Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 And at last I see the light || Tatsuya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
avatar
Invité

MessageSujet: And at last I see the light || Tatsuya   Mar 24 Mai - 20:35

H. Tatsuki Ikimura
NOM : Ikimura
PRÉNOM(S) : Hiroto Tatsuya
SURNOM(S) : Hiro’ ; Tatsu’
ÂGE : 23 ans
ORIGINE : Japonaise et américaines
ORIENTATION : Bisexuel

GROUPE : Citoyen
EMPLOI : Idole professionnel ; Photographe à ses heures perdues

TAILLE : 1m80
CORPULENCE : Normale
CHEVEUX : Bruns
YEUX : Bruns
DIVERS : A une cicatrice due à son opération de l’appendicite, ainsi qu’une tâche de naissance dans son dos, d’une forme indéterminée

RANG PERSONNALISÉ : I'm gonna blow you like a hurricane
Psychologie

Comment te décrire…
Au premier abord, tu as l’air assez froid. On ne sait pas vraiment que penser de toi, car tu ne cherches pas à aller vers les autres. Tu es mieux seul car, généralement, les autres te gênent avec leur blabla incessant. On te considère alors comme un asocial, mais c’est totalement faux. Malgré ta froideur apparente et ton envie récurrente d’être loin des autres, tu ne te considères pas comme asocial pour autant. Tu aimes bien être avec certaines personnes, ceux que tu considères comme tes meilleurs amis. Avant, il y avait une fille également, mais elle ne fait désormais plus partie de ta vie. Ta froideur vient du fait que tu aies appris à ne jamais montrer ce que tu ressentais. C’est l’une des seules façons pour qu’on ne pense pas que tu sois faible. Pour qu’on ne profite pas de toi, ou du moins pas aussi ouvertement qu'avant.
Cela ne t'empêche pas pour autant d'aimer rire, bien au contraire ! Même si les occasions se sont montrées assez rares depuis ton entrée à l'agence, du fait que la plupart de ton emploi du temps est désormais majoritairement occupé par du travail. Mais, malgré ça, tu essaies d'échapper assez souvent à la pression qu'ils font peser sur tes épaules, en allant te détendre en boîte de nuit ou en soirée dès que tu en as l'occasion. Les dérapages se font très rares, tu as après tout une image à tenir, mais ce n'est pas ça qui t'empêches de séduire des filles.
Loin de là. Tu aimes bien, même si tu n'en as jamais ramené une seule chez toi, c'est toujours drôle de voir jusqu'où certaines d'entre elles sont capables d'aller.
De tes années difficiles, il ne te reste pas beaucoup de mauvaises habitudes. La seule chose qui te colle toujours à la peau et qu'il t'es difficile d'abandonner, c'est la cigarette. Tu connais très bien les ravages que ça fait, mais c'est malheureusement plus fort que toi. Tu n'arrives tout simplement pas à laisser tomber cette mauvaise habitude. C'est triste hein ? Surtout pour une idole comme toi qui est censé inspirer les jeunes et leur servir de modèle. Au moins, tu le fais le moins possible dans des lieux publiques où tes fans seraient capable de te voir.
Lorsque tu es seul, juste toi-même et personne d'autre, tu es capable de te perdre des heures durant à jouer de la guitare, ou à composer de nouvelles chansons. Ce sont des moments sereins où tu ne penses à personne d'autre que toi-même.
Tout comme ces moments où tu te retrouves seul, avec ton appareil photo, passion que tu as développé depuis seulement quelques années. Mais passer des heures seuls à choisir tes sujets et ensuite à développer les images dans les chambres noires. Ces rares instants s'avèrent être très reposants et te déstressent immédiatement.
Les morceaux que tu joues pour ton travail sont très différents de ceux que tu joues pour toi-même. En studio, ce sera majoritairement du rock, parce que c'est ce qui te plaît le plus et c'est également ce qui a plus de succès auprès de tes fans — mélangé à quelques notes pop. Alors que lorsque tu es seul, tu seras plus amené à jouer des ballades, pour te détendre. Tu notes toutes tes créations dans un petit carnet que tu caches bien précieusement, ce sont des petits morceaux de ton côté fragile que tu ne veux pas que qui que ce soit voit, c'est beaucoup plus simple de garder cette image du mauvais garçon froid que personne n'intéresse.
Histoire

« Félicitations, madame, monsieur, c’est un joli petit garçon ! »
Tes parents étaient aux anges en entendant cette phrase sortir de la bouche de la sage-femme. Ils n’avaient pas voulu connaître ton sexe avant ta naissance, voulaient garder la surprise entière. Quand tu fus depose dans les bras de ta mère, ses yeux pétillaient de bonheur et ne cessaient de te regarder. Elle avait sûrement peur que tu ne disparaisses. Après tout, elle était sacrament jeune lorsqu’elle t’avais eu, elle venait à peine de fêter ses 23 ans. Tu étais — es toujours — son petit bébé. Elle dépose un léger baiser sur le fin duvet brun qui ornait ta tête.
« Eh blondie, joue-nous un p’tit air de Mozart pour voir ? »
On ne peut pas réellement dire que ta première intervention envers cette fille ait été des plus cordiales. OH. Vous vous demandez sûrement pourquoi la référence à Mozart ? Parce que lorsqu’elle s’était présentée, elle avait précisé qu’elle jouait de plusieurs instruments mais son préféré restait le piano. Elle t’avait déjà énervée rien que par le fait qu’elle n’était là que depuis quelques heures et ton voisin de classe ne cessait de te parler d’elle, tout comme les autres d’ailleurs. C’était donc un bon moyen de montrer que tu étais différent des autres. Que tu ne serais pas à ses pieds, du moins c’est ce que tu pensais à l’époque.
Sauf que cette gamine te faisait de la peine, à ne pas réussir à s’intégrer dans la classe. Malheureusement, ta classe de l’époque faisait partie de ces classes qui se connaissent depuis toujours et dans lesquelles il est assez difficile d’arriver, en tant que nouvel élève. Au début ce n’était rien d’autre que des petites taquineries, qui petit à petit finirent par la faire sourire. Et puis, plus vite que tu ne pouvais t’en rendre compte, tu étais devenu son meilleur ami et vous étiez inséparables. Tu aimais beaucoup la taquiner, c’était devenu une de tes habitudes. Mais c’était loin d’être méchant, au contraire. Elle avait sauté une classe et était donc plus jeune que toi, en plus d’être plus petite de taille, et tu n’avais qu’une envie : la protéger de toutes les conneries qu’il pouvait y avoir dans ce monde. À commencer par toi, sauf que ça elle n’avait pas à le savoir.
Tu aimais bien venir la voir pratiquer, l’observer s’entraîner avec assiduité pendant des heures, un mince sourire aux lèvres. Tu rentrais par sa fenêtre en douce et restais là des heures durant. Ses parents étaient plutôt sympas et t’appréciaient pas mal. Malgré ça, il fallait tout de même avouer qu’ils étaient hyper sévères à propos de Fiona. Elle travaillait toujours de son mieux pour les satisfaire au maximum et c’était en parti pour eux qu’elle bossait autant sur sa musique. Elle ne voulait pas les décevoir, ce qui était compréhensible. Alors toi, tu étais sa petite lumière. Et la lueur qu’il y avait dans ses yeux lorsqu’elle t’apprenait à jouer de la guitare, rien ne pouvait acheter ça.
Sauf que ta vie n’était pas forcément hyper joyeuse non plus. Même si tu ne lui as jamais dit, c’était souvent assez tendu niveau financement chez toi et il est arrivé plusieurs fois que tes parents reçoivent la visite d’indésirable.
Tu as alors commencé à travailler pendant ton temps libre, essayent toujours de trouver des moments pour voir ta petite fleur, comme tu aimais l’appeler, et surtout du temps pour pratiquer ta musique. Mais ça devenait de plus en plus compliqué. Tu arrivais à laisser de l’argent à tes parents, mais il te semblait que ce n’était jamais assez.
Alors tu as commencé à aller dans des affaires un peu plus… louches. Tu étais alors âgé de 17 ans. Bon, tu assistais toujours aux cours, mais tu n’avais plus de temps libres. Ou alors c’était très rare, et tu les passais toujours dans le jardin de Flora. Tes petites affaires marchaient plutôt bien, tu arrivais assez facilement à revendre tout ce que tu voulais revendre et avais pas mal d’argent que tu déposais devant tes parents. Etrangement, ils ne te demandaient jamais d’où ça venaient. Peut-être qu’ils le savaient, en fin de compte, mais ils avaient déjà tellement de soucis. Des soucis dont tu n’osais parler à personne pas même ta meilleure amie. D’ailleurs, tu ne la voyais quasiment plus. Le peu de fois où tu lui avais parlé, tu avais cru comprendre qu’elle voulait intégrer une école de musique, ou quelque chose dans le style. Il fallait dire que, à l’époque, tu n’avais pas vraiment compris. En même temps, tu passais la plupart de tes nuits dans la rue, à soit to’ccuper de tes clients, soit à boire pour oublier tes problèmes. Après tout, dans ce quartier, personne ne demandait les cartes d’identités de qui que ce soit. Et ce n’était pas rare que, dans ces moments-là, tu décidas sur un coup de tête d’aller observer ta fleur derrière sa fenêtre où à travers la haie de son jardin.
En plus de l’alcool, tu t’étais mis à fumer. Et l’odeur ne plaisait pas à ta meilleure amie. En réalité, le nouvel homme que tu étais devenu ne lui plaisait absolument pas. Mais tu ne pouvais plus changer. Ne voulais plus changer. A quoi bon ? tu étais oblige d’être comme ça, avec tes clients qui devenaient de plus en plus dangereux et le fait que tu devais garder en permanence une arme blanche sur toi durant les transactions.
« Je vais partir à l’Académie. Là-bas je pourrais me concentrer sur ce que je veux faire au-moins. Et puis… Je manquerais à personne ici. »
« Tu manqueras à personne hein ? Si c’est ce que tu crois. J’vais pas te retenir. Au contraire. Vas-y. Je serais débarassé de toi au-moins. Pas vrai ? »
C’était sorti tout seul. Tu n’avais pas pu t’en empêcher. L’alcool était trop présent dans ton sang, tu ne savais plus exactement ce que tu disais ni ce que tu faisais. Comme tu regrettais, à present, cette nuit. Combien de fois avais-tu voulu remonter dans le passé pour changer cette phrase. Cette simple phrase.
Après cette nuit, ta vie resta la même durant plusieurs mois. En plus de donner l’argent à tes parents, tu en gardais désormais un peu pour toi. Tu voulais quitter ta ville pour rejoindre celle où étais désormais Flora. Tu t’étais remis à t’entraîner à la guitare. Avais commencé à pratiquer ta voix. Après tout, elle était partie pour devenir une idole, pas vrai ? Alors tu en deviendrais une aussi. Pour te hisser à son niveau, mais également pour essayer de te racheter à propos de ce qu’il s’était passé, tant d’années auparavant.
Jusqu’à tes 22 ans, tu n’eus de cesse de t’entraîner et de passer des castings. Tu eus beaucoup de refus, mais tu n’étais pas assez expérimenté. Et puis tu y arrivas finalement. Lors d’un casting pour un rôle dans un drama, l’agence était Raging Entertainment. Après quelques recherches, tu découvris qu’elle était rivale à celle de Shining, mais elle était également beaucoup plus sévère qu’eux, ce qui ne te dérangeait pas. Tu voulais te hisser au top. Devenir le meilleur.
About you
PSEUDO : Loufoca
ÂGE : 17 ans
PERSONNAGE SUR L'AVATAR : Flynn Rider — Raiponce
COMMENT AS-TU TROUVÉ LE FORUM : Google is my friend
AUTRES : pig
CODE : Validé


Dernière édition par H. Tatsuya Ikimura le Dim 5 Juin - 11:49, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: And at last I see the light || Tatsuya   Jeu 26 Mai - 11:55

Re-bienvenue !

Bon courage pour ta fiche et à nouveau, si tu as la moindre question, n'hésite pas !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: And at last I see the light || Tatsuya   Ven 27 Mai - 6:34

Mercii ! m2
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: And at last I see the light || Tatsuya   Dim 29 Mai - 19:52

Bonjour !
Bienvenue sur Saotome Gakuen !
Bonne chance pour ta validation !
Revenir en haut Aller en bas

avatar

MESSAGES : 457

Mozart ? Évidemment que je connais ses dates !

MessageSujet: Re: And at last I see the light || Tatsuya   Dim 29 Mai - 20:12

Bienvenue parmi nous! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: And at last I see the light || Tatsuya   Jeu 2 Juin - 13:51

Merciii ♥
Je voulais m'excuser pour la lenteur, il me manque plus grand chose dans le caractère mais avec les révisions pour le bac c'est un peu passé à côté désolée. QAQ
Promis je fais ça ce week-end !
Revenir en haut Aller en bas

avatar

MESSAGES : 93

Seigneur de la Nuit

MessageSujet: Re: And at last I see the light || Tatsuya   Jeu 2 Juin - 14:09

Ne t'inquiète pas, c'est une période difficile pour tout le monde, on comprend parfaitement.
Prend ton temps, surtout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: And at last I see the light || Tatsuya   Jeu 2 Juin - 14:15

Hanw bienvenue !!
T'inquiète dont pas pour ça, on comprend qu'en ce moment c'est pas facile, prends ton temps et bon chance pour tes épreuves blbl.

Par contre, je vois que ton prénom c'est Tatsuya (kuroko lel la blague, des barres)(rigole stp) mais tu mets Tatsuki dans ta fiche, du coup quelle est ta véritable identité ?

Edit : Diantre Reinhart m'a devancé.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

MESSAGES : 38

Je veux qu'on voit mes muscles à la télé.

MessageSujet: Re: And at last I see the light || Tatsuya   Ven 3 Juin - 16:43

Oh un peu en retard, mais bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: And at last I see the light || Tatsuya   Dim 5 Juin - 11:46

Merci à vous tous ! m1
Encore désolée du retard mais voilà tout est enfin terminé !
Kyohei ; ....oh mon dieu faut vraiment que j'arrête d'écrire quand je suis fatiguée XDDD (ooooooooooooh mon dieu j'y avais même pas pensé en vrai)
Revenir en haut Aller en bas

avatar

MESSAGES : 1014

Infirmière Sexy

MessageSujet: Re: And at last I see the light || Tatsuya   Dim 5 Juin - 20:31

Re-bienvenue parmi nous  Smile

Alors c'est une excellente fiche que nous avons là, j'ai beaucoup aimé ton histoire, je trouve qu'elle est assez poignante et très joliment écrite. Pour ce qui est de la psychologie, c'est très bien écrit dans l'ensemble, j'ai vu deux trois fautes d’inattention, mais bon je ne vais pas chipoter là dessus. Nous ne sommes pas des machines. Pour moi tout est bon, vu que le malentendu du prénom est dissipé, je te valide !  Very Happy  

   
Tu es validé !

Tu peux désormais aller recenser ton avatar. Et maintenant que tu fais partit de la famille il te faut rp, pour cela passe une demande, et qui dit rp dit lien alors n'oublies pas de faire ta relationship. De plus il est important que tu fasses une demande de logement histoire d'avoir un toit où dormir ! N'oublies pas de faire un tour du côté des news pour être au courant de tout et bien sûr la zone flood t'ouvre ses bras, mais attention aux abus ;)
   Sur ce, bon rp sur le forum !


Si jamais tu as des questions n'hésite surtout pas. ^^

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: And at last I see the light || Tatsuya   

Revenir en haut Aller en bas
 
And at last I see the light || Tatsuya
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Editeur light libre
» the light of aerendil
» Under the moon light [PV Fel]
» Lucky Light
» Moon Light [Pouffy]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saotome Gakuen :: The secrets moments :: Présentation des personnages :: Archivées-
Sauter vers: