Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 流血の吸血鬼 | Soren Murakami

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar

MESSAGES : 52

Vampire professionnel

MessageSujet: 流血の吸血鬼 | Soren Murakami    Dim 10 Avr - 20:09

Soren Murakami
NOM : Murakami
PRÉNOM(S) : Soren
SURNOM(S) : So-chan ; Mura-san ; Murakami-san
ÂGE : 27 ans
ORIGINES : Danoises et japonaises
ORIENTATION : Hétérosexuelle, enfin il n'est pas sûr à 100 %

GROUPE : Professeur
EMPLOI : Comportementalisme et de mannequinat

TAILLE : 1 mètre 94
CORPULENCE : Mince, néanmoins avec une légère musculature.
CHEVEUX : Blonds très clair, mais il a décoloré ses cheveux pour les avoir blancs. Sur ces pointes il a une légère couleur violette, cela lui va à ravir.
YEUX : Il a les yeux noisettes.
DIVERS : Au niveau de sa tenue vestimentaire, Soren est plutôt dans un style gothique, il porte toujours des vêtements noirs ou blancs de temps  à autres, parfois violet ou bleu nuit. Il porte toujours une écharpe pour parfois cacher son visage et ses vêtements sont généralement proches du corps. Il porte des bijoux notamment des colliers, voire parfois des sautoirs, il a très peu de bracelet ou de bague.

RANG PERSONNALISÉ : Vampire professionnel
Psychologie

Aux premiers abords Soren apparait comme une personne froide et distante envers les autres. Bien entendu, c’est ce qu’il laisse croire, il peut parfois être froid, voir même autoritaire avec certaines personnes sans le vouloir. Mais, c’est un caractère qu’il s’est lui-même forgé auparavant, forgé par la solitude et le sentiment d’abandon, ceci a fait qu’il a emmagasiné de la colère envers certaines personnes. Alors, il se donne des airs d’homme autoritaire et froid,  à la fois mystérieux et envoutant, là était son atout principal.

Mais au fond de lui, Soren est quelqu’un d’adorablement gentil, serviable et aimant. Toutes ces anciennes petites-amies pourraient le confirmer, seulement, elles ne tiennent pas spécialement à parler de leur relation passée. En tout cas, il aime aider, son travail l’oblige un peu à vrai dire, mais il est d’un naturel très serviable, lorsque quelqu’un ne comprend pas quelque chose, il prend le temps d’expliquer. Ou alors, si une personne de sa famille a besoin d’aide pour les courses ou autre, il le fait.

Enfin, il n’ait pas spécialement dépensier, mais lorsqu’il veut quelque chose, Soren l’obtient, il achète ou il perçoit, ça dépend de la nature de la chose, humaine ou matérielle.
Histoire

 
Des cris, voilà ce que l’on pouvait entendre, les cris de souffrance d’une femme ainsi que les encouragements du gynécologue obstétricien. La femme en question n’était autre que Kisa Murakami, la fille unique d’un clan influent du Nord de Tokyo. Quelques heures de souffrance pour voir venir au monde  un enfant, une petite tête blonde, des yeux noisette. Vous me direz que ce portrait n’est pas tellement celui d’un japonais, hein ? Vous avez raison, car en effet le petit Soren n’est pas un japonais pure souche, il est issu d’une union sans avenir, sans lendemain. A l’Aube de ses 24 ans, la jeune femme s’est vu offrir un voyage au Danemark avec une de ses cousines. Elles avaient donc fait leurs bagages et étaient prêtes à partir, une fois là-bas, elles découvrirent leur nouvelle demeure pour un séjour de deux semaine. Un magnifique appartement en plein cœur de Copenhague. Un soir les deux jeunes cousines allèrent dans une boite réputée de la ville et là-bas les deux jeunes femmes trouvèrent leur bonheur. Kisa eu le coup de foudre pour un danois blond aux yeux noisettes, assez grand et relativement charmeur, il n’avait que deux ans d’écart avec la jeune demoiselle. Durant la soirée, le jeune couple ne faisait que se tourner autour et puis ils finirent par rentrer à l’appartement du jeune danois. Et de fil en aiguille, le jeune  Soren fut conçu, ce fut un moment de douceur, mais il n’y avait pas de réels sentiments. Malgré tout, les deux jeunes passèrent la majorité du séjour ensemble et au moment du grand départ, ils s’échangèrent leurs numéros. Les mois passèrent et la jeune japonaise prit connaissance de sa grossesse, alors elle avertit le père qui n’était autre que le danois. Seulement, il était trop tard, le jeune homme avait retrouvé une nouvelle compagne et ils étaient sur le point de se marier. Alors Kisa prit la décision de garder l’enfant, elle vivait sa grossesse relativement bien, pour une personne qui n’avait pas vraiment désiré cet enfant. Elle était elle aussi sur le point de se fiancer, un mariage arrangé entre deux grandes familles puissantes, les Murakami et les Oga.

Le jour de la naissance de Soren, la jeune Kisa garda son enfant un mois, mais très vite le futur mari de cette dernière réclamait lui aussi une descendance. Elle fut contrainte de laisser son fils à ses parents. Alors Soren fut élevé par ses grands-parents maternels dans l’arrière-pays dans la région de Yamagata surnommée « Le Japon secret ». Le jeune blondinet a vécu dans un manoir restauré de la période Edo, donc la période historique de 1603 à 1868, l’époque « moderne ». C’est un magnifique manoir assez imposant et relativement étendu avec de grands jardins traditionnels. Soren durant son enfance était souvent habillée en kimono. Cette bâtisse l’a vu grandir, faire ses premiers pas, ses premières paroles, ses premières bêtises évidemment. C’était d’enfermer un des domestiques dans le temple qui était dans le jardin. Il ne faut pas croire que Soren était un enfant sage, bien au contraire, mais devant ses grands-parents c’est un garçon très obéissant et remarquable.

Un jour d’été avec une chaleur insupportable, un homme se présenta au manoir familial. Soren est alors âgé de 5 ans. L’enfant portait un kimono couleur perle nacrée, un kimono simple sans ornement particulier. Il avait les cheveux mi- longs, néanmoins on savait que c’était un garçon. L’homme en question ressemblait étrangement à Soren, un grand homme, blond aux yeux noisette. Soren était caché derrière une poutre en bois qui soutenait la charpente du manoir. A l’époque, Soren était vraiment timide, enfin avec les personnes qu’il ne connaissait pas, car sinon il peut être soit doux comme un agneau ou alors comme avec sa mère une bête froide et blessante. L’homme blond, se déclara être le père de cet enfant et lorsqu’il vu le petit garçon qui n’était autre que son fils, l’homme le prit contre lui, pleurant alors à chaude larme. Soren ne savait pas quoi faire, il n’avait jamais connu son père, ni réellement sa mère. Mais l’enfant pleura, laissant entendre sa voix sur toute la propriété, l’émotion était forte. En aucun cas il n’en voulait à son père, car au fond de lui il savait que ce n’était pas de sa faute.
Au début, Soren resta chez ses grands-parents, mais vers l’âge de 7 ans, ce dernier parti avec son père qui avait déménagé exprès au pays du soleil levant.  Les grands-parents ne s’opposèrent pas à ce choix et ils étaient même heureux que Soren puisse connaitre le bonheur d’une famille.  Seulement, arrivé à l’appartement de son père, qui était plutôt luxueux et moderne, Soren se retrouva seul avec ce dernier, il pensait que son père avait une femme et des enfants, alors il posa beaucoup de question. Et finalement, il apprit  que son père avait divorcé parce qu’il pensait à lui, sa femme elle l’avait trompé et ils n’ont eu qu’une fille ensemble et pour le moment cette dernière avait décidé de rester avec sa mère. Soren se sentait plus proche encore de son père. Et de là commença une vie de famille épanouit, des vacances entre père et fils. Ils allaient chez les grands-parents maternels régulièrement et d’ailleurs Soren montra à son père tout ce qu’il avait appris avec ses grands-parents, le paino, la guitare, le violon et bien entendu le kendo.

Au niveau scolaire, Soren est un enfant plutôt sérieux, il a toujours eu des bonnes notes, seulement le cursus scolaire normal ne lui plaisait pas. En effet, en rentrant à la maison la première chose qu’il fait c’est d’aller dans la salle de musique de l’appartement et de jouer. Son père avait les moyens de payer tout ce qu’il voulait, puisque ce dernier est chirurgien. Lorsque ce dernier avait des jours de repos, il profitait de son fils et il partageait avec lui des moments de bonheur. Le temps passait et Soren appréciait de plus en plus son père, il avait trouvé cette marque paternelle qui lui avait manqué pendant tant d’année. C’est son père d’ailleurs qui a proposé un soir d’inscrire son fils à l’académie Saotome, les frais de scolarités étaient assez élevés, mais pas au-dessus des moyens de la famille. Alors le jeune adolescent passa le concours d’entrée à 15 ans et il l’a réussi haut la main, il passa sa scolarité en classe S. Les deux premières années le jeune danois étaient relativement calmes, il ne se faisait pas tellement remarqué, néanmoins il avait côtoyé un groupe de jeunes étudiants qui avaient un look punk parfois un peu gothique. C’est d’ailleurs en continuant de côtoyer ce petit groupe de 3 garçons, qu’il changea son style, il se fit décolorer les cheveux pour les avoir blancs et fit un dégradé de couleur violet. Et commença à s’habiller un peu plus sombre avec parfois des couleurs violettes et parfois bleues. La scolarité du jeune homme continua relativement bien, il enchainait les interviews, les concerts avec son petit groupe. Et c’est en deuxième année de master que ce dernier prit son indépendance, il cessa tout concert pour se consacrer à sa passion, le mannequinat. Le jeune homme a une prestance assez impressionnante et son corps est tout bonnement parfait, donc tout est fait pour qu’il pratique cette activité. En parallèle de cela, le jeune homme fut pris dans un films vampirique, il eut le rôle principal et ce rôle principal lui a beaucoup plut. De fait, il se fit poser des prothèses semi-permanentes de canine pour devenir finalement un vampire. Ce changement n’a fait qu’accroitre sa popularité auprès des femmes, d’ailleurs il avait enchainé les relations, il n’avait pas vraiment la tête à vouloir une relation sérieuse. Quand il voit ce que ça a pu donner pour son père, ça ne lui donne pas franchement envie de se caser, bien au contraire, il préfère profiter.

A la fin de sa scolarité, le jeune homme entama une carrière d’idole avec son cousin qui avait a peu près le même style que lui. Ils rencontrèrent un succès fou, seulement Soren éprouvait un manque qu’il ne savait pas qualifier. Tous les soirs il en parlait à sa petite Kyara, une femelle chat tigrée grise, maintenant qu’il avait pris son indépendance à 24 ans, il n’avait plus qu’elle pour parler, même s’il prenait beaucoup de nouvelles de son père qui a su refaire sa vie. Soren un soir décida d’enseigner et pas n’importe où, à Saotome. Il passa un entretient et bien entendu il fut recruter pour ses nombreuses qualités, cela fait maintenant trois ans qu’il enseigne à Saotome, voyons ce que l’avenir peut lui réserver en bien comme en mal.


About you
PSEUDO : Soren
ÂGE : Entre 19 et 20 ans, c'est plus très compliqué du coup ~
PERSONNAGE SUR L'AVATAR : Carla Tsukinami — Diabolik Lovers Dark Fate
COMMENT AS-TU TROUVÉ LE FORUM : Haha, secret ~
AUTRES : J'aime le jus de raisin *boom*
CODE : Compositeur Énigmatique ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 457

Mozart ? Évidemment que je connais ses dates !

MessageSujet: Re: 流血の吸血鬼 | Soren Murakami    Lun 11 Avr - 22:30

Re-bienvenue ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 52

Vampire professionnel

MessageSujet: Re: 流血の吸血鬼 | Soren Murakami    Mar 12 Avr - 12:01

Merci ~ ♥

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 150

Bourgeoise violoniste

MessageSujet: Re: 流血の吸血鬼 | Soren Murakami    Mar 12 Avr - 21:15

Mais qu'il est beau ! ♥ Bienvenue ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: 流血の吸血鬼 | Soren Murakami    Mer 13 Avr - 0:16

Bienvenue à toi ^^

Le caractère est plutôt court, j'aurais aimé en savoir un peu plus mais il est quand même clair ^^ L'histoire par contre est logique et je n'ai pas relevé beaucoup de fautes ^^ Ta fiche est agréable à lire je te valide donc ^^

Tu es validé !

Tu peux désormais aller recenser ton avatar. Et maintenant que tu fais partit de la famille il te faut rp, pour cela passe une demande, et qui dit rp dit lien alors n'oublies pas de faire ta relationship. De plus il est important que tu fasses une demande de logement histoire d'avoir un toit où dormir ! N'oublies pas de faire un tour du côté des news pour être au courant de tout et bien sûr la zone flood t'ouvre ses bras, mais attention aux abus ;)
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: 流血の吸血鬼 | Soren Murakami    

Revenir en haut Aller en bas
 
流血の吸血鬼 | Soren Murakami
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chambre Naba Chizuru et Murakami Natsuma
» Natsumi Murakami
» Soren Ké Thù
» Rendez-vous d'un soir [Pv Soren] [TERMINE]
» Barthélemy Soren

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saotome Gakuen :: The secrets moments :: Présentation des personnages :: Validées-
Sauter vers: