Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [Terminé][xXx] On peut être de vrai amis ? [PV Thusia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

avatar
MESSAGES : 367


MessageSujet: Re: [Terminé][xXx] On peut être de vrai amis ? [PV Thusia]   Sam 12 Déc - 0:14

Est-ce quelque chose avait déjà été aussi agréable à son corps ? Est-ce qu’il avait déjà ressenti des sensations aussi intenses auparavant ? Thusia n’en doutait même pas, il le savait, il savait très bien qu’avant Eliot, il n’avait jamais rien ressenti quand il comparait à ce qu’il lui faisait subir. Et il aimait ça. Il aimait ce que son sempai lui faisait et il ne se retenait pas le moins du monde de le lui faire entendre. Les sensations étaient telles que quelques larmes coulaient toutes seules de ses yeux.

Il était impatient. Il n’en pouvait plus, il voulait d’Eliot en lui, mais celui-ci le faisait attendre. Il comprenait pourquoi, après tout, ce serait sa première fois et si son amant pouvait forcer l’accès, ce n’était décemment pas faisable dans une relation sexuelle consentante, même si le jeune albinos se languissait de sentir davantage de son camarade.

Aussi fut-il soulagé et assez heureux de sentir qu’Eliot retirait ses doigts pour imposer son membre à la place. Son sempai rapprocha son visage du sien et il le regarda dans les yeux, le souffle court, à travers les larmes qui envahissait sa vue. Son souffle lui brûlait la peau et ce qu’il lisait dans les yeux de son amant perçait son cœur d’une multitude de sentiments et de sensations. Il ne savait répondre, il n’avait pas la respiration suffisante. Mais il lui faisait confiance, il savait qu’il serait doux, bon avec lui, pour sa première fois. Il hocha doucement la tête.

Sentant la virilité de son amant le pénétrer d’un coup, Thusia manqua de se mordre la langue dans un cri qui fut instantanément étouffé par un baiser de son cher Eliot. Ce fut douloureux, mais son amant eu la bonne idée de ne pas bouger, de le laisser s’habituer et de laisser la douleur s’évacuer un peu. Il lui en était reconnaissant. Ses attentions le faisaient chavirer. Lorsqu’Eliot lui demanda si ça allait, il ne répondit pas. Il ne voulait pas lui laisser savoir qu’il avait mal, et quand bien même, il avait le souffle trop court pour réussir à dire le moindre mot.

Un simple hochement de tête marqua qu’il avait compris ce qu’il disait. Et à ce signal, Eliot commença à se mouvoir. Ces sensations étaient incroyables pour Thusia. C’était bon et à la fois douloureux. Il ne pouvait pas se retenir le moins du monde à crier, même pas à contenir le volume. Le jeune homme passa une main dans le dos de son amant, s’accrocha à lui tandis que l’autre main agrippait l’air. Il se tendait sous les sensations et prit garde de ne pas enfoncer ses ongles dans la peau d’Eliot. Et entendre le plaisir de son amant lui plaisait, l’excitait davantage. Lorsqu’il ralentit, l’albinos en fut étonné et le regarda.

Eliot lui demandait s’il allait bien. Cette attention, cette délicatesse, ce garçon ne s’y attendait pas. Mais il lui en était reconnaissant, ça lui plaisait que son amant fasse attention à lui de cette manière. Sa main, il la fit glisser un peu le long de l’échine de son camarade tandis qu’il rassemblait assez de souffle pour lui répondre.

« Je… je vais bien… Eliot… T'en fait pas... »

Malgré tout, il ne pouvait pas dire plus, il n’arrivait pas à dire plus. Même s’il avait mal, à ses yeux, ce n’était rien comparé au bien qu’il ressentait. Ce n’était rien qui valait le coup d’être exprimé. Il regardait Eliot avec envie, ses yeux reflétant également le bonheur et les sentiments provoqués par son amant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 551

Je veux qu'on voit mes muscles à la télé.

MessageSujet: Re: [Terminé][xXx] On peut être de vrai amis ? [PV Thusia]   Sam 12 Déc - 20:40

Ces mots étaient censé le rassurer, seulement Eliot connaissait cette douleur, néanmoins il prenait confiance après tout très bientôt le plaisir surpassera la douleur, du moins il l’espérait sincèrement. Il sourit légèrement avant de reprendre doucement ses mouvements de bassins, ils étaient lent et dans un premier temps il n’allait pas totalement au fond, il préférait l’habituer du mieux qu’il le pouvait et puis pour le moment ça avait l’air de lui convenir. L’anglais se redressa se reculant légèrement vers le bassin de Thusia, au moins il avait un magnifique point de vue. A vrai dire regarder Thusia dans cet état l’excitait encore plus, il esquissa même un petit sourire entre ses soupires de plaisirs. Et puis ce poste de garde lui permettait de prendre son partenaire un peu plus fort, il plaça ses mains au niveau de ses cuisses et il le suréleva un peu pour mieux sentir son corps et puis cela lui permettait d’aller finalement plus profondément en lui et le fait que l’anglais atteint le fond s’entendait. Thusia gémit de plus en plus fort et surtout plus sensuellement, ce qui a pour don d’endurcir Eliot, il voulait le croquer jusqu’à ce qu’il ne reste plus rien.

Tout dans la pièce était aphrodisiaque, la vapeur, la chaleur, les bruits obscènes de leurs corps et leurs gémissements, Eliot avait une idée en tête, car il n’était pas prêt à lâcher le morceau tout de suite, il allait au moins essayer une autre position, celle-ci ne lui plait guère. Il passa une de ces mains derrière le dos de Thusia avant de prendre de son autre main le bras du jeune homme et de le hisser sur lui. La position du lotus était parfaite, Thusia était assis sur lui, ses bras étaient dans le dos de l’anglais et Eliot n’avait plus qu’à bouger, enfin ça devait également inciter Thusia à suivre ses mouvements, ce qui a vue d’œil est venu instinctivement. Eliot était satisfait de voir que Thusia en redemandait, enfin son corps, il commençait déjà à se mouvoir tout seul, Eliot l’embrassa à plusieurs reprises, laissant également des marques de suçons au niveau du cou et de la clavicule du jeune homme. Son souffle était brûlant et attelant, sincèrement il commençait seulement à faiblir, il sentait que ça ne tarderait plus à venir alors avant d’entreprendre un dernier périple, Eliot reprit.

«  Hnn… alors … ? Tu aimes … ? »

Après quelques instants il s’arrêta légèrement dans ses mouvements, rallongeant son protégé et le retourna par la suite sans pour autant retirer sa présence imposante. Il força à tenir Thusia à quatre pattes devant lui, tandis qu’Eliot saisi ses hanches et reprit des mouvements plus vifs et plus forts que tout à l’heure et à entendre son amant ça n’avait pas l’air de lui déplaire. Les gémissements d’Eliot devenaient plus forts, plus imposant, Thusia était vraiment parfait. L’anglais lâcha délicatement les hanches de Thusia pour s’appuyer sur le banc, il se trouvait sur Thusia, qui d’ailleurs s’était légèrement  au niveau du torse pour pouvoir laisser Eliot faire cela. Les mouvements de ce dernier étaient encore plus fort que tout à l’heure et Eliot se sentait bientôt venir il reprit alors dans sa course.

«  Thusia … hhhnnggg …. Je vais …. »

Il se laissa venir peu de temps après dans un râle sans nom, Thusia également d’ailleurs. L’anglais se retira avant de s’écrouler aux côtés de son amant en essayant tant bien que mal à reprendre son souffle.


_________________

 
SECRET NIGHT ★ i’m drunk off your hazy eyes and scent the tip of a sweet love is like a fire on this night when even the moon is sleeping, let’s secretly leave (c) P!A


Cadeaux :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
MESSAGES : 367


MessageSujet: Re: [Terminé][xXx] On peut être de vrai amis ? [PV Thusia]   Dim 13 Déc - 22:16

Eliot était fantastique. Du moins était-ce ce que Thusia songeait. Lui-même n’avait aucune expérience mais ne demandait pas moins que d’apprendre. Son sempai était doux avec lui et il lui en était véritablement reconnaissant, même s’il ne pouvait malgré tout pas supprimer la douleur provoquée par l’acte. Et puis, cette douleur, l’albinos ne s’en formalisa pas. Il savait très bien, avant même qu’il n’entre en lui, qu’Eliot lui ferait mal et que c’était un petit mal pour un bien plus important.

Le bien était en effet important. Thusia prenait vraiment plaisir à ce que lui faisait son amant.  S’il sentait qu’il aurait du mal à supporter plus, il en demandait tout de même davantage. Il laissait son sempai lui faire tout ce qu’il voulait volontiers, car il savait qu’il aimerait tout, malgré sa crainte de se laisser aller trop tôt. Cependant, il aspirait à ce qu’il le croque tout entier, jusqu’à-ce qu’il ne reste plus rien de lui. Il était totalement l’esclave des actes d’Eliot et heureux de l’être.

Ils changèrent de position et l’albinos passa ses bras dans le dos de son amant, se serrant un peu contre lui et suivant instinctivement ses mouvements, gémissant de plaisir en se mordant un peu les lèvres sans parvenir à rendre à Eliot ses baisers qu’il apprécia. Il était épuisé et n’aurait pas été mécontent que son amant s’en arrête là.

Cependant, celui-ci n’avait pas dit son dernier mot, et à ses mots, justement, il ne put y répondre, ne faisant que hocher un peu la tête pour lui répondre. Obligé à se mettre à quatre pattes, Thusia avait du mal à rester ainsi. Ses bras tremblaient d’épuisement. Ça commençait vraiment à être trop pour lui, si bien qu’il s’affaissa doucement. Malgré l’épuisement, il était loin de ne pas apprécier ce que lui faisait subir Eliot. C’était intense et il gémissait plus fort, entrainé par les gémissements de son amant. Bientôt, ce fut l’apogée du plaisir et le plus jeune entendit à peine les mots d’Eliot tandis que tous les deux se laissaient aller.

Son amant s’écroula à côté de lui et tous deux tentèrent tant mieux que mal de reprendre leur souffle. Thusia était extenué, paralysé. Il ne pouvait plus bouger, il ne savait pas parler, dire quoi que ce soit. Peu après, une fois qu’il eut retrouvé assez de souffle, il s’approcha d’Eliot, posant une main sur son torse en le caressant doucement, délicatement, puis déposa un baiser sur ses lèvres.

La joue sur le torse de son amant, Thusia le regarda, reprenant toujours son souffle doucement. Par instinct, sans le vouloir vraiment, il souffla quelques mots.

« Je t’aime, Eliot… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 551

Je veux qu'on voit mes muscles à la télé.

MessageSujet: Re: [Terminé][xXx] On peut être de vrai amis ? [PV Thusia]   Lun 14 Déc - 20:01

L’anglais tenta de reprendre son souffle, il avait l’impression d’avoir fait le 100 mètres en nage libre, mais malgré tout Eliot était en forme, il voulait le refaire encore et encore. Il laissa son amant venir contre lui, déposer un baiser sur ses lèvres qu’il rendit avec fougue. Seulement l’anglais était loin de s’imaginer que Thusia allait lui faire une déclaration dans ce genre-là, d’un côté Eliot était plus ou moins heureux, seulement il restait étonné, Thusia n’a jamais parlé ainsi. L’anglais caressa doucement sa chevelure en essayant de reprendre son souffle et il laissa entendre de sa voix angélique.

«  Me too, sweetie heart. »

Et dire qu’il venait juste de rompre, mais surtout il ne croyait pas en ces mots, pourtant Eliot venait de lui dire, peut-être que c’était le feu de l’action ? Ou peut-être que le jeune homme se sentait dans cet état d’esprit.  En tout cas il était toujours aussi doux, il caressait sa chevelure avant de finalement descendre sa main dans son dos et le rapprocher de lui, il appréciait ce contacte, de plus la chaleur ne faisait que de monter, ce qui était encore plus plaisant. Le couple profita de ce moment de répit jusqu’à ce que le jeune homme reprenne toutes ses forces et se redressa, il observa le corps de son amant et il se retenait comme il pouvait pour ne pas lui sauter dessus. Le pauvre été recouvert d’un nectar doux, le sien et celui d’Eliot et s’approcha saisissant ses lèvres avant de reprendre.

«  Tu sais, je repartirais pour un second tour, mais je crois que tu n’es pas prêt alors tu veux reprendre un peu de force ? »

Il prit la main de son amant l’attirant alors dans une cabine adjacente, celle des douches. Des serviettes étaient à leur disposition et Eliot parti chercher les affaires près de la piscine. En revenant il déposa les affaires avant de se glisser sous la douche, Thusia avait plein de gels de douches à sa disposition et quant à Eliot, il prit celui saveur Pomme d’amour, un parfum relativement sucrée. Il savait que son amant le regardait alors dans la provocation Eliot se touchait sensuellement le corps et il jeta un regard à Thusia qui était assez attirant également.
Une fois leurs douches terminées, l’anglais s’essuya avant de finalement enfiler son boxer et ensuite son pantalon et il resta un moment torse nu avant de finalement mettre son haut et de regarder Thusia.

« On va manger un truc ? Ça t’aidera à reprendre un peu de force, je suis désolé je suis peut-être allé un peu fort… »

Il prit Thusia par la main et entrelaça ces doigts avec les siens et remonta à l’étage en direction de la cuisine et c’est seulement arrivé dans la cuisine qu’il retira sa main pour préparer des choses à manger. Il prit les pâtisseries dans le frigo et sorti toute sorte de boisson, pétillante, jus de fruits, eau plate. Il prit ensuite des petites assiettes et des couverts de table et les disposa comme dans l’étiquette anglaise, il enleva la cloche du présentoir en cristal pour révéler les différentes pâtisseries que le père d’Eliot avait acheté. Il y avait de tout, à la crème pâtissière, aux fruits, au chocolat, au caramel, il y avait vraiment de tout. Il s’installa en face de Thusia sur le comptoir et le regarda avec un léger sourire aux lèvres.

« Alors qu’est-ce que je te sers ? Tu as le droit de demander plusieurs si tu veux. »




_________________

 
SECRET NIGHT ★ i’m drunk off your hazy eyes and scent the tip of a sweet love is like a fire on this night when even the moon is sleeping, let’s secretly leave (c) P!A


Cadeaux :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
MESSAGES : 367


MessageSujet: Re: [Terminé][xXx] On peut être de vrai amis ? [PV Thusia]   Mar 15 Déc - 10:26

Il se serait attendu à toutes sortes de réactions de la part d’Eliot quant à sa déclaration, mais pas à ça, pas après ce qu’il avait dit plus tôt. De ce fait, il était tout à fait normal qu’il ne le croit pas. Thusia aurait bien voulu croire qu’Eliot puisse l’aimer en retour, mais il se souvenait très bien que celui-ci lui avait dit exactement que pour lui, l’amour n’existe pas, et que seul l’acte compte.

Dans ce cas, pourquoi lui avoir dit ça ? Est-ce qu’il croyait vraiment ses mots ? Était-ce juste des mots jetés dans le feu de l’action ? Ou bien est-ce qu’il voulait faire croire à Thusia qu’il l’aimait pour une raison X ou Y ?

L’albinos, qui avait déjà du mal à croire à ses propres sentiments, aurait vraiment voulu croire dans les mots de son amant. Mais la question de la vérité de ces mots le tourmentait. Pendant un temps, il décida de mettre son questionnement de côté, préférant profiter des caresses d’Eliot. C’était agréable et le rouge lui montait un peu aux joues, d’autant plus lorsqu’Eliot, après avoir abandonné les caresses et s’être redressé, lui dit tout de go qu’il réitèrerait volontiers l’expérience tout de suite.

Cependant, ç’aurait été trop pour Thusia qui ressentait à présent pleinement la douleur de sa première fois, maintenant que le plaisir de l’acte était passé. Et avec les questions qui lui tournaient dans la tête, il n’était même pas sûr que sans cela il veuille même un second tour. Aussi fut-il reconnaissant lorsqu’Eliot lui proposa de « reprendre un peu de force », ce à quoi il répondit, timidement, en monosyllabique.

Volontiers, il fut attiré dans les douches, osant apprécier le contact de la main de son amant contre la sienne. Tandis qu’Eliot parti chercher les affaires, Thusia commença déjà à se doucher, choisissant un gel douche assez classique, noix de coco, malgré son attirance pour des parfums plus extravagant qu’il n’osait pas essayer. Lorsque son camarade l’eut rejoint, il tenta de ne pas le regarder, mais ne pouvait s’empêcher de lui jeter des petits coups d’œil. Le parfum qu’il avait choisi était délicieux, il pouvait le sentir, et l’albinos ne pouvait pas manquer de se sentir attiré par ce parfum sucré et par Eliot qui, autant qu’il pouvait en juger, semblait vouloir le séduire. Mais il ne céda pas à l’appel du corps de son amant et, une fois sa douche terminée, il se sécha et s’habilla sans attendre, évitant à nouveau de regarder Eliot.

Encore une fois, il répondit à son sempai avec une seule syllabe affirmative. Il n’avait pas envie de parler, tourmenté par ses réflexions et ses sentiments pour Eliot, et même s’il en avait l’envie, il ne saurait pas quoi dire. Cependant, il appréciait le contact physique avec lui. Ses doigts entrelacés avec les siens, c’était vraiment agréable, il avait presque l’impression qu’ils formaient un couple. Cette pensée le fit rougir et il songea que ce n’était pas possible, que jamais Eliot ne pourrait avoir des sentiments pour lui, comme il en a.

Lorsqu’ils arrivèrent dans la cuisine, c’était bien trop tôt. Le jeune garçon aurait voulu garder la main de son amoureux plus longtemps dans la sienne. Alors qu’Eliot s’activer pour leur préparer ce qui semblait s’annoncer comme un festin sucré, Thusia fit de son mieux pour éviter de le regarder en s’installant. À présent, à chaque fois qu’il posait les yeux sur l’anglais, il se sentait mal, sentait son cœur se déchirer un peu plus. Il regardait d’un air morne toute cette abondance de choses sucrées. En temps normal, il aurait été ravi et se serait volontiers goinfré, mais là, rien ne lui faisait envie. Il prit un peu de temps à répondre à Eliot, d’une voix basse.

« Je n’ai envie de rien. »

Il ne voulait pas inquiéter Eliot, mais quelque chose lui disait que c’était peine perdue et qu’il lui demanderait bientôt si quelque chose n’allait pas. Cependant, à cette question, il n’aurait aucune envie de répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 551

Je veux qu'on voit mes muscles à la télé.

MessageSujet: Re: [Terminé][xXx] On peut être de vrai amis ? [PV Thusia]   Mar 15 Déc - 16:29

Eliot se servit avec une première pâtisserie, un tiramisu aux fruits rouges, son père avait choisi parmi les parfums préférés de l’anglais, il adorait le chocolat, les fruits rouges, la poire, la pomme, l’abricot etc. Et bien entendu le caramel était au rendez-vous, que serait un gouter sans caramel. Eliot prit place et sa bonne humeur laissa place à un visage neutre avant de finalement refléter de l’inquiétude. Eliot se demandait pourquoi Thusia agissait ainsi, avait-il fait quelque chose de mal ?

L’anglais repassa tout au peigne fin, il avait été doux avec lui, ou alors peut être justement y était-il allé trop fort ? Seulement l’anglais repensa à un peu plus tôt dans la journée, il avait dit qu’il ne croyait pas en l’amour, que seul l’acte comptait. Eliot résonnait ainsi, c’est bien vrai, seulement il ne pouvait pas expliquer le fait qu’il est répondu à Thusia, en temps normal, il ne lui aurait pas répondu du tout. Il faut croire que Thusia est quelqu’un de spécial, quelqu’un qui le fait se sentir mieux, malgré des moments difficiles. Eliot redressa le regard, intrigué par cette réponse.

«  Qu’est-ce qu’il y a ? J’ai fait quelque chose qui te déplait ? »

Dans l’attente d’une réponse Eliot choisi pour Thusia une pâtisserie, il savait qu’il ne dirait pas non à un tel plaisir, après tout, tout le monde adore les choses sucrées. Pour le moment Eliot piocha dans le petit ramequin prenant des fruits avec un peu de crème, il léchait la cuillère de façon à ce qu’il ne perde pas une miette. Son père ne comprenait pas, la fratrie Simmons mange comme quatre et ils ne prennent pas un seul millimètre de ventre, Eliot est du genre grosse bouffe, il faut se le dire, seulement il fait du sport quand il a le temps, peut être que cela influence son organisme ?

Il en avait pas la moindre idée, en tout cas il gouta lentement et savoura ses bouchées, mais le comportement de son camarade ne lui plaisait pas, s’il avait un truc à lui dire qu’il le dise, mais qu’il ne laisse pas des blancs permanent comme ça. L’anglais déposa sa cuillère et se redressa, se tenant droit et il croisa les mains sur la table avant de reprendre en soupirant.

«  Vas-y dis-moi ce qui te ronge à ce point pour que tu fasses la gueule comme ça ? » Eliot le regarda de son regard turquoise et reprit. «  Ça t’a déplut, c’est ça ? »




_________________

 
SECRET NIGHT ★ i’m drunk off your hazy eyes and scent the tip of a sweet love is like a fire on this night when even the moon is sleeping, let’s secretly leave (c) P!A


Cadeaux :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
MESSAGES : 367


MessageSujet: Re: [Terminé][xXx] On peut être de vrai amis ? [PV Thusia]   Mer 16 Déc - 10:28

L’instinct de Thusia ne l’avait pas trompé. Eliot avait bien posé la question à laquelle il s’attendait. En réalité, avec la tête d’enterrement que faisait l’albinos, n’importe qui aurait pu donner sa main à couper quant à la venue de cette question. Elle était évidente et n’importe qui l’aurait posée. Thusia leva un peu le regard vers Eliot, rougit, et baissa à nouveau le regard, se pinçant les lèvres.

« Rien. C’est rien… »

Il avait lancé un soupir avant de parler d’une voix basse. De toute évidence ce n’était pas rien, mais il n’avait aucune envie d’en parler. Pas maintenant, pas alors qu’il était encore en train de tenter de mettre de l’ordre dans ses pensées.

Mais plus il tentait de mettre ses réflexions en ordre, plus il avait envie de pleurer. Peu importe dans quelle ordre ses pensées étaient, une chose était claire : quoi qu’il disait, Eliot ne pourrait pas l’aimer, il ne pourrait pas avoir de sentiments pour lui. Tout ce qu’il serait jamais pour lui serait un kôhai et un partenaire pour une partie de jambe en l’air.

L’idée en elle-même n’était pas pour déplaire au garçon, mais il voulait plus. Il voulait que l’homme qu’il aime l’aime en retour, pour de vrai. Mais ce n’était pas possible. Il fallait qu’il se fasse à cette idée, cependant c’était trop dur. Même la pâtisserie à l’air succulent qui l’attendait sagement dans son assiette ne parvenait pas à lui remonter le moral. Ce n’était pas une pâtisserie qu’il voulait.

Eliot était têtu. Il voulait vraiment savoir ce qui n’allait pas. N’avait-il pas un seul instant pensé que Thusia pouvait ne pas avoir envie d’en parler ? Surtout de lui en parler à lui, lui qui est l’objet de ses pensées, de sa dépression soudaine ! Involontairement, il lui jeta un regard des plus agacés avant de baisser à nouveau le regard.

« Je ne fais pas la gueule. C’est rien. Et ça m’a pas déplu, bien au contraire. »

Que ça ait pu lui déplaire était inconcevable. Ça avait beau être sa première fois, il avait beau avoir mal encore maintenant, ça avait été fantastique aux yeux de Thusia. Il n’avait jamais cru qu’il puisse apprécier à ce point. Mais s’il y avait une partie du corps qui lui faisait le plus mal, après ça, c’était son cœur. Il savait, avant tout ça, à quoi il devait s’attendre. Mais maintenant, Eliot avait changé la donne avec sa réponse, avec ses mots. Il avait autorisé un espoir et de ce fait blessé Thusia qui maintenant ne savait plus vraiment où ils en étaient, ce à quoi il devait s’attendre.

« Je suis juste un peu perdu dans mes pensées… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 551

Je veux qu'on voit mes muscles à la télé.

MessageSujet: Re: [Terminé][xXx] On peut être de vrai amis ? [PV Thusia]   Sam 19 Déc - 19:33

Son regard turquoise envouteur ne faisait que de fixer ce jeune homme qui de toute évidence n’avait pas envie de trop parler. Dans un premier temps Eliot était agacé, agacé de ne pas connaitre les raisons de ce changement brutal de comportement, mais ensuite Eliot comprenait ce que pouvait éprouver Thusia. Le jeune homme ne compte plus le nombre de fois où ce dernier s’est retrouvé dans le même état, seulement de par son éducation en tant que Lord, ce dernier devait cacher ses émotions et la moindre déception, la moindre tristesse, le Lord n’a le droit de montre exceptionnellement que sa joie et rien d’autre.

Il se souvient encore de ces jours sombres où Eliot ne voulait plus rien entendre, que son esprit était ailleurs, et pour cause, ce dernier venait de se vendre, en effet il venait tout juste de devenir fille de joie dans une maison close dans un quartier de la ville. La façade ressemble à n’importe quel hôtel, seulement lorsqu’un client potentiel pénètre dans la bâtisse il reçoit un catalogue et il choisit une sélection de prostitué, homme et femme compris. Ensuite, le client est conduit dans une salle où ses choix ont été préparé et habiller en conséquence, parfois enchainé, parfois attaché par des cordes, parfois orné d’objets sexuels, tout était fait pour faire craquer le consommateur. Eliot faisait partie de cette sélection et il fut choisi, et son maitre d’un soir l’avait réservé pour toute la nuit, le pauvre se retrouvait entre pleurs et douleurs, parfois attaché ou contraint à subir divers châtiments obscènes. Et cela a fait que durant une période, le jeune anglais était un peu dans le même état que Thusia, cependant personne ne peut le tromper, quelque chose le tourmentait, quelque chose dont il était le centre. Même si Thusia ne veut pas parler, il faut qu’il sache qu’il sera toujours là pour l’écouter, le consoler, lui remonter le moral.

Eliot se leva de sa place et se dirigea vers Thusia prenant place à ses côtés et sans aucune gêne ce dernier le saisi doucement déposant sa tête sur sa poitrine pour que ce dernier soit apaisé par les battements de son cœur et il reprit doucement en caressant sa chevelure.

«  Je comprends que tu ne veux pas en parler, mais … saches que si jamais tu changes d’avis je suis là… »


Il savait pertinemment que ce à quoi il pensait était important, il le laissa un moment ainsi avant de finalement le laisser se redresser et il le fixa d’un regard totalement comique, à la fois sérieux, mais qui venant d’Eliot n’était pas tellement sérieux, il saisit le couvert et prit un morceau de pâtisserie  le tendant vers Thusia.

«  Maintenant tu vas ouvrir grand la bouche, fais « ahhhhhhh ». »


Il esquissa un sourire avant de reprendre.

«  Si tu ne veux pas me faire plaisir, je te le donnerait à ma manière, compris ? »

Il lui fit un clin d’œil par la suite.




_________________

 
SECRET NIGHT ★ i’m drunk off your hazy eyes and scent the tip of a sweet love is like a fire on this night when even the moon is sleeping, let’s secretly leave (c) P!A


Cadeaux :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
MESSAGES : 367


MessageSujet: Re: [Terminé][xXx] On peut être de vrai amis ? [PV Thusia]   Lun 21 Déc - 16:05

Il ne voulait pas embêter Eliot, il était trop précieux pour lui. Thusia voulait – devait faire un travail sur lui-même pour ne pas laisser ses sentiments, son agacement quant à la situation, ses pensées aussi profondes qu’un abîme, le submerger, se voir et déranger Eliot. Il avait appris à maîtriser ses émotions et ses pensées de façon à ce qu’elles ne se voient pas, et en temps normal, Eliot n’aurait même pas du remarquer que quelque chose n’allait pas avec son kôhai. Mais ce n’était pas un temps normal et jamais avant le faux albinos n’avait eu à se confronter à ce genre de sentiments.

Lorsque son sempai se déplaça pour se placer à ses côtés, Thusia se tassa sur lui-même et rougit. Il ne voulait pas croiser le regard d’Eliot et il aurait même préféré que celui-ci le laisse tranquille un moment. Mais il ne le laissait pas tranquille, au contraire, il réitéra la proximité physique, ce qui ne pouvait pas manquer d’étonner le japonais. La tête contre la poitrine d’Eliot, Thusia ferma les yeux, les joues rouges. Il écouta les battements du cœur de l’homme qu’il aimait, et si le fait le gênait beaucoup, il ne put s’empêcher d’être un peu apaisé par ça et par les caresses de son amant.

Eliot aurait probablement voulu qu’il lui parle de tout ça, de tout ce qu’il pensait et ressentait, mais Thusia ne pouvait pas s’y résoudre, peu importe à quel point l’anglais pouvait être gentil avec lui. Il aurait voulu rester ainsi plus longtemps, mais les japonais ont du mal avec la proximité physique, et Thusia ne faisait pas exception. Lorsqu’il sentit qu’il pouvait se redresser, il le fit, doucement, sans brusquer.

Toujours, il posa son regard n’importe où, mais pas sur Eliot. Il soupira et se dit qu’il devait avoir l’air d’un pauvre chien battu. Il aurait volontiers parlé de tout ça, mais il ne savait pas s’il en serait capable. S’il essayait, il pensait qu’il fondrait en larmes encore une fois, et ça il ne le voulait pas, absolument pas.

Ensuite il vit un morceau de pâtisserie sous son nez et il ne put s’empêcher de regarder Eliot d’un air surprit. Celui-ci avait un air taquin qui lui déplaisait un peu. Qu’est-ce qu’il y avait derrière cet air, qu’est-ce qu’il songeait faire ? Thusia en avait une petite idée et il ne pensait pas être assez remis pour le supporter. Alors il choisit l’option qui lui était la moins déplaisante. Les joues rouges, il ne se laissa pas donner la béquée et alla chercher lui-même la nourriture sur le couvert. À dire vrai, cette nourriture sucrée lui faisait du bien, remplissant un chouïa son estomac et apaisant son cœur.

« Content ? »

Il regarda son sempai d’un air ennuyé, boudeur, avec également une petite pointe de défi. En soit il n’avait pas eu l’intention de donner satisfaction à Eliot, mais dans tous les cas il était gagnant. Alors il avait choisis une solution où il s’estimait le moins perdant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 551

Je veux qu'on voit mes muscles à la télé.

MessageSujet: Re: [Terminé][xXx] On peut être de vrai amis ? [PV Thusia]   Mer 23 Déc - 17:12

Il savait que ce geste apaiserait Thusia, sa mère lui faisait la même chose et ce geste l’avait apaisé lui-même. Au moins Thusia pouvait voir qu’Eliot était sincère envers lui et qu’il ne le laisserait jamais tomber.  Néanmoins l’anglais senti que cet acte n’avait pas enlevé le sentiment ravageur de son camarade, il n’aimait pas voir les gens ainsi, d’une ça l’ennuyait et de deux ça lui faisait du mal. Eliot malgré les apparences reste quelqu’un de très sensible, l’épisode le plus marquant qu’il avait en tête était le divorce de ses parents, personne ne pouvait lui parler, il s’était refermé sur lui-même, se laissant mourir de faim, il était devenu maigre, plus que maigre. D’ailleurs ce dernier fut hospitalisé, et c’est ainsi que les parents de ce dernier réalisèrent que leur fils était fragile, du coup ils restèrent en bon terme, Eliot s’en remis avec du temps, mais cela prouve que c’est un être fragile et vulnérable.

Lorsque son étreinte fut terminée, le jeune fut heureux de voir que Thusia voulait enfin avaler quelque chose. D’ailleurs Eliot lui offrit son plus beau sourire en guise de réponse, il remit le couvert entre ses mains, il ne voulait pas le perturber encore plus. Eliot avait remarqué que malgré le fait que la sucrerie lui faisait du bien, son problème était toujours présent. Maintenant qu’il y pensait, peut-être que ce dernier l’aime réellement ? Il serait donc perturbé par la fameuse phrase de tout à l’heure, par rapport au fait qu’Eliot ne croit pas en l’amour. Ce qui est vrai, mais il pourrait faire un effort, même si il n’est pas persuadé de savoir le faire. Il se leva de nouveau pour regagner sa place et recommencer à manger, il reprit après un sourire.

«  Je sais, c’est à cause de ce que je t’ai dit, c’est ça ? »


Il arrêta tout et le fixa avec un grand sérieux, car sans vraiment le vouloir il allait se dévoiler un peu plus à ce dernier, Thusia allait connaitre encore plus la vie d’Eliot. D’un côté ce n’est pas plus mal, car il connaitra ainsi les raisons d’Eliot à penser ça. Il prit une grande inspiration avant de reprendre sur un air un peu moins joyeux.

«  Je pense que l’amour n’existe pas, car j’ai des preuves, mes parents ont divorcés, certainement parce que ils ne s’aimaient plus, j’en sais rien et pour ma part … je … ma dernière relation n’a abouti qu’à des conflits. L’amour n’est que passager, c’est pour ça que je n’y crois pas … »

Il avait hésité à lui dire qu’il se vendait, seulement ce n’est pas … il n’a pas envie de parler de ça, il ne tient pas à le choquer, mais il voulait, au fond de lui-même, retenter sa chance, mais il avait comme un pressentiment, il se disait que même si il avait une relation avec Thusia, elle n’aboutirait pas, par un évènement perturbateur, mais lequel ?

«  Mais bon, je suppose que ma vision des choses peut changer … »






_________________

 
SECRET NIGHT ★ i’m drunk off your hazy eyes and scent the tip of a sweet love is like a fire on this night when even the moon is sleeping, let’s secretly leave (c) P!A


Cadeaux :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
MESSAGES : 367


MessageSujet: Re: [Terminé][xXx] On peut être de vrai amis ? [PV Thusia]   Lun 28 Déc - 22:22

Si Eliot avait réussis à faire en sorte que Thusia avale un bout, ce dernier n’avait pas davantage envie de manger. Aussi, s’il lui remit le couvert entre les mains, il ne toucha pas plus à son assiette. En soit, il trouvait ça dommage. Ça avait l’air bon, et ça l’était. Lui donner ça alors qu’il se sentait l’estomac noué était du gâchis. Il ne le mangerait pas.

Cependant, le sourire d’Eliot, ça, il l’aurait mangé. Ce sourire lui transperça le cœur. Aaah… Ce que c’était douloureux d’être amoureux… Thusia ne l’avait jamais été auparavant, et il en faisait maintenant l’expérience, l’amère expérience. Pourquoi avait-il fallut qu’il éprouve des sentiments envers son sempai ? Il n’aurait pas pu se trouver quelqu’un d’autre ? N’importe qui aurait fait l’affaire, n’importe qui qui aurait pu tomber amoureux de lui, et non pas Eliot qui ne croyait aucunement en l’amour. Il baissa légèrement la tête, cachant difficilement son air désespéré.

Alors que l’anglais était revenu à sa place, il reprit la parole et toucha juste. Thusia releva un peu la tête, posant un regard timide et douloureux sur l’homme de son cœur. Il sentit son ton changer autant qu’il l’entendit. Tandis qu’il lui expliquait son raisonnement, l’albinos releva progressivement sa tête, le regardant intrigué et étonné.

À la vue de ces éléments, il pouvait le comprendre. Il pouvait comprendre son raisonnement. Mais quelque chose ne collait pas, aux yeux de Thusia. Alors, un peu timidement, il entreprit de s’expliquer.

« Hum… Tu dis que tu ne crois pas à l’amour… Je peux comprendre tes arguments mais… Certes parfois l’amour est passager, je dis bien parfois car je sais que mes parents s’aiment toujours malgré toutes les épreuves qu’ils ont subi… »

Il était rare que Thusia parle, ou même ne pense à ses parents.  Mais pourtant, à ses yeux, ils étaient le parfait exemple que l’amour peut être éternel. Aussi, omit-il de préciser que toutes les épreuves qu’ils ont pu subir étaient de son fait et rien que du sien.

« … mais ça reste tout de même la preuve qu’il existe ! C’est juste que… Tes parents n’avaient peut-être pas trouvé le partenaire qu’il leur faut, et toi non plus… Je ne dis pas que je suis celui qu’il te faut ! Mais… peut-être que… »

Il ne regardait plus Eliot. Il rougissait à nouveau, tout gêné de ce qu’il avait dit. Il tritura dans ses pattes le couvert.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 551

Je veux qu'on voit mes muscles à la télé.

MessageSujet: Re: [Terminé][xXx] On peut être de vrai amis ? [PV Thusia]   Mar 29 Déc - 10:46

Le jeune anglais s’était ouvert un peu plus à Thusia, il lui expliqua des épisodes de sa vie, enfin de manière brève à vrai dire, si ces parents se sont séparés, c’est uniquement à cause de ses grands-parents paternels. Ils n’avaient pas accepté que leur fils, un lord qui plus est, se marie avec une simple japonaise de la classe moyenne, c’est pourquoi le lord quitta l’Angleterre pour s’installer avec sa bien-aimée. Très vite Eliot arriva dans leur vie, un magnifique enfant aux cheveux corbeaux et de magnifiques yeux bleus, tirant sur turquoise, un trait significatif de la famille Simmons, cet enfant ressemblait à son père. En son rôle de père, Lord Simmons averti le parlement anglais de la venue de cet enfant, afin qu’il transmette son titre de Lord à son fils. Ainsi les parents du Lord apprennent la nouvelle de la naissance de ce « bâtard » seulement lorsqu’ils virent une photo de l’enfant, ils voyaient leur fils plus jeune, c’est alors qu’il décida à un moment venu de rendre visite à leur fils quelques années plus tard. Ces derniers proposèrent de fiancer Eliot à une jeune demoiselle anglaise de bonne famille, brune, aux yeux verts, seulement le père refusa, la mère quant à elle en apprenant la nouvelle décida de rompre tout lien avec cette famille, malgré l’amour qu’elle portait à son mari. Eliot ne savait que cette partie de l’histoire, ce qu’il ignore c’est que ses parents se voient toujours et qu’ils n’ont pas réellement divorcés. Peut-être qu’il l’apprendra d’ici peu, qui sait.

Pour ce qui est de sa relation avec Ephraïm, il regrettait, il regrettait que cette dernière se termine ainsi. Il l’a vraiment aimé, alors qu’au début ce n’était qu’une relation physique, mais bizarrement l’anglais avait arrêté toute relation avec qui que ce soit, il n’y avait que son professeur. Ceci, était déjà une preuve d’amour, au fil du temps, ils ont connu plusieurs ruptures, mais pour mieux se retrouver après. Des moments câlins, des moments de peine, des moments de colère, mais Eliot l’aimait toujours, mais cette idée qu’il venait d’avoir allé briser son couple. Il voyait que son amant était triste à chaque fois qu’il voyait un jeune couple avec un enfant, alors Eliot pensait qu’Ephraïm était triste à l’idée qu’il ne connaisse pas cela. Une revue scientifique l’intéressa, d’ailleurs elle est toujours dans sa chambre, cela parlait d’une opération connu en Amérique, qui permettait à un homme de porter la vie. Lorsqu’il lui en toucha quelques mots en croyant que cela lui ferait plaisir, son amant se ferma et commença à être très arrogant. Le jeune homme parti et depuis plus de nouvelles, peut-être qu’il est trop occupé avec cette saleté de femme avec qui il l’avait trompé pendant qu’il était malade à en mourir, mais bon au moins avec elle, il aura ce qu’il désire, un enfant. Il espérait quand même que ce dernier vienne le reprendre, seulement Eliot sentait que cela était impossible.

L’anglais tenta d’enlever ses souvenirs, sans succès, mais il écouta attentivement les paroles de son camarade. Le fait qu’il parle de ses propres parents était assez surprenant, il aurait aimé connaitre d’avantage de choses sur ces derniers. Eliot est quelqu’un de curieux, et la première question qui lui viendrait à l’esprit c’est comment ont-ils trouvés ce prénom « Thusia » c’est assez peu commun. L’anglais reprit en mangeant encore un morceau de sa pâtisserie en soupirant.

« Peut-être, mais si mes grands-parents paternels n’étaient pas venu foutre la merde ils seraient toujours ensemble j’en suis sûr. Et pour moi … je n’avais qu’à pas être si stupide… »

Néanmoins, malgré ses paroles l’anglais retrouva le sourire avec les mots de Thusia, il se redirigea finalement vers lui dans le silence avec toujours ce sourire aux lèvres et il caressa ses cheveux. Il était gentil et il voyait qu’il essayait d’une certaine manière de le réconforter, lui faire ouvrir les yeux et sincèrement il appréciait ce geste et il reprit presque en chuchotant.

«  Mais peut-être que l’on peut tenter … ? »






_________________

 
SECRET NIGHT ★ i’m drunk off your hazy eyes and scent the tip of a sweet love is like a fire on this night when even the moon is sleeping, let’s secretly leave (c) P!A


Cadeaux :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
MESSAGES : 367


MessageSujet: Re: [Terminé][xXx] On peut être de vrai amis ? [PV Thusia]   Mar 5 Jan - 19:47

Thusia avait un peu honte des mots qu’il avait dits. L’amour, pour lui, n’avait jamais rien été d’autre qu’un sujet de chanson. Il n’avait jamais ressenti l’amour de ses parents ni aimé qui que ce soit avant. Alors comment était-il devenu si convaincu de l’existence de ce sentiment qu’il ne connaissait qu’à travers les chansons entendues ? Il ne savait pas.

Ses mots étaient sortis tous seuls, un peu comme un réflexe, du fond de son cœur. Un cœur dans lequel il avait découvert de l’amour en ce jour même. Un amour qu’il n’aurait jamais cru se trouver là, ni maintenant ni jamais. Est-ce qu’il pensait finir sa vie seul ? Peut-être. De ce côté-là, il n’avait jamais vraiment réfléchit. Il avait toujours eu d’autres objectifs que l’amour. Mais maintenant l’échiquier était retourné et il se sentait presque capable de tout abandonner, école, amis, pour le peu qu’il en a, carrière, rêve, juste pour cet amour.

La réponse d’Eliot ne faisait, aux yeux de l’albinos, que confirmer des mots. L’amour existe, il faut juste qu’il soit entretenu correctement. Il sentit aussi, grâce à ça, que c’était un sentiment fragile, capable de se briser au moindre événement. Cela rajouta un poids dans la poitrine du garçon. Déjà que l’homme que son cœur désirait n’était pas prêt à lui rendre ses sentiments, il n’avait pas besoin de rajouter cette pensées à ses soucis.

Il ne remarqua pas que l’anglais s’était approché à nouveau de lui. Pas avant que celui-ci lui touche les cheveux, ce qui ne manqua pas de le faire sursauter et relever la tête vers lui, les joues rouges. Il ne comprenait pas son attitude. Eliot voulait tenter et la première envie de Thusia fut de lui dire oui, du fond de son cœur, mais il ne fit que le regarder d’un air abasourdi. C’était difficile à croire, trop beau pour être vrai alors qu’il avait déjà abandonné tout espoir.

Sans réfléchir, il posa ses mains sur les joues de l’homme qu’il aime et se jeta contre ses lèvres, l’embrassant fougueusement. Quand il se rendit compte de son acte, il le relâcha et recula la tête avant de la baisser, gêné.

« Je suis désolé… C’était un… réflexe… »

Il resta un instant muet avant de reprendre.

« Je… je t’aime Eliot et … si… si… »

Mais il ne parvint pas à terminer sa phrase, trop pris par l’émotion. Au coin de ses yeux, quelques larmes s’étaient involontairement amassées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 551

Je veux qu'on voit mes muscles à la télé.

MessageSujet: Re: [Terminé][xXx] On peut être de vrai amis ? [PV Thusia]   Mer 6 Jan - 21:47

Le regard de l’anglais s’agrandi, la surprise se lisait sur son visage, alors Thusia l’aimait à ce point ? Ca le touchait réellement ce baiser était significatif, il allait tenter quelque chose et si ça ne fonctionne pas, il ne lui restera qu’une chose à faire. Il répondit à son baiser sans aucune retenue, mordillant parfois la langue de son amant attrapant également son visage en retour. Mais il fut très déçu lorsqu’il arrêta ce baiser, Eliot garda tout de même ces mains sur le visage de son protégé et lorsqu’il entendit ses excuses il souriait légèrement et voulait reprendre seulement Thusia ne lui a pas laissé le temps.

Il voyait quelques larmes apparaitre sur ce visage, Eliot avait un petit pincement au cœur, il savait ce que ce dernier n’avait pas pu dire, si jamais ça ne marcherait pas. Mais peut-être qu’il n’y aura pas de « si », du moins Eliot osait l’espérer. L’anglais se rapprocha un peu plus, passant délicatement ses pouces sur les yeux de son argenté afin d’enlever ces larmes et il déposa un premier baiser sur son front. Et l’anglais reprit doucement en ayant une voix rassurante.

«  Il n’y aura pas de si … tout se passera bien, il n’y a pas de raison … »

Il commença à approcher son visage et arrivé presque au niveau de ses lèvres il chuchota ses mots : «  Je t’aime aussi ».  Avant de finalement saisir ses lèvres et de l’embrasser délicatement, enlaçant délicatement sa langue à la sienne et il arrivait finalement à le calmer. Ce baiser était significatif pour lui, un nouveau départ qui peut être prometteur comme défaillant, mais il espérait que cela puisse durer assez longtemps, en aillant quand même ce doute permanant. Le jeune anglais mit fin au baiser en ouvrant délicatement ses yeux pour croiser celui de son amant, et il lui sourit avant de caresser sa joue de son pouce et il chuchota.

«  Tu vois ? Tout se passera bien … »

Sur ces mots, il s’installa aux côtés de Thusia et saisi son assiette pour la glisser devant lui et il commença à reprendre de sa pâtisserie et porta la cuillère à sa bouche, laissant cette dernière entre ses lèvres il regarda Thusia. Il draguait volontairement, il savait que ça ne l’étonnerait pas et puis c’est un bon moyen pour lui faire changer les idées. Eliot reprit avec un léger sourire enlevant doucement la cuillère d’entre ses lèvres.

«  Tu devrais manger un peu tu sais, ou tu veux que je te donne à manger moi même, peut-être ? »

Il rit légèrement avant de finalement déposer sa cuillère et de regarder juste derrière Thusia, vers l’encadrement de la porte où son père ce trouvait et il arriva dans la pièce accompagné de son majordome. Eliot fut tellement étonné de sa présence qu’il lâcha un « Père ? » très distinct. Au moins Thusia allait rencontrer celui qui compte beaucoup aux yeux de l’anglais, pour une fois le père n’était pas dans une tenue complète de costume, il était en chemise blanche et en bas de costume noir, mais la chemise était par-dessus le pantalon, donc au final c’était une tenue décontracté. L’autorité paternelle alla vers son fils déposer un baiser sur le front de ce dernier, il aimait ses enfants et ça se voyait, quel parent n’aimerait pas sa descendance ? Il resta aux côtés de son fils et inclina la tête avant de finalement tendre la main à Thusia pour le saluer.

«  Tu dois être Thusia, je présume ? Je suis ravie de te rencontrer, Eliot m’a beaucoup parlé de toi. »

Le père sourit, on pouvait voir de qui Eliot tenait le plus, son père, son vrai portrait craché. Enfin Thusia le verra par lui-même. En tout cas, le père se détacha de son fils pour reprendre une dernière fois la parole avant de s’éclipser de nouveau.

« Ah oui, pendant que j’y pense, dis-moi Thusia,  voudrez-tu nous faire l’honneur de rester ce soir ? Je sais que ça ferait plaisir à mon fils et à moi-même, j’insiste. »

Eliot se tenait droit et regarder Thusia avec des grands yeux de merlan frit, il allait voir maintenant comment son petit protégé allait pouvoir s’en sortir.  



_________________

 
SECRET NIGHT ★ i’m drunk off your hazy eyes and scent the tip of a sweet love is like a fire on this night when even the moon is sleeping, let’s secretly leave (c) P!A


Cadeaux :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
MESSAGES : 367


MessageSujet: Re: [Terminé][xXx] On peut être de vrai amis ? [PV Thusia]   Lun 11 Jan - 15:30

Ce fut une surprise lorsqu’Eliot répondit à son baiser. Thusia ne s’y était pas attendu. Il ne s’était attendu à rien. Il l’avait fait sur un coup de tête, pour soulager un peu son cœur douloureux. Il savoura, aurait voulu continuer ce baiser pour l’éternité mais son cœur ne le lui permettait pas. L’anglais était doux, et ses mains sur son visage lui faisaient l’effet d’un médicament fort, le soulageant mais l’étourdissant en même temps.

Par réflexe, il ferma les yeux lorsque son amour balaya les quelques larmes qui perlaient au coin de ses yeux, et ne les rouvrit pas tout de suite, appréciant le contact des lèvres de son aimé sur son front. La voix d’Eliot lui fit rouvrir les yeux. Il voulait croire en ses mots, croire qu’en effet tout se passerait bien, mais il ne pouvait s’empêcher de craindre le futur. Et si cela ne se passait pas bien entre eux, il savait qu’il ne pourrait pas blâmer uniquement Eliot.

En voyant son sempai approcher son visage du sien, il ne put empêcher ses joues de se teindre légèrement de rouge et ses paupières de se fermer légèrement. Les mots qu’il lui dit, il n’eut pas le temps d’y répondre mais remuèrent son esprit et son cœur alors que leurs lèvres jointes laissaient libre cours à leur passion.

Eliot lui disait qu’il l’aimait. C’était la seconde fois qu’il le lui disait. La première fois, qui date d’il y a si peu longtemps pourtant, le jeune albinos n’était pas parvenu à le croire. Cette fois encore, son esprit avait du mal à le croire mais son cœur voulait prendre ces mots pour argent comptant. Cette fois, il décida de suivre son cœur, de croire en lui, de croire en Eliot et en ses mots. La décision qu’il venait de prendre le soulagea grandement tandis que le baiser arrivait à sa fin.

Le sourire de l’anglais était une bénédiction. Oui. Tout se passera bien. Tant qu’Eliot serait capable de lui sourire ainsi, Thusia était convaincu que tout se passerait bien. Il hocha légèrement la tête, lui rendant un sourire timide.

Il l’observa s’installer à côté de lui et se nourrir. La façon dont il le faisait, l’albinos ne pouvait pas manquer de le remarquer, ce n’était ni naturel ni innocent. Cela lui fit réprimer un soupir amoureux qui s’exprima plutôt à travers le regard qu’il lui lança. Intérieurement, il approuva le commentaire d’Eliot : il devrait manger un peu. D’autant plus qu’il avait retrouvé l’appétit et mangerait volontiers de ce succulent goûter. Cependant, son cœur eut un léger sursaut lorsqu’il lui proposa de lui donner à manger. Il aurait plutôt honte de se laisser nourrir par Eliot, mais d’un autre côté, cela ne lui déplairait pas tellement.

Ses tergiversations en étaient là lorsqu’il entendit Eliot prononcer un mot inattendu. Le jeune garçon suivit alors instantanément le regard de son amant et se retourna pour voir le père de celui-ci. Cette apparition aussi soudaine qu’inattendue tétanisa Thusia. Il le regarda se rendre auprès de son fils et pu observer sans problème qu’ils étaient proches, très proches. Ce genre de proximité ne se faisait pas chez le japonais, il était conscient de cette différence culturelle, mais sans baiser sur le front, il aurait bien aimé lui-même être aussi proche de ses parents. Cette réflexion lui voila un instant le visage tandis qu’il ressenti un pincement de jalousie dans le cœur.

L’instant d’après, il serrait la main du paternel Simmons avec grand respect. Il était plutôt intimidé de rencontrer le père de son tout nouveau et premier petit-ami, d’autant plus que celui-ci semblait un homme d’une autre classe, d’un autre monde que lui. Il ne put s’empêcher de voir Eliot sur l’image de son père et de remarquer ainsi la distance qui les séparait.

Aux présentations, il répondit tout juste monosyllabiquement, avec un léger sourire intimidé. Il fut surprit lorsqu’il lui proposa de rester pour le soir, ceci également été inattendu et il répondit par l’affirmative sans vraiment y réfléchir, acceptant l’invitation en se disant enchanté.

Mais devait-il y réfléchir un peu qu’il serait tout sauf enchanté. Si cela ne pourrait que lui faire plaisir, il ne pouvait cependant pas se le permettre. Il avait un secret à protéger et ceci serait juste l’un des meilleurs moyens de le voir découvert. En même temps, s’il devait avoir une relation avec Eliot, il n’était pas nécessaire qu’il le cache, il serait peut-être même mieux qu’il ne le lui cache pas. Cependant il en avait honte. Il ne pouvait pas le lui dire. Il ne pouvait pas rester. Mais c’était trop tard, il avait déjà accepté l’invitation.

Alors que monsieur Simmons repartait comme il était venu, il prit une bouchée de sa pâtisserie, contrarié par sa propre erreur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 551

Je veux qu'on voit mes muscles à la télé.

MessageSujet: Re: [Terminé][xXx] On peut être de vrai amis ? [PV Thusia]   Dim 17 Jan - 17:05

L’anglais regarda son père s’éclipser, il était heureux et amusé à la fois, heureux car son nouveau petit ami avait accepté de rester dormir chez lui et amusé, car il avait vu son petit ami tout intimidé par la présence paternel. Il n’avait pas décroché un mot, seulement des signes avant de finalement laisser entendre le son de sa voix c’est  vrai que maintenant qu’il y pense, les rares amis qui sont venu chez lui avaient tous la même expression, ils étaient intimidés. C’est parce que c’est son père qu’Eliot ne ressent pas ce sentiment, mais il sait à quel point son père peut être intimidant, de par sa carrure   notamment. Après tout son père était un grand homme d’affaire et un homme d’affaire se doit être impitoyable et redouté par ses adversaires.

Eliot fit comme son amant, il reprit une bouché de sa pâtisserie et à sa grande surprise c’était sa dernière bouché, il venait de finir sa première pâtisserie. Mais il avait toujours une solution en réserve, il prit un macaron au caramel beurre salé, un de ses parfums préférés et en prit une première bouché en regardant Thusia. Il avait l’air mal, Eliot ne savait pas comment décrire, mais il avait l’air un peu plus terne que d’habitude et il le regarda avec son macaron à la main et il pencha la tête, un vrai petit gamin.

«  Qu’est-ce qu’il y a ? Tu as l’air préoccupé ? »

Eliot continuait de manger accompagnant ainsi son amant et il pensait à comment il allait s’organisé pour ce soir, c’est vrai son père allait certainement préparer une chambre, une chambre bien trop grande pour une seule personne. Mais déjà la première question était d’aller chercher ses affaires, après tout il fallait bien qu’il prenne de quoi se laver, se brosser les dents et tout le reste. Enfin, Eliot pourrait lui passer des gels douches après tout, ce n’est pas ça qui manque. Eliot reprit une bouché de son macaron avant de reprendre avec un léger sourire.

«  En tout cas, je suis content que tu restes ce soir. »

Il s’approcha légèrement de lui, lui offrant un baiser sucré sur la joue. C’est vrai, qu’il était vraiment heureux, il allait pouvoir passer un peu plus de temps avec Thusia, en connaitre un peu plus sur lui. D’ailleurs le jeune homme avait une question en tête, les affaires de Thusia étaient-elles à l’académie ou chez ces parents ? C’est vrai que Thusia parle relativement peu de ses parents, pourtant Eliot aimerait connaitre ce passé dont il ne connait que quelques annotations. Seulement, il ignore pourquoi, mais il avait l’impression que ce sujet est plus qu’inaccessible, donc pour le moment il ne va pas tenter d’en savoir plus, peut-être plus tard.

En ayant appris que la destination était l’académie, il attendit que son amant ait terminé sa pâtisserie avant de finalement l’entrainer vers la porte d’entrée pour aller chercher ses affaires. Le jeune homme fit porter les affaires de son invité, pour qu’il puisse se chausser et se couvrir, Eliot mit des baskets légèrement montantes et une simple veste. En sortant, la voiture était déjà avancée, une audi Q7 et une fois à l’intérieur, le chauffeur conduit jusqu’à l’académie, ce dernier avait ces écouteurs pour ne pas entendre les paroles des deux garçons. Eliot le regarda avant de reprendre.

« Au fait, tu veux être dans une chambre seul ou tu veux partager la mienne ? Parce que je sais que mon père me posera la question, alors je préfère te le demander avant. »





_________________

 
SECRET NIGHT ★ i’m drunk off your hazy eyes and scent the tip of a sweet love is like a fire on this night when even the moon is sleeping, let’s secretly leave (c) P!A


Cadeaux :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
MESSAGES : 367


MessageSujet: Re: [Terminé][xXx] On peut être de vrai amis ? [PV Thusia]   Ven 22 Jan - 21:00

Le départ du paternel de son amant le soulagea. C’était la première fois qu’il rencontrait un parent d’un de ses amis. Il ne voulait pas faire mauvaise impression, aussi avait-il été très tendu lors de cette discussion, essayant de se montrer poli et respectueux. Mais si ça aurait été très nécessaire envers un japonais, monsieur Simmons n’en était pas un et ne connaissant pas les usages, il avait eu encore plus peur de faire une gaffe.

D’autant plus, que si ça avait été sa première rencontre avec un parent d’un ami et d’un amour, c’était aussi la première fois qu’il pouvait considérer quelqu’un comme étant un ami ou un amour. Pour cette raison, il avait eu encore plus le trac. Mais tout semblait s’être bien passé, et c’était tant mieux. Une mauvaise relation avec les parents de quelqu’un pouvait gâcher toute une relation.

Aussi, c’était sans vraiment y réfléchir qu’il avait accepté la proposition de rester dormir qu’on lui avait faite. Ceci lui posait plutôt problème car il pouvait difficilement se permettre qu’on puisse le surprendre sans ses lentilles.

Réfléchissant à tout ça et aux précautions qu’ils devraient prendre, il termina distraitement sa pâtisserie, sans vraiment y songer. Lui-même ne remarqua pas que le mal-être de cette décision pouvait se voir sur son visage, ce qui était pourtant flagrant. Il ne le remarqua que lorsqu’Eliot lui demanda ce qu’il avait.

Soudainement, il releva son regard surprit sur l’autre jeune homme et, remarquant son état, se cacha derrière un sourire gêné. Il ne voulait pas qu’Eliot sache la vérité sur lui. Que jamais il l’apprenne. Pour ça, il serait prêt à lui mentir, même s’il n’aimait pas l’idée de mentir à quelqu’un qui lui était cher, mais effrayé à l’idée qu’il puisse apprendre son vrai soi.

« Oh ! Euh… C’est juste que je n’aie encore jamais encore dormi chez quelqu’un d’autre… Je dois avouer que ça m’angoisse un peu, même si je ne sais pas vraiment pourquoi… »

Si c’était la vérité, ça restait un mensonge par omission. Est-ce que son amant le remarquerait ? Il espérait bien que non. Il espérait avoir été assez convainquant pour ne pas susciter des questions plus poussées.

Eliot lui dit qu’il était heureux qu’il reste pour la nuit. Thusia l’était également. Passer plus de temps avec l’homme qui lui avait ravi son cœur était une chose qu’il ne pouvait qu’apprécier et que, même si leur relation était toute neuve, il recherchait avec avidité.

Ce baiser qu’il lui offrit, il ne manqua pas de lui faire de l’effet, de le faire rougir. Au fond de lui, il se dit qu’il en voudrait volontiers plus, mais n’osait pas le demander.

Un peu plus tard, ils se rendirent à l’académie. Il fallait que Thusia récupère des affaire pour la nuit alors ils s’y firent conduire. Un chauffeur, pour le jeune homme venu d’un milieu relativement modeste, assurément plus que celui de son amant, c’était toujours impressionnant. Il était, encore une fois, timidement assit dans l’automobile, rougissant à la question d’Eliot.

« Hum… Je ne sais pas trop… Si je te laissais décider, que choisirais-tu ? »

Autant avait-il envie d’être avec son chéri pour la nuit, autant préférait-il rester seul pour son propre bien. Son cœur et sa raison se battaient en duel pour le sort de la nuit. Il ne savait pas décider, préférant laisser sa nuit à Eliot, songeant qu’il risquerait de le regretter.

Finalement, ils arrivèrent à l’académie et se rendirent dans les dortoirs où vivait le faux albinos depuis qu’il était entré à Saotome. Bien entendu, son amant à peine plus âgé que lui l’accompagna dans sa chambre. C’était la première fois qu’il venait dans sa chambre et ça le gênait énormément. Dans les faits, il y avait des choses qu’il ne voulait pas qu’il découvre. Alors il attrapa rapidement un sac, celui qu’il était censé utiliser pour ses cours, et y fourra diverses affaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 551

Je veux qu'on voit mes muscles à la télé.

MessageSujet: Re: [Terminé][xXx] On peut être de vrai amis ? [PV Thusia]   Dim 24 Jan - 18:46

L’anglais était assez étonné de la réponse de son petit ami, à vrai dire il trouvait ça assez bizarre qu’il ne soit jamais allé dormir chez quelqu’un. Eliot lui est déjà allé dormir chez quelqu’un, mais c’était il y a assez longtemps, lorsqu’il était petit, il se souvient qu’il avait un ami, un brun chez qui il allait dormir assez régulièrement jusqu’à ce que ce dernier déménage. Il se souvenait de ses moments, ils jouaient aux jeux vidéo, ou alors ils allaient à la piscine municipal ensemble, ce sont de très bons souvenirs, il espérait revoir cet ami qui lui est si précieux, maintenant il se souvient que ce dernier l’appelait « Haru » ou « Eli » ça dépendait des jours. Mais sinon, il dormait chez une personne jusqu’à récemment, son ex Ephraïm, Eliot vivait presque h24 chez lui, c’était vraiment comme un petit couple de jeunes mariés. Des câlins, et tout ce qui s’en suit, seulement avec lui Eliot pouvait dépasser sa moyenne de sport si l’on peut dire, il se souvient de la fois où ils avaient fait à peu près tout l’appartement de son amant, aucune pièce n’avait été oubliée, aucun meuble, c’était … bien. Seulement, cela ne se reproduira plus jamais, Eliot avait encore un petit pincement au cœur, peut-être qu’il est plus fragile qu’il ne le pense. Il secoua la tête négativement et esquissa un léger sourire avant de reprendre.

«  Peut-être que ça t’angoisse parce que c’est chez moi que tu restes dormir. »

Il déposa sa main sur celle de Thusia en souriant et en attendant que ce dernier réponde à sa question légèrement anticipée, le jeune anglais regarda le paysage urbain défiler devant ses yeux, sans pour autant lâcher la main de l’adolescent. Il tenait à lui, cependant plein de questions sommeillent en lui, depuis combien de temps Thusia pouvait-il bien l’aimer ? Et, est-ce que même Eliot n’était pas amoureux de lui par le passé ? Il faut se rappeler le moment où Thusia avait surpris Eliot et Ephraïm dans la salle de cours, tout à fait au début de leur acte, Eliot voulait qu’il le regarde encore et encore, mais pourquoi ? La réponse paraissait si simple, mais pourtant si difficile à trouver pour l’anglais.

Ce dernier avait entendu la réponse de son amant et il fallait dire qu’il était encore bien innocent. Sans réfléchir Eliot dirait sa chambre, après tout il avait un peu prévu ce qu’il allait faire. Dans un premier temps une petite soirée film dans sa chambre, après quel genre ça reste à voir. Ensuite peut-être un instant blabla, car cela peut être le bon moment pour apprendre plus de chose sur lui. Enfin il voulait encore le refaire avec lui, seulement il allait faire de Thusia son dominant d’une certaine manière, Eliot souhaite qu’il le voit dans son enveloppe féminine si l'on peut dire. Certainement qu’il sera à l’initiative des gestes, mais il tenait à ce que Thusia ne soit pas uniquement le soumis du couple, après tout Eliot a une légère préférence pour être le dominé. Il reprit en riant légèrement.

«  Moi ? Sans hésiter je dirais ma chambre, après je ne vais pas te forcer la main, si tu préfères avoir un peu d’intimité, je peux comprendre »

Il embrassa sa joue avant de finalement descendre pour suivre le jeune homme dans sa chambre et lorsqu’il pénétra dans la pièce, il resta les yeux grands ouverts, sa chambre était vraiment bien organisée et décorée. Thusia devait y être à l’aise, il avait bien organisé l’espace, le jeune homme reprit en riant pendant que Thusia préparait ses affaires.

«  C’est sympa ta chambre, je devrais y venir plus souvent. »





_________________

 
SECRET NIGHT ★ i’m drunk off your hazy eyes and scent the tip of a sweet love is like a fire on this night when even the moon is sleeping, let’s secretly leave (c) P!A


Cadeaux :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
MESSAGES : 367


MessageSujet: Re: [Terminé][xXx] On peut être de vrai amis ? [PV Thusia]   Mar 26 Jan - 10:31

Sa réponse semblait surprendre Eliot mais aux yeux du jeune japonais, il n’y avait rien d’étonnant. Les japonais étant ce qu’ils sont, Thusia savait très bien qu’il ne devait pas être le seul à ne jamais avoir dormi chez un ami. Mais ça semblait si naturel pour son petit-ami anglais, ça le mettait assez mal à l’aise.

Est-ce que c’est le fait que ce soit chez lui qui l’angoisse à ce point ? Il y réfléchit un instant, dans un clignement des yeux, sans regarder son cher et tendre. Ce n’était pas impossible. Peu importe qui ça aurait été il aurait forcément stressé, mais puisque c’est Eliot, ça ne rend la chose que pire.

Il lui sourit légèrement en retour, un peu timidement.
« Peut-être bien… »
En même temps, il se rendit compte à quel point il aimerait être ailleurs. Fuir pour ne pas avoir à affronter des situations qui pourraient se montrer gênantes. Il aime Eliot, c’est un fait indéniable, mais il avait peur de se montrer vrai avec lui, de lui montrer le vrai lui.

Sentir la main de son ami sur la sienne le mis un peu mal à l’aise. Non qu’il n’appréciait pas ce contact, mais ça faisait un peu trop d’un coup. Il n’a pas l’habitude d’autant de proximité avec un autre être et aujourd’hui il sentait avoir déjà atteint son quota et même dépassé. Mais il ne tenta pas de se dégageait. Seulement il observait cette main sans rien dire, avec un mélange de joie et de gêne.

Le choix de l’anglais quant à la chambre ne l’étonnait pas. À vrai dire il savait qu’en laissant le choix à son amant il ferait ce choix-là, mais au moins, ça n’émanait pas de lui. Ça le gênait un peu moins que de dire lui-même qu’il voulait dormir avec lui. Il sourit à son rire.

« Ça me va. Si j’ai besoin d’intimité, je pourrais sûrement en trouver dans un coin de ton immense chambre ou de ton immense salle de bain. »

C’était un peu moqueur. Il trouvait en effet le lieu de vie de son amant démesurément grand, pour lui qui avait toujours vécu dans un appartement où ils se marchaient presque dessus avec ses parents. En fait, il l’enviait énormément.

Puis vint le moment le plus stressant de la journée. Eliot dans sa chambre, il devait préparer ses affaires sans que celui-ci remarque certains objets. Heureusement, il avait pour habitude de ranger tout ce qui était relatif à ses lentilles ou à ses cheveux au fond de son meuble de rangement, de façon à ce que si l’on fouille, on ait très peu de chance de les trouver par hasard.

Eliot semblait apprécier la décoration de sa chambre. Aux yeux de Thusia, c’était assez simple, assez sommaire. Plus fonctionnel qu’autre chose. La chambre qu’il occupait chez ses parents était plus à ses goûts. Celle-ci était surtout pour l’apparence. Dans les faits, il avait trouvé l’idée de l’organisation sur Internet et ne l’avait que repiqué.

« Merci. N’hésite pas à venir quand tu veux. »

En réalité il n’aimerait pas trop qu’il vienne trop souvent. Sa seule présence là le stressait déjà. S’il devait venir plus souvent, il aurait une pression supplémentaire qui ne tarderait pas à le mettre mal.

Finalement, il avait fini de préparer ses affaires. Et son sac en main, il revint vers Eliot en souriant.

« Voilà, j’ai tout. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 551

Je veux qu'on voit mes muscles à la télé.

MessageSujet: Re: [Terminé][xXx] On peut être de vrai amis ? [PV Thusia]   Lun 1 Fév - 21:10

Le jeune homme se mit à sourire, en effet il avait une chambre plutôt grande ainsi qu’une salle de bain tout aussi somptueuse, mais chez sa mère ce n’est pas le cas, bien au contraire. Il ne possédait qu’une pièce d’une vingtaine de mètres carrés, les murs blancs et un parquet simple, un lit simple, un bureau et une télé et évidemment des meubles de rangements. Tout ce qui était du domaine de l’électronique Eliot avait tout en double chez son père, ordinateur, ordinateur portable évidemment de la même marque, Apple.

Mais en tout cas, il aimait bien la chambre du jeune homme, il esquissait un léger sourire, peut-être qu’il viendra camper plus souvent et puis ils pourront profiter de leur relation au maximum, car il suppose que son amant, ne serait pas du genre à exhiber leur relation aux yeux de tous. Son esprit pensait encore à des choses relativement malsaines, mais c’est une personnalité du jeune anglais, et tout le monde l’apprécie avec ce petit côté décalé, enfin il suppose. Lorsque son petit protégé revint vers lui, Eliot ne put s’empêcher de sourire et de finalement lui entourer la taille de ses bras fins, le rapprochant de plus en plus de son corps jusqu’à ce qu’ils se touchent et il lui saisit les lèvres. Il reprit en chuchotant doucement à son oreille.

« On a bien une petite minute, non ? Tu sais je pense revenir assez vite ici, on pourra passer des nuits ensemble et puis … honorer cette chambre comme il se doit, tu ne penses pas ? »

Le jeune homme souffla délicatement sur le lobe de l’oreille du jeune homme avant d’esquisser un sourire, il était d’humeur à le faire une nouvelle fois, seulement il ne voulait imposer de nouveau ses volontés à celui qui partageait son cœur désormais. A la place il se contenta de lui suçoter doucement le cou, assez longtemps pour qu’il lui laisse une magnifique marque violacée. Ensuite il prit la main de ce dernier avant de retourner à la voiture qui attendait en bas, le trajet passa relativement vite et  une fois arriver à la villa, Eliot conduit de nouveau son invité dans sa chambre. Bien évidemment ils partageront le même lit, Eliot ne pouvait pas s’empêcher de sourire face à ce fait, il allait certainement mieux dormir. Il indiqua dans un premier temps à Thusia les rangements libre dans son dressing pour qu’il puisse ranger ses affaires, avant de finalement se laisser retomber sur le lit comme une vulgaire larve et lorsque Thusia arriva près de lui il lui agrippa le bras pour le tirer vers lui. Eliot se plaça sur lui, s’asseyant à califourchon et en collant gracieusement son torse sur ce dernier et il avait volontairement placé les mains de son amant sur ces hanches avant de finalement lui mordiller la lèvre inférieure et de reprendre avec une voix attirante.

« Alors, qu’est-ce qui te ferais envie en attendant le diner ? Ah et il faut que l’on prévoit notre soirée aussi. »




_________________

 
SECRET NIGHT ★ i’m drunk off your hazy eyes and scent the tip of a sweet love is like a fire on this night when even the moon is sleeping, let’s secretly leave (c) P!A


Cadeaux :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
MESSAGES : 367


MessageSujet: Re: [Terminé][xXx] On peut être de vrai amis ? [PV Thusia]   Mer 3 Fév - 10:41

Thusia n’avait pas la moindre envie de s’attarder dans sa chambre, mais ça semblait tout autre chose pour son amant. Sa chambre semblait lui plaire et au grand déplaisir de l’albinos, il semblait commencer à prendre ses marques. Cependant, il n’avait aucune idée de le voir envahir son espace personnel régulièrement. Même, il préférait que ça ne se fasse pas du tout. Néanmoins il était conscient que ce serait bizarre d’interdire sa chambre à son petit-copain.

En revenant vers Eliot, il se fit enserré par celui-ci puis embrassé. Le garçon était embarrassé. S’il appréciait tout contact, tout rapprochement avec son cher, il aurait bien préféré qu’ils ne s’attardent pas ici, si bien qu’il ne prit pas vraiment plaisir des actions de l’anglais et ne chercha pas à en rallonger la durée.

Il tenta de repousser doucement son amour, passablement embarrassé et ennuyé parce qu’il venait de lui chuchoter à l’oreille. Sur un ton neutre, un peu froid, il lui répondit, n’osant pas le regarder dans les yeux.

« Non, je ne pense pas. »

Être aussi froid, ce n’était pas son intention. Mais les idées d’Eliot lui donnaient l’impression d’une violation, d’une souillure de son espace privé. Pour autant, il ne voulait pas repousser complètement son amant et le laissait lui faire ce qu’il voulait, un frisson entre le plaisir et la gêne lui parcourant l’échine alors qu’il obtenait pour la première fois une marque physique d’amour, d’appartenance.

Ça allait se voir, ce dit-il. Il ne voulait pas qu’on apprenne pour ce sceau, cet emblème, et ce qu’il représentait. Alors qu’il passa une main légèrement tremblante sur la partie de son cou d’où venaient de partir les lèvres de son être aimé, il sentait une envie de blâmer ce garçon qui lui était si cher, mais ne le fit pas.

À la place il resta silencieux, l’air volontairement affecté, et se fit reconduire sans émettre le moindre son pendant le trajet. Finalement ils se retrouvèrent à nouveau dans la chambre du jeune anglais. Le remercia, il alla ranger ses affaires dans l’endroit indiqué puis revint assez rapidement, n’ayant pas beaucoup d’affaire pour une nuit, vers le lit de son amant.

Avant qu’il ait eu le temps de comprendre ce qu’il se passait, il se retrouvait couché sur le lit, Eliot au-dessus de lui, le collant, ses propres mains sur les hanches de l’envahisseur. Les motivations du jeune homme pouvaient difficilement être plus claires et ses questions semblaient juste une formalité alors qu’il avait déjà imposé une réponse. Les joues rouges, ne le regardant à nouveau pas, Thusia se risqua à lui répondre avec un léger sourire

« On dirait que tu as déjà une idée de ce qui te ferais envie toi en tout cas. »

Le faux albinos était tétanisé, il ne savait pas quoi faire. S’il avait envie de son amant, certainement. Après tout celui-ci faisait tout pour ça, mais cette fois le garçon était timide par rapport à ça et n’osait pas exprimer sa volonté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 551

Je veux qu'on voit mes muscles à la télé.

MessageSujet: Re: [Terminé][xXx] On peut être de vrai amis ? [PV Thusia]   Dim 7 Fév - 14:43

Eliot était un peu vexé par le comportement de son petit ami, il était assez froid envers lui, enfin c’était son ressenti. L’anglais ne voyait pas où était le mal, c’est vrai, c’est dans sa nature de faire des pseudos blagues dans ce genre, même si sans mentir il préférait de loin que ces dires se produisent. Mais bon, faut croire que son cher Thusia, n’a pas tellement envie de partager ce côté de lui, il aurait pu réagir en étant gêné, mais non il fallait qu’il soit aussi froid que la glace.  Néanmoins la seconde tentative avait l’air de mieux marcher, il appréciait le fait qu’il rougisse, il était le seul à être autorisé à le faire rougir et personne d’autre. Il esquissa un léger sourire, il en avait envie là maintenant, seulement si Thusia ne le désirait pas, ça ne servait à rien, il ne serait pas à cent pour cent, alors il déposa un léger baiser sur sa joue avant de laisser ses lèvres près de son oreille et de lui chuchoter doucement.

«  Oui, j’ai bien ma petite idée, seulement … si tu ne veux pas je ne ferais rien, alors peut-être que je devrais te laisser tranquille à ce niveau-là ? »


Le jeune homme se redressa laissant sur le matelas son tendre amant, il était déçu, mais c’est vrai que si il n’y a que lui qui le désire, cela n’a pas grand intérêt. Néanmoins c’était une grande première, Eliot s’était retenue, et il faut dire qu’il ne l’a jamais fait auparavant. D’ordinaire, il s’exécute, devenant la femelle dominante si l’on peut dire, mais avec Thusia, bizarrement il ne voulait pas, à croire que ce petit est assez spécial pour lui. Eliot se dirigea vers son bureau où était son MacBook air couleur or et brancha son téléphone pour récupérer les photos qu’il y avait dessus et les installer sur son PC. Pendant un moment l’idée de se prendre en photo avec Thusia lui traversa l’esprit, peut être que durant leur relation ils auront l’occasion de prendre la pose ensemble.
Pendant que son téléchargement de donnée se faisait il se retourna faisant face à Thusia, il ne lui avait pas dit que le diner de ce soir serait européen, théoriquement ce serait un repas italien. S’il se souvient bien, ce serait des pâtes au saumon ou au fromage, il y aura le choix. Pour ce qui est de l’entrée il y aura des petites pizzas variées et pour ceux qui le souhaite des crudités, car il y en a qui n’aime pas forcément manger pizza. Et en dessert cela devait être un tiramisu framboise et éclats de biscuits sablés, un des péchés mignons de notre petit anglais. Il reprit doucement.

«  Ah pour le diner de ce soir, c’est un repas italien normalement, il devrait y avoir des pâtes au saumon et des pâtes au fromage, en entrée des crudités ou des mini pizzas et le dessert c’est un tiramisu aux framboises et éclats de biscuits sablés, j’espère que ça ne te dérange pas ? Sinon je peux demander à changer, il n’y en a pas pour longtemps. »

Le jeune homme alla s’installer dans son petit canapé en attendant les éventuelles réponses de son amant. Mais ce soir, il avait la ferme attention de commencer ce qu’il avait prévu, sauf si son amant est contre, reste plus qu’à attendre ses réponses.




_________________

 
SECRET NIGHT ★ i’m drunk off your hazy eyes and scent the tip of a sweet love is like a fire on this night when even the moon is sleeping, let’s secretly leave (c) P!A


Cadeaux :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
MESSAGES : 367


MessageSujet: Re: [Terminé][xXx] On peut être de vrai amis ? [PV Thusia]   Lun 7 Mar - 13:39

Le comportement d’Eliot à son égard le gênait terriblement. D’accord ils semblaient être officiellement un couple à présent, certes ils avaient couchés ensemble, il lui avait donné sa première fois. Mais tout ça gênait déjà beaucoup le jeune albinos qui n’arrivait ni à réaliser ni à assimiler toutes ces nouvelles données. Surtout que, pour son compagnon, tout ça, ne semblait rien de particulier. Alors forcément il était froid. Ce n’était pas volontaire, mais d’être froid, c’était sa véritable nature, son système de défense, alors qu’il ne voulait qu’une chose, rester seul, dans un endroit familier et sûr, là où il pourrait réfléchir en paix.

Mais il ne pouvait pas, il n’avait pas le droit. Il avait accepté l’invitation de son premier petit-ami à passer la nuit chez lui et il devait subir, avec le sourire, tout ce qu’Eliot lui ferait et pour quoi il n’était pas encore prêt. Bien sûr, il l’aime. Ce n’était pas un mensonge. Mais maintenant qu’ils en étaient là, Thusia ne pouvait pas manquer de trouver son ami trop entreprenant, trop porté sur la chose, alors que lui, novice et peu sûr de lui, en était gêné.

Aussi ne put-il retenir un soupir de soulagement lorsqu’Eliot lui proposa de le laisser tranquille à ce niveau-là et se retira, le laissant libre de mouvement. Se redressant lui-même mais restant assit sur le lit, il observa Eliot s’occuper avec son ordinateur et son téléphone. Il l’enviait. Son naturel, sa prestance, son laisser-aller pourtant si élégant, sa confiance en soi… Eliot était tout ce qu’il souhaitait atteindre sans jamais y parvenir, ce qu’il ne serait jamais. En le regardant, il sentait un grand fossé les séparer. Douloureusement, il se demandait dans quoi il s’était engagé, et surtout comment ça terminerait. Au fond de lui, il était persuadé que ça ne pourrait jamais se terminer bien, mais voulait tout de même tenter, essayer d’être bien avec lui, de se rapprocher un peu plus de l’idéal qu’il représentait.

Il ne remarqua pas tout de suite qu’Eliot lui faisait face, trop plongé dans ses pensées qui, malgré le léger sourire qui flottait constamment sur ses lèvres, devaient être visible sans qu’il le sache. Ses réflexions éclatèrent en vol lorsque l’anglais reprit la parole, ce qui fit légèrement sursauter le plus jeune des garçons alors que ses yeux faisaient le point sur celui qui parlait. L’attention quant à son confort le fit rougir. C’était pour lui la première fois qu’on faisait aussi attention à lui.

« N-non… Ça me va très bien… Ça a l’air délicieux. »

Le sourire qu’il lui montra était un peu plus sincère cette fois. Ce type de repas était assez peu fréquent pour lui qui était habitué à manger exclusivement japonais et ne connaissait pas grand-chose d’autre niveau cuisine. Une pensée lui vint, qu’à force de côtoyer Eliot qui était anglais, et riche de surcroît, il devait s’attendre à être dépaysé, culinairement parlant. Il resta sur le lit alors que l’autre s’installa ailleurs.

« Tu manges souvent ce genre de plats ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 551

Je veux qu'on voit mes muscles à la télé.

MessageSujet: Re: [Terminé][xXx] On peut être de vrai amis ? [PV Thusia]   Jeu 10 Mar - 18:01

L’anglais amena ses jambes près de son torse et les serra, il pensait à diverses choses. Il se demandait quand même si les sentiments de son amant étaient sincères ou bien s’il disait cela dans l’unique but d’en tirer profit. Un doute était présent, mais pour autant ce n’était pas qu’il n’avait pas confiance en lui, mais le recalage qu’il venait de se prendre était … un échec. Il le regarda seulement quand il reprit la parole, il avait le sourire aux lèvres, Eliot lui resta neutre comme à son habitude, le sourire ne voulait pas faire surfasse pour le moment, il reprit après avoir jeté un regard à son PC pour vite reprendre son téléphone en main.

« Content que ça te plaise, au moins je te ferais découvrir quelque chose. »

Pourtant les découvertes, ce n’est pas ça qui manque, mais bon Eliot est pire qu’une tête de mule et son côté lunatique n’arrange pas franchement les choses. Et il le regarda de nouveau lorsque son amant lui posa de nouveau une question. C’est vrai qu’il avait l’habitude de manger ce genre de plat, enfin du moins lorsqu’il est chez son père, chez sa mère, c’est plus restreint culturellement parlant, on ne dépasse pas le Japon. Mais, ce train de vie lui convenait, pour sa sœur également, même s’il est habitué au luxe, ce n’est pas une mauvaise chose pour lui qu’il soit chez sa mère, même si il préfèrerait que cette dernière retourne vivre avec son père. Eliot a encore du mal avec la rupture de ses parents, il avait une haine en lui pourtant il ne sait pas vers qui la tourner, il se souvient encore des nombreux rendez-vous qu’il avait passé chez le psy, en expliquant que l’amour n’existe pas et que tout n’est qu’une Utopie. Pourtant, à l’extérieur, Eliot ne laisse rien paraitre, personne ne connait sa vie réelle, tout le monde le vois comme un gosse de riche qui a tout ce qu’il demande. Certes, c’est une partie de lui, mais tout le monde ignore qu’il travaille dans un café, barman à mi-temps, personne ne sait qu’il a été une prostituée de luxe et personne ne sait que ses parents sont divorcés. Il cache des parties de lui qu’il ne veut pas que l’on découvre. Alors, il reprit d’un air relativement pensif.

«  Ça m’arrive oui, mais je ne mange pas toujours européen, chez ma mère on mange différentes spécialités japonaises, enfin c’est moi et ma sœur qui cuisinent quand ma mère travaille, donc j’essaie d’apprendre à faire des plats japonais, même si j’arrive à faire un peu d’européen.  Je suppose que toi, tu ne manges pas souvent européen ? »


L’anglais se leva pour reprendre son téléphone qui avait terminé de télécharger les fichiers. Et il s’installa de nouveau sur son canapé et il regarda les files d’actualités sur les réseaux sociaux, il ne savait pas quoi faire, ils pouvaient regarder un film avant d’aller manger, mais ils vont faire ça toute la soirée alors à quoi bon. Il releva le regard vers Thusia, autant engager la conversation, au moins ça occupera et il en apprendra plus.

«  Et sinon, tu rentres jamais chez tes parents ? Ils font quoi si ce n’est pas indiscret ? Si tu ne veux pas répondre, tu me dis et on fera autre chose. »  




_________________

 
SECRET NIGHT ★ i’m drunk off your hazy eyes and scent the tip of a sweet love is like a fire on this night when even the moon is sleeping, let’s secretly leave (c) P!A


Cadeaux :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
MESSAGES : 367


MessageSujet: Re: [Terminé][xXx] On peut être de vrai amis ? [PV Thusia]   Mar 15 Mar - 16:02

Une amère douleur s’empara du cœur du jeune albinos. Il avait l’impression d’avoir déçu son amant, qu’Eliot lui en voulait pour ne pas avoir cédé à ses avances. Imperceptiblement, il se mordit les lèvres. C’était sa première histoire d’amour et elle semblait déjà battre de l’aile par sa faute. Devait-il se forcer pour faire plaisir à son amoureux ? Actuellement, il s’en sentait difficilement la force, mais il gardait l’idée en tête. Si l’occasion se présentait à nouveau, il ferait ce qu’il pourrait pour combler les attentes de son sempai.

À ces mots, il secoua doucement la tête, le fixant un peu tristement.

« Tu m’as déjà fait découvrir beaucoup, Eliot. Beaucoup plus que ce que j’aurais pu espérer. Et tout ce que j’ai exploré à tes côtés m’a infiniment plu. »

Il était sincère. Grâce à l’anglais, Thusia avait découvert une facette du monde qu’il ne connaissait que de loin, sans l’avoir jamais expérimenté. Son amitié, devenue amour, était quelque chose de cher au jeune garçon et qu’il n’avait jamais connu avant. Ceci, il ne l’aurait donné pour rien au monde. Au contraire, il était prêt à tout donner pour pouvoir continuer à vivre cet amour. Il était prêt, s’il le fallait, à abandonner ses rêves, à abandonner son identité, son secret. Eliot n’avait qu’à le lui demander et il le ferait.

En répondant à sa question, Eliot dévoila une partie de sa vie que Thusia ignorait. À dire vrai, il se rendait compte qu’il était tombé amoureux de lui sans le connaître, qu’il avait encore tout à apprendre de son amant. Ainsi donc les parents d’Eliot étaient séparés et Eliot apprend à cuisiner. Il trouvait ça mignon, surtout que lui-même n’avait jamais su faire la cuisine ou n’avait eu besoin de le faire. Son sourire s’élargit un peu, plus franc, heureux d’en avoir appris un peu plus, tandis qu’il répondait.

« Rarement. Mon père nous emmenait dans des restaurants européens, ma mère et moi, lors de grandes occasions. Mais ça n’est plus arrivé depuis longtemps. »

Surtout, ça faisait longtemps qu’il n’avait plus eu de contact avec sa famille. Depuis son entrée à Saotome. Il se demandait ce qu’ils devenaient, mais n’osait pas faire le premier pas pour reprendre contact, persuadé que ses parents lui en voulaient toujours pour son choix de carrière.

Alors qu’il pensait à ça, comme par hasard ou comme s’il avait senti l’humeur dans lequel se trouvait Thusia, son amant lui posa des questions sur sa famille. Il secoua un peu la tête, en réponse.

«  Ça ne me dérange pas. Non, je ne rentre jamais chez mes parents. Ça fait trois ans que je ne les ai plus vus, depuis que je suis entré à Saotome. Mais bon, même quand j’étais chez eux je ne les voyais pas souvent. Ils travaillent dans des bureaux à faire je ne sais trop quoi, je n’ai jamais compris ce qu’ils faisaient réellement. Tout ce que je sais c’est qu’ils travaillent trop pour la misère qu’ils sont payés. »

Il garda un instant le silence. C’est vrai qu’il ignorait ce que faisaient ses parents exactement. Le peu qu’ils parlaient ensemble, ils ne discutaient jamais de leur travail. Il savait juste qu’ils travaillaient dans un bureau et que leur travail était épuisant. C’était plus ou moins la vie qu’ils avaient choisi pour lui aussi, mais en fils ingrat, il avait refusé.

« Et tes parents, que font-ils ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Terminé][xXx] On peut être de vrai amis ? [PV Thusia]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Terminé][xXx] On peut être de vrai amis ? [PV Thusia]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le virus ebola haitien de la démission
» [Terminé] Le temps peut être un allié comme un ennemi [PV Elina Holden]
» [Terminée] On peut être féminine et poutrer du zombie - LILY-ANN
» [Terminé] Tu peux peut-être me donner le passé, mais Alec est mon futur.
» Juste...Merci.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saotome Gakuen :: Archives :: Partitions perdues :: Archives RPs-
Sauter vers: