Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Une annonce importante et bouleversante [PV Ushio]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar

MESSAGES : 1016

Infirmière Sexy

MessageSujet: Une annonce importante et bouleversante [PV Ushio]    Ven 15 Avr - 20:25

Une annonce importante |  FEAT USHIO

Une sonnerie vague, une mélodie douce, c’était le réveil de notre jeune infirmière qui sonnait, il était pas loin de dix heures un quart. Elle pouvait se permettre de se lever tard pour cause que Risa ne travaillait pas aujourd’hui. Et la première chose qu’elle fit après s’être lever de son lit et ouvert les différents volets de son appartement, c’est manger. Depuis quelques temps la jeune demoiselle avait des envies irrésistibles de chocolat et de fruits divers, en particulier des fruits rouges. Alors ce matin elle avait pris des fruits coupés avec un chocolat chaud et savourait ce moment, comme tous les matins. Et c’est seulement après que la jeune demoiselle alla dans la salle de bain, mais cette fois-ci elle prit un bain et non une douche, elle y était plus à l’aise et puis elle avait appris une nouvelle qui a bouleversé son quotidien, Risa était enceinte de plus de trois semaines.

En effet, son envie sucrée l’avait mise sur la piste, en plus de l’absence de son cycle menstruel. Elle se souvient encore de ce jour où elle avait fait se test, elle était persuadé que ce n’était qu’un simple retard, seulement lorsqu’elle a vu le résultat, elle n’en croyait pas ses yeux, elle en avait pleuré toute la journée. La première question qu’elle eut en tête c’était celle du père, à la suite de sa prise de sang, elle n’avait plus aucun doute sur le fait que ce soit Ushio, le père de l’enfant qu’elle portait. Mais, la jeune femme était consciente que ce dernier ne voulait plus la voir, seulement il se doit d’être au courant, Risa se doit d’être honnête envers lui, mais elle redoutait la réaction du jeune homme.
La jeune femme réfléchissait dans son bain, cela ne faisait que deux jours qu’elle connaissait le temps de gestation qu’elle avait, un peu plus de deux mois, elle en était presque au troisième, ce qui voudrait dire que cet enfant aurait été conçu lors de sa première fois. Risa était heureuse, seulement elle avait peur, d’une part de la réaction d’Ushio et d’autre part si jamais ce dernier la contraint à avorter, mais au fond d’elle, elle sait qu’elle n’abandonnera pas son enfant, pour le moment elle tenta de penser à autre chose. En sortant de son bain la jeune femme se sécha et se mit de profile face à la glace, elle pouvait voir son bas ventre légèrement arrondi, mine de rien, ce petit miracle commençait à prendre de la place pour faire son nid. Elle souriait, et caressait son ventre, elle n’y croyait toujours pas et pourtant c’était bien réel. Elle s’appliqua son lait pour le corps avant de finalement s’habiller, pour une fois, elle mit un slim légèrement élastique en jean pour être à l’aise et en haut un t-shirt noir légèrement moulant qui laissait voir ses formes. Elle se maquilla très légèrement, avec un trait d’eyeliner et du gloss avec bien évidemment du fond de teint, ensuite pour les bijoux, la jeune demoiselle opta pour des anneaux fins en argent, un petit collier en argent également. Pour ce qui est des chaussures, elle opta pour des talons aiguilles noirs.

La demoiselle redoutait le moment où elle allait devoir rendre visite à Ushio, lui qui lui a clairement fait comprendre qu’il ne voulait plus d’elle. Pour qu’elle puisse le voir, elle allait devoir aller à son appartement, même si l’idée ne l’enchantait pas, qui sait ce qu’elle pourrait y trouver et même y subir. Non, non il ne fallait pas qu’elle pense à cela. Elle prit un petit sac avec le résultat des tests, de la prise de sang, portable, portefeuille, le nécessaire avant de finalement prendre le chemin vers son appartement. Elle avait pris l’adresse dans le dossier médical, elle n’avait pas le droit théoriquement, mais c’est un cas de force majeur. Elle était devant la porte, elle hésitait à toquer, mais elle se décida finalement à frapper trois coups avant d’attendre devant la porte, elle avait peur  de le voir, elle devait certainement déranger, mais de toute manière cela ne durera pas longtemps. En voyant le jeune homme ouvrir finalement la porte, Risa rougit très légèrement avant de reprendre avec un sérieux sans égal.

«  Bonjour, Ushio. J’ai à te parler, c’est quelque chose d’important … je peux entrer ? »

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Une annonce importante et bouleversante [PV Ushio]    Lun 2 Mai - 11:17

Les rayons du soleil traversèrent la fenêtre, filtrés par les feuilles de l’arbre se trouvant devant. Se voulant doux mais plus agressifs qu’ils ne devraient, ces rayons vinrent se poser paresseusement sur le lit trônant au milieu de la pièce, non sans laisser des traînées lumineuses sur leur passage. Ces traînées furent rapidement mises à profit par Marshmallow, le chat blanc et gris de la maisonnée, qui s’était empressé de se coucher dans la lumière chauffante parcourant le sol.

Dans le lit dormait, d’un sommeil dérangé par la lumière matinale, une personne que l’on pourrait qualifier de jeune mais déjà mature, jeune adulte. Avec ses cheveux longs, d’un noir presque violet, il ne serait pas difficile de se méprendre sur son genre, s’il n’y avait pas eu ce mouvement, qu’il se soit retourné dans son sommeil, que sa couverture ait légèrement glissée, dévoilant un torse nu, on ne peut plus masculin.

Avec ce léger froid sur sa peau, Ushio fut tiré de ses rêveries. Dans les brumes du sommeil, il ne remarqua pas tout de suite le manque de concordance entre ses souvenirs les plus récents et son lieu de vie actuel. Se redressant dans son lit, il observa le chat qui paraissait sur le sol, se disant vaguement que quelque chose n’allait pas, sans qu’il puisse mettre le doigt sur le problème en question.

Ce n’est qu’en regardant, par réflexe, à la place à côté de lui, qu’il remarqua ce qui le tracassait. Cette place était vide. Ce lieu n’était pas celui où il devait être. L’incompréhension le gagnait tandis qu’il faisait appel à ses derniers souvenirs. Une falaise, où il était avec son amoureux du moment. Devant eux s’étendaient de grandes étendues mi-rocheuses, mi-verdoyantes. Et au loin, l’océan. La vue avait ravie le cœur du maltais et il ne se lassait jamais de l’admirer tandis que le vent leur fouettait le visage. Il parlait. Il ne se souvient pas de quoi, mais il disait quelque chose et ensuite… Non. Il n’y avait que ça dans ses souvenirs.

Intrigué par ce soudain changement de décor, il regarda tout autour de lui, ce paysage, cette pièce qu’il connaissait si bien pour y vivre depuis son entrée à l’école, en quête d’un quelconque indice pouvant l’aider à comprendre ce qu’il s’est passé. Son regard fut rapidement happé par un post-it fluo collé la couverture d’un petit cahier sur sa table de chevet. Reconnaissant son écriture sur le morceau de papier, il s’impliqua dans la lecture du cahier.

S’il fut choqué par ce qu’il lut ? Bien entendu. C’était improbable, on aurait dit le scénario d’un mauvais film. Mais, se dit-il, il ne valait pas le coup de se morfondre. Sous l’exemple de son chat, il décida de vivre la journée à fond. De toute façon, ce n’est pas comme s’il pouvait faire vraiment autrement.

Après s’être assuré qu’en ce jour, il n’était pas obligé de se rendre à l’école, il se vêtit de façon décontractée mais chic et descendit dans la cuisine en caressant le chat qu’il avait ramassé et calé dans ses bras. Ushio y rencontra son auxiliaire de vie. La voir ici l’étonna, même s’il y avait été préparé par ses propres écritures.

Elle lui parla comme si elle le connaissait depuis longtemps, ce qui, quand il y réfléchissait, devait être le cas. Rapidement, elle lui prépara un petit-déjeuner et sorti de l’habitation. Comme elle lui avait expliqué, il fallait absolument qu’elle fasse des courses s’il voulait espérer avec un repas pour le déjeuner. Alors il se retrouva seul avec son chat qui s’était assis sur le comptoir de la cuisine où Ushio était encore en train de manger. Cela ne le dérangeait pas. Instinctivement, il avait ressenti une légère antipathie pour la demoiselle qui s’occupait de lui. Était-ce son côté strict ? Ou le fait qu’elle en savait probablement plus sur lui que lui-même ? Ou encore le fait qu’elle était imperméable à ses charmes ? Peut-être une combinaison des trois. Mais il ne l’aimait pas.

Alors qu’il terminait son petit-déjeuner et qu’il rangeait la vaisselle sale dans la machine à laver, on sonna à la porte. Non sans râler un peu d’être ainsi déranger, il alla ouvrir la porte. Devant celle-ci, il y trouva une jolie jeune femme aux joues légèrement rouges. Il la trouvait mignonne et se demanda si elle n’était pas l’une de ses conquêtes oubliées. Elle disait avoir quelque chose à lui dire, ce qui le surprit un peu, déstabilisé par ce grand sérieux dont elle faisait preuve.

« Bonjour jolie demoiselle. Je vous en prie, entrez-donc dans mon humble demeure, » dit-il en s’écartant de l’entrée.

Il jouait la carte de la politesse un brin cajoleuse en l’introduisant dans le salon où il l’invita à prendre place sur un des canapés blanc. Il ne la connaissait pas, ou du moins ne se souvenait pas d’elle, mais elle semblait avoir quelque chose de sérieux et important à lui dire. Au fond de lui, il avait déjà un plan qui se dessinait pour la mettre dans son lit.

« Qu’avez-vous de si important à me dire, milady ? »
Revenir en haut Aller en bas

avatar

MESSAGES : 1016

Infirmière Sexy

MessageSujet: Re: Une annonce importante et bouleversante [PV Ushio]    Mer 11 Mai - 12:11

Une annonce importante |  FEAT USHIO

En voyant son ancien amant d’un jour, la jeune infirmière rougissait encore plus, la peur montait en elle. De plus, ce qu’elle redoutait venait de se produire, Ushio ne se souvenait pas d’elle, pendant un moment, elle avait oublié ce détail. Elle tenta d’imaginer la difficulté qui viendra s’ajouter si elle garde l’enfant et qu’elle reste avec Ushio, il ne se souviendrait de rien chaque jour, il l’oubliera elle, mais aussi ce bébé qui grandi un peu plus chaque jour. Psychiquement, ce sera dur, elle ne veut vraiment pas connaitre ça. Elle revint à ses pensées lorsque le ténébreux la laissa pénétrer dans son appartement, elle inclina la tête pour le remercier et elle observa les lieux avec grande admiration. Son appartement était spacieux, lumineux et relativement moderne, une décoration soignée qui semblait valoir une fortune, c’était digne d’un grand magazine de décoration intérieur.

La jeune demoiselle fut interrompu dans sa grande admiration lorsque le master lui indiqua de le suivre. On entendait qu’elle dans l’appartement, ses talons raisonnaient dans l’appartement, elle avait bien entendu prit soin de bien les nettoyer avant de rentrer. Elle rougissait encore, sa timidité prenait le dessus, elle ne savait pas ce qu’elle allait bien pouvoir faire. Sa seule envie était de se cacher, elle n’aura jamais le courage de lui dire, ou du moins c’est ce qu’elle veut se faire croire. Ushio l’invita à prendre place sur un canapé blanc, ce qu’elle fit en le remerciant, elle posa son sac à ses pieds et enleva sa légère veste pour laisser apparaitre son t-shirt noir légèrement moulant qui mettait en avant ses courbes féminines. Lorsque le jeune homme prit place à ses côtés, la jeune demoiselle ne pouvait pas s’empêcher de rougir, son regard était baissé, elle était mal à l’aise, elle ne savait pas comment faire, elle commençait à paniquer. C’est seulement lorsqu’il lui demanda ce qu’elle avait de si important à lui dire, que la jeune demoiselle releva doucement le regard vers lui, elle tenta de prendre la parole, malgré sa timidité qui restait encore bien apparente sur son visage.

«  Tu … tu ne dois certainement pas te souvenir de moi ... ce … ce qui est normal, je le sais. » Elle ne pouvait pas le regarder en face, ses yeux restaient à peine quelques secondes sur lui et ils changeaient de support visuel. « Il y a quelques mois … on a … enfin … on a eu … une courte aventure … » A ce moment précis, l’autrichienne releva le regard vers lui, tentant de croiser le sien. «  Je … je sais que tu ne voulais plus me revoir … mais … il faut que tu sois au courant. »

Elle baissa de nouveau le regard un instant, elle se mordait la lèvre inférieure, véritablement, elle paniquait, son cœur battait de plus en plus vite, mais il fallait qu’elle lui dise, alors elle releva son regard vers lui une nouvelle et prit le peu de courage qui lui restait en cette journée. Malgré la proximité évidente des deux protagonistes, la jeune femme devait faire abstraction et tenter le tout pour le tout.

«  Je … je … je suis enceinte … Ushio … »

Elle savait qu’il pourrait dire que c’était faux, sous ses vêtements ces formes ne se voyaient pas tellement. Alors la jeune demoiselle se leva et se plaça devant le jeune homme et d’une certaine manière elle le fixait pour voir les réactions de ce dernier. Elle souleva son haut, le remontant jusqu’en dessous de sa poitrine, elle tenait d’une main ce dernier pour ne pas qu’il retombe. Et en se mettant légèrement de biais, elle désigna son bas ventre en caressant légèrement ce dernier de son autre main pour qu’Ushio puisse voir  son ventre arrondi par le début de grossesse. Elle se remit face à lui dans un second temps et elle enleva sa main, c’était gênant pour elle, mais il fallait qu’il prenne conscience de la condition de l’infirmière. Elle était mal à l’aise, cependant elle s’était préparé à tout, au test de paternité, si Ushio le demande, à l’éventuelle séparation si jamais il le demande également. Elle commença à redescendre le tissu de son t-shirt sur son ventre, cependant la réaction d’Ushio dépassait tout ce qu’elle avait pu jusque-là s’imaginer.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Une annonce importante et bouleversante [PV Ushio]    Jeu 12 Mai - 16:01

La jeune femme qui s’était faite invité dans son appartement semblait extrêmement soucieuse. Aux yeux du Master, c’était adorablement mignon. Elle était à croquer. Littéralement. D’un côté, il espérait que cette lueur prédatrice dans ses yeux ne se voyait pas. Mais d’un autre, s’il pouvait faire comprendre ses intentions sans avoir à trop tarder, ça ne lui laisserait que le temps de profiter de la demoiselle.

Cependant, elle semblait timide. C’était certes mignon, mais ça pouvait se révéler être agaçant. Les personnes timides sont toujours plus difficiles à attirer dans son lit. Mais n’était-ce pas aussi pour, dans cette optique, qu’elle était venue ? C’était peut-être justement pour ça qu’elle était timide. Enfin, se dit Ushio, il allait d’abord écouter ce qu’elle avait à lui dire. Et il s’installa en face d’elle, semblant attentif à ce qu’elle disait.

Elle ne le regardait pas, il souriait, autant par politesse que par amusement de son comportement. Elle statuait qu’il ne devait plus se souvenir d’elle, ce qui était on ne peut plus vrai. Aussi, elle expliqua qu’ils avaient eu une aventure, il y a quelques mois de cela et lui dit qu’elle devait le mettre au courant alors qu’il ne voulait plus la revoir. Ceci fit tiquer le jeune homme. Jamais ne lui était venu à l’idée de refuser de revoir quelqu’un. Elle devait avoir extrapolé, à son sens. Ou bien, il s’était passé quelque chose qui l’avait fait dire ce genre de chose, quelque chose de grave.

Sur le moment, il ne releva pas, mais son sourire disparut un instant. Qu’il puisse avoir dit ce genre de choses l’étonnait sincèrement. Mais ce qui l’étonna encore plus fut ce qu’elle lui annonça par la suite.

Elle est enceinte.

Cette nouvelle le percuta comme un train lancé à pleine vitesse. Pendant un instant il se demandait s’il n’avait pas mal compris, mais vu le silence qui régnait, son esprit réfuta tout de suite cette hypothèse. Il avait bien compris.

Il n’avait pas l’intention de nier les faits. Si elle le disait, c’est que ça devait être vrai et lorsqu’elle lui montra son ventre, c’était évident. Il ne savait pas quoi faire, pas quoi dire, mais son corps bougea de lui-même. Il se mit genoux sur le sol et posa sa tête contre le ventre de la future maman, les mains sur ses hanches. L’émotion le gagnait, les larmes lui venaient aux yeux alors qu’il posa un baiser sur le ventre légèrement arrondi.

Mais une interrogation lui venait, un éclaircissement nécessaire, non seulement pour lui mais pour sa propre famille.

« Tu es sûr que c’est… c’est bien moi le père ? »

Son menton contre le ventre de la demoiselle, il leva la tête vers la jeune femme dont il ne connaissait même pas le nom, mais qu’il savait être la femme de son premier et probablement seul enfant. Plein d’interrogations commençaient à le submerger.

« Que veux-tu faire ? Tu souhaites garder l’enfant ? Avorter ? » La réponse s’imposa d’elle-même à sa question. « Tu souhaites le garder, évidemment, sinon tu ne me l’aurais même pas dit. »

La joie et l’excitation s’entendait dans sa voix et se lisait dans ses yeux. Une famille, il en avait toujours rêvé. Malgré son homosexualité, avoir un enfant et une femme, c’était le rêve de sa vie.

« Épouse-moi. Je veux t’épouser. Je veux être là pour toi, pour le bébé. Je serais un bon père, je le promets ! J’arrêterais mes activités déviantes, j’arrêterais de draguer d’autres personnes, je ne serais là que pour toi ! »

C’était dit sur un coup de tête, mais il était plus que sérieux. Jamais il n’avait été aussi sérieux de sa vie. Il voulait cet enfant. Il voulait cette femme. Il voulait pouvoir élever cet enfant comme il fallait et être un bon père. Néanmoins, un détail devait absolument être éclairci.

« Mes parents… Ils ne vont pas te croire, ils vont te prendre pour quelqu’un qui souhaite juste profiter de ma fortune. Ils voudront un test de paternité… »

La tête commençait à lui tourner alors qu’il pensait à mille choses à la fois, mais il restait là, contre elle, contre cette femme dont il ne connaissait pas le nom mais qu’il aimait du plus profond de son cœur, contre cet enfant qui se développait dans son cocon et qui était déjà plus important que sa propre vie.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

MESSAGES : 1016

Infirmière Sexy

MessageSujet: Re: Une annonce importante et bouleversante [PV Ushio]    Ven 13 Mai - 19:38

Une annonce importante |  FEAT USHIO

Les yeux de l’infirmière s’agrandissaient, réellement, elle ne croyait pas ce qu’elle voyait. Le jeune master se mit à genoux devant elle, saisissant délicatement ses hanches, son visage était contre le ventre de l’autrichienne. Risa voulait passer sa main dans la chevelure de ce dernier, mais quelque chose la retenait, elle n’avait pas oublié le comportement abjecte d’Ushio lors de leur dernière rencontre. Il avait repris de la distance, finalement Risa avait compris bien plus tard qu’il avait simplement profité d’elle charnellement pour s’évader. Mais maintenant, le mal est fait si l’on peut dire. Alors, la demoiselle resta dans la même posture, se contentant simplement de regarder cet Apollon, elle rougissait, la situation était gênante, mais à la fois bienfaisante. Elle reprit d’une légère voix.

« Certaine … le temps de gestation correspond à ce fameux jour … »

Ce fameux jour où la jeune demoiselle avait perdu sa virginité, ce n’était pas dans un cadre romantique comme on peut le voir dans n’importe quel film, au contraire c’était beaucoup plus mouvementé si l’on peut dire. Un simple bureau comme support, l’infirmière n’aurait jamais cru que cela se passerait ainsi, certes elle l’avait désiré, cependant elle aurait vu quelque chose d’un peu plus soft et plus confortable surtout.  Risa rougissait de plus en plus, son corps était totalement emprisonné par les mains imposantes de cet étudiant, son corps d’une certaine manière frissonnait, peut-être parce que ça fait un certain temps qu’un homme ne l’a pas touché, ou tout simplement parce qu’elle est plus sensible maintenant.

Lorsque le ténébreux posa ses questions, la jeune demoiselle était prête  à lui répondre. Malheureusement pour elle, elle ne pouvait plus revenir en arrière, elle allait devoir accepter la venue de cet enfant, pour la simple et bonne raison qu’elle avait dépassée les trois mois de grossesse pour pouvoir avorter. Elle s’est aperçue beaucoup trop tard, mais la nature avait été traitresse avec elle, son cycle menstruel durant les deux premiers mois était toujours d’actualité et son ventre ne grossissait pas. C’est lorsqu’elle eut un doute en voyant qu’elle ne mangeait que du sucré et qu’elle avait des envies particulières que tout se stoppa net.
Cependant la future jeune maman ne pouvait pas parler et expliquer le pourquoi du comment. Ushio avait répondu lui-même à la question, la jeune femme percevait un soupçon de joie dans sa voix. Elle ne pensait pas qu’il réagirait de la sorte, elle pensait plutôt se faire jeter et qu’elle soit obligée de s’en occuper toute seule. Au lieu de ça, il acceptait la nouvelle, il en était même heureux, peut-être qu’il désire fonder une famille ?
La jeune demoiselle devint rouge pivoine, il lui demandait sa main, enfin ce n’était même pas une question, c’était plutôt une volonté et une affirmation. Non, c’était beaucoup trop tôt à ses yeux et puis, elle ne l’aime pas, enfin elle l’a aimé pendant un moment, elle en était tombé amoureuse, mais tout a changé. Et puis Risa voyait le côté handicapant qu’elle aurait avec Ushio, la vie serait tellement dure, chaque matin se lever et finalement devoir tout recommencer, les présentations et tout ce qui s’en suit. Le jour où l’enfant naitra, son père ne se souviendra même pas de lui, elle ne voulait pas de cette vie. Elle ne voulait pas connaitre cette difficulté, elle a peur de souffrir et que son  enfant en souffre tout autant qu’elle. Seulement, elle estimait qu’Ushio avait le droit de connaitre le bonheur, celui de devenir père et d’assumer pleinement ce rôle. Mais, elle ne pouvait pas croire les dires d’Ushio, non c’était une mauvaise blague de sa part, ce n’est pas possible, pourtant Risa voyait dans son regard, du sérieux, de la sincérité. Ses joues étaient rouges, elle détourna le regard, reflétant ainsi sa gêne perpétuelle due à sa timidité.

« U…Ushio … si c’est une blague, elle n’est vraiment pas drôle … Je … je ne sais pas … quoi répondre … »

Elle était gênée par cette demande, une vie de famille, c’est qu’elle avait toujours rêvé, un mari qui saurait la rendre heureuse, un mari avec qui elle pourrait fonder une famille et des souvenirs impérissables. Mais la situation d’Ushio l’apeurée, elle aurait peur de chaque lendemain en se disant qu’il l’aura oublié, qui elle était et ce qu’elle lui offre. Néanmoins, une partie d’elle voulait tenter, essayer d’y croire. Lorsqu’Ushio évoqua le cas de ses parents la jeune demoiselle afficha un léger sourire pendant un court laps de temps, elle s’était préparé à cela, de fait elle n’avait aucune raison de refuser. Et puis, pour ce qui est de sa fortune, il n’avait pas de soucis à ce faire, Risa ne voudra pas être entretenu, elle refuse de s’imposer et de profiter de la sorte, elle travaillera jusqu’à ce qu’elle ne puisse plus, après elle avisera. La jeune demoiselle glissa une de ses mains jusqu’à celle d’Ushio, resserrant légèrement sa prise avec douceur.

«  Si ils le souhaitent, je le ferais, je n’ai rien à cacher … et … je ne compte pas m’imposer et profiter financièrement de qui que ce soit … ils n’ont pas à s’en faire de ce côté-là… »

Elle était sincère, son cœur parlait pour elle, mais maintenant elle commençait à appréhender ce moment.



_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Une annonce importante et bouleversante [PV Ushio]    Mar 17 Mai - 17:17

Alors qu’il était contre elle, Ushio se sentait le plus heureux des hommes. Il allait avoir un enfant ! Certes, il ne connaissait pas cette femme, mais dans son état, c’était normal et pas inquiétant. Ceci le rendait tout de même un peu triste, et quand elle parla de « ce fameux jour », il se dit qu’il aurait voulu s’en souvenir et espérait que c’était écrit quelque part, dans ses carnets. Il irait chercher, mais pour le moment, il fallait qu’elle sache qu’il ne s’en souvenait pas.

« Je suis désolé. Ce fameux jour, je ne m’en souviens pas. Mais j’irais chercher dans mes carnets. Je m’en souviendrais, demain. »

Maintenant qu’il allait être père, il n’était plus question qu’il oublie la mère de son enfant. Après tout, un enfant se conçoit à deux. Avec toutes les interrogations qui lui venaient, autant de résolutions lui apparaissaient. Tout d’abord, il devait arrêter d’être aussi volage. S’il devait l’épouser, il devait être fidèle, un mari aimant et attentionné. Il lui offrirait des fleurs. Tous les jours. Il serait un père présent, même pendant la grossesse. Il le voulait, c’était son rêve secret. Il ferait tout pour cette petite famille qu’il s’était construite par accident.

Mais elle prenait son désir à la rigolade. A ses yeux, c’était une blague. Bien sûr, le si volage Ushio, fonder une famille ? C’était une belle plaisanterie ! Elle ne le regarda même pas et ça blessait l’étudiant qui était déjà si amoureux de cette femme qu’il venait de rencontrer.

« Non, ce n’est pas une blague ! Je veux t’épouser ! S’il te plait, dit oui ! Je sais ça va être difficile mais… Je ferais tout, tout ce que je peux ! »

Dans sa voix se mêlait détermination et désespoir. Il était plus sérieux que jamais et si jamais elle devait refuser, il ne savait pas ce qu’il ferait, mais il n’en sortirait rien de bon. Involontairement, il s’agrippa un peu plus à elle.

Il fut un peu rassuré lorsqu’il senti la main de sa belle contre la sienne et la serra. Il ne voulait plus la lâcher. Plus jamais. Cette femme était sienne, ce bébé qu’elle portait était sien, il ferait tout pour les défendre, pour les garder avec lui, quitte à devoir se battre contre le monde entier. C’est avec tendresse qu’il la regarda, un sourire léger sur ses lèvres.

« Je sais. J’ai confiance en toi. Je sais que tu n’es pas là juste pour mon argent. Surtout que… Je m’en fiche pas mal de cet argent, tout ce que je veux, c’est toi. »

D’où lui venait cette confiance ? Il l’ignorait, mais une part de lui lui disait de ne pas lui faire confiance, qu’après tout, il ne la connaissait pas et ne la connaîtrait jamais. Cependant, il refusait d’écouter cette part de lui.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

MESSAGES : 1016

Infirmière Sexy

MessageSujet: Re: Une annonce importante et bouleversante [PV Ushio]    Mer 18 Mai - 19:40

Une annonce importante |  FEAT USHIO

Evidemment, ce jour il ne s’en souvenait pas. Ma chère Risa, sincèrement qu’est-ce que tu pensais ? Tu as fait une véritable erreur en couchant avec ce master, regarde il t’a jetée comme si de rien n’était, du tutoiement il est passé au vouvoiement, crois-tu vraiment que tous ses dires ce jour-là étaient vrais ? Bien sûr que non, il faisait ça uniquement pour t’appâter, pour te faire sienne, ainsi tu serais un numéro parmi tant d’autre. Seulement, regarde le résultat, tu te retrouves enceinte d’un homme que tu ne connais pas et que tu n’aimes pas. Le pire dans tout ça c’est que finalement tu t’en es aperçue trop tard, de fait tu devras vivre avec quoi qu’il en coute. Tu es si pitoyable, Risa. Encore cette voix, elle essayait de faire voir la vérité en face, Risa ne faisait qu’acquiescer à ses dires, elle ne ripostait pas, c’est vrai qu’elle se trouvait pitoyable, pitoyable de ne pas avoir su agir, avec cet enfant, elle sait que sa vie va changer radicalement. Le pire dans tout ça à vrai dire, c’était le père du bébé, certes il est beau comme un Apollon, cependant le fait qu’il ne se souvienne de rien systématiquement tous les jours est handicapant. Risa se sentait blessée, car finalement, elle avait laissé sa virginité à cet homme, mais elle était consciente que cela arriverait. Alors elle reprit simplement avec un petit sourire qui voulait cacher sa peine.

« Je … je sais … ce n’est pas … grave. »

Et puis cette idée de mariage, elle ne pouvait pas y croire. Lui, se ranger et devenir fidèle était une vision impossible. Risa avait entendu des bruits de couloirs à son sujet, comme quoi il avait de multiples conquêtes, principalement masculines, mais quelques femmes figurées à son palmarès. Ce jour-là, Risa se sentait trahie, elle était triste, elle avait cru qu’elle sera la seule, mais ce n’était pas le cas.  Mais un autre homme prit sa place, un blondinet, un master, cependant au bout de quelques temps de relation, il est parti sans laisser de nouvelles. Il faut croire que Risa fait fuir tous les hommes autour d’elle. Risa, sincèrement, tu ne vas pas le croire ? Il te ment comme il respire, il fait ceci uniquement parce que tu es celle qui porte son enfant biologique. Tu portes peut-être en toi son héritier, c’est seulement pour cela qui te demande en mariage, pour avoir cet enfant et surtout pour se donner bonne figure. Tu penses qu’un master assez célèbre laisserait une vulgaire femme comme toi, ternir sa réputation, en disant qu’il a abandonné la femme de son enfant ? Ouvre les yeux ! Il est égoïste, il ne pense qu’à lui-même, une fois que tu seras sienne, tu crois qu’il fera quoi ? Ton corps va changer, il ne te touchera même pas, car tu seras repoussante, il te laissera seul tandis que lui passera du bon temps en compagnie de conquêtes plus attirante physiquement. Tu ne peux pas vivre cette vie ! Refuse !

Cette maudite voix faisait ternir le regard de la jeune infirmière, peut-être qu’elle avait raison, Ushio fait ça simplement pour se donner bonne conscience, cependant Risa le trouvait terriblement sérieux. Quelque part, elle se disait qu’elle avait rien à perdre, ses ex petits amis l’ont laissé tomber, alors quitte à vivre avec quelqu’un même si elle n’en est pas amoureuse qu’est-ce que ça change ? Non, il ne fallait pas qu’elle fonce tête baissée, il fallait qu’elle prenne du recul, il fallait qu’elle réfléchisse. Lorsqu’elle senti qu’Ushio resserrait son étreinte, la jeune autrichienne en fut que plus surprise, il avait l’air de tellement tenir à cet enfant désormais. Elle reprit, d’une voix un peu plus faible que précédemment.

« U…Ushio … s’il te plait … laisse-moi du temps pour y réfléchir … »

Lorsque le ténébreux croisa son regard, elle ne pouvait pas s’empêcher de rougir, de plus ce contact qu’elle avait avec sa main était relativement fort. On aurait presque dit un couple uni. En tout cas, elle était heureuse de constater que le master avait pleinement confiance en elle. Mais ce désir de la vouloir pour lui, la fit rougir d’avantage, elle avait déjà un faible pour lui, mais si il continu ainsi, elle risque de croire une possible relation entre eux. Elle ne voulait pas se donner de fausses illusions, elle ne voulait pas souffrir comme elle a pu souffrir dans le passé. Instinctivement, elle resserra délicatement sa main dans la sienne, son regard dévia, ses rougeurs amplifiaient.

«  U…Ushio … »

Elle ne pouvait pas lui dire de ne pas dire ça, car au fond d’elle ce genre de phrase lui faisait plaisir, elle avait l’impression d’être aimé, même si Ushio ne pouvait pas véritablement l’aimer, pour lui ce serait impossible dans son état. Néanmoins, Risa avait oublié de mentionner quelque chose, enfin, elle pense que c’est le moment approprié pour lui en parler. Etant donné qu’elle est à quasiment trois mois, une échographie était prévu pour dans deux semaines, elle connaitra enfin le sexe de l’enfant et de fait elle verra pour la première fois l’enfant qu’elle porte. Elle reprit en replongeant son regard turquoise dans celui de cet homme.

«  Je … j’ai une échographie dans deux semaines, vu que je suis à la fin du premier trimestre, je connaitrais le sexe du bébé normalement, tu … tu veux venir ? Je … je ne te force à rien, si … si tu ne veux pas, ce n’est pas grave, j’irai seule… »

Oui, Risa ne voulait pas contraindre et encore moins imposer des choses aux autres, cependant elle voulait quand même informer. Pour ce qui est du test de paternité, il sera possible de le faire courant de la semaine prochaine si Ushio est d’accord, même si Risa connait d’avance le résultat de ce test.



_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Une annonce importante et bouleversante [PV Ushio]    Mer 18 Mai - 21:20

La jeune future mère se voulait gentille avec l’ignoble homme qu’elle avait en face d’elle et qui était, malheureusement pour elle, le père de son enfant. Lui-même en était conscient, qu’il était le pire homme possible pour devenir père. La bonté de la jeune femme lui faisait chaud au cœur. Mais cette chaleur était aussi réconfortante que brûlante. S’il était reconnaissant de cette compréhension, il savait également qu’il ne la méritait pas, car après tout, il a toujours été un être volage, ne couchant que pour le plaisir, surtout avec les femmes, se comportant d’une façon abjecte. Il avait honte, surtout qu’il ne savait pas comment il avait agi envers cette douce femme qui acceptait son handicap.

« Bien sûr que c’est grave, » dit-il sur un ton un peu boudeur. « Je suis censé savoir ce genre de choses. Mais ne t’inquiète pas, je me rattraperais ! Plus jamais tu n’entendras ça. Plus jamais je ne te dirais que je ne me souviens pas. C’est une promesse. »

Il avait bien l’intention de tenir cette promesse. Cette femme et cet enfant, il ne devait pas les oublier. Plus jamais. Elle sera sa femme. Il sera son enfant. Ushio n’avait pas besoin d’autre chose pour vivre, ils seraient toute sa vie. Chaque jour, il apprendra à nouveau à les connaître et les aimera chaque jour, il en était persuadé. Car après tout c’était tout ce qu’il avait toujours voulu, une famille.

Mais au fond de lui, il se sentait poussé d’un doute. Serait-il seulement capable de fidélité à cette femme, à sa petite famille ? Souvent on dit qu’il est difficile de changer la nature des gens et le master le savait bien. Alors, pour quelqu’un qui, comme lui, n’aura pas souvenir de ses résolutions, de ses tentatives de changement, arrivera-t-il seulement à changer ? En fait, il ne voulait pas y penser. Il ne voulait pas douter car ce serait la preuve qu’il n’y arriverait pas malgré toute l’envie qu’il y mettait. Il fallait qu’il y arrive, pour sa future femme. Pour son enfant à venir.

Sa future femme, si elle voulait bien de lui. Il ne lui avait même pas demandé vraiment de l’épouser, il l’avait imposé plutôt, sans le vouloir, sans lui demander son avis. À aucun moment il n’avait pensé qu’elle pouvait ne pas être amoureuse de lui. À aucun moment il n’avait pensé qu’elle pouvait être venu à lui juste pour qu’il sache pour son enfant. À ses yeux, c’était évident, il fallait qu’ils se marient, ils allaient se marier et vivre une belle vie de famille. Aussi fut-il surpris de l’entendre demander du temps de réflexion. Au fond, il espérait qu’elle allait accepter, malgré toutes les difficultés que sa situation pouvait engendrer.

« D’accord, prend tout le temps de réflexion qu’il te faudra. » Il était déçu, bien évidemment, mais il garda le sourire, même si sa voix avait largement baissé en intensité par rapport à précédemment. Peut-être que cet enfant, il n’en verrait jamais la couleur, si elle refusait de l’épouser. Cette simple perspective, l’idée de pouvoir perdre la famille qu’il était si heureux de gagner, lui brisa presque le cœur.

Cependant, elle aborda un point auquel il n’avait pas pensé non plus : l’échographie. Elle lui demandait s’il voulait bien y assister. Cette demande lui fit infiniment plaisir et il avait l’intention d’accepter. Cela lui faisait l’effet d’une vie de famille, une vraie vie de famille, comme il en avait toujours rêvé. Son rêve d’avoir une famille était à portée de main, même si pour diverses raisons, elle restée encore loin.

« L’échographie… Je viendrais. Je viendrais, bien sûr que je serais là. Je veux voir notre enfant. Je ne veux pas que tu vives ça toute seule. »

Il voulait être présent pour elle et pour l’enfant. Comme il l’avait déjà dit, il ferait tout ce qu’il pourrait.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

MESSAGES : 1016

Infirmière Sexy

MessageSujet: Re: Une annonce importante et bouleversante [PV Ushio]    Jeu 19 Mai - 17:42

Une annonce importante |  FEAT USHIO

L’émotion commençait à monter, l’autrichienne avait enfin l’impression d’avoir de l’intérêt. Il est vrai que Ushio devait connaitre ce qui c’était passé ce jour-là. Elle se souvenait de chaque sensation, de chaque souffle, de chaque mouvement, de chaque douleur. Et dans ses souvenirs, elle n’avait pas entendu les souffles ardents de cet étalon sauvage, après avoir renouvelé l’expérience avec son second petit amis, elle s’était demandé si finalement il avait réellement apprécié. Car finalement, Nelson lui laissait entendre le son de sa voix lorsqu’il partageait des moments intimes avec la jeune infirmière. Peut-être qu’Ushio n’avait pas vraiment aimé ? Enfin, elle ne devait se monter la tête à ce sujet, car elle ne risque pas de coucher de nouveau avec lui, du moins c’est ce qu’elle pensait. En tout cas, elle était heureuse de voir les efforts que Ushio était prêt à faire pour se souvenirs de tous les moments qu’ils passeraient ensemble. Mais, ma pauvre, tu vas encore le croire ? Mais c’est encore un mensonge, il ne se souviendrait jamais de ces moments, crois-moi, demain il oubliera cette entrevue et il redeviendrait le prédateur qu’il a toujours été. Ce bébé ne signifie rien pour lui, sauf si tu portes un garçon, là il y verra un intérêt, une descendance qui portera son nom et non le tient. Risa ne l’écoute pas !

Décidément, cette voix l’ennuyait, mais une partie d’elle voulait la croire et l’autre voulait tenter l’expérience de croire en un avenir familiale stable. Sans réellement s’en rendre compte la jeune demoiselle resserra cette main qu’elle ne voulait pas lâcher, cette voix lui faisait peur. Si elle a raison, Risa risque de tomber plus bas que terre, peut-être qu’il lui enlèvera l’enfant si elle décide de refuser sa demande ? Mais elle avait peur de cet avenir qu’elle aurait si elle acceptait de devenir sa femme. Un avenir difficile, une relation qui risque d’être glacial, même si Ushio avait l’air de tenir à elle. Son enfant grandira, il aura un père qui l’oubliera chaque matin, elle avait peur qu’à cause de cela il grandisse mal ou qu’il en tire un traumatisme quelconque. Tant de questions se posaient, mais elle ne devait pas y penser pour le moment.

La jeune demoiselle remercia Ushio pour le temps de réflexion qu’il lui accordait. Elle avait besoin de se poser, de prendre du recul et de peser le pour et le contre. Elle se connaissait, elle irait voir sa mère et lui demanderait conseil, elle ne pouvait pas se permettre de se reposer uniquement sur les épaules de son frère, Luka. Elle sait qu’il sera là pour elle, pour l’écouter, mais il a sa vie à vivre, alors elle ne voulait pas lui faire part de ses malheurs qui pourrait attrister son quotidien. Elle a déjà eu un sermon par rapport à sa grossesse. Il lui avait fait la morale, elle aurait dut se protéger, pour lui elle devait avorter, mais malheureusement pour elle il était trop tard. Ils se sont presque engueulé à ce sujet et Risa a préférée partir et rentrer chez elle au calme, pendant un moment elle ne lui a pas parlé, alors elle ne préférait pas lui parler d’avantage de ce sujet.

Le visage de l’infirmière s’illumina, elle  était heureuse, Ushio allait l’accompagner, il voulait vraiment y assister et surtout ne pas la laisser seule. A ce moment précis, la jeune demoiselle se disait qu’elle avait de l’intérêt, qu’elle n’était pas qu’un simple objet,  elle espérait  qu’il l’aimait pour ce qu’elle ait et que lui ne la laissera jamais seule, même si il l’a déjà fait une fois. Son regard était plongé dans celui de son étalon sauvage, une première larme coula le long de sa joue et attérit sur le visage de ce dernier. Son regard s’agrandit et les larmes coulaient les unes après les autres, alors il cacha son visage avec sa main qui tenait son t-shirt. Décidément, les hormones lui jouaient des tours, mais bizarrement l’infirmière était soulagée d’un énorme poids, elle voulait le remercier pour ne pas la laisser seule, mais elle ne pouvait pas. Elle reprit avec sa voix cassée par les larmes.

« Je… Excuse-moi… Ushio. »

Elle pleurait, mais elle était heureuse, elle était soulagée d’un poids qui lui pesait depuis trop longtemps.



_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Une annonce importante et bouleversante [PV Ushio]    Lun 23 Mai - 13:58

Le Master voulait se rattraper, voulait rattraper ses mauvaises actions du passé et s’assurer un avenir radieux malgré ses difficultés créées par son accident précédent. Il voyait la grossesse de la jeune femme comme une bénédiction, un signe du ciel lui indiquant qu’il devait changer maintenant avant qu’il ne soit trop tard. Il avait cependant autant de doutes que de certitudes quant à sa possibilité de changer. L’avenir lui faisait peur, tout autant que ce passé qu’il avait oublié et ce présent qu’il oubliera.

Malgré ça, il avait décidé de tenter sa chance. S’il arrivait à ne pas gaffer, il pourrait être heureux pour le restant de ses jours. Il n’avait qu’à pas gaffer. C’était faisable. Il n’avait qu’à juste pas se laisser tenter par les autres personnes. Il pouvait le faire. De toute façon, il avait l’habitude de rester chez lui quand il n’avait ni cours ni travail et n’allait se balader que quand il était déjà dehors ou devait sortir. Ainsi, en restant chez lui, il n’avait aucune raison de tromper celle qu’il voulait pour future femme.

En sentant la prise de la jeune femme se raffermir sur sa main, son sourire s’agrandit légèrement. Doucement, il sera lui aussi un peu plus fort la main qu’il tenait. Il était heureux, plus heureux qu’il ne se souvenait l’avoir jamais été. Cette main, il voulait la garder pour l’éternité.

De questions commençaient à le tarauder. Dans sa condition, saurait-il être un bon père ? Dans sa tête, il ne sera toujours qu’un jeune homme de dix-huit ans dont la vie se résume à chercher sans cesse de nouvelles personnes avec qui tromper son compagnon ou sa compagne du moment. Alors saurait-il élever un enfant ? Certes, la jeune femme sera là mais elle aura déjà assez à faire à s’occuper de lui, alors avec l’enfant, elle sera surchargée. Il commençait à se dire qu’il allait vraiment être un poids pour la mère de son enfant. Peut-être devrait-il la laisser gérer seul, se contentant d’être présent quand il ne serait pas trop un poids. Mais dans son for intérieur, il ne pouvait pas se le permettre. C’était sa bêtise qui avait mis cette jeune femme dans l’embarras, il fallait qu’il assume, qu’il l’épouse si elle le voulait, qu’il s’occupe d’elle peu importe comment, tant qu’il le fait.

Et tant qu’elle voulait de lui, il serait heureux d’être à ses côtés. Il assisterait à l’échographie, comme elle le lui avait demandé. Il ne manquerait ce moment pour rien au monde. Il ferait tout pour y assister, même si le lui d’aujourd’hui ne la verra jamais et que le lui de ce moment ne s’en souviendra pas. Tant qu’il le pouvait, il ne la laisserait pas seule.

Et sa belle pleura. Pourquoi pleura-t-elle ? Ushio n’en avait pas la moindre idée, et ça lui était égal. Il se redressa et la prit tendrement contre lui, dans ses bras, lui caressant les cheveux d’un geste attentionné. Il ne voulait pas qu’elle pleure et qui oserait la faire pleurer prendrait des coups d’Ushio. Il n’y avait qu’à espérer qu’il n’aurait pas à se donner des coups lui-même.

« Ne pleure pas ma douce. Je suis là. Je serais toujours là. Tant que tu voudras de moi, je serais là, à tes côtés, jour et nuit si tu le veux bien. Je t’aimerais, te protégerais et te chérirais. Toujours. Alors, ne pleure pas, d’accord ? Je t’aime. »
Revenir en haut Aller en bas

avatar

MESSAGES : 1016

Infirmière Sexy

MessageSujet: Re: Une annonce importante et bouleversante [PV Ushio]    Mar 24 Mai - 19:09

Une annonce importante |  FEAT USHIO

Les larmes coulaient le long de ses joues, sa main tenta tant bien que mal à calmer l’autrichienne, mais sans réel succès. Ce poids qu’elle avait supporté durant ces derniers mois venait de se réduire en cendre. Ushio prenait ses responsabilités et il allait l’accompagner. Au fond d’elle, elle était tellement heureuse et soulagée d’avoir le père de son enfant qui l’aidera dans les moments difficiles. Ce n’est peut-être pas un homme parfait, mais au moins, il assume ses responsabilités et Risa trouvait ça honorable. Ce serait mentir de dire que la jeune femme avait pensé que tout se passerait pour le mieux. Oui, elle avait sincèrement pensé que Ushio en aurait strictement rien à faire, qu’il la laisserait dans l’embarra et qu’il la laisserait seule avec son enfant.

Elle senti l’emprise d’Ushio se défaire un instant. Elle ouvra le regard lorsqu’elle se retrouva contre lui. Son emprise était si imposante et rassurante à la fois, elle sentait ses doigts dans sa chevelure, ses caresses étaient rassurantes. Instinctivement, la jeune demoiselle passa ses mains douces dans son dos, resserrant alors sa poigne sur le t-shirt du jeune homme. Elle pleura en silence et elle déposa son visage contre le torse de ce dernier. Elle pouvait entendre ses battements de cœur, il battait si fort dans sa poitrine et surtout il battait relativement vite. Ce genre de signe était significatif, soit il en pinçait pour l’infirmière, soit cette nouvelle était une onde de choc, ou peut-être bien que ça peut être un mélange des deux, qui sait. La seule présence d’Ushio suffisait à consoler l’infirmière, il était rassurant et protecteur, il serait le médicament de tous ses maux. Son odeur, son parfum lui avait manqué d’une certaine manière, elle se colla plus contre l’étudiant, on aurait dit une enfant se réconfortant auprès de son doudou, c’était une image plutôt attendrissante.

Les mots du jeune homme avaient pour don de la faire rougir, son cœur battait plus fort. Elle s’arrêta de pleurer un instant. Etait-il réellement sincère ? Ou disait-il cela juste pour l’attirer dans ses filets et la faire sienne ? Risa n’arrivait pas à lire en lui comme dans un livre ouvert. En même temps, elle ne l’a côtoyé qu’une seule journée pendant quelques années, donc elle ne connait pas grand-chose sur lui, comme lui ne connait pas grand-chose sur elle. Risa voulait croire en ses paroles, simplement elle se rappelait de son comportement abject avec elle et cela la freina immédiatement. Risa, tu n’es qu’un numéro parmi tant d’autre, cet homme te ment encore, jamais il ne voudra de toi, jamais il ne pourra t’aimer, tout simplement parce qu’il ne te connait pas. Je suis certaine qu’une fois que tu seras partie, il ira voir ailleurs et profitera des plaisirs de la chair toute la nuit. Regarde la vérité en face, c’est un menteur né, il te fera souffrir et fera de ta vie un enfer. Tu veux finir comme ta propre mère ? Elle qui a cru à l’amour et qui finalement a eu deux enfants et qui maintenant, elle est marié à cet homme qui la trompe quand l’occasion se présente ? Tu vaux mieux que ça, Risa.

D’une certaine manière, elle voulait lui répondre la même chose, seulement elle ne pouvait pas, car ce serait un mensonge. Il y a quelques temps, elle aurait pu, mais depuis qu’elle est sortie avec Nelson, les choses en étaient autrement. Elle avait encore des sentiments pour le blondinet, mais maintenant qu’il est parti, son cœur est vide. Peut-être qu’elle devait accepter la demande d’Ushio, après tout qu’est-ce qu’elle avait à perdre ? Rien, mais un temps de réflexion sera quand même le bienvenu.

La demoiselle se recula légèrement pour croiser le regard de cet homme, une dernière larme perla le long de sa joue. Elle garda une main sur son torse et son autre alla délicatement sur la joue du jeune homme. Elle déposa un léger baiser à côté de ses lèvres avec tendresse. Elle ne pouvait pas lui dire qu’elle l’aimait, mais cet acte montrait à quel point elle tenait à lui, ses joues étaient rosées et même après ce baiser, elle garda sa main contre la joue du garçon, elle ne savait pas quoi lui répondre pourtant elle tentait, mais rien ne sortait de sa gorge, pas un son. Elle espérait pourtant qu’Ushio comprenne qu’elle tient énormément à lui, peut-être qu’au fond son amour pour lui n’avait pas totalement disparu.



_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Une annonce importante et bouleversante [PV Ushio]    Dim 29 Mai - 15:55

Les larmes de la jeune femme inquiétaient Ushio. Il ne voulait pas la voir pleurer, ça lui serrait le cœur. Alors qu’il la connaissait à peine, elle était déjà très importante à ses yeux, plus que tout, et il culpabilisait de savoir que demain il aurait oublié cette incroyable journée. Mais il ne voulait pas qu’elle pleure.

L’avoir contre lui lui donnait l’impression de former un couple, un vrai couple, une véritable famille comme elle devait être. C’était quelque chose qu’il recherchait depuis toujours du fin fond de son cœur, quelque chose qu’il n’avait jamais dit à personne et qu’il n’avait jamais réussis à avoir à cause de ses stupides habitudes. Mais maintenant, c’était fini, se disait-il. Il ferait en sorte de ne pas gâcher cette chance, cette famille.

Les sentiments qu’il avait pour elle étaient sincères. Il l’aimait véritablement, dans la mesure dans laquelle il pouvait l’aimer. Ses mots n’étaient pas un mensonge et il était décidé à le lui prouvait. Seulement, il espérait que les jours suivants, sa résolution sera toujours aussi intacte.

Alors qu’elle se recula, il la laissa faire, à contrecœur. Il voulait la garder contre lui encore plus longtemps mais il ne pouvait pas non plus l’emprisonner contre lui. Ce baiser qu’il reçut d’elle avait une saveur particulière, que jamais il n’avait goûté auparavant. Était-ce là ce qu’on ressentait en étant vraiment amoureux ? Même si ce baiser n’était pas sur sa bouche, il en était heureux et en voulait beaucoup plus. Néanmoins, il se retint, refusant de lui sauter dessus comme il pouvait le faire avec d’autres personnes.

Il ne savait plus quoi lui dire alors qu’il appréciait cette main contre sa joue, l’observant comme un trésor si longtemps convoité.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

MESSAGES : 1016

Infirmière Sexy

MessageSujet: Re: Une annonce importante et bouleversante [PV Ushio]    Mar 31 Mai - 19:12

Une annonce importante |  FEAT USHIO

Elle caressait délicatement la joue de cet homme, elle souriait. Sa simple présence, ses simples paroles avaient réussies à l’apaiser.  Cependant, elle ne voulait pas l’importuner plus longtemps, il devait être encore sous le choc, son silence en témoigne et cela n’a rien d’étonnant. Elle déposa un second baiser un peu plus près des lèvres par rapport au dernier. Elle se contenta par la suite de libérer la joue du jeune homme et de se rétracter un petit peu. L’autrichienne attrapa son sac et sorti une petite carte où y figurait son nom et prénom, son adresse et bien sûr son numéro de portable, elle l’avait faite elle-même au cas où Ushio tiendrait à avoir des nouvelles. Il ne l’avait pas spécialement demandé, seulement Risa a vu combien il avait l’air de tenir à cet enfant qui commençait à grandir en elle, alors il avait bien le droit de connaitre ses informations pour prendre des nouvelles de l’enfant quand il le désire. Néanmoins, elle espérait qu’il n’oublierait pas. Elle lui tendit délicatement la carte et elle la plaça dans la main du ténébreux avant de lui faire délicatement refermer sa poigne. Elle le regarda avec un regard attendrit.

«  Tiens, si jamais tu veux prendre des nouvelles, tu peux m’appeler ou passer me voir … ce… ce n’est pas une obligation … »

Non, elle ne voulait pas imposer quoi que ce soit. Certes, la situation dans laquelle se trouve la demoiselle est en partie la faute d’Ushio, mais la jeune femme est tout aussi fautive. Elle ne lui en fait pas baver comme n’importe qu’elle autre fille aurait pu potentiellement faire. De toute manière, Risa n’a jamais voulu s’imposer à qui que ce soit, elle se débrouillait à chaque fois, mais là c’était différent. Mais encore parfois immature, la jeune demoiselle estimait que elle ne devait pas imposer l’enfant à Ushio. Seulement, beaucoup diront qu’il doit assumer ses actes, s’en occuper financièrement ou physiquement, mais qu’il reconnaisse ses actes. Risa est beaucoup trop gentille, elle se priverait de n’importe quoi, de nourriture, de plaisir, ou tout simplement de sa vie pour s’occuper comme il se doit de l’enfant, elle est encore trop naïve, elle n’arrive pas à s’imposer.

La demoiselle sourit de nouveau et passa une main nerveuse dans ses cheveux, elle ne voulait pas partir, seulement elle était dans l’obligation de le faire, elle devait laisser le temps à Ushio de digérer la nouvelle, de l’assimiler à son nouveau train de vie.

« Je … je vais y aller, je ne veux pas t’importuner plus longtemps … »

Elle revêtit sa veste et prit son sac avec elle. Cette entrevue c’était plutôt bien passée, elle espérait que dans l’avenir tout se passera ainsi, voir même mieux.



_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Une annonce importante et bouleversante [PV Ushio]    Jeu 2 Juin - 16:04

L’étudiant admirait celle qu’il voulait pour femme. Il se disait que malgré tout, il avait de la chance. Se voir en père, en mari, c’était quelque chose qu’il avait toujours désiré sans jamais osé ne serait-ce qu’y pensait. Certes, elle n’avait pas accepté sa demande en mariage, mais elle ne l’avait pas refusée non plus. Au moins il serait père, ce serait déjà quelque chose, et si elle ne voulait pas de lui, il ferait en sorte qu’elle et son enfant ne manquent de rien.

Son second baiser, il le chéri comme une étoile tombée du ciel. Il en voulait plus, mais il n’osait pas l’exprimer, le tenter. Cet instant lui semblait aussi fragile qu’une poupée de porcelaine et en éléphant qu’il était, il pourrait tout casser avec un simple mouvement. Le contact avec cette femme, il en voulait plus. En cet instant, il n’y avait plus rien au monde qui comptait plus pour lui qu’elle et son enfant.

Puis elle lui tendit une carte de visite qu’il attrapa avec étonnement et délicatesse. C’était la sienne et il apprit enfin le nom de sa dulcine. Risa Watanabe. C’était un prénom qui sonnait doux à ses oreilles. Il sourit à sa belle, un peu gêné, comme un merci qu’il n’arrivait pas à exprimer. Son magnifique regard, il le lui rendit, se disant que l’amour qu’il ressentait pour elle devait se lire aisément dans ses yeux.

« Je vais garder cette carte à portée de main. Ne t’inquiète pas. Demain je ne t’abandonnerai pas. Les jours suivants non plus. »

En tout cas, il ferait tout pour. Qu’il puisse l’oublier, c’était sa hantise. Alors qu’il avait enfin gagné ce pour quoi son cœur rêvait depuis toujours, il n’était pas en mesure de s’en souvenir jour après jour, de l’apprécier comme tout un chacun. Mais il ferait en sorte que. Il devait faire en sorte que. Il ne pouvait pas se permettre de la perdre.

Enfin, elle exprima l’envie de s’en aller et récupéra ses affaires dans cette optique. Ushio ne voulait pas. Il ne voulait pas la laisser partir, mais il n’avait pas le choix. Silencieusement, il la raccompagna à la porte et lui sourit alors qu’il était temps de se dire au revoir.

« N’hésite pas à repasser. Je serais toujours heureux de t’accueillir. Et même si… » Il n’osait pas vraiment l’exprimer. C’était un peu inconvenant malgré tout alors qu’ils étaient un peu des étrangers l’un pour l’autre. « Si jamais tu en as envie, tu peux considérer que ma maison est également la tienne… »

Jamais avant il n’avait partagé son chez lui avec quelqu’un d’autre, même si actuellement il le partageait avec son auxiliaire de vie. La situation était cependant différente. En tant que mère de l’enfant d’Ushio, Risa avait parfaitement le droit de venir vivre chez lui si elle le voulait. Et en fait, ça lui ferait plaisir.

En au revoir, il déposa un baiser sur la joue de sa belle et osa lui glisser, dans un murmure, un « je t’aime » attendrissant. Et il les regarda partir, son amour et le bébé qu’elle portait, souhaitant plus que tout la retenir à ses côtés mais ne s’en sentant pas le droit.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Une annonce importante et bouleversante [PV Ushio]    

Revenir en haut Aller en bas
 
Une annonce importante et bouleversante [PV Ushio]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» question importante sur l'xp
» [Sortilèges]La matière la plus importante de votre cursus, assurément !
» [A.C] La recherche dans le désert[pv Louvre]
» HERGE
» Bernard Clavel, l'insoumis, est mort, hier, 5 octobre, il avait 87 ans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saotome Gakuen :: Archives :: Partitions perdues :: Archives RPs-
Sauter vers: