Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Quand tu fais une rencontre peu commune [RISA]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar

MESSAGES : 45

Le Dragon du Nil

MessageSujet: Quand tu fais une rencontre peu commune [RISA]   Mar 19 Avr - 18:52

Quand tu fais une rencontre peu commune
Emeric Wayne & Risa Watanabe
Emeric était du genre matinal, pas pour faire du sport comme les autres, ou avoir les premiers plats délicieux de la cantine du pensionnat non.. Il se levait tôt pour une raison que jamais vous pouvez l'imaginer.

Il était à peu près 6 h 30, se levant en baillant il s'étira doucement pour ensuite sortir du lit en tenu d'Adam. Allant directement sous la douche pour lasser couler l'eau sur lui il se sécha en allant vers la commande de sa chambre pour sortir un débardeur blanc, un jean noir et son chandail cousu par sa mère il y a longtemps, très précieux pour lui. Mettant sa veste noire et son pendentif il se regarda une dernière fois dans le miroir en se disant qu'il devra aller chez le coiffeur.
Oui étant métisse il avait cette particularité d'avoir des cheveux soyeux et doux, mais qui poussaient très très vite.

Sortant de sa chambre, avec un petit sachet, il prit soin de la fermer à clef derrière lui, il se dirigea vers l'arrière cour derrière le bâtiment, là ou jamais personne ne va car il y avait soit disant une cabane hantée ou un truc de ce genre... foutaise.

Marchant dans la forêt il trouva effectivement cette cabane, où il y avait quelque trou causé par l'humidité et la vieillesse du bois. Entrant dedans il siffla doucement et c'est alors que quatre petits chatons sortirent de leurs cachette pour aller le saluer et se frotter à lui, ainsi que grimper sur lui ! Bref c'était la fête là, souriant en prenant soin de les caresser l'un après l'autre, il leurs servis à manger dans une grande gamelle. Mais c'est à ce moment-là qu'il remarqua l'absence du cinquième chatons, un chaton blanc aux yeux bleus. Sifflant encore un peu il entendit du bruit derrière la cabane et couru tout de suite aller voir. Voyant le chaton au sol en train de pleurer il se dépêcha d'aller le voir.
Sa patte était légèrement rouge, il est peut-être tomber, ou il s'est fait attaquer. Grognant, il chercha vite de quoi mettre les chatons dedans et d'aller à l'infirmerie. Cependant, une fois dedans, il y avait personne.. Il ne savait même pas quoi lui mettre sur la patte pour l'aider.

Il décida d'aller en salle de repos déjà pour les calmer, se posant sur le lit il les prit doucement contre lui. Le chaton blessé était contre son ventre, tandis que les autres étaient dans le petit carton, cependant ces petits fripant décidèrent de faire la sieste aussi contre Emeric, du coup, il y en avait un sur sa tête, un autre sur son flanc et les trois autres contre son dos. Oui il ne pouvait plus bouger et il pouvait sentir les ronronnements de chaque petites boules de poils.

Il finit par s'endormir avec tout ce beau monde contre lui, ne s'inquiétant pas si on le découvre ou pas, de toute façon il était trop tôt.



Dernière édition par Émeric Wayne le Jeu 28 Avr - 10:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 1016

Infirmière Sexy

MessageSujet: Re: Quand tu fais une rencontre peu commune [RISA]   Sam 23 Avr - 21:55

RENCONTRE PEU COMMUNE × ft. EMERIC & RISA
Une nouvelle journée commençait pour notre infirmière autrichienne et relativement tôt en plus. La jeune femme devait prendre ses fonctions beaucoup plus tôt sur demande du directeur, elle n’avait pas eu plus de raison que ça à vrai dire. Néanmoins la jeune femme prit le temps de se préparer comme à son habitude, un petit déjeuner bien copieux avant d’entamer le rituel de la douche chaude. D’ailleurs la jeune demoiselle utilisait un nouveau gel douche qu’elle venait d’acheter récemment, senteur vanille et miel, elle avait également achetée le lait pour le corps de la même senteur et d’ailleurs elle ne se priva pas de s’en appliquer ce matin. Elle avait légèrement la peau pailletée avec ce lait pour le corps, elle laissait ressortir son côté gourmande. Pour ce qui est de la tenue la jeune femme opta pour des sous-vêtements « fantaisie » noirs avec de la dentelle rose cousue par-dessus, elle opta pour un débardeur relativement moulant réajusté d’un léger cache cœur en dentelle noir, cela mettait fortement en valeur son buste. Ensuite, elle opta un pantalon slim en jean et bien entendu elle mettra cette tenue en valeur avec des bottines à talons noires. Pour le maquillage, elle mit simplement une légère touche de fond de teint avec un peu de blush pour avoir bonne mine et elle opta pour un simple eyeliner en « œil de chat », tout ceci accompagnée d’une légère touche de mascara lui offrant des cils de poupée et une touche de gloss pour mettre en valeur ses lèvres pulpeuses, ce qui lui allait à ravir.  Au niveau de la coiffure, la jeune demoiselle avait les cheveux lissés comme à son habitude, alors tout était parfait, il ne manquait peu qu’un peu d’huile nutritive et une touche de parfum et elle sera totalement prête.

La jeune femme prépara ses affaires et enfila ses bottines à talons, pour le moment son bébé ne l’empêchait pas de porter ce genre de chaussures. Son ventre ne se voyait pas encore, du moins, il fallait vraiment fixer son bas ventre pour se rendre compte de quelque chose. En guise de mentaux, elle prit une veste noire avec un col en moumoute aux tons beiges et gris, enfin prête elle sortit de son appartement et prit la direction de son lieu de travail. Il était tôt encore, elle aperçut quelques élèves dans l’académie, mais sans plus, à vrai dire, elle ne voulait pas trop trainer. Elle arriva dans son bureau et déposa ses affaires, néanmoins, elle avait l’intuition que quelque chose n’allait pas, elle entendait de petits ronronnements. Elle arriva finalement dans la salle de repos et elle tomba sur un jeune homme assoupie entouré de chatons, l’autrichienne lâcha un léger couinement en voyant cette scène attendrissante. La jeune femme s’approcha légèrement et elle remarqua qu’un  des chatons avait une patte enflée et légèrement ensanglantée, il était magnifique avec ce pelage blanc et ses yeux bleus, elle craquait littéralement.

Avec beaucoup de tendresse et de douceur, elle prit ce petit chaton qui bizarrement se laissait faire. Elle tâcha de ne pas réveiller le jeune homme et elle alla dans la salle à côté tout en parlant doucement au chaton, en lui disant qu’elle allait le soigner. Elle prit tout ce qu’elle avait besoin de sa main libre avant de se mettre sur un lit libre et elle commença à désinfecter la plaie du chaton, bien entendu, ça lui faisait mal et il le faisait bien savoir à travers ses miaulements, néanmoins Risa tenta de rassurer l’animal avec des caresses et surtout sa parole.

« Chhhuuuutt…. Calme toi, je sais que ça fait mal, mais tu verras tu iras mieux après. »

Elle souriait un peu et au loin, elle entendait les miaulements des autres chatons. Une fois sa plaie désinfectée, la jeune demoiselle fit un petit bandage sur la patte du chaton. Après ce petit périple, le jeune félin était mieux et heureux, Risa souriait et elle le prit contre elle, le câlinant alors avec tendresse. Elle voulait un chat, d’ailleurs c’était dans ses projets d’en avoir un, elle trouve ça tellement mignon et puis, sa mère en avait eu, alors elle trouvait ça normal d’en vouloir un. Elle prit place un instant sur le lit où elle avait soignée ce félin couleur neige et elle le laissa gambader dessus et instinctivement, il prit place sur ses cuisses, près de son bas ventre où logeait son bébé. Risa laissa ce chaton faire et elle souriait, c’est vrai que les animaux ressentent les choses, du moins c’est ce que tout le monde dit. En tout cas, une personne l’observait attentivement.

   
code by lizzou × images by zerochan


Tenue Risa :
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 45

Le Dragon du Nil

MessageSujet: Re: Quand tu fais une rencontre peu commune [RISA]   Mer 27 Avr - 9:33

Quand tu fais une rencontre peu commune
Emeric Wayne & Risa Watanabe
Malgré le fait qu'il n'aimait pas tout ce qui était relié aux hôpitaux, cette infirmerie avait une douce odeur, sucré qui lui apaise l'esprit. Peut être que c'est pour cela qu'il s'est endormie, même les chamailleries des chatons ne l'alertait pas... Sauf peut être le chaton blanc, son cris était légèrement différent comme si il souffrait, entendant ce miaulement il avait ouvert les yeux rapidement ne bougeant pas vu qu'il y avait du mouvement de l'autre pièce. Il était d’instinct protecteur avec ses chatons qu'il avait aidés.
Une jeune femme fit son apparition ensuite portant le chaton, c'était l'infirmière de l'école, la fameuse jeune femme qui semblait être le rêve et les fantasmes de tout bon mâle de cet école. Il semblerait qu'elle ne l'ait pas remarqué et elle s'installa au bord du lit jouant avec le chaton. Sauf que les autres bestioles à poil eux avaient remarqués son réveil et lui sauta dessus avec leurs petites griffe miaulant à pleine voix comme si ils disaient :

“ J'AI FAIIIIM”

Soupiant en essayant de les retirer de son haut il se redressa en fixant la jeune femme dans un silence de plomp. Passant une main dans sa chevelure pour légèrement mettre en arrière les quelques mèches devant son visage. Fixant la femme droit dans les yeux de ses iris doré, faisant sans le vouloir une bonne pression sur la demoiselle. Puis comme cassant le silence il siffla doucement, le chaton blanc courru maladroitement vers lui.
Emeric examina alors sa patte, verifiant si elle était avait bien fait son travail.

« Tu sembles mieux maintenant.» Soulevant le chaton pour frotter son nez contre son museau il reposa son regard vers l'infirmière « Merci de l'avoir soigné, mademoiselle » lui prenant la main il lui embrassa celle-ci frôlant ses lèvres sur sa peau. C'était juste une manière de remercier, habitué à être respectueux envers les femmes. Il se leva cherchant chaque chatons pour les mettre dans le carton ou était une couverture chaude au fond.

« Je pensais que j'allais me faire jeter si quelqu'un me voyait avec ici, mais je pouvais pas le laisser souffrir avec sa patte. » Tous s'endormir doucement dans le panier et il fit face à la demoiselle « Je m'appelle Emeric, Emeric Wayne » Il laissa doucement ses lèvres formé un léger sourire, montrant tout de même une certaine maturité et d'une confiance total en lui. Mais tout le monde ne voyait que de la peur et un soupçon de danger dans ses yeux....
Un garçon populaire et un véritable génie réputer pour être un rebelle et un délinquant sans pitié était la à s'occuper de chatons devant la fameuse infirmière de l'école, quelle drôle d'histoire. Il regarda l'heure sur son téléphone et clapa sa langue.

« Les cours vont commencer, je ne peux pas sortir avec les bestioles ils vont me voir et ils vont me les retirer, je peux rester ici le temps que ça passe ? » Il fixait toujours de la même manière la jeune femme rangeant son téléphone dans sa poche arrière. Regardant ce qui y'avais autour, photo, papier il essayait de trouver quelque chose à faire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 1016

Infirmière Sexy

MessageSujet: Re: Quand tu fais une rencontre peu commune [RISA]   Mer 11 Mai - 12:18

Une rencontre peu commune |  FEAT EMERIC

La jeune demoiselle souriait, elle trouvait cela attendrissant d’avoir cette petite boule de poil contre elle, ces derniers temps elle songeait réellement  à prendre un animal pour atténuer sa solitude. Depuis que son dernier petit ami est parti sans laisser de nouvelles, la jeune demoiselle trouvait le temps long. Il y a des jours où ses pensées ne sont que pour lui, son étalon doré, les merveilleux moments qu’ils ont passés ensemble, les tendres comme les plus torrides, mais il y a des jours où elle pensait à sa condition, elle se détestait pour ça, elle n’avait pas été assez prudente. La jeune demoiselle fut sortie de ses pensées en entendant quelqu’un siffler, elle releva le regard et c’était le jeune homme assoupi de tout à l’heure. Dans un premier temps, elle l’observa, il était assez intimidant, la peau mate, un tatouage du peu qu’elle pouvait voir, néanmoins il possède beaucoup de charme. Son regard dévia sur le chaton qui avait encore un peu de mal à marcher. La jeune infirmière souriait face à cette scène attendrissante, en fait c’est le genre de garçon que l’on croit distant et froid aux premiers abords, mais en réalité c’est tout le contraire, c’est un garçon charmant, serviable et amical. Lorsqu’il la remercia la jeune femme contesta légèrement en expliquant que ce n’était rien et que c’était son travail, mais elle était loin d’imaginer à quel point ce jeune homme pouvait être … reconnaissant, ou du moins charmeur. Le visage de l’autrichienne vira au rouge. Lorsque le jeune homme commença à placer chaque chaton dans le carton, la jeune demoiselle se leva, elle n’avait pas revêtue sa blouse, mais pour le moment elle n’en avait aucune envie. Elle écouta le jeune homme attentivement et elle marchait doucement vers lui, laissant derrière elle le bruit de ses talons.

« Vous … vous avez eu raison de les amener ici, je pense que j’aurai fait la même chose. »

Oui, si elle avait un animal, c’est la première chose qu’elle aurait faite, peut-être qu’un jour ça arrivera qui sait, elle trouvera un magnifique chaton. Le jeune homme se présenta à elle en souriant, la jeune autrichienne ne pouvait pas s’empêcher de rougir face à ce magnifique tableau. Certes, il était intimidant par sa carrure et son allure, mais ce sourire se voulait bienveillant, même si la jeune femme se demandait si ce n’était pas de la drague gratuite. Non, non, non, elle a beaucoup trop lu de livre de romance, on ne peut pas avoir ça partout, Risa, reprend toi voyons. La jeune demoiselle se pencha légèrement face à lui.

« Enchantée, je suis Risa, Risa Watanabe. »

Elle resta le regarder lorsqu’il prit son téléphone, son regard était beaucoup plus intimidant que tout à l’heure, néanmoins Risa ne bougeait pas, elle resta face à lui et elle lui sourit légèrement.

«  Bien entendu, ça ne me dérange pas au contraire, ça me fera un peu de compagnie. »

Cette pièce était bien trop vide ces derniers temps, surtout depuis que son dernier petit ami n’est plus ici, avant, il passait régulièrement à l’infirmerie juste pour la voir, il est vrai que parfois, ils ne restèrent pas les moins croisés à discuter, mais d’une certaine manière, ce genre de petits jeux plaisaient à Risa, bien que ça la gênait profondément. Quand elle y pense, c’est grâce à Nelson, si cette dernière est beaucoup plus « expérimentée » dans l’aspect sportif d’une relation dirons-nous, il lui manquait réellement. Le regard de la jeune demoiselle se ternissait pendant un court lapse de temps, elle proposa ensuite au jeune homme de déposer le carton sur le lit en attendant. Elle se pencha pour admirer les petites boules de poil dormir toutes ensemble, ils sont tellement mignons.

« Owwww, ils sont tellement mignon. » Et pencha la tête vers le jeune étudiant. «  Ils sont tous à vous ? »


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Quand tu fais une rencontre peu commune [RISA]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand tu fais une rencontre peu commune [RISA]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Oh putin, je déteste quand tu fais ça !! [PV Cypriän]
» Valeur du Cuivre. | « Tu fais un exploit, y'a trois personnes qui le remarquent, mais quand tu fais une petite bêtise, t'as tout un pays sur toi. » || Validée
» Quand je fais mon embêtante.
» Je te vois... Même quand tu fais caca... [Libre]
» « La nostalgie refait surface quand le présent n'est pas à la hauteur du passé. » [PV Rêve de Lotus.]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saotome Gakuen :: Archives :: Partitions perdues :: Archives RPs-
Sauter vers: