, que les notions d’intime et de courtois diffèrent d’une nationalité à l’autre, et s’ajouta qu’il serait probablement surprit par d’autres choses tant qu’il serait ici, et qu’il ne devait pas s’offenser de cette autre culture qu’il ne connait pas et qui n’est pas la sienne.

Lorsqu’Eliot remarqua, d’un ton neutre, que sa sœur semblait déjà l’apprécier, Thusia ne répondit pas. Il avait encore les joues rougies par cette rencontre et digérait encore le coup de vent, personnifié par Ashley, qui était passé.

Il se fit débarrasser de ses affaires par son sempai, qui les confia ensuite à une employée, avant de lui proposer de le faire visiter la demeure. Thusia tenta de paraître à son aise, mais ici il n’avait pas l’impression d’être lui, qui devait être habitué à tant de faste, il se sentait, petit Daisuke, à qui le monde des paillettes, le luxe, la richesse, n’était qu’un rêve inatteignable. Timide et émerveillé, il regardait tout autour de lui.

« Si cela ne te dérange pas… » Répondit-il à sa proposition.

Le garçon aux cheveux blanchis suivit timidement son aîné tandis que celui-ci lui faisait visiter. Son visage, qu’il tentait de garder neutre, pouvait tout de même laisser transparaitre son enchantement. En plus du lieu qui lui semblait sorti tout droit d'une émission de télé-réalité, autre chose captait son attention : l'entêtante odeur de Coca Cola qui semblait émaner de son sempai, à qui il lançait des coups d’œils réguliers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 551

Je veux qu'on voit mes muscles à la télé.

MessageSujet: Re: [Terminé][xXx] On peut être de vrai amis ? [PV Thusia]   Lun 23 Nov - 19:01

On peut être ami?
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Eliot se mit à sourire, le pauvre petit, le passage de sa sœur l’avait quelque peu bouleversé, en même temps elle est un peu comme Eliot, elle est assez tactile. Néanmoins l’anglais ne le laissa pas perturber longtemps, il s’approcha de lui avant de passer son bras derrière son cou, l’entrainant avec lui.

« Allez, tu ne vas pas te laisser perturber par ma sœur tout de même. »

Il se mit légèrement à rire avant de finalement le lâcher, il commença par un premier salon, c’est un des quatre salons que côtoie son père, un salon très lumineux, dans les tons beiges, blanc et bleu très clair, c’est un salon assez relaxant. Généralement on y va pour lire ou jouer à la console portable, on sait qu’on n’est pas dérangé.  Ensuite il entraina son camarade dans un autre salon où généralement le jeune homme passe du temps avec sa sœur pour regarder la télé, il est légèrement plus sombre que le premier. En tout cas ce salon est très pratique pour jouer à la console, surtout à ce jeu de danse, Just dance, on moins la place est au rendez-vous.

Ensuite l’anglais emmena son camarade dans son endroit préféré, la cuisine. Elle est assez grande est toute équipée, généralement c’est le majordome qui se charge de la cuisine, et ce n’est pas pour déplaire à  Eliot. En passant il ouvra un placard remplit de paquet de bonbon et de gâteaux de toute sorte, il prit un paquet de guimauve et d’arlequin, des bonbons européens qui reviennent cher. Il ouvra d’abord le paquet de guimauve et en proposa à son camarade et en prit un dans la bouche par la suite. Avant de monter à l’étage le jeune homme montra la piscine extérieure, il y en avait une intérieure, mais il réservait cette visite pour plus tard, après tout il préférait ne pas tout montrer d’un coup. De temps à autre il proposa des bonbons à son camarade qui évidemment ne refusait pas, mais Eliot avait l’impression que quelque chose le perturber, il ne savait pas quoi, mais son visage exprimait quelque chose.  Les jeunes gens arrivèrent dans la chambre immense de l’anglais, une chambre très lumineuse et richement décoré, à première vue on ne dirait pas une chambre de garçon, mais Eliot apprécie cette chambre surtout avec les nombreux gadgets qu’elle offre. Le lit est capable d’accueillir facilement trois personnes, une cheminée moderne et tactile, sensible au claquement de main était encastrée dans le mur. Ensuite il y avait une table basse un écran plasma à led incurvé avec une console et un canapé. Plus loin une porte renfermant son dressing et il termina la visite par sa salle de bain personnelle. Assez design avec des vitres teintées à l’extérieur de façon à ce que l’on ne voit pas, une baignoire et une douche spacieuse et vitrée.

L’anglais se dirigea sur son lit et se laissa tomber dessus avant de prendre un arlequin et de le mettre en bouche commençant alors à sucer son bonbon et il regarda son camarade.

« Fais comme chez toi, si tu veux des bonbons prend, me demande pas. Sinon ça va depuis le peu de temps que je ne t'ai pas vue ?  »




Pièces de la villa  :
 
crackle bones

_________________

 
SECRET NIGHT ★ i’m drunk off your hazy eyes and scent the tip of a sweet love is like a fire on this night when even the moon is sleeping, let’s secretly leave (c) P!A


Cadeaux :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
MESSAGES : 367


MessageSujet: Re: [Terminé][xXx] On peut être de vrai amis ? [PV Thusia]   Lun 23 Nov - 20:11

Après la sœur, le frère. Il aurait dû s’y attendre. Après tout, c’est dans leur culture, la proximité physique. Mais bizarrement, Thusia était bien plus gêné par le bras d’Eliot derrière son cou que par les lèvres d’Ashley sur sa joue. L’odeur que son sempai rependait lui emplissait les narines rendant ses joues rouges de gêne.

Il ne répondit pas, lorsqu’Eliot lui dit de ne pas se laisser perturber par sa sœur. À ses yeux, ce n’était pas sa sœur qui était la chose la plus perturbante ici. Tout, dans cet endroit, le perturbait, Eliot le premier.

Suivant son ami, il se laissa guider à travers la demeure qui semblait comme un palais à ses yeux. C’était immense, beau, moderne, riche. Quelque chose qu’il aurait bien voulu avoir, un environnement dans lequel il aurait volontiers grandit, mais les chances qu’il obtienne un jour une habitation à peine de la moitié de la valeur de celle-ci étaient minces.

Et puis, actuellement, même s’il était impressionné par la maison, ce n’est pas ça qui le captivait. Cette odeur, son sempai… Il était gêné de sa fascination pour Eliot, mais cette odeur l’obsédait, et sa source avec. Si bien, que bientôt il ne fit plus attention à la visite. Acceptant volontiers les sucreries que lui proposait Eliot, il le suivit, son attention obsessionnellement portée sur lui.

Les deux garçons arrivèrent dans la chambre. Elle était grande. Très grande. Si Thusia mettait bout à bout sa chambre de Saotome et la chambre qu’il occupait chez ses parents, il ne la remplirait même pas. La visite terminée, Eliot se mit sur son lit, invitant l’albinos à faire comme chez lui.

Mais s’il faisait vraiment ce qu’il voulait, il le regretterait, même si c’était très tentant.

Prenant un autre bonbon, il s’assied timidement sur le bord du lit d’Eliot, à côté de lui. Il le mâchonna, le faisant tourner et retourner dans sa bouche, comme pour réduire au silence ses envies inavouables. Ainsi, il prit quelques temps avant de répondre à la question qui lui avait été posée, fixant intensément son sempai.

« Ça va… » Il aurait bien ajouté quelque chose, mais rien ne lui venait à l’esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 551

Je veux qu'on voit mes muscles à la télé.

MessageSujet: Re: [Terminé][xXx] On peut être de vrai amis ? [PV Thusia]   Lun 23 Nov - 20:53

On peut être ami?
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Eliot était assez concentré à sucer son bonbon, s’il avait été en présence de son amant il l’aurait fait de façon plus sensuelle que ça, seulement il n’était plus avec son amant. Encore une dispute de plus, mais ce fut la dispute de trop, toujours à propos de cette discrétion qu’il souhaite tant.  Mais Eliot reste sur sa faim et puis ce n’est pas comme s’il voulait être tout le temps dans bras à céder au plaisir sensuel de la chair, non ce n’était pas son attention, seulement Eliot souhaitait vraiment pouvoir le toucher plus, avoir plus de moments privilégiés, mais faut croire que c’est trop pour ce professeur d’anglais. Le jeune célibataire d’un temps esquissa un sourire, la petite visite a dû certainement impressionner son jeune camarade, après tout il vit dans une maison plutôt bien, mais ce que son ami ne sait pas c’est que ses parents sont divorcés et qu’un week end sur deux il vit dans l’appartement de sa mère. Un appartement plus modeste, mais avec désormais un confort un peu plus présent puisque sa mère accepte désormais l’aide financière du père.

Eliot s’étira légèrement, son t-shirt remonta en accompagnant son geste, laissant voir son bas ventre avant de finalement le remettre doucement et de prendre une guimauve par la suite. Il se souvient de son père la vieille, lui annonçant qu’il avait tout préparé pour accueillir son ami, il avait même songé à ce que ce dernier passe la nuit ici. Seulement Eliot ne pense pas le mettre au courant de suite, peut-être d’ici une petite demi-heure. En plus pour l’heure de quatre heures, le père de famille avait commandé des pâtisseries japonaises et européennes, ce dernier avait même préparé la piscine intérieure au cas où. A cette pensé Eliot ne put s’empêcher de rire légèrement avant de reprendre.

« Tu sais mon père a préparé ta venue, il a commandé des pâtisseries pour tout à l’heure si on a faim et il a même fait préparer la piscine intérieure pour nous, c’est cool non ? »

Il lui fit un léger clin d’œil avant de manger une guimauve de plus. Aujourd’hui Eliot avait l’intention de faire ouvrir un peu plus la vision de son camarade, mais surtout de lui faire comprendre la notion de confiance. C’était une leçon sans en être une, c’était de bon cœur qu’Eliot l’a invité, ils pourront partager des choses, regarder des films, aller dans la piscine intérieure et j’en passe. Néanmoins le jeune anglais remarqua l’absence partielle de Thusia, il se demandait vraiment ce que ce dernier pouvait avoir, il était comme dans la lune. Eliot se rapprocha un peu plus de lui s’appuyant d’une main sur le matelas, son regard se plongea dans celui de son camarade et il reprit presque en chuchotant.

« Pourquoi tu es si …préoccupé ? On dirait que tu penses à quelque chose d’assez … attirant, t’en bave presque tu sais. »

Il esquissa un léger sourire reculant légèrement son visage, il allait lui fait cracher le morceau après tout personne pouvait lui résister. Seulement une chose le perturbait, il avait une poussière dans ses cheveux, près de l’oreille. Eliot passa sa main sucrée sur la joue de son camarade, avant de la passer dans sa chevelure et il attrapa ce parasite sans trop de difficulté avant de souffler pour l’enlever, il sourit ensuite.

« Ce n’était qu’une poussière. »

crackle bones

_________________

 
SECRET NIGHT ★ i’m drunk off your hazy eyes and scent the tip of a sweet love is like a fire on this night when even the moon is sleeping, let’s secretly leave (c) P!A


Cadeaux :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
MESSAGES : 367


MessageSujet: Re: [Terminé][xXx] On peut être de vrai amis ? [PV Thusia]   Lun 23 Nov - 22:30

Thusia observait timidement Eliot sucer son bonbon. Étrangement, il se sentait comme une midinette de quinze ans devant son idole de toujours. Il ignorait pourquoi, comment il pouvait se sentir ainsi… Une vague idée de ce qu’il ressentait lui venait à l’esprit, mais il refusait de l’admettre. Pas pour son sempai. Ce n’était pas possible.

Mais soudain, la scène de leur première rencontre refit surface à son esprit, rougissant davantage son visage. Peut-être que, à ce moment-là, ça ne l’aurait pas vraiment dérangé, se dit-il en regardant fugitivement Eliot. Et aujourd’hui, ça le dérangerait encore moins. Même, il serait capable de rechercher, de demander, de supplier, pour ce contact.

Ça lui était étrange, de penser à ça… Mais ça l’obsédait, comme son odeur sublime. Ou plutôt, ça l’obsédait à cause de son odeur. Il voulait s’approcher davantage de lui, le sentir, le toucher, le goûter… Il était persuadé que sa peau devait avoir le goût de son odeur.

Lorsqu’Eliot lui adressa à nouveau la parole, il sursauta légèrement. Enfoncé dans ses pensées, il en avait fini par oublier que son sempai n’était pas qu’une simple peinture mouvante, mais qu’il était bien vivant, un être humain à part entière, sentant le sucré, la boisson.

Donc sa venue avait été préparée par le paternel Simmons. Thusia ne méritait pas toutes ces attentions, c’était beaucoup trop. Et puis la piscine… Il ne savait pas très bien nager et ne voulait pas le montrer, même s’il pensait bien qu’Eliot saurait l’aider pour ça également. Il ne fit que hocher la tête comme simple réponse.

Et un fragment de seconde plus tard, le visage de son sempai était très proche du sien. Trop proche. L’albinos s’empourpra, voulant détourner le regard mais ne parvenant pas à le faire.

« Je… Je… » Il n’arrivait pas à parler, à expliquer. Et même s’il y parvenait, est-ce qu’il le dirait vraiment ? Ce n’était pas possible, il ne pouvait pas dire à son sempai qu’il bavait sur lui, c’était hors de question.

Puis il recula son visage et passa une main sur sa joue. Cela eu pour effet de faire rater un battement à son cœur. Lorsqu’il retira sa main avec la poussière, Thusia la lui attrapa, comme par reflexe, avant de se rendre compte et de vouloir la lâcher, gêné, sans pour autant y parvenir.

Ne contrôlant plus ni ses émotions ni son corps, il approcha son visage de celui de son sempai et, fermant les yeux un instant, posa ses lèvres contre les siennes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 551

Je veux qu'on voit mes muscles à la télé.

MessageSujet: Re: [Terminé][xXx] On peut être de vrai amis ? [PV Thusia]   Mar 24 Nov - 12:51

On peut être ami?
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Eliot esquissa un léger sourire, le pauvre il le mettait mal à l’aise, ça se voyait très nettement, il était devenu rouge pivoine, il bafouillait ses mots, d’ailleurs il ne s’attardait que sur le pronom personnel « je ».  Cependant l’adolescent fut étonné lorsque son camarade lui rattrapa la main, il fallait croire qu’il acceptait très nettement sa présence, seulement Eliot venait simplement de comprendre ce qui perturber le jeune homme à ce point et cette « chose » était tout simplement sa personne et rien d’autre. D’un côté l’anglais était touché et de l’autre un peu gêné, après tout Thusia est légèrement plus jeune que lui, mais bon rien ne déranger Eliot.

Mais le jeune homme fut encore plus étonné lorsque son camarade lui saisit doucement ses lèvres, ça lui plaisait, il ne va pas mentir, Eliot est plutôt … un chaud lapin il faut le dire, il aime céder aux plaisirs de la chair, seulement il préférait très nettement commander et mener la danse pour donner du plaisir et envouter son partenaire. Thusia voulait jouer, alors ils vont jouer, seulement Eliot connait beaucoup plus de choses que lui et ça il pouvait en attester avec sa façon dont il avait saisi ses lèvres. Un homme qui a déjà passé le pas avec un homme ou même une femme, en général saute sur les lèvres de l’autre comme un loup affamé, sauf que Thusia bizarrement avait plutôt l’attitude d’une  jeune minette toute timide, ce qu’Eliot trouvait plutôt mignon. Eliot esquissa un léger sourire avant de désunir sa main de celle de Thusia et de finalement saisir doucement le visage de l’adolescent et de saisir de nouveau ses lèvres, seulement Eliot força délicatement le passage avec sa langue, l’unissant à celle de son camarade et élève. Peut-être était-ce son premier, en tout cas Eliot était très doux et surtout il fallait dire qu’il savait s’y prendre. Il mit fin délicatement au baiser, mais il garda ses mains sur les joues de Thusia joignant son front au sien et il reprit en chuchotant.

«  Tu es sucré tu sais et ce n’est pas pour me déplaire. En tout cas je peux voir que si tu étais aussi perturbé c’était à cause de moi. »

Il sourit avant de finalement relâcher le visage de Thusia et il reprit une guimauve en souriant, il jouait encore la carte de la provocation de par sa prestance et sa façon de manger sa sucrerie. Il se leva avant de s’avancer dos à son camarade, d’ailleurs ce dernier ondulait parfaitement des hanches. Avant de finalement se retourner.

« Et si on allait faire un tour dans la piscine chauffante ? A moins que tu désires faire autre chose en ma compagnie ? »

Il lui tendait une énorme perche là, qui pourrait être innocent au point de ne pas voir le sous-entendu de ce dernier.


crackle bones

_________________

 
SECRET NIGHT ★ i’m drunk off your hazy eyes and scent the tip of a sweet love is like a fire on this night when even the moon is sleeping, let’s secretly leave (c) P!A


Cadeaux :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
MESSAGES : 367


MessageSujet: Re: [Terminé][xXx] On peut être de vrai amis ? [PV Thusia]   Mar 24 Nov - 13:35

Lorsque Thusia prit la main d’Eliot, celui-ci ne tenta pas de se dégager. D’un côté, il aurait préféré qu’il le fasse, d’un autre, il était soulagé que ce ne soit pas le cas. L’étonnement suscité par ce geste ne marqua pas l’albinos, parce que lui-même était étonné par ses propres actions. Des actions qu’il, il en était conscient, n’aurait jamais osé faire en temps normal, mais aussi, qu’au fond de lui, il savait qu’il les recherchait depuis longtemps, qu’il avait souhaité les faire, peu importe le partenaire.

Et il avait fallu que ça tombe sur son sempai. Tandis qu’il posait ses lèvres sur celles de son aîné, Thusia regretta tout de suite son geste. C’était son sempai, qu’allait-il penser de ça ? D’un autre côté il se dit également qu’Eliot l’avait cherché. Depuis longtemps, il l’avait cherché, depuis la première fois.

À dire vrai, le garçon était perdu et ne savait pas quoi faire. Aussi fut-il soulagé de sentir les mains d’Eliot sur ses joues, de le sentir prendre les rênes, l’embrasser. Il eut un petit gémissement de surprise en sentant la langue de son sempai mais n’essaya pas de le repousser. Perdu dans ses émotions, il voulait s’en remettre totalement à Eliot.

Il prit plaisir au baiser, s’y abandonnant corps et âme, tentant de le rendre du mieux qu’il pouvait. Mais c’était son premier baiser, et s’il avait un peu de théorie, il n’avait absolument aucune pratique. Néanmoins, il le trouva trop court, aurait voulu que ça dure plus longtemps, pour prendre davantage de plaisir, mais aussi pour s’éviter de se voir confronté au fait qu’il a embrassé son ami, son protecteur, et qu’il est attiré par lui.

Front contre front, Thusia avait les joues aussi rouges que les lentilles à travers lesquelles il pouvait voir Eliot trop près et à la fois tellement pas assez. Il ne sut que répondre à ce qu’il lui disait. Ses mots raisonnaient à ses oreilles comme s’il était fiévreux, ce qu’il commençait à se dire qu’il l’était probablement.

Enfin, il fut relâché. Mais était-ce un bien ? L’albinos n’avait qu’une envie : aller se cacher. Bon, il en avait une seconde : embrasser à nouveau Eliot. Mais il ne fit ni l’un ni l’autre, observant encore plus timidement qu’avant Eliot qui mangeait suggestivement une guimauve. Lorsqu’il se leva, même si Thusia était novice dans ce genre de choses, il ne pouvait pas ne pas remarquer la provocation d’Eliot. Cette provocation, il voulait y répondre mais n’y osait pas.

Une proposition. La piscine ou autre chose ? La suggestion n’était pas innocente et le plus jeune détourna le regard. Il devait faire un choix, mais il ne savait pas. Les deux issues avaient leurs plus et leurs moins.

« L-la piscine... c’est bien… » C’était avec une voix faible et tremblante qu’il avait répondu, loin d’être sûr de son choix, sans regarder Eliot qui obsédait ses pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 551

Je veux qu'on voit mes muscles à la télé.

MessageSujet: Re: [Terminé][xXx] On peut être de vrai amis ? [PV Thusia]   Mar 24 Nov - 21:05

On peut être ami?
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
L’anglais esquissa un sourire, était-il si  perturbant que ça ? En tout cas la situation l’amusait légèrement, il se mordait la lèvre inférieure, le baiser de tout à l’heure avait légèrement réveillé le prédateur qui est en lui. Là tout de suite maintenant il le voulait, seulement Eliot ne voulait pas gâcher l’instant. En tout cas le fait que son camarade accepte sa proposition piscine lui faisait plaisir, au moins ils pourraient parler encore plus au calme et puis l’environnement de cette piscine pourrait permettre d’oublier l’incident. Car il fallait dire qu’Eliot venait seulement de penser que peut être ce geste venant de sa part était peut être mal perçu et que Thusia avait maintenant peur de ce qu’il allait lui arriver, peut-être qu’Eliot fait du mal à tout son entourage finalement ? Cette pensée fit perdre le sourire au jeune anglais, cependant il ne se laissa pas abattre pour autant.  Il s’avança vers Thusia et saisi sa main pour le faire se redresser, et il l’entraina dans son dressing, cette pièce aussi grande que n’importe quel salle de bain d’un foyer moyen et là il ouvra un placard coulissant où se trouvait toutes ces tenues de natations. Il reprit avec un léger sourire.

« Je pense que tu fais à peu près la même taille que moi, du coup choisi le bas qui te plait. »

Eliot lui avait déjà son favori, un short noir avec deux traits parallèles violet sur chaque côté des cuisses et d’ailleurs il laissa le dressing à Thusia pour qu’il puisse enfiler celui qu’il désire sous ses vêtements, Eliot pendant ce temps-là parti dans la salle de bain pour se changer, évidemment il remit ses vêtements par-dessus et rejoint Thusia dans sa chambre avant de finalement ressortir et de prendre la direction du rez-de-chaussée. Près du deuxième salon une porte, derrière elle un escalier illuminé seulement avec des leds au plafond et en bas une lumière légèrement verte, turquoise. Enfin arrivé en bas, on posait les pieds sur un parquet, le plafond était avec du bois également et au-dessus de la piscine un plafond blanc avec des leds, un peu plus au fond de la pièce un sauna et puis une pièce pour le vestiaire. Et deux transats sur le côté. Eliot lui sans aucune gêne particulière commença à tirer délicatement son bas de pantalon, il ne faisait que jouer avec l’élasticité du produit et c’est seulement ensuite qu’il commença à enlever son t-shirt laissant son torse aux reliefs parfait apparaitre aux yeux de son camarade. Un torse que finalement peu de personne connait réellement, même si le jeune homme fait des compétitions de natation, ce n’est pas pour autant que les gens peuvent voir d’aussi près ce torse. Il enleva ensuite le pantalon et les chaussettes.  C’est après ça qu’il regarda son camarade et reprit d’un air amusé.

« Hum, tu as un vestiaire là-bas si tu préfères. »

Il entra directement dans l’eau ensuite et attendit son camarade, et il le vit arrivé avec un maillot qu’Eliot appréciait aussi, il avait fait un bon choix et Eliot lui dit très clairement. Il attendit que Thusia se mette à l’aise dans l’eau chauffée, c’était tellement plaisant. Eliot préférait de loin être dans l’eau que d’être comme tout le monde en contact avec l’air. Il avait cette impression de réconfort, de chaleur dans l’eau, cette chaleur qu’il ne trouvait nulle part ailleurs. Eliot regarda son camarade et une question lui trottée dans la tête, est-ce qu’il lui plait vraiment ? Parce qu’il ne comprend pas véritablement le geste de ce dernier, après tout Eliot avait donné une mauvaise impression de lui, il regrette et Thusia le sait, mais il veut vraiment savoir. Il reprit en croisant les bras.

« Dis-moi sincèrement, je te plais c’est ça ? C’est pour ça que tu m’as embrassé ? Ou c’était juste comme ça ? »


Bon il le torturait, mais pour la bonne cause au moins.

Spoiler:
 
crackle bones

_________________

 
SECRET NIGHT ★ i’m drunk off your hazy eyes and scent the tip of a sweet love is like a fire on this night when even the moon is sleeping, let’s secretly leave (c) P!A


Cadeaux :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
MESSAGES : 367


MessageSujet: Re: [Terminé][xXx] On peut être de vrai amis ? [PV Thusia]   Mer 25 Nov - 11:44

Le kôhai prenait bien garde de ne pas regarder Eliot. S’il le faisait, il avait peur de faire d’autres choses qu’il pourrait regretter, même si le baiser, il ne le regrettait pas vraiment. Cependant, ça le gênait tout de même, il se maudissait intérieurement pour avoir perdu le contrôle de lui-même. Pour cela, il blâmait aussi intérieurement son sempai qui, à ses yeux, avait également tout fait pour que ça arrive.

Tout ce dont Thusia avait envie, c’était de partir, de se retrouver seul pour se remettre de ses émotions, pour réfléchir sur les événements. Mais il ne pouvait pas le faire. D’une part, ce serait mal élevé, alors que tout avait été préparé pour son accueil, d’autre part, ça ne ferait que repousser son malaise à plus tard.

Il ne comprenait pas comment Eliot pouvait faire pour agir comme si rien ne s’était passé. Peut-être que pour lui, un baiser n’était qu’un acte anodin, mais au-delà de l’acte, il y avait une signification lourde et non négligeable ! Comment Eliot pouvait laisser ça de côté et agir comme s’il n’avait rien fait ? C’était au-delà de sa compréhension.

Eliot emmena son kôhai, dont les pensées confuses étaient encore ailleurs, dans son dressing. La taille de celui-ci fit oublier un instant ses préoccupations à Thusia. C’était vraiment, à ses yeux, immense. Il trouvait un peu que c’était du gâchis de dépenser autant de place pour le simple rangement de vêtements, mais avoir un dressing de cette taille ne l’aurait pas dérangé, surtout s’il pouvait le remplir à ses souhaits.

Thusia se vit proposer d’emprunter une tenue à l’anglais. Dans la perturbation, il avait choisi le confort à la praticité. En effet, pour x et y raison, la piscine était un mauvais choix. Il n’avait pas songé qu’il devrait emprunter une tenue à son sempai, puisqu’il n’avait bien sûr pas prévu cette tournure d’événement avant de venir. Ça le gênait extrêmement.

Restant seul dans le dressing, il prit quelques dizaines de secondes gênées à choisir. Plus que de choisir, il laissa ses goûts décider, prenant plus ou moins au hasard de quoi ce changer. Il prit bien son temps pour se changer, en profitant pour remettre ses émotions en place ou oublier la malheureuse – ou bienheureuse, selon le point de vue, scène précédente. Ce serait la première fois qu’il irait dans une piscine privative. Décidément, c’était la journée des premières fois, pensa-t-il en rougissant avant de chasser cette idée. Il n’aimait pas beaucoup la piscine, mais décida d’en profiter tout de même.

Enfin il rejoignit Eliot, sans dire un mot. Son visage avait repris une teinte moins rouge, même si quelques traces de gêne étaient toujours visibles. Il se fit conduire dans la salle de la piscine intérieure, visitant au passage un autre endroit de la villa. Dans les escaliers menant à la piscine, alors qu’il se disait qu’Eliot et lui n’étaient décidément pas du même monde, il loupa une marche et tomba contre le dos de son sempai qui marchait devant lui. Se ressaisissant, gêné, il s’excusa.

« Je suis désolé, j’ai raté une marche… »

Intérieurement, il se traitait de tous les noms. Aujourd’hui, il faisait vraiment n’importe quoi. Il se demandait ce qui lui arrivait, si on ne lui avait pas jeté un sort ou quelque chose du genre. Lorsqu’ils arrivèrent devant la piscine, sous l’émerveillement de l’albinos, Eliot commença à se déshabiller devant lui. Gêné, il détourna le regard, jusqu’à-ce qu’il se fasse dire l’emplacement du vestiaire. À cet instant, il regarda Eliot un fragment de seconde, avant de détourner à nouveau le regard, les joues à nouveau rougies.

Il songeait à aller se rendre aux vestiaires pour se changer, mais finalement, il décida de suivre l’exemple de son sempai et de se dévêtir ici. Après tout, sous les yeux d’Eliot ou au vestiaire, le résultat serait le même. Il prit son temps, enlevant ses vêtements avec précaution et les posant presque pliés et bien rangés sur l’un des transats. Une fois l’opération terminé, il rentré dans l’eau avec tout autant de précaution, restant au bord de la piscine.

À cause de ses lentilles, il ne pouvait pas pleinement profiter de la piscine. Il préférait éviter de nager et de s’immerger totalement dans l’eau, car d’une part il risquait de perdre ses lentilles, d’autre part il risquait d’attraper des germes. Avec ses yeux déjà fragilisés depuis ce matin, il préférait éviter tout risque. De plus, il ne sait pas bien nager. Cependant, ça ne l’empêchait nullement de profiter. L’eau était à bonne température et c’était agréable. Cette impression indéfinissable qu’était celle d’être dans de l’eau chaude le mettait à son aise.

Jusqu’à-ce qu’Eliot décide de parler de ce qu’il s’était passé. L’eau, douce et protectrice, devint instantanément, pour le jeune garçon, un étau étouffant. Son sempai posait des questions qui étaient plus que légitime, même aux yeux de Thusia. Il voulait savoir s’il lui plaisait et si c’était pour cette raison qu’il l’avait embrassé.

L’albinos ne savait que répondre. Ses propres sentiments étaient flous pour lui-même également. Il garda le silence quelques instants, ne regardant pas Eliot, pour rassembler ses réflexions, ses impressions, ses sentiments, et surtout, le courage de répondre.

« Ce n’était pas « juste comme ça », » répondit-il finalement, assez bas, toujours sans regarder Eliot. Il marqua une pause. « Tu ne m’es pas indifférent, c’est certain. » Une nouvelle pause. Il parlait à la fois sans réfléchir mais avec une intense réflexion difficile. « J-je crois que tu me plais… Peut-être même plus… » Il avait ajouté cette dernière phrase dans un murmure à peine plus puissant qu’un souffle, plus pour lui-même que pour Eliot.
Finalement, il osa poser les yeux sur son sempai. Son visage était rouge, la gêne se lisait plus que facilement sur son visage.
« Et moi, est-ce que je te plais ? »
C’était une question qu’il devait poser. Même s’il n’avait pas envie de connaître la réponse, il devait la poser, pour être fixé, pour sa propre paix intérieure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 551

Je veux qu'on voit mes muscles à la télé.

MessageSujet: Re: [Terminé][xXx] On peut être de vrai amis ? [PV Thusia]   Mer 25 Nov - 21:28

On peut être ami?
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Heureusement qu’Eliot n’était pas quelqu’un de frêle, son corps fit barrière lorsque son camarade trébucha dans les marches, il allait vraiment finir par croire qu’il était vraiment trop perturbant aujourd’hui. Bon il est vrai que le jeune anglais sait y faire pour attirer l’attention, c’est vrai il est le premier à provoquer quiconque lui plait et il fallait dire que Thusia n’est pas trop mal foutue. Eliot souriait, son camarade a les joues rouges jusqu’aux oreilles, c’est assez mignon, mais non il ne faut pas qu’il pense d’avantage. En temps normal il serait en train de se réfugier dans les sucreries et diverses pâtisseries pour noyer sa solitude et sa rupture difficile avec son amant, Ephraïm.

Sincèrement l’anglais ne comprenait pas ses réactions, Eliot n’a jamais réellement connu l’amour au sens propre du terme, il est donc normal pour lui de vouloir en connaitre un peu plus sur son amant et de connaitre ses réactions si jamais il arrivait quelque chose, non ? Cela faisait presque un an qu’ils étaient ensemble, bon ils ont connu plusieurs ruptures, enfin si on pouvait appeler cela rupture, mais pour la première fois de sa vie, Eliot avait connu une vraie dispute de couple. C’est d’ailleurs pour cela qu’il avait pris quelques affaires de l’appartement de son amant et qu’il est parti presque aussitôt chez son père, d’ailleurs ce dernier avait été surprit de le voir débarquer à une heure pareille. C’est certainement pour ne pas se noyer dans la démence et la gourmandise que le jeune homme avait invité son ami, Eliot serait capable du pire et ses parents sont bien placés pour le savoir. L’anglais coula son visage jusqu’au niveau du nez en regardant son camarade se dévêtir, bon pour ce qui est des reliefs ça peut passer, seulement faudra qu’Eliot lui apprenne à se dévêtir de façon plus sexy.

L’anglais resta attentif aux réponses de son camarade, il buttait sur des mots, mais d’un côté Eliot était content que ce n’était pas juste comme ça, et puis au moins il est sûr d’une chose, c’est qu’il attire encore des gens, oui c’est important pour lui. Avant il était un garçon tout à fait normal qui ne se préoccupait que de sa relation familiale et de son parcours scolaire, mais depuis qu’il est entré à Saotome le jeune homme est entré dans une spirale infernale, mais depuis qu’il a fait la connaissance de son amant tout c’est à peu près apaisé. Cependant l’anglais se rapprochait puisqu’il avait de plus en plus de mal à entendre ce que son camarade disait, mais manque de bol pour lui Eliot venait de tout entendre. Son regard c’était agrandit, jamais quelqu’un ne lui avait … avoué ces sentiments de la sorte, enfin beaucoup de gens sont venu lui faire une déclaration, mais il n’acceptait jamais ou alors il jouait avec les sentiments.

Lorsque Thusia lui posa cette question Eliot resta de marbre, aucune expression ne traversait les traits de son visage. C’est vrai que son camarade pouvait lui plaire, il est plutôt bien fait, il n’est pas repoussant, il a un visage assez fin et efféminé. Même si son caractère quelques fois laisse un peu à désirer. L’anglais s’approcha de lui, arrivant assez près, il approcha son visage au niveau de l’oreille gauche de l’adolescent, sa joue frottant légèrement contre la sienne et il chuchota doucement.

« Si je te réponds oui, que feras-tu ? »

Il soupira délicatement à l’oreille de son camarade, il aurait été plus taquin si ce dernier avait légèrement mordillé l’oreille, mais bon il allait être gentil pour une fois. Il recula son visage pour finalement croiser le regard de son camarade, il prit appuis d’une main sur le rebord, s’imposant presque. Voyons si ce jeune avait d’autres choses à déclarer.

« Alors ? Qu’attends-tu de moi ? »  

crackle bones

_________________

 
SECRET NIGHT ★ i’m drunk off your hazy eyes and scent the tip of a sweet love is like a fire on this night when even the moon is sleeping, let’s secretly leave (c) P!A


Cadeaux :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
MESSAGES : 367


MessageSujet: Re: [Terminé][xXx] On peut être de vrai amis ? [PV Thusia]   Mer 25 Nov - 23:21

Thusia était conscient qu’Eliot l’observait se dévêtir. Il se demandait ce à quoi il pensait en le regardant. Ça le gênait un peu de le savoir là, à le guetter. Mais il avait décidé de ne pas aller au vestiaire en toute connaissance de causes. Après tout, Eliot n’avait pas été gêné de se déshabiller devant lui, il n’y avait pas de raison pour que ce soit son cas.

Lorsque son sempai se rapprocha de lui, il le ressentit comme s’il était un pauvre baigneur ayant appâté un requin curieux. Son approche l’avait bien entendu gêné, inquiété. Et il remarqua bien qu’il avait entendu tout ce qu’il avait dit. Même s’il ne le regardait pas, il pouvait le sentir. Il ne voulait pas qu’Eliot accepte ses sentiments ou y réponde. Il voulait juste qu’il le sache, et surtout qu’il le rejette. Ainsi, il se sentirait tellement mieux. Mais ce n’est pas ce qu’Eliot fit.

Avec une expression indéchiffrable, l’anglais s’approcha encore plus proche du japonais, ce dernier souhaitait reculer mais ne le pouvait pas, puisqu’il était déjà dos au bord de la piscine. Sentant son souffle dans son oreille et sa joue contre la sienne, il rougit, à la fois de gêne et de plaisir coupable. Il répondit à sa question par une autre question avant de se faire soupirer dans l’oreille.

L’albinos se sentait fondre. Eliot le torturait, il jouait avec lui. Il aurait voulu se jeter contre lui, le prendre dans ses bras et l’embrasser, et c’était probablement pour quelque chose comme ça qu’Eliot le provoquait ainsi. Puis il recula son visage et le regarda dans les yeux. Ce regard, Thusia le lui rendit, d’une façon plus désemparée qu’il ne le souhaitait. S’il avait voulu s’éloigner, il n’aurait pas pu, car, attendant une réponse, Eliot l’empêchait presque de s’échapper.

« Je… sais pas… » Chaque mot qui sortait de sa gorge lui était douloureux. « Peu importe quoi, je ne veux pas te perdre, perdre ton amitié… » Étrangement, il sentait un élan de sincérité. Il aurait eu tellement plus à dire, mais, ouvrant la bouche et la refermant comme un poisson hors de l’eau, il n’y parvenait pas. Les larmes lui venaient aux yeux avant qu’il se précipite contre Eliot, passant ses bras dans son dos, posant sa tête contre son torse en tremblant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 551

Je veux qu'on voit mes muscles à la télé.

MessageSujet: Re: [Terminé][xXx] On peut être de vrai amis ? [PV Thusia]   Jeu 26 Nov - 10:31

On peut être ami?
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Eliot ouvrit un peu plus le regard, ses déclarations étaient tellement inattendu, oui c’était le mot. En tout cas une chose était sûr l’anglais avait bien perçu ce mal être chez ce garçon, il se rappelle ses mots lors de sa première rencontre. Il voyait en Thusia son reflet pathétique lorsqu’il était en première année, un reflet douloureux et sans avenir potable. Mais aujourd’hui il fallait croire que son camarade avait décidé de s’ouvrit un peu plus aux autres et l’anglais trouvait ça magnifique. En tout cas pour rien au monde il le laissera tomber, il sentait le jeune homme contre lui tremblant, l’anglais l’entoura doucement de ses bras, une sur le milieu du dos et l’autre sur la tête. D’ailleurs Eliot n’hésita pas à poser sa tête sur celle de son protégé, il avait là l’attitude d’une personne intentionnée et protectrice, à l’image d’un grand frère. Il ne compte plus le nombre de fois qu’il a réconforté sa sœur et il adopta toujours la même attitude, il la bercer, mais dans l’eau c’est inutile.

Les mots de Thusia lui revenait en tête, pourquoi il ne voudrait plus de lui, pourquoi il ne voudrait plus de ce lien fort qui s’est tissé ? L’anglais avait une nette impression que Thusia avait peur de cela, mais qu’il avait des raisons de croire que cela pourrait éventuellement arriver. Mais Eliot tenait trop à lui d’une certaine façon et il ne voit pas comment cette séparation pourrait arriver, après tout Thusia n’a rien fait de mal ou quoique ce soit d’autre. Eliot reprit d’une voix assez douce tout en caressant la tête de l’adolescent.

« Chut….calme toi. Ne t’en fais pas, jamais ça n’arrivera, je serais toujours là quoi qu’il arrive. »

Il ferma les yeux un moment, il sentait des larmes chaudes couler sur son torse, l’anglais continua à lui caresser la tête essayant tant bien que mal de le calmer, seulement Eliot avait l’impression d’être inefficace. Avec sa sœur d’habitude ça marche, seulement Thusia est différent, le lien n’est pas le même, donc tout change. Il avait bien une idée qui pourrait éventuellement marcher, seulement ce serait peut-être un peu déplacé de sa part. Mais si l’anglais n’a pas d’autre choix, cela ne le dérange en aucun cas et puis il faut dire qu’il en avait envie sur le moment.

L’anglais déplaça sa main qu’il avait sur la chevelure de l’adolescent et la descendit délicatement sur la joue humide de ce dernier, il se décala légèrement pour enfin voir le visage de son protégé, il s’approcha de plus en plus jusqu’à unir une nouvelle fois ses lèvres aux siennes sans pour autant forcer le passage de sa langue. C’était un baiser doux et sucré qui se voulait apaisant, ce baiser pourrait durer une éternité, mais l’anglais était satisfait. Son idée venait de marcher, Thusia arrêta de pleurer, de trembler, il était apaisé et ça c’était ce qu’Eliot voulait. Il mit délicatement fin au baiser regardant avec un léger sourire aux lèvres, Thusia pouvait sentir son souffle, après tout l’anglais était encore bien près.

« Tu t’es finalement apaisé. »


crackle bones

_________________

 
SECRET NIGHT ★ i’m drunk off your hazy eyes and scent the tip of a sweet love is like a fire on this night when even the moon is sleeping, let’s secretly leave (c) P!A


Cadeaux :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
MESSAGES : 367


MessageSujet: Re: [Terminé][xXx] On peut être de vrai amis ? [PV Thusia]   Jeu 26 Nov - 11:06

Les attentions d’Eliot torturaient davantage le cœur du jeune albinos artificiel. Il aurait préféré qu’il le repousse, qu’il le rejette, plutôt qu’il lui rendre son étreinte. Cependant, il profita tout de même. La présence, le contact de son sempai lui était délicieux, un ravissement auquel il ne se laissa aller qu’à moitié, par peur d’y prendre goût. L’anglais lui disait qu’il serait toujours là pour lui, mais Thusia ne pouvait pas le croire. D’une part, il se trouvait lui-même pathétique et ne voyait pas comment quiconque voudrait rester à ses côtés. D’autre part, Eliot n’avait aucune raison d’être là pour lui ad vitam aeternam. Ce n’était pas comme s’il avait des sentiments pour lui ou quoi. Surtout que, pour autant qu’il le sache, son sempai était déjà en couple, et cette pensée ne lui faisait que plus de mal.

Néanmoins, il tenta de profiter. De profiter du contact, de ses mots, et se laissa même aller à imaginer un fugace instant qu’il pouvait se passer quelque chose entre eux deux, qu’Eliot pouvait vaguement avoir des sentiments. Mais tout ça ne le calma pas. Il continuait à pleurer silencieusement et à trembler dans les bras de son aîné. Une pensée hors sujet lui vint. Il fallait qu’il apprenne davantage à maîtriser ses émotions, mais c’était la première fois qu’il était confronté à de si violents sentiments.

Puis, un acte qu’il n’avait pas espéré, pas même voulu, ni vraiment désiré, qui n’était pas réellement le bienvenu, mais qu’il ne pouvait pas refuser. Eliot l’embrassa. Doucement, tendrement. Il avait vu le geste venir, mais n’avait pas su le repousser alors qu’il n’en voulait pas. Involontairement, il se serra davantage contre l’homme qui faisait chavirer son cœur et il se surprit à vouloir sentir sa langue et surtout, que ce baiser dure toujours plus longtemps. Mais lorsque ce fut terminé, Thusia ne tremblait plus. Il ne pleurait plus, même ses des larmes avaient laissé des perles aux coins de ses yeux.

Il regarda l’anglais. Il avait besoin de savoir quelque chose. Le garçon aux yeux rouges posa délicatement ses mains sur les joues de l’autre homme, l’empêchant de tourner la tête. Il lui parla d’une voix tremblante d’où on pouvait encore entendre son bouleversement précédent, d’un volume à peine plus fort qu’un murmure.

« Eliot, pourquoi m’as-tu embrassé ? Est-ce que je te… plais, d’une certaine façon ? Ou est-ce que tu t’amuses juste avec moi ? »

Ses réponses, il s’en doutait déjà un peu. Eliot était gentil, trop gentil, trouvait-il. Mais il le coincerait. Il avait besoin de savoir la vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 551

Je veux qu'on voit mes muscles à la télé.

MessageSujet: Re: [Terminé][xXx] On peut être de vrai amis ? [PV Thusia]   Jeu 26 Nov - 12:03

On peut être ami?
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
L’anglais fut une nouvelle fois étonné, Thusia avait saisi son visage, mais bizarrement il ne s’attendait pas à une telle question de sa part. S’amuser avec lui, hein ? Eliot connaissait tellement bien ce mot « s’amuser ».  Lorsqu’il est entré à l’académie, Eliot charmait tout le monde, que ce soit un homme ou bien une femme, plus vieux ou plus jeune il en avait rien à faire. Et puis il acceptait quiconque lui demandait de coucher avec lui, après tout pour lui l’amour n’existe pas et n’existera jamais. C’est d’ailleurs pour cette raison que le jeune homme avait décidé de lui-même d’aller travailler dans une maison close, il avait tout pour, la beauté, l’arrogance, l’énergie. Sa popularité était telle qu’il ne compte même plus le nombre de client qu’il se faisait dans la journée.

Mais en tout cas ici, ce n’était nullement le cas, si Eliot avait voulu jouer avec lui, il serait directement passé à l’étape supérieure, il n’aurait pas offert autant d’affection à son égard, autant de douceur. Mais le ressenti d’Eliot à ce moment précis, c’était que son camarade désirait qu’il le repousse, qu’il s’éloigne. Si c’est ce qu’il veut s’ouate, au moins ça permettra à l’anglais de voir sa quelconque réaction. Il n’avait pas défait cette étreinte et il le fixa de son regard turquoise, qui avait légèrement terni à cause de cette question.

« Pourquoi ? Tout simplement parce que j’en avais envie et ensuite si j’avais voulu m’amuser avec toi comme tu dis, je serais directement passé à la vitesse supérieure. Ma réponse te convient ? »

Il était limite arrogant sans aucune réelle réponse apparente, mais certainement que ce manque de confiance, ce doute l’avait quelque peu chamboulé, mais au moins peut être qu’un déclic se fera dans la tête de son camarade. Il avait prévu un plan, tout d’abord ce dernier commença par retirer les mains de son camarade de ses joues, il continua néanmoins à fixer continuellement Thusia. Ensuite l’anglais recula d’un pas, puis un autre et il soupira.

«  Peut-être que ce que je fais te gêne, je m’en excuse, je le referais plus. »

Il inclina la tête en fermant les yeux avant de finalement se reculer encore plus loin et s’appuyer sur le rebord juste en face de Thusia, ses coudes étaient sur le rebord et il se tenait face à son camarade, assez loin, maintenant la balle est dans son camp, qu’allait-il faire ?



crackle bones

_________________

 
SECRET NIGHT ★ i’m drunk off your hazy eyes and scent the tip of a sweet love is like a fire on this night when even the moon is sleeping, let’s secretly leave (c) P!A


Cadeaux :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
MESSAGES : 367


MessageSujet: Re: [Terminé][xXx] On peut être de vrai amis ? [PV Thusia]   Jeu 26 Nov - 12:34

Il remarqua un changement notable dans la façon dont Eliot se tenait. Son regard avait terni et même s’il n’avait pas bougé, il pouvait sentir que ses gestes étaient plus froids. Thusia ne s’était pas attendu à ce que ses questions provoquent de tels changements.

A sa réponse, il ouvrit de grands yeux étonnés. Il avait envie de pleurer à nouveau. Ses mains relâchèrent Eliot, comme si on les avait soudainement décrochées, et elles retombèrent sans éclats dans l’eau. Il avait pensé connaître son camarade, mais s’était visiblement trompé. Cette réponse l’avait surpris, il s’était attendu à autre chose. Et encore une fois, il remarqua qu’il n’avait pas répondu à la question principale, à savoir, s’il lui plait.

« Non, ça ne me convient pas, » dit-il doucement. « Ce n’est pas… une raison valable. On n’embrasse pas quelqu’un simplement parce qu’on en a envie ! Ce n’est… C’est pas décent… » Il était manifestement bouleversé, sa voix tremblait tandis qu’il se tassait un peu sur lui-même. Volontairement, il ne retint pas ce qu’il a dit sur s’il avait voulu s’amuser avec lui. En réalité, il aurait même préféré qu’il s’amuse avec lui. Ça lui aurait évité de faire face à des sentiments si complexes.

Puis Eliot s’éloigna, le laissant tout seul dans son coin, dans l’eau qui, au contact de sa peau, n’était plus si chaude ni agréable. Est-ce que ses actions le gênaient ? Il y réfléchit. Un peu. Mais ça, c’est parce qu’Eliot ne lui disait toujours pas ce qu’il pensait de lui. Il aurait voulu le savoir.

Ne suivant que son instinct, il le rejoignit, s’appuyant sur le rebord, juste à côté de son sempai.
« Eliot, je vais être franc. Bien sûr que ça me gêne ce que tu fais ! Parce que… Parce que, tu dis que tu ne t’amuses pas avec moi, mais en même temps, tu ne me dis pas ce que tu penses de moi, si je te plais ou non. Je veux bien te croire, mais comment veux-tu que je fasse le point sur mes propres sentiments vis-à-vis de tes actions si je ne sais pas ce que tu ressens ? »
Il avait dit ça d’une voix plus forte que tout ce qu’il avait dit à son sempai depuis le début de la journée. La gêne et l’irritation se sentait derrière sa déclamation. Sa propre franchise le gênais, mais il devait faire le point, forcer Eliot à parler. Il en avait vraiment besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 551

Je veux qu'on voit mes muscles à la télé.

MessageSujet: Re: [Terminé][xXx] On peut être de vrai amis ? [PV Thusia]   Jeu 26 Nov - 17:56

On peut être ami?
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Ce petit avait tellement de chose à apprendre, bien sûr que l’on peut embrasser quelqu’un si on en a envie, sinon il n’y aurait pas de relation libertine, tout perdrait de son sens. Mais en tout cas Eliot ne pensait pas que son camarade pouvait être aussi direct que ça, il avait limite envie de faire son petit coup de gueule ou de partir sans aucune réponse. Seulement Eliot avait mûri et ça se voyait, peut-être grâce à ses professeurs, ou à sa vie commune avec Ephraïm, d’ailleurs même si son camarade est présent il avait toujours une petite pensé pour lui. Mais l’anglais était sûr que lui ne pensait même pas une seconde à lui, il va certainement retrouver une minette légèrement plus vieille qu’Eliot et puis il fera des galipettes avec. D’une certaine manière Eliot s’en voulait d’être un homme, car il savait qu’il ne pourrait pas donner ce qu’Ephraïm désire tant, un enfant. Son regard avait encore terni à cette pensé, peut-être qu’il avait le droit de s’amuser comme le dit très bien son camarade, mais bizarrement envers Thusia, il n’avait pas envie, car mine de rien ce gamin lui ressemble un peu. L’anglais reprit dans un premier temps en soupirant.

« Tu as tellement de chose à apprendre, bien sûr que si on peut embrasser quelqu’un parce qu’on en a envie, c’est la base. »

Il avait presque envie de rire, mais il ne le fit pas, pour la simple et bonne réponse qu’il n’en avait pas envie. Eliot était encore plus étonné de voir que son protégé avait haussé le ton envers lui, pour être franc, il ne pensait pas qu’il en serait capable, au moins cela prouve que même lui peut se tromper. L’anglais réfléchissait, qu’allait-il pouvoir bien lui dire ? C’est vrai que Thusia est un peu son type, il ne va pas mentir là-dessus, mais en même temps il avait peur que Thusia se fasse de fausses idées, leur relation ne durera jamais. Pour la simple est bonne raison qu’ils sont tous les deux liés par l’académie, déjà et puis Thusia est jeune, rien ne l’empêche d’aller voir ailleurs. Mais le plus important dans tout cela, c’est que mine de rien, le jeune Eliot pense encore à son amant anglais, mais pourtant il a la nette impression que son professeur ne viendra plus jamais vers lui, alors. Peut-être qu’il pourrait tenter ? Non, c’est impossible, cette rupture montre encore une fois que l’amour n’existe pas, il n’y a que les relations physique qui compte, point barre.

L’anglais baissa la tête en fermant les yeux et soupira, un léger sourire aux lèvres.

« Au moins, ça a le mérite d’être clair. » Il reprit ensuite en relevant son visage, ouvrant alors son regard. « Je ne vais pas mentir, tu es plutôt mon type et comme je l’ai dit je ne joue pas avec toi, sinon crois-moi que tu en aurais eu des souvenirs mémorables. Seulement, pour moi l’amour n’existe pas, il n’y a que l’acte qui compte et je suis bien placé pour le savoir. Mais je le redis, je ne m’amuse pas avec toi. »

L’anglais le regarda sans pour autant bouger, il ne voulait pas faire de faux pas, pas encore une fois, c’est à Thusia de voir s’il est assez mûr pour comprendre et continuer sa lancé.



crackle bones

_________________

 
SECRET NIGHT ★ i’m drunk off your hazy eyes and scent the tip of a sweet love is like a fire on this night when even the moon is sleeping, let’s secretly leave (c) P!A


Cadeaux :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
MESSAGES : 367


MessageSujet: Re: [Terminé][xXx] On peut être de vrai amis ? [PV Thusia]   Jeu 26 Nov - 23:13

En entendant la réponse d’Eliot, Thusia remarqua qu’il n’avait pas su expliquer convenablement sa pensée. Sa réponse, le fait qu’il n’avait pas compris ce qu’il souhaitait dire, l’irrita. Cependant, il n’avait pas l’intention de tenter de s’expliquer à nouveau. Il ne se sentait pas capable de s’expliquer mieux, de façon à ce qu’il comprenne ce qu’il voulait dire. Peut-être un jour, il retenterait, lorsqu’il serait moins sous le coup de l’émotion, comme il l’était en ce moment. Alors, il le laissa dire, prenant sur lui-même pour ne pas lui jeter à la figure des mots sans rapports qu’il pourrait regretter. Trop émotif depuis tout à l’heure, il serait capable de se montrer réellement méchant envers Eliot sans autre raison que sa propre irritation.

Si l’anglait louait la clarté de ses explications, l’albinos ne pouvait pas faire de même. Alors, il lui plaisait, ceci il l’avait compris, et ça faisait rougir une unième fois ses joues. Cependant, Eliot ne croyait pas en l’amour et ne s’amusait pas avec lui. Ceci soulevait de nouvelles interrogations au jeune homme et il n’hésitait pas à les poser. Au point où il en était, une question de plus ou de moins ne changeait pas grand-chose.

Il s’approcha d’Eliot, se mettant juste devant lui en posant délicatement ses paumes sur son torse. Il réduisit la proximité entre eux deux, approchant son visage du sien et le regardant droit dans les yeux. À cette proximité, il n’avait pas besoin de parler fort, et il ne le fit pas, parlant à peine plus fort qu’un murmure.

« Dans ce cas, comment me considères-tu ? Au-delà d’être ton kôhai, que suis-je pour toi ? »

Doucement, il posa à nouveau ses lèvres contre les siennes, sans attendre la réponse. Il avait besoin de la proximité envers son camarade, il avait besoin d’être rassuré. Alors, en plus du baiser, il colla son corps contre le sien, timidement. De cette même timidité, il osa envoyer sa langue à la rencontre de celle d’Eliot. Intérieurement, il se demandait ce qu’il faisait, mais aussi comment son sempai allait réagir. D’une certaine façon, tout lui était égal, il n’avait qu’une seule envie : être avec Eliot, être toujours plus proche de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 551

Je veux qu'on voit mes muscles à la télé.

MessageSujet: Re: [Terminé][xXx] On peut être de vrai amis ? [PV Thusia]   Ven 27 Nov - 19:03

On peut être ami?
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Pourquoi ce contact ? Thusia avait déposé ses mains sur le torse d’Eliot et unit une nouvelle fois ses lèvres à celles de l’anglais, le fait qu’il se rapprocha de son corps l’étonna et Eliot était encore plus étonné de voir que l’adolescent avait délicatement forcé le passage de sa langue. Eliot ne pouvait pas réfléchir à cette question, l’argenté lui captait toute son attention, il avait réussi à lui donner envie, il voulait lui faire des choses, sans pour autant être méchant.

Dans un premier temps l’anglais avait passé ses mains  dans le dos de l’adolescent pour enfin glissées légèrement vers les fesses de ce dernier, il avait saisi délicatement ces dernières montrant alors son intérêt envers lui. Il ne répondait plus en quoique ce soit, Eliot essayait pourtant de réflexionner sur la question précédemment posée. Thusia était pour lui un ami, mais dans cette situation ce dernier le voyait comme quelqu’un de plus important, peut être que sa rupture l’influençait aussi, mais il ne sait pas, sur le moment présent il le voit comme quelqu’un d’important. Qu’était-il vraiment pour lui ? Serait-il prêt à aller au-delà de l’amitié avec lui pour un temps ? Une nuit ? Plus ? Pour le moment Eliot n’en avait aucune idée, il se concentrait sur le moment présent qui était fort plaisant pour lui.

Eliot avait ses mains sur les fesses de son camarade et avait repris les rênes pour ce baiser langoureux, il voulait avant tout lui montrer son intérêt et qu’il ne jouait pas la comédie, son côté sombre avait quasiment disparu d’une certaine façon, mais son côté souillé avait pris le dessus, mais pour combien de temps ? En mettant doucement fin au baiser, il laissa entendre son souffle qui essayait de reprendre un rythme normal et chuchota.

«  Arrête de me séduire plus que ce que tu ne fais déjà. »

Il sourit avant de reprendre ses lèvres forçant doucement le passage de sa langue et de faire chavirer les sentiments de ce cher Thusia. Ce baiser fut un peu plus court que les autres, il lécha légèrement le bout de ses lèvres avant de finalement prendre d’assaut son cou. Il avait fait prisonnier un côté de son coup, suçant délicatement son cou, laissant parfois entendre des soupirs de désir et de satisfaction. L’anglais remonta progressivement sa langue vers l’oreille de Thusia, le lobe est une zone particulièrement érogène, très sensible, donc il savait qu’il allait le faire craquer et lui donner envie et intérieurement c’est ce qu’il voulait. Il commença à lécher délicatement son lobe d’oreille avant de finalement le mordiller légèrement tout en accompagnant ce geste par quelques caresses dans le dos de ce dernier.
Eliot faisait le dominant pour le moment, mais il préférait être le soumis pour être honnête, mais étant donné que pour le moment il ignorait tout de la situation de Thusia il ne préférait rien avancer. Il remonta une de ses mains vers la joue de l’argenté avant d’embrasser celle qui était encore libre et murmura d’un ton sensuel.

« Dis-moi ce que tu désires réellement et j’obéirais. »

Il espérait peut être que son jeune camarade fasse des propositions alléchantes.



crackle bones

_________________

 
SECRET NIGHT ★ i’m drunk off your hazy eyes and scent the tip of a sweet love is like a fire on this night when even the moon is sleeping, let’s secretly leave (c) P!A


Cadeaux :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
MESSAGES : 367


MessageSujet: Re: [Terminé][xXx] On peut être de vrai amis ? [PV Thusia]   Ven 27 Nov - 23:47

Corps contre corps, langue contre langue, Thusia bouillait de l’intérieur. Il se sentait tellement bien contre Eliot, mais son cœur était lourd de trop d’incertitudes par rapport à cette relation. Au fond de lui, il sentait de plus en plus poindre l’envie que son sempai le dévore, de lui confier son corps, de s’abandonner à lui.

Alors qu’il sentait les mains de son camarade sur son fessier, il rougit de l’acte et de ses envies. Il avait l’impression d’être dans un rêve gênant et étrange où il était plus entreprenant que dans la réalité et où il pouvait très sérieusement considérer l’idée d’avoir une relation sexuelle avec Eliot. Tout ce qu’il se passait actuellement, c’était difficile à croire pour l’albinos. Cela devait être un rêve. Alors, si c’est un rêve, pourquoi ne pas aller jusqu’au bout ?

Il sentait l’anglais reprendre le contrôle de la situation, et ce n’était pas pour lui déplaire. Se savant novice dans ce genre d’opération, il le laissait volontiers faire. Même, il préférait qu’il prenne les devants, qu’il lui montre ce qu’il ne savait pas. D’une certaine façon, ce baiser était une preuve qu’il serait un bon élève, autant qu’il le pouvait, qu’il appliquerait les leçons qu’il lui montrerait.

Pendant un instant, juste assez court pour qu’Eliot lui sourit de ne plus le séduire ainsi, ils rompirent le baiser, au grand désarroi du plus jeune. Celui-ci n’avait pas l’intention de séduire son sempai. Actuellement, il ne faisait preuve que d’égoïsme, prenant ce qu’il voulait. Cependant, savoir qu’il séduisait Eliot ne le dérangeait pas, bien au contraire. Ainsi, il ne se déroberait probablement pas aux volontés de Thusia. Ce dernier colla davantage son corps à celui de son camarade, faisant glisser ses mains dans son dos, redoublant l’ardeur du nouveau baiser.

La fin de celui-ci aurait provoqué un grognement de Thusia si Eliot ne s’était pas tout de suite attaqué à son cou. Il poussa un gémissement de plaisir en fermant les yeux. C’était la première fois qu’on lui faisait ce genre de choses et ça lui plaisait, à un point qu’il n’aurait jamais cru possible. Par réflexe, il s’agrippa à son sempai, d’autant plus quand celui-ci enchaîna sur son oreille. Intérieurement, il se sentait mourir de plaisir. Son envie s’accru et il passa timidement son genou entre les jambes de son ami.

Enfin, Eliot termina plus doucement, avec un baiser sur une joue et sa main sur l’autre. Il lui murmura quelques mots à l’oreille, lui demandant de lui dire ses désirs. Thusia rouvrit doucement les yeux, pendant un instant, coi par la soudaineté de la demande. Il ne réfléchit pas longtemps, laissant ses envies parler pour lui. Le corps brulant, le visage rouge, il souffla sa réponse.

« Fait-moi l’amour… !! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 551

Je veux qu'on voit mes muscles à la télé.

MessageSujet: Re: [Terminé][xXx] On peut être de vrai amis ? [PV Thusia]   Sam 28 Nov - 12:43

On peut être ami?
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
La chaleur devenait insoutenable, l’anglais laissait entendre des soupirs satisfait de plaisir, et lorsqu’il entendit son camarade qui commençait peu à peu à devenir son amant d’un soir, Eliot esquissa un sourire intérieur. Il sentait les mains de ce jeune amant l’agripper, quelque chose il disait que s’ils aillaient plus loin, cela serait encore plus sauvage, ce qu’Eliot apprécie particulièrement, enfin un peu de tendresse ne fait pas de mal non plus à vrai dire. Lorsque l’anglais regarda son camarade, il s’aperçu très vite qu’il avait des rougeurs au niveau de ses joues, ses yeux étaient globuleux, alors lui aussi commençait à craquer ? Mais le plus étonnant, enfin pas tellement pour Eliot puisqu’il s’y attendait quand même, fut la déclaration, ou plutôt la demande de Thusia. Le jeune homme esquissa un sourire avant de finalement reprendre en murmurant sensuellement à son oreille.

«  Yes, my sweetie heart.. »

Il unit de nouveau ses lèvres à celles de son camarade, forçant le passage de sa langue avant de légèrement se décaler du bord de la piscine prenant alors la place de Thusia et lui était contre le rebord. L’anglais passa ses mains autour de sa taille soulevant aisément son jeune amant d’un soir pour le faire monter sur le rebord de la piscine, l’anglais s’approcha et déposa un baiser près du nombril de son camarade avant de finalement se hisser pour arriver à sa hauteur soufflant délicatement sur ses lèvres.

«  Il nous faudrait peut-être un endroit plus … discret, tu ne crois pas ? »

Il sourit avant de finalement sortir de la piscine et il prit la main de son argenté pour finalement aller sans le sauna, une pièce légèrement grande, les bancs larges étaient ornés de léger coussin et la vapeur offrait une ambiance plus aphrodisiaque encore.  Il attira son camarade et le plaça sur un côté le laissant s’assoir et prendre ses aises, Eliot se plaça sur lui et par réflexe certainement Thusia s’allongea. Alors comme ça il voulait se faire dévorer, il n’allait pas le regretter. L’anglais s’approcha de son visage embrassant à mainte reprise son cou, laissant quelques marques par-ci par-là et il descendit progressivement vers son torse le léchant à son bon plaisir tandis que ses bas se promenaient sur les cuisses et une épaule de sa gentille proie. L’anglais s’arrêta sur une zone encore plus érogène que l’oreille, les tétons, il suçotait doucement le taquinant parfois en le mordillant, il savait combien c’était plaisant. Une de ses mains remonta un peu plus se trouvant quasiment à l’entre jambe avant de finalement le caresser à cet endroit précis. Ensuite Eliot descendit plus bas, laissant un traçage humide en plus sur le corps de Thusia et il s’arrêta au niveau du nombril, il jouait avec sa langue à cet endroit et laisser les mains de sa proie le toucher comme bon lui semblait. Pour enfin descendre sa tête encore plus bas arrivant à son entre jambe et il commença à suçoter doucement à travers le tissu avant de finalement relever le regard vers Thusia, comme pour lui demander l’autorisation de continuer, après tout c’était toujours ainsi lorsqu’Eliot « travaillait » à la maison close.


crackle bones

_________________

 
SECRET NIGHT ★ i’m drunk off your hazy eyes and scent the tip of a sweet love is like a fire on this night when even the moon is sleeping, let’s secretly leave (c) P!A


Cadeaux :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
MESSAGES : 367


MessageSujet: Re: [Terminé][xXx] On peut être de vrai amis ? [PV Thusia]   Sam 28 Nov - 19:00

Ces mots qui étaient sortis de sa bouche comme du plus profond de son cœur, l’albinos n’arrivait pas à croire qu’il était celui qui les avait prononcés. Mais il en était heureux, car après tout, c’était ce qu’il désirait vraiment à ce moment-là. L’angoisse empli légèrement sa poitrine, songeant que peut-être Eliot le repousserait, que ce n’était pas ce qu’il voulait, même s’il savait très bien qu’il en avait tout autant envie que lui. Cependant, cette angoisse vu vite perdre sa raison d’être. L’anglais chuchota quelques mots à son oreille, de sa langue, que Thusia trouvait si belle, si sexy, dans la bouche de son ami, et s’il n’en comprenait pas tout, il savait tout de même ce que ça voulait dire.

Il se laissa faire, laissant Eliot l’embrasser et lui rendant son baiser avec avidité, le laissant l’asseoir sur le rebord de la piscine et faire usage de ses lèvres sur son corps tandis qu’il lui caressait le dos. En effet, comme le disait celui qui de toute évidence allait devenir son amant, un endroit plus discret, où ils avaient moins de chance de se faire surprendre était préférable. Même s’il n’avait pas envie de bouger, Thusia hocha la tête pour approuver et se laissa impatiemment emmené par son sempai dans une pièce qui, de toute évidence, était le sauna.

S’installant, il avait hâte, s’allongeant lorsqu’Eliot se mit sur lui. Il voulait qu’il le prenne, tout de suite, qu’il prenne sa virginité et lui fasse découvrir les affres de la passion charnelle. Mais la découverte des jeux d’amour orchestrés par Eliot n’était pas aussi rapide. Celui-ci s’attaqua à son cou sous les gémissements de plaisir du plus jeune tandis qu’il lui caressait le dos, descendant timidement ses mains vers ses fesses. Mais avant qu’il ait pu les atteindre, elles étaient déjà hors de portée puisque l’anglais s’était légèrement déplacé. Alors il passa une main dans les cheveux de son prédateur, tandis que l’autre le maintenait contre lui.

Que ce soit ses lèvres, sa langue ou ses mains, Thusia sentait sa peau brûler au contact. Il aimait tout ce qu’Eliot lui faisait, gémissant à chaque mordillement, à chaque léchouille, crispant ses mains sur son dos et sa chevelure. Plus. Il en voulait plus. Mais ne pouvait se résoudre à l’exprimer à haute voix, d’autant plus que dans sa respiration accélérée, ça risquait d’être incompréhensible. Ses souhaits muets trouvèrent une réponse lorsqu’Eliot commença à le caresser entre les jambes. Regardant le plafond sans le voir, les gémissements du faux-albinos devinrent plus forts et sa respiration s’accéléra encore.

Lorsque le prédateur fit jouer sa bouche au même endroit, Thusia ne put retenir un petit cri. C’était trop de sensations, trop de plaisir. Il aurait voulu rendre la pareille à son partenaire, mais se sentait difficilement capable de bouger et trop égoïste pour ne pas vouloir le laisser en faire davantage. Eliot le regarda et il lui rendit son regard, dans lequel il n’était pas difficile de lire tout le bien qu’il ressentait.

« Eliot… Ne me fait pas attendre… » Souffla-t-il difficilement, la politesse se perdant dans sa respiration. Il était conscient de son égoïsme, mais ça lui était égal. Après tout, il avait toujours été égoïste et si son sempai était disposé à le satisfaire malgré ça, il ne l’arrêterait pas. « Prend-moi... !! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 551

Je veux qu'on voit mes muscles à la télé.

MessageSujet: Re: [Terminé][xXx] On peut être de vrai amis ? [PV Thusia]   Lun 30 Nov - 18:27

On peut être ami?
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Le jeune anglais n’avait que le regard de lever, légèrement son visage, mais il avait entre les dents le tissu de son maillot de bain et lorsqu’il entendit les gémissements de plaisir et les demandes de son camarade, l’anglais esquissa un sourire toujours en ayant le tissu entre les dents. D’ailleurs il tira légèrement, accompagné de ses mains pour finalement dévoiler la condition physique de son jeune amant. Il retira entièrement le maillot du jeune homme avant de prendre en main sa virilité avant de déposer des baisers par-ci par-là, malheureusement il voulait le faire languir et lui donner du plaisir. L’anglais regardait son amant qui dans un premier temps ne le regardait pas vraiment, mais qui allait croiser bientôt son regard et à ce moment précis l’anglais lécha le membre de ce dernier avant de le prendre en bouche, il espérait que son jeune amant ait tout vu et qu’il le désirait.

Eliot avait les yeux fermés et commençait à faire des mouvements de va et vient d’abord des mouvements longs et intenses qui offraient des sensations tellement plaisantes, lui-même connaissait cela, enfin il a réellement connu ça avec son ex petit ami Ephraïm, il était tellement doux qu’il réussissait à faire pleurer ce petit cœur britannique. Autrement Eliot connaissait ce genre d’acte, mais il n’y avait rien de bien spécifique, ces messieurs ou mesdames s’occupait de lui dans leur propre intérêt, ils s’amusaient avec lui plus qu’autre chose, torturant quelques fois ce magnifique jeune homme. Seulement Eliot ne voulait pas faire connaitre ça à son camarade, d’une certaine façon il jouait avec lui, mais au moins Eliot procurait du plaisir dans les deux camps. L’anglais continua ses mouvements s’aidant de sa main en plus de sa bouche et il commençait à faire des va et vient irrégulier, les doux gémissements de son amant d’un soir le comblait d’une certaine manière d’ailleurs il s’aida d’une main pour enlever complètement son propre maillot dévoilant ainsi sa condition similaire à celle de Thusia.

Même si Thusia le suppliait et l’ordonnait de le prendre, cela nécessite une préparation, d’autant plus que l’anglais remarqua que c’était bien sa première fois. Il arrêta délicatement ses mouvements descendant légèrement plus bas, laissant une trace humide derrière lui et il arriva entre ses fesses où il avait écarté délicatement laissant sa langue pénétrer dans l’intimité du garçon. Il n’avait pas de lubrifiant alors il fallait bien trouver une solution, non ? Une de ses mains quant à elle s’occupa du membre de l’argenté, l’anglais sentait qu’il était plein à craquer. Après une bonne petite minute de préparation l’anglais revint sur le membre de Thusia passant alors ses doigts plus bas avant de finalement entrer un doigt puis un deuxième commençant de léger mouvement de va et vient. Il entendait que les gémissements de son amant d’un soir montaient en puissance, arrêta alors ce qu’il faisait sans pour autant retirer ses doigts et il reprit en tentant de reprendre son souffle.

« Tu…tu as mal ? Tu veux que j’arrête ? »


crackle bones

_________________

 
SECRET NIGHT ★ i’m drunk off your hazy eyes and scent the tip of a sweet love is like a fire on this night when even the moon is sleeping, let’s secretly leave (c) P!A


Cadeaux :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
MESSAGES : 367


MessageSujet: Re: [Terminé][xXx] On peut être de vrai amis ? [PV Thusia]   Mar 8 Déc - 15:12

Thusia se mordit la lèvre inférieure et rougit davantage lorsqu’Eliot le déshabilla. C’était la première fois qu’il était nu devant quelqu’un, et il ne pouvait manquer de s’en sentir gêné. Pendant un instant, un court instant, il aurait voulu repousser Eliot et se rhabiller mais cette envie passa dès que son sempai toucha la partie de son corps qu’il n’avait jamais laissé voir à personne auparavant. Les baisers lui firent se mordre la lèvre plus fort et pousser des gémissements de ravissement légèrement étouffés.

Il n’arrivait pas à regarder son amant, mais dans le même temps, il avait du mal à ne pas le regarder. Mais lorsqu’il croisa son regard, il senti de fortes sensations dues au contact de la langue de son sempai avec son membre, si bien qu’il en lâcha un petit cri qui se mua en profond gémissement lorsqu’il le prit en bouche.

C’était trop, mais en même temps, tellement pas assez. L’albinos voulait Eliot, il désirait son sempai, du plus profond de son être, mais il avait déjà l’impression d’être vidé d’énergie. Chaque toucher, chaque mouvement d’Eliot semblait lui tirer autant d’énergie qu’il lui apportait de plaisir. Il ne pouvait plus le regardait tandis qu’il lui faisait du bien, il n’en avait plus la force. Alors, s’abandonnant aux bons soins de l’homme à qui il avait décidé de donner sa première fois, il laissa sa tête glisser sur le côté, fermant à demi les yeux aux coins desquels étaient inexplicablement apparus des petites larmes. Le visage rouge, les mains crispées, agrippant le vide faute d’autre chose, Thusia laissa libre court à ses gémissements de plaisir, tentant juste d’en limiter un minimum le volume.

L’expérience d’Eliot dans le domaine ne faisait aucun doute aux yeux du jeune homme. Aussi c’est bien volontiers qu’il s’en remettait à lui, il savait que son cher amant saurait lui enseigner les plaisirs de la chair. Un instant, les sensations s’amenuisèrent, mais avant que le désir puisse disparaitre ne serait-ce qu’un peu, c’est ailleurs qu’il sentait la langue d’Eliot lui procurer des sensations.
Le garçon était assez choqué par ce que lui faisait son sempai. Jamais il n’aurait cru qu’il vivrait un jour ça, il ne l’avait même jamais ne serait-ce que songé un instant. Si ce n’était pas désagréable, il avait cependant du mal à s’y faire. Lui-même ne pensait pas pouvoir être capable de faire la même chose avec sa langue.

Mais le choc passa rapidement, avec les sensations procurées à son membre. Il en voulait plus et avait l’impression de perdre tous ses sens au profit des sensations tactiles. La façon dont Eliot le touchait, ce qu’il lui faisait avec sa langue et ses doigts, il trouvait ça sublime et alors qu’il laissait entendre ce qu’il en pensait, il fut frustré de le sentir s’arrêter.

Thusia avait le souffle court, il prit quelques instants avant de pouvoir répondre, car il devait aussi rassembler ses esprits qu’Eliot avait bien pris soin d’éparpiller aux quatre vents.
« Non… Non… Surtout… t’arrête pas… »
Respirer, et parler, lui brûlait la gorge et les poumons, mais ça lui était égal. Tout ce qu’il voulait, c’était Eliot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 551

Je veux qu'on voit mes muscles à la télé.

MessageSujet: Re: [Terminé][xXx] On peut être de vrai amis ? [PV Thusia]   Ven 11 Déc - 21:01

Le corps de l’anglais devenait humide, la chaleur de l’endroit recouvrait son corps de quelques perles d’eau, et pour Thusia ça avait l’air d’être le même cas, la chaleur devenait maitresse des actes, Eliot était plus que déterminé, Thusia l’exciter de plus en plus, son visage était devenue envoutant, ses cris sensuels le rendait complètement fou. Sur ordre de son amant, l’anglais reprit sa préparation, atteignant alors le point érogène de Thusia, à l’entendre cela devait être plaisant, Eliot connait bien cette réaction, on peut en pleurer tellement c’est agréable. L’anglais retourna sur le torse de cet argenté, le léchant par-ci par-là, et le mordillant de temps  à autre, il était plein à craquer et il serait bientôt prêt, son organisme s’adaptait progressivement, d’ailleurs Eliot le sentait se contracter sur ces doigts, ce qui l’excitait encore plus. Il en peut plus, il le veut maintenant, même s’il sait que c’est sa première, il fera tout pour qu’elle lui soit agréable et il sera incroyablement doux.

Eliot retira délicatement ses doigts, et il remonta doucement vers le visage de Thusia, pour être de nouveau à sa hauteur et il laissa glisser son torse sur celui de ce dernier, laissant sa virilité aux portes de l’intimité de son amant. Il passa une de ses mains sur sa joue rapprochant son visage et il le regardait avec une grande sincérité et gentillesse, il reprit en chuchotant.

«  Je vais entrer … si tu as mal, dis le moi… »

Sur ces mots, l’anglais se redressa légèrement, mais il resta tout de même à sa autour et il prit appui avec son avant-bras droit et il s’aida de son autre mains pour écarter légèrement les portes de l’intimité de son amant d’un soir. Il devait avant tout être sec dans son premier geste il sait combien ça fait mal lorsque la personne s’introduit lentement dans la matrice. Il observa son amant avant de s’introduire d’un coup sec en lui, au même moment il unit ses lèvres aux siennes cachant ainsi son soupire de plaisir. Dans un premier temps Eliot ne bougea pas, laissant ainsi l’organisme de Thusia s’habituer à sa présence imposante, ce dernier mis fin au baiser délicatement se redressant légèrement, pour Eliot s’était intenable, Thusia était tellement resserré sur lui, qu’il voulait commencer à bouger, seulement il voulait avant tout préserver Thusia de toute douleurs éventuelles.

« Ça va ? Tu n’as pas trop mal ?  … Je vais commencer à bouger, d’accord ? »

Un simple signe suffisait à l’anglais, qui en s’appuiyant comme il pouvait, commença de légers mouvements de bassin, les cris de son amant étaient plus forts et au vu de sa réaction il devait avoir mal, seulement il fallait qu’il s’habitue alors l’anglais continua un instant. Pour lui c’était vraiment parfait, il était plutôt serré et il fallait dire que ça faisait quand même longtemps qu’il n’avait pas connu cette sensation, après tout Eliot est plutôt soumis en vérité. Quelques gémissements, quelques soupires de plaisir pouvait s’entendre de la part d’Eliot. L’anglais néanmoins ralentis et regarda de nouveau son amant.

«  Ça va .. ? »

_________________

 
SECRET NIGHT ★ i’m drunk off your hazy eyes and scent the tip of a sweet love is like a fire on this night when even the moon is sleeping, let’s secretly leave (c) P!A


Cadeaux :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Terminé][xXx] On peut être de vrai amis ? [PV Thusia]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Terminé][xXx] On peut être de vrai amis ? [PV Thusia]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le virus ebola haitien de la démission
» [Terminé] Le temps peut être un allié comme un ennemi [PV Elina Holden]
» [Terminée] On peut être féminine et poutrer du zombie - LILY-ANN
» [Terminé] Tu peux peut-être me donner le passé, mais Alec est mon futur.
» Juste...Merci.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saotome Gakuen :: Archives :: Partitions perdues :: Archives RPs-
Sauter vers: