Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Premier pas vers la vie de parent [PV Ushio]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

avatar

MESSAGES : 1016

Infirmière Sexy

MessageSujet: Premier pas vers la vie de parent [PV Ushio]   Mer 1 Juin - 18:38

PREMIER PAS |  FEAT USHIO

Aujourd’hui était un grand jour pour la jeune infirmière, en effet aujourd’hui c’était le jour où elle allait enfin pouvoir voir son enfant pour la première fois. La première échographie du premier trimestre, de fait elle allait également savoir le sexe de son enfant. Lors de cette épreuve, elle n’allait pas être seule, le père de son enfant avait décidé d’assister à cette échographie et cela faisait extrêmement plaisir à Risa. La semaine dernière, la jeune femme avait était soumise au test de paternité à la demande des parents d’Ushio, elle ne pouvait pas refuser et elle n’avait aucune raison de refuser d’ailleurs. Et non sans grande surprise, les résultats étaient positifs, Ushio était bel et bien le père de son enfant. Cela avait certainement rendu Ushio plus heureux, du moins elle l’avait espérée. Depuis l’annonce de sa grossesse, Risa recevait de façon permanente des fleurs, tous les jours, des bouquets toujours différents, ils étaient beaux et cela avait pour don de rendre encore plus heureuse notre infirmière.

La veille, Ushio avait convié la jeune demoiselle à passer la nuit chez lui pour qu’ils puissent aller ensemble à l’échographie. Risa avait longuement hésité, mais cette envie de pouvoir de nouveau passer cette journée avec lui prit le dessus, alors elle a accepté. La jeune demoiselle avait donc préparé ses affaires, pour éviter d’avoir un poids trop lourd sur elle, elle opta pour une petite valise. Elle y glissa des affaires de toilette, pour se doucher, se brosser les dents, se maquiller et quelques bijoux bien entendu. Elle prit des affaires, dont un slim beige et un autre noir, et des débardeurs blancs avec un peu de dentelle dessus et les sous-vêtements, elle prit différentes couleurs. Les pyjamas, elle avait pris ses nuisettes, elle dormait beaucoup mieux avec et puis pour le moment, elle pouvait encore rentrer dedans. Elle espérait n’avoir rien oublié, en tout cas, vu qu’elle n’avait rien acheté pour le remercier de son invitation, la jeune femme avait décidé qu’elle ferait des petites choses pour lui, par exemple à manger. Une fois à son appartement, la jeune demoiselle était encore une fois toute gênée, elle avait du mal à agir librement, elle avait peur de mal faire. Néanmoins, la première chose que Ushio a fait, c’était de conduire les affaires de la jeune demoiselle dans sa chambre, il avait laissé le choix à Risa et à sa grande surprise, elle avait accepté de dormir avec lui. Elle voulait essayer et tenter l’expérience avec lui, pour voir si la décision qu’elle avait prise était la bonne. Ce jour-là, la demoiselle était habillée d’une magnifique robe bicolore, le haut était un bustier pourpre avec de petites bretelles et le bas en partant de la taille jusqu’au-dessus de ses genoux était de couleur noir. D’ailleurs Ushio l’avait complimenté sur sa beauté et sa tenue, ce qui avait eu pour don de faire rougir la jeune future maman.

A son grand étonnement, Ushio l’invita au restaurant et bien entendu, elle ne pouvait pas refuser, il ne lui laissait pas le choix. Et puis d’un côté, ils passeront un bon moment ensemble, selon Ushio, sa tenue était parfaite, elle n’était ni trop échancrée, ni trop refermée, c’était l’équilibre parfait. Elle était maquillée avec un peu de poudre, un eyeliner qui faisait ressortir ses yeux turquoise et un léger rouge aux lèvres. Ses cheveux retombaient sur son dos, ses boucles d’oreilles rehaussaient son teint, ainsi que son collier. Ushio laissa le jeune autrichienne à mettre un léger  manteau sur elle et ses chaussures à talons et ils partirent en direction du restaurant. Sur le chemin, Ushio avait rendu la main vers la demoiselle, intérieurement elle attendait ceci depuis quelques temps, c’est volontiers qu’elle attrapa sa main, entrelaçant alors ses doigts avec les siens. Ils étaient vraiment mignon ensemble, un vrai petit couple et peut-être que d’ici quelques temps ce sera la réalité. Le restaurant qu’Ushio avait choisi avait l’air plutôt couteux, Risa lors du diner lui avait dit qu’elle ne voulait pas qui paie tout, tout seul et bien entendu Ushio lui expliqua qu’il ne fallait pas s’inquiéter, elle n’aimait pas qu’on dépense trop pour elle, elle trouvait que cela ne se faisait pas. En tout cas, la jeune demoiselle avait bien mangé, entrée, plat et dessert, tout avait été merveilleusement bon, mais il faut avouer que le dessert avait été son plat préféré, il avait un faible pour tout ce qui était sucré. Pendant le repas, les deux jeunes gens avaient parlé de tout et de rien, mais la majorité de la discussion tournait autour du futur bébé. Après ce repas, la jeune femme ne manqua pas de le remercier et pour cela elle l’avait embrassé, elle avait vaincu sa timidité et c’est main dans la main que le couple regagna l’appartement. Le soir, la jeune demoiselle se prépara pour la nuit, pendant que Ushio rédigeait ses mémoires dans son carnet, la jeune femme prit son temps, elle mit un lait pour le corps senteur mangue et passion sur tout son corps et elle revêtue sa nuisette noire avec un peu de dentelle au niveau du haut. Elle se démaquilla et elle se brossait délicatement les cheveux et une fois ceci terminée, elle s’observa dans le miroir et elle caressa délicatement son ventre qui avait pris un peu plus d’ampleur, elle arrivait bientôt à son quatrième mois, elle souriait, son bébé était bien réel et bizarrement elle était heureuse de le porter. Elle rejoignit Ushio dans le salon et une fois de plus il la complimenta sur sa tenue. Enfin, la jeune demoiselle termina sa soirée dans le lit du jeune homme, elle était peu à l’aise, mais Ushio la mise à l’aise comme il pouvait. Il lui expliqua ce qu’elle devra faire le lendemain matin et bien entendu elle accomplirait son devoir, elle voulait qu’il se souvienne de cette merveilleuse soirée pour reprendre ses mots. La jeune demoiselle s’endormie peu de temps après contre le corps du jeune homme, sa présence la rassurait.

Et elle rêva de son bébé avec Ushio, un rêve tellement doux, elle se voyait bercer son enfant dans les bras du jeune homme. Elle espérait que cela arriverait. Pour la première fois, elle avait dormi d’une traite, il devait être tard dans la matinée, elle ouvra délicatement les yeux et elle fut délicatement réveillée par la voix d’Ushio, elle lui sourit en voyant qu’il se souvenait d’elle, elle avait eu peur de ce matin, mais tout se passait pour le mieux. Elle continua de lui sourire avant de lui répondre.

« Bonjour Ushio, tu as bien dormi ? »

Elle se redressa pour s’approcher de lui et elle l’embrassa délicatement, c’était naturel, sa timidité disparaissait au fur et à mesure qu’elle passait du temps avec lui.


Nuisette de Risa ~:
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Premier pas vers la vie de parent [PV Ushio]   Jeu 2 Juin - 21:13

Dans le grand lit de la chambre à coucher dormait un jeune couple et leur bébé, encore dans le ventre de sa mère. Les rayons du soleil matinal entraient doucement à travers les rideaux de la fenêtre pour se poser tels de légères plumes sur le visage des deux endormis. Réchauffé par le soleil matinal, le jeune homme ouvrit doucement les yeux. Il regarda quelques instants à travers la fenêtre, toujours couché dans le lit, profitant des rayons qui lui baignaient le visage.

Puis il se rendit compte que quelque chose n’allait pas. Il n’était pas là où il devait être. Certes c’était sa chambre, mais pas celle où il s’était endormie. Ushio fit appel à ses souvenirs de la veille. Non, ça ne collait pas. Selon ses souvenirs, il devrait être dans un lit d’hôpital à l’heure qu’il est. Mais non. Il était au Japon.

Il se redressa et découvrit une jeune femme à côté de lui. Elle était belle, il était étonné. Qui était-ce ? Que se passait-il ? Il se demandait. Encore, il regarda autour de lui et découvrit autre chose. Sur sa table de chevet, un carnet surmonté d’une note « à lire tout de suite ». Septique, il le prit et lu ce qui y était écrit.

Oh bien sûr il ne manqua pas d’être surpris par ce qu’il lut. Et bouleversé surtout. Extrêmement bouleversé. Si ce n’avait été cette jeune femme à côté de lui, il se serait aller à pleurer. Pleurer de tristesse de ce qui lui est arrivé, de s’être fait poussé par celui qu’il considérait encore il y a dix minutes comme son petit-ami. Pleurer de joie de savoir qu’il allait avoir un enfant, d’avoir appris que la femme à côté de lui était la mère de son enfant et qu’aujourd’hui ils allaient avoir la première échographie, où ils apprendront le sexe du bébé. Il était heureux. Incroyablement heureux.

Il se recoucha, sur le ventre, et regarda sa belle dormir. L’étudiant ne s’en lassait pas. Elle était si belle. Combien de temps ça dura ? Il n’aurait su le dire. Mais bientôt elle ouvrit les yeux et il l’accueilli avec un sourire.

« Bonjour, ma belle Risa. »

Elle lui sourit en retour et lui répondit. Sa voix était douce, il l’aimait, aussi bien sa voix que la personne à qui elle appartenait.

« Comment peut-on dormir mal aux côtés d’une si merveilleuse femme ? Et toi, ma belle ? Mon lit n’est pas trop inconfortable ? »

Sans attendre de réponse, il se leva et se rendit à la salle de bain après avoir récupéré quelques vêtements propres. Cette nuit, il avait dormi dans un t-shirt violet et un pantalon de jogging noir. Il n’avait pas voulu choquer la sensibilité de sa belle, même s’ils s’étaient déjà vu nus l’un l’autre.

Il s’habilla d’une façon classe mais néanmoins décontractée après avoir fait un brin de toilette et mis un peu d’eau de Cologne. Ensuite il retourna dans la chambre et sourit à Risa.

« Je vais préparer le petit-déjeuner. Descends lorsque tu seras prête. »

Ensuite il descendit à la cuisine et commença à faire à manger. Il ne savait pas ce qu’appréciait cette demoiselle qui était sa belle alors il prépara un petit-déjeuner comme sa mère en faisait, typiquement japonais.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

MESSAGES : 1016

Infirmière Sexy

MessageSujet: Re: Premier pas vers la vie de parent [PV Ushio]   Jeu 2 Juin - 22:21

PREMIER PAS |  FEAT USHIO

L’autrichienne lui souriait. Elle aussi avait plutôt bien dormi, même très bien. Son lit était plus que confortable, mais ce qui a fait la différence c’est surtout la présence du jeune homme à ses côtés, elle s’était senti rassurée. Et par rapport à d’autres nuits, elle n’avait pas eu mal au ventre, alors son bébé devait sentir la présence de son père. En tout cas, les compliments du jeune homme faisaient rougir la future maman. Elle continua de sourire après lui avoir offert un léger baiser sur la joue.

« Non il est très confortable, j’ai très bien dormi grâce à toi, d’ailleurs quelqu’un d’autre partage la même opinion que moi. »

Elle souriait en se redressant, oui elle désignait bel et bien son bébé, elle arrivait au quatrième mois et elle le sentait que très peu bouger, c’était plus des douleurs au ventre comme lui avait expliqué son médecin. Elle laissa le futur papa se rendre dans la salle de bain, en attendant elle observait un peu la chambre de nouveau et elle en profita pour se lever et regarder par la fenêtre. Il faisait un temps radieux, du soleil, la chaleur serait au rendez-vous, en observant le paysage, elle déposa ses mains sur son ventre qui était déjà bien arrondi, maintenant elle ne pouvait plus rien cacher. Elle avait hâte de découvrir son bébé, surtout qu’elle ne sera pas seule pour vivre ce moment et ça elle en était heureuse. Une fois que le ténébreux fut sorti de salle de bain, elle lui répondit positivement avant de finalement prendre une douche à son tour. Comme à son habitude, elle opta pour un parfum fruité, cerise et amande et son lait pour le corps sera de la même senteur. Elle essaya de faire aussi vite que possible, elle ne voulait pas trop faire attendre Ushio. Elle prit le temps de s’habiller, elle opta pour un slim beige et un débardeur blanc qui moulait plutôt bien ses nouvelles formes, elle n’arrivait pas à croire ce qu’elle voyait, ce ventre un peu plus imposant qui abrite un petit être, pour elle, c’est encore un rêve. Elle se coiffa en tressant ses cheveux, une tresse de côté, avec ses cheveux bouclés ça lui va à ravir. Et enfin, elle se maquilla, un charbonneux dans les couleurs beiges et taupes avec un fin trait d’eyeliner et un simple gloss couleur nude. Avant de descendre, elle se parfuma d’un parfum floral. Elle descendit pour rejoindre Ushio à la cuisine, elle avait une main en dessous de son ventre, elle avait pris cette habitude depuis quelques jours. En tout cas, elle observait Ushio faire la cuisine, elle reprit en étant à ses côtés.

« Ça a l’air très bon. Tu veux que je t’aide à quelque chose ? »

Sans réellement attendre de réponse, Risa fit un peu comme chez elle, elle prit les plats qu’il fallait pour le petit déjeuner et elle les plaça sur la table, l’odeur de la nourriture éveilla l’appétit de son ventre qui d’ailleurs le faisait bien savoir. Elle rougissait, un peu gêné que son ventre se manifeste de si bon matin. L’échographie avait lieu en fin de matinée alors, ils avaient tout le temps pour manger un peu. Une fois que Ushio fini de servir, la jeune demoiselle l’observa et elle reprit pendant qu’ils étaient tous deux en train de manger.

« Tu … es pressé d’être à l’échographie ? »
Son cœur battait relativement vite, elle était pressée d’être à ce moment, de savoir ce qu’elle portait et surtout de voir son bébé, mais aussi connaitre la réaction d’Ushio. Elle reprit ensuite. « Tu aimerais plus avoir une fille ou un garçon ? »

Lorsqu’elle reprit une bouchée, elle ne manqua pas de le complimenter pour le repas qu’il lui offrait.



Tresse de Risa ~:
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Premier pas vers la vie de parent [PV Ushio]   Sam 11 Juin - 22:14

S’il y a bien une chose que l’on pouvait dire, c’est qu’Ushio n’était pas insensible aux charmes de cette jeune femme à côté de qui il s’est réveillé ce matin même. Alors qu’il ne la connaissait pas, il aurait déjà pu affirmer à quiconque qu’il était fou amoureux d’elle en le croyant dur comme fer.

Quand elle se réveilla, il fut aux anges, l’observant comme s’il n’avait jamais rien vu de plus beau dans la vie que cette femme enceinte. Ce baiser sur la joue lui faisait l’effet d’avoir reçu toute la grâce du ciel et n’osa pas en demander plus malgré son envie folle.

Il lui sourit en retour. Si elle avait bien dormi, c’était une bonne nouvelle. Si le bébé était à l’aise, c’était d’autant mieux. Tant qu’ils étaient chez lui, il voulait qu’ils soient le plus à l’aise possible, qu’ils se sentent aussi bien que possible.

Lorsqu’elle vint le rejoindre à la cuisine, elle lui proposa de son aide. Mais il n’en voulait pas. Telle une petite chose fragile, il ne voulait pas qu’elle fasse d’efforts inutiles alors qu’il pouvait le lui éviter.

« Tu m’aides déjà rien qu’en étant à mes côtés, ma belle. »

Il l’avait dit sans la regarder, mais en l’entendant s’agiter autour de lui, son visage s’assombrit devant sa cuisinière. Elle ne devait pas s’occuper de ça, mais il ne lui dit pas. Ces idées furent noyée par un bruit familier venant du ventre de sa belle et auquel il rit.

« Oui, chérie, ça arrive. »

Le repas était prêt. Il éteint tout et servit les deux assiettes, celle de Risa légèrement plus que la sienne. Etant enceinte, elle avait besoin de manger plus, puisqu’elle n’était plus seule dans son corps, qu’elle hébergeait temporairement un petit. Puis il s’installa en face d’elle.

« Ah, oui, j’ai hâte, » d’autant plus qu’il venait à peine d’apprendre qu’il allait devenir père. Mais ce genre de pensées, il préférait les garder pour lui, se disant que ça devait être déjà assez difficile pour elle de supporter son état. « Oh que ce soit un garçon ou une fille, ça ne changera pas l’amour que je lui porterais. Ni celui que je porterais à ton égard. »

Il n'avait cependant pas beaucoup d'appétit, mais se força à tout manger. Tout ce qu'il avait apprit depuis le réveil pesait sur son esprit, sur son coeur. Mais il ne voulait pas le laisser paraître. Il allait être papa et aujourd'hui il saurait si c'est un garçon ou une fille.

Quand ils eurent fini le petit-déjeuner, il débarrassa les deux assiettes rapidement et les mis dans le lave-vaisselle, pour que Risa n'ait à s'occuper de rien.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

MESSAGES : 1016

Infirmière Sexy

MessageSujet: Re: Premier pas vers la vie de parent [PV Ushio]   Mer 15 Juin - 20:04

PREMIER PAS |  FEAT USHIO

La jeune autrichienne rougissait, ces simples petits mots la touchaient, elle avait l’impression de vivre en couple, chose qu’elle a toujours voulu. Peut-être que sa décision était la bonne, qu’elle ne le regrettera pas, seulement, le doute plainait encore. Elle attendait patiemment Ushio, assise, à la table, elle le regardait, il est vraiment beau. Fut un temps, elle en pinçait pour lui, elle le désirait et le jour où il tenta de la séduire, son corps céda pour elle, son esprit était contre. Elle regarda Ushio servir les assiettes et il en avait mis un peu plus dans celle de Risa. Ça part d’une bonne et délicate attention, seulement elle ne pouvait pas manger tout ça, même si elle porte un enfant, elle voulait que ce soit équitable, mais bizarrement elle ne dit rien  à ce sujet. Elle commença à manger doucement et elle ne manqua pas de dire à Ushio que son plat est vraiment bon.

« C’est très bon, vraiment. Tu as appris seul à cuisiner ? »

Elle continuait de manger, son ventre se remplissait et son bébé devait être pour le mieux, elle souriait en y pensant. Peut-être que ce bébé n’était pas désiré au départ, mais avec le temps, la jeune infirmière s’y attache et se dit que ce sera certainement la meilleure chose qu’elle n’aura jamais eu dans sa vie. En tout cas, les mots du ténébreux ne manquèrent pas de toucher la future maman, ses joues prirent une teinte rosée, elle baissa son regard un instant. Elle aurait aimé répondre qu’elle continuerait de l’aimer aussi, seulement, elle ne pouvait pas, pas maintenant. Elle voulait lui dire après ce moment symbolique qu’est l’échographie. Elle tenta néanmoins de répondre quelques mots.

«  Tu … tu le penses sincèrement ? »

Elle continua de manger tranquillement, cependant, elle remarqua que son homme n’avait pas aussi grand appétit qu’elle. Elle se doutait que cette situation devait être difficile, savoir du jour au lendemain qu’on va être parent n’est pas facile. La jeune demoiselle le comprenait mieux que personne, après tout elle avait été son infirmière, il lui avait fait part de ses sensations, ses peurs et ça elle ne l’oublie pas. Risa s’inquiétait pour lui, même si la situation est difficile pour elle aussi, elle pense d’abord aux autres plutôt qu’à elle-même, elle est bien trop gentille, mais elle ne l’est qu’avec les gens qu’elle aime et Ushio en fait partie désormais. Elle posa ses couverts et elle tendit une de ses mains vers celle d’Ushio et elle la saisi délicatement et elle le regarda, elle s’inquiétait réellement, elle savait quand est-ce que quelque chose n’allait pas.

« Ushio … qu’est-ce qu’il y a ? Je te connais, quand tu fais cette tête-là, c’est que quelque chose te tracasse … tu sais que tu peux tout me dire ? Je suis là pour toi. »

Une fois qu’ils eurent terminés, la jeune femme n’avait pas débarrassé la table, son ténébreux ne lui avait pas laissé le temps. Elle se contenta de se lever une main sur son ventre le temps qu’elle se lève et elle se dirigea vers Ushio, elle pensait au fait qu’elle pourrait lui cuisiner quelque chose, donc après l’échographie des petites courses à la supérette du coin s’imposeraient. Elle souriait légèrement.

«  Dis Ushio, faudra que tu me dises ce que tu aimes en plat, je me disais que je pourrai te cuisiner quelque chose ce midi et ce soir ? »

Ainsi, elle spécifiait qu’elle ne partirait pas ce soir, elle espérait que cela lui fasse plaisir qu’elle reste et puis ce serait une façon pour elle de le remercier de l’avoir hébergé durant tout ce temps. L’heure de partir s’annonçait, la jeune demoiselle enfila une veste sur elle, une veste qu’elle avait récemment acheté pour sa grossesse, car ses habits commençaient à devenir trop petit au niveau du ventre. Et elle enfila des ballerines en chaussure, elle ne se sentait pas le courage de marcher à talons comme elle avait l’habitude. Elle prit les différents papiers qu’il fallait et toutes ses affaires dans son sac et elle suivi Ushio jusqu’à sa voiture. Elle resta impressionnée par la richesse de sa voiture, elle était très design et en plus on y était très bien à l’intérieur. Elle avait une main sur son ventre durant tout le trajet, elle avait hâte et elle avait peur, une sorte d’appréhension qu’elle n’arrivait pas à calmer. Ils arrivèrent enfin au parking de l’hôpital, elle descendit de la voiture, elle se sentait trembler et son homme lui tendit la main, la jeune autrichienne souriait, sa présence la rassurait quelque peu, elle saisit délicatement sa main, entrelaçant ses doigts entre les siens et ils prirent la direction du pôle naissance de l’hôpital.  Un bâtiment très coloré et plusieurs mamans qui attendent leur enfant, Risa se présenta à l’accueil et la secrétaire lui signala d’attendre dans la salle d’attente, le couple prit alors place dans une salle où il n’y avait que deux personnes. Instinctivement Risa se toucha nerveusement les cheveux, les tournants dans un sens et puis dans l’autre, son appréhension et excitation se mêlèrent.  



_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Premier pas vers la vie de parent [PV Ushio]   Jeu 23 Juin - 10:40

Ushio appréciait cette matinée avec la mère de son futur enfant. Cela lui donnait l’impression d’être en couple, d’être dans un début de famille, et ça lui faisait extrêmement plaisir. C’était quelque chose qu’il avait toujours recherché, souhaitant une famille, une vraie famille, comme il n’en avait jamais eu. Alors même s’il ne connaissait pas la femme qui partageait son lit, il savait qu’elle le connaissait et espérait qu’elle l’aimait. Et il était décidé à faire tout ce qu’il fallait pour conserver cette impression d’avoir une famille.

« Merci. J’ai appris avec ma mère. Même si je ne suis pas né et que je n’ai pas grandi au Japon, elle a toujours souhaité que je garde des liens avec son pays natal. Alors elle m’a appris à préparer quelques petites choses. »

Le compliment de sa belle lui faisait plaisir. Il n’avait quasiment jamais cuisiné lui-même, préférant prendre ses repas au restaurant, puisqu’il en a les moyens. Mais pour une fois, il voulait faire soi-même, proposer un repas personnalisé à sa douce.

Risa ne semblait pas convaincue par les mots du jeune homme, malgré la rougeur qui lui montait aux joues. Le maltais ne pouvait que la comprendre. Après tout, même s’il disait qu’il l’aimerait toujours, il ne pouvait pas le garantir dans son état. Il le voulait cependant, mais une intention ne fait pas la réalité.

« Oui, je le pense vraiment. Et je t’aime déjà, Risa. »

C’était là la seule chose qu’il pouvait garantir, mais il préférait garder ses doutes pour lui. L’infirmière devait être au courant, de toute façon. Il n’avait pas besoin d’ajouter à ses hantises. Lorsqu’elle lui prit la main, il se laissa faire et savoura cette chaleur, cette douceur. Elle avait perçu ses doutes et en réponse, il lui sourit.

« Ce n’est rien, ma douce. Je suis simplement inquiet de savoir si l’enfant se développe bien. »

Sur ces mots, il approcha la main qui lui enserrait la sienne de sa bouche et l’embrassa. Ce qu’il disait n’était pas totalement un mensonge, mais ce n’était pas ce qui lui pesait sur le cœur. Ses craintes, il ne voulait pas les partageait à la femme qui partagerait, il l’espérait, sa vie, d’autant plus qu’elle en avait déjà assez sans ajouter les siennes.

Alors qu’il s’occupait de mettre la vaisselle sale dans le lave-vaisselle, Risa s’approcha et lui proposa de cuisiner midi et soir. C’était inconcevable aux yeux d’Ushio qui était stupéfait de cette proposition. Non, elle n’avait pas à cuisiner. Elle ne devait pas cuisiner. Pas avec un bébé en route. Il ne voulait pas la laisser faire, préférant qu’elle soit un pacha, un trésor qu’il protégerait et pour lequel il ferait tout.

« Ah non, ma belle. Pas question que tu cuisines. Ce midi et ce soir, je t’emmène au restaurant. »

Il était content qu’elle propose de rester avec lui, même si ce n’était pas explicite, et c’était une raison pour qu’ils aillent ensemble au restaurant. Il ne voulait pas qu’elle s’épuise inutilement.

Puis vint l’heure d’aller au rendez-vous tant attendu. Prenant sa propre veste qu’il garda au bras, il accompagna Risa jusqu’à sa voiture. Aujourd’hui, c’était lui qui allait conduire. Puisqu’il a son permit et sa propre voiture, il pouvait se permettre de prendre la peine de conduire sa dulcine.

Serait-ce une fille ou un garçon ? La question le taraudait pendant tout le trajet, mais il tentait de ne rien laisser paraître. Un petit sourire toujours aux lèvres, il s’autorisait, sur la route, de lancer des coups d’oeils à sa belle et même un instant à poser la main sur sa cuisse.

Enfin ils arrivèrent. Il aurait voulu, comme un gentleman, lui ouvrir la porte, mais elle sortit elle-même de la voiture. Alors il lui tendit la main, main qu’elle saisit. Cela lui fit chaud au cœur, lui donnant l’impression qu’ils étaient vraiment un couple et une future famille.

Ils patientèrent dans la salle d’attente et Ushio pouvait voir que Risa était très nerveuse. Alors il se mit à genoux devant elle, lui prit la main et la regarda dans les yeux avant de parler d’une voix douce.

« Ne t’inquiète pas, Risa-chan. Tout va bien se passer. Je suis là, tout va bien aller. »
Revenir en haut Aller en bas

avatar

MESSAGES : 1016

Infirmière Sexy

MessageSujet: Re: Premier pas vers la vie de parent [PV Ushio]   Jeu 23 Juin - 15:07

PREMIER PAS |  FEAT USHIO

C’est la première fois que la jeune demoiselle entendait Ushio parler de lui-même, de sa famille et cela la faisait sourire. Elle voulait en connaitre d’avantage sur lui, sur ses parents, sur son enfance en général. Elle espérait pouvoir les rencontrer un jour, mais elle ne cachera pas qu’elle a quand même une petite appréhension. Elle se contenta de sourire, elle ne fit pas part de son envie de la rencontrer, pour le moment ça paraitrait plutôt déplacé de sa part.

Les simples mots qu’Ushio employait la fit rougir, son amour qu’elle éprouvait pour lui refit surface, elle voulait répondre la même chose, mais les mots de sortaient pas. Pourtant, elle devait absolument le lui dire, car involontairement, elle devait le blesser au plus profond de son être. Mais elle voulait absolument le lui dire après l’échographie, ce serait une sorte de surprise, mais la tentation se faisait ressentir. En réponse, elle se contenta de lui sourire, un doux sourire, elle voulait l’embrasser, mais avec son ventre qui devenait un peu imposant, elle ne pouvait pas se pencher trop pour arriver à sa hauteur.

Ses doigts entrelacèrent ceux d’Ushio, elle avait bien vu que le futur papa était inquiet, que quelque chose n’allait pas. Il s’inquiétait pour l’enfant qui grandissait en elle, chose qui est tout à fait normal. Risa était tout aussi inquiète sur la santé de son enfant, mais contrairement à Ushio, elle le sentait bouger un tout petit peu, ce qui est bon signe. Elle rougit de nouveau lorsqu’il porta sa main à ses lèvres pour y déposer un léger baiser. Ushio est tellement galant, tellement attentionné, c’est un homme parfait, enfin presque. Elle espérait qu’avec le temps son handicap s’atténuerait, elle espérait vraiment.

La jeune demoiselle resta un instant aux côtés de son prince, elle fut étonnée de voir sa tête lorsqu’elle proposa de cuisiner pour lui. Elle se disait que ça pourrait lui faire plaisir, mais il en était autrement. Risa se doutait qu’il ne voulait pas qu’elle fasse trop d’effort, que cela la fatiguerait, mais elle se sentait en état de faire la cuisine. Et puis ce n’est pas parce qu’elle est enceinte, qu’elle ne peut pas cuisiner ou faire le ménage par exemple. Mais cela montre à quel point son homme tient à elle. Elle laissa paraitre un léger sourire.

«  Oh ?  Tu ne veux pas goûter à ma cuisine ? Mais tu sais tôt ou tard je cuisinerai pour toi, tu n’y échapperas pas. » Elle laissa un petit rire s’échapper avant de reprendre. « Tu es sûr, tu veux faire un restaurant ? Mais … on en a fait un hier … et … et je ne veux pas que tu te ruines pour moi … »  

Elle lui tenait encore la main, c’était très gentil de sa part de la faire sortir ainsi, mais elle ne voulait pas abuser non plus. Ushio était déjà assez gentil de l’accueillir sous son toit, alors elle ne voulait pas qu’il paie pour elle, ce serait profiter et Risa n’est pas ce genre de personne.

Sur le trajet de l’hôpital, la future maman avait une main sur son ventre et se demandait ce qu’elle pouvait bien porter. Un petit prince ? Ou une petite princesse ? Dans tous les cas, que ce soit l’un ou l’autre, elle l’aimera de la même façon. Elle observait son compagnon au volant et bien entendu, il est toujours aussi charismatique. Elle remarqua qu’il la regardait du coin de l’œil de temps  à autre, elle senti d’ailleurs peu de temps après une main sur sa cuisse. Cela lui rappela, le jour de la conception de son enfant, Ushio avait fait la même chose, mais Risa l’avait retiré ce jour-là. Mais aujourd’hui, elle le laissa faire, elle laissa la main d’Ushio sur sa cuisse un instant, avant qu’elle la saisisse délicatement et qu’elle la dépose sur son ventre. Par-dessus cette main se trouvait la sienne, elle souriait à cet homme qui allait bientôt partager sa vie, ce petit miracle, ils s’en occuperaient à deux.

L’attente dans cette salle était insupportable, Risa torturait ses cheveux tressés, elle était inquiète et à la fois impatiente. Elle allait rencontrer son bébé, mais elle avait peur que quelque chose n’aille pas, c’est la peur de n’importe quel parent. Elle sentit Ushio lui prendre la main de ses cheveux et elle le vit s’agenouiller devant elle. Elle resta le regarder en écoutant ses douces paroles, c’est vrai elle n’était pas seule. Avec ses hormones, elle était sur le point de pleurer, seulement elle se retenait, de fait ses lèvres bougeaient nerveusement. Alors, la jeune demoiselle reprit en tentant d’avoir une voix correcte pour qu’Ushio ne se doute de rien.

«  C’est vrai … tout ira bien …. Parce que tu es là … avec moi… »

Elle se pencha légèrement pour déposer un léger baiser sur ses lèvres, le premier de cette journée. Ainsi, elle lui montrait son amour, mais elle évacuait un peu de stress également. Elle resserra légèrement sa main dans celle d’Ushio et elle continua de le regarder, il était tellement doux avec elle, qu’elle pourrait en pleurer. Quelques instants plus tard, un homme appela le nom de la jeune demoiselle, elle se leva et suivit cet homme, c’était son gynécologue.

Après les salutations d’usage, le médecin posa diverses questions, comment se déroulait la grossesse, bien entendu Risa ne pouvait répondre que bien, elle le sentait légèrement bouger de temps à autre, mais ça se caractérisait par de petites douleurs qu’elle pouvait supporter. Le médecin n’était pas plus inquiet que cela, c’était tout à fait normal, avec un léger sourire, il invita l’infirmière à prendre place sur un lit pour qu’il l’examine et qu’il pratique l’échographie. L’examen consistait simplement  à vérifier que les muqueuses étaient bien en place et qu’elles ne présentaient pas d’anomalie quelconque, ce n’était pas forcément agréable, mais ce n’était pas douloureux. Pour l’échographie, la jeune demoiselle avait dû baisser légèrement son pantalon et remonter son haut sous sa poitrine pour que le médecin applique le gel qui était relativement froid. Elle regardait Ushio, qui était à la fois excité et inquiet, ce qui pouvait se comprendre, Risa instinctivement lui saisit délicatement la main et elle lui sourit avant que le médecin commence à appuyer légèrement sur le ventre pour cerner le bébé.

Une fois que le médecin trouva un angle qui permettait de voir les formes du bébé, il tourna alors l’écran vers les futurs parents et les larmes de Risa montèrent toutes seules. Le médecin désigna chaque membre du bébé, la tête, les bras, le ventre, les jambes. Et la fameuse question arriva. « Voulez-vous connaitre le sexe de votre bébé ? » Risa regarda un instant Ushio de ses yeux humides et il hocha la tête, alors la demoiselle répondit un timide « Oui … ». Le médecin esquissa un sourire avant de finalement trouver un angle correct avant de reprendre.

« Félicitations, vous attendez un adorable petit garçon, mademoiselle Watanabe. »

Elle resta un instant le visage étonné avant qu’une première larme coule sur sa joue, le médecin eu la bonne idée de mettre l’échographie en 3D par la suite, Risa découvrit le visage de son fils et ce moment la fit littéralement craqué. Il était si beau, il devait certainement ressembler à son père. Elle avait hâte de mettre au monde son fils désormais, maintenant qu’elle venait de le voir, elle voulait plus que tout l’avoir dans ses bras, contre elle. Elle l’aimera et le protégera de tout son être, elle se tourna vers Ushio lorsque le médecin les laissa un instant le temps de leur préparer le dvd de l’échographie 3D et les clichés de l’échographie.

« On …. On va avoir un fils … »

Elle était encore toute chamboulée, mais cela ne l’empêcha pas de se redresser et de le prendre contre elle, elle allait fonder une famille, peut-être pas avec l’homme qu’elle pensait, mais cette famille sera la sienne et jamais elle ne la changera. Elle se resserra contre Ushio, même si cet enfant n’était pas voulu à la base, désormais il sera leur petit miracle, leur petit trésor.



_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Premier pas vers la vie de parent [PV Ushio]   Lun 4 Juil - 13:01

Risa sous-entendait que le Master avait peur de la cuisine de la femme qui portait son enfant. Mais tout sous-entendu que c’était, il était bien visible qu’elle ne le croyait pas du tout, de par son sourire éclatant qui ferais chavirer le cœur de n’importe qui. Ushio ne sut répondre que par un sourire conquit.

Néanmoins, elle ne semblait pas apprécier qu’il l’emmène si souvent au restaurant. Pour lui, pourtant, c’était habituel.
« Tu ne veux pas aller au restaurant ? Tu penses que tu seras trop fatiguée ? Au pire, je peux nous faire livrer un repas. »
Il s’inquiétait, mais il ferait tout pour que sa belle n’ait pas à faire trop d’effort. Si elle ne voulait pas sortir, ils resteraient à la maison, quitte à ce qu’il leur fasse livrer des plats à domicile.

Lorsque, pendant le trajet, Ushio mit sa main sur cuisse de sa dulcinée, il ne s’attendait pas à ce qu’elle la saisisse pour la poser sur son ventre. Ce fut une surprise et il lança un regard étonné à sa belle infirmière, sans néanmoins tenter de regagner sa main. Non. Il aimait ça. Il aurait voulu que ça continue ad vitam aeternam mais fut, bien trop tôt à son goût, obligé de récupérer sa patte. Après tout, il ne pouvait pas conduire avec une main.

Dans la salle d’attente, la nervosité de Risa atteignait également le futur père. Il ne pouvait s’empêcher de penser au futur, à ce bébé qu’il ne connaîtrait jamais et à cette mère qui allait devoir l’élever malgré les problèmes de son père. C’était une vie qu’il n’enviait à personne et au fond de lui il se disait que sa petite famille serait mieux avec un autre père.

Cependant, c’était lui le père, et il se devait d’être exemplaire. Alors il serait exemplaire dans la mesure du possible. Tout en commençant par l’assistance envers cette femme qui portait cet enfant et qu’il voulait pour femme. Le baiser qu’il reçut en remerciement de ses doux mots lui fit plaisir et il se rassit à côté d’elle, passant un bras autour de sa taille et l’incitant par celui-ci à venir contre lui pour une petite étreinte.

Et le moment arriva du rendez-vous. Bien entendu, Ushio ne laissa pas son petit trésor y aller toute seule. Ils devaient affronter ça comme le couple qu’ils étaient, comme les parents qu’ils allaient être. Mais il était un peu passif dans cette consultation. Il ne pouvait absolument rien dire quant aux questions que l’homme, le gynécologue, posait à sa femme. Pour être honnête, il en apprenait même autant voire plus que lui.

Puis l’échographie. Encore là, le jeune homme accompagna sa belle et lui tint la main, tout du long de l’opération. Enfin il le vit, son bébé. Il était fasciné par l’écran. À ses yeux, c’était incroyable. Voilà donc à quoi ressemblait, dans le ventre de sa chérie, le petit qu’ils allaient avoir ensemble. Lorsque la question vint de s’ils voulaient savoir quel est le sexe du bébé, il hocha la tête après un regard à Risa.

Un garçon.

Ils allaient avoir un fils. C’était trop pour Ushio qui laissa couler quelques larmes le long de ses joues. Il ne pouvait plus parler, tellement l’émotion était forte. Alors, il ne fit que serrer fort la main de Risa et déposa un baiser sur ses lèvres avant de lui rendre son étreinte.

Ushio espérait de tout son cœur que ses propres problèmes n’en causeraient pas à son fils. Il ferait tout pour, même le pire s’il le fallait.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

MESSAGES : 1016

Infirmière Sexy

MessageSujet: Re: Premier pas vers la vie de parent [PV Ushio]   Lun 4 Juil - 19:30

PREMIER PAS |  FEAT USHIO

La jeune demoiselle dévia un peu son regard avec quelques rougeurs au niveau de ses joues.

« Non non ce n’est pas ça, je me sens bien, seulement … je ne veux pas que tu dépenses une fortune pour moi, tu es déjà très gentil en me permettant de rester ici quelques temps… je … je ne veux pas abuser de cette gentillesse … »


C’est seulement à la fin de sa phrase qu’elle releva le regard vers lui en lui tenant la main, Risa tenait beaucoup à Ushio et même si elle sait qu’il possède une grande fortune personnelle, elle ne veut pas qu’il l’utilise trop pour elle. A ses yeux, Risa ne méritait pas cela, déjà ce serait abuser de sa gentillesse, elle préférait partager les frais, même si financièrement ce sera difficile, alors peut-être qu’elle pourra compléter avec des tâches ménagères, faire la lessive, les courses et bien d’autres choses, mais pour le moment elle ne voulait pas évoquer cela.

Durant tout le trajet et l’attente, les deux protagonistes laissaient leurs sentiments s’éveiller, ils passaient pour un vrai petit couple, tout le monde les trouvaient attendrissant. Et le moment de découvrir leur enfant était enfin venu. Ce sera un petit garçon, un mini Ushio, Risa espérait que son enfant ressemblera à son père, un bel Apollon et sur l’échographie en 3D les traits de son visage ressemblait plus à Ushio, enfin elle ne l’avait jamais vu bébé, mais elle se doutait, car son fils ne lui ressemble pas à elle lorsqu’elle était bébé.

La jeune demoiselle avait essuyé son ventre avant de recevoir un doux baiser du père de son bébé. Elle le sera contre elle, tous les deux pleuraient à chaudes larmes. C’est à ce moment-là que Risa prit conscience que cet enfant signifiait beaucoup pour Ushio, le voir pleurer ainsi lui faisait quelque chose. Doucement elle se recula pour saisir délicatement le visage de son étalon sauvage, elle tenta d’essuyer ses larmes du bout de son pouce. Elle plongea son regard humide dans le sien, elle voulait lui dire combien elle l’aimait, ce moment était parfait, malgré les larmes, la jeune demoiselle prit son courage à deux mains pour reprendre la parole.

« Je … je t’aime … je t’aime tellement. »

Elle l’embrassa une fois de plus, cet enfant, ce petit garçon était un véritable cadeau pour la future maman, pour le futur papa également, elle formera une vraie famille, même si beaucoup diront que c’est pour l’argent ou encore qu’elle est bien trop jeune pour avoir un enfant. Elle s’en fiche du jugement des autres, elle allait mettre au monde leur fils et ils vivront heureux ensemble, c’est ce qu’il conte. A la fin de leur baiser, la jeune demoiselle colla son front contre celui de son compagnon jusqu’à finalement se lever et rejoindre le médecin, main dans la main. Elle le remercia encore et mit en place un nouveau rendez-vous pour le sixième mois avant de prendre les clichés et le dvd et de finalement regagner la voiture de son étalon. La demoiselle regarda de nouveau les quelques clichés 3D que le médecin avait soigneusement mis dans une pochette, elle souriait devant, elle sentait qu’elle pourrait recommencer à pleurer.

« Il est tellement beau … ce sera le nôtre. »

Elle souriait en regardant Ushio, elle lui donnait un second indice du fait qu’elle acceptait de devenir sa femme en quelque sorte, mais la jeune demoiselle préférait attendre encore un peu. Ushio avait l’air de conduire vers un restaurant, encore couteux, de toute manière la jeune femme n’arrivera pas à le résonner. Une fois arrivé le jeune homme joua les gentlemen avec la jeune autrichienne, il la fit descendre de la voiture et la conduit jusqu’à une table, une table qui était légèrement loin des autres, ils étaient seuls pour le moment. Lorsqu’ils furent installés, la jeune femme attendit quelques instants avant de prendre la parole.

« U…Ushio … tu sais il y a quelques semaines tu m’as demandé quelque chose … tu t’en souviens certainement, non ? »


Elle fit une légère pause, elle savait qu’Ushio avait dû lire ses notes et qu’il lui répondrait certainement oui. Elle reprit avec quelques rougeurs au niveau des joues et osa finalement le regarder dans les yeux.

« J’y aie réfléchi et … et … je … j’accepte … j’accepte de … de devenir ta femme … »

Elle était devenue rouge, mais elle essaya de sourire pour atténuer ses rougeurs, en vain, elle était trop mignonne.




_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Premier pas vers la vie de parent [PV Ushio]   Ven 8 Juil - 15:00

Sur le sujet du restaurant, Ushio abandonna pour l’instant. Il ne répondit pas mais n’avait pas l’intention d’en rester là. Seulement, il aura tout le temps pour la convaincre lorsqu’ils seront devant le restaurant, leur table réservée. Ou au contraire, justement, ils n’en auraient pas le temps et c’est là qu’il la convaincra.

Le jeune homme était tout ému lorsqu’il vit l’échographie de son petit bout de chou. Même s’il savait qu’il allait avoir un enfant, le ventre gonflé de Risa ne lui avait pas plus rendu ce fait réel que les lignes le mentionnant dans son carnet. Ces images, par contre, lui montrait à quel point ce bébé était si proche de sa vie. Ses larmes coulaient sans qu’il ne puisse y faire quoi que ce soit, à la simple vision de ce fœtus en train de grandir.

Le contact physique avec la future mère ne le faisait que plus pleurer et il mit ses mains sur les siennes. Il la regardait dans les yeux, comme souhaitant lui dire quelque chose sans y parvenir. Lorsqu’elle lui avoua son amour, il serra fort ses mains, ne parvenant pas à répondre quoi que ce soit. Il aurait eu tant à dire, mais les mots restaient coincés dans sa gorge.

Tendrement, il rendit son baiser à la mère de son futur fils. Il l’aimait plus que tout. Elle lui offrait tout ce qu’il avait toujours voulu : une famille. Enfin, pas vraiment une famille puisqu’elle n’avait pas répondu à sa demande en mariage, et il ne lui en aurait pas voulu si elle avait refusé. Après tout, si financièrement il était un bon parti, en réalité il ne pouvait être qu’un mauvais mari, un mauvais père. Du moins c’est ce qu’il se disait.

Puis ils retournèrent dans la voiture, main dans la main. Ushio se disait qu’il faudrait qu’il prenne une des photos du bébé, qu’il la mette dans son carnet. Pour demain. A ses yeux, c’était important. Très important. Il ne pleurait plus, mais Risa si. Il posa une main sur sa joue.

« Oui, le nôtre. »

Il la prit dans ses bras et la berça doucement avant de la lâcher et de poser un baiser sur son front. Puis il démarra la voiture. En passant, Ushio avait remarqué un petit restaurant à l’air sympathique. À l’air cher et il savait que ça ne plairait pas à sa belle. Mais contre toute attente, il n’eut pas à la convaincre. Tous deux arrivant comme des stars devant le restaurant, il la fit descendre de voiture avant de confier ses clés à un voiturier.

Ils n’avaient pas réservé, mais ça ne posait aucun problème. Ils furent conduits à une table et reçurent la carte des apéritifs. Ushio décida de prendre un cocktail sans alcool, d’une part parce qu’il conduisait, d’autre part parce que sa belle n’avait pas le droit de boire d’alcool et qu’il voulait la soutenir.

Risa lui posait une question. Pas très claire à ses yeux, mais il savait tout de même ce dont elle parlait. Son intérêt était piqué au vif. Déglutissant, il hocha la tête, la regardant sans trop d’assurance.

Lorsqu’elle lui dit sa réponse, il eut l’impression qu’autour de lui, le monde n’existait plus. Il n’y avait plus que Risa, que sa future femme. Il sourit, comme il n’avait plus souri depuis des années. Il se leva de table et alla l’embrasser avec passion.

« Merci, » lui souffla-t-il une fois le baiser terminé. « Merci infiniment… Je t’aime tellement. »

Puis il retourna s’asseoir à sa place.

« On fête ça ? Champagne, sans alcool bien sûr, et les mets les plus raffinés de la carte ? Je t’offrirais encore mieux ce soir. »
Revenir en haut Aller en bas

avatar

MESSAGES : 1016

Infirmière Sexy

MessageSujet: Re: Premier pas vers la vie de parent [PV Ushio]   Sam 9 Juil - 11:02

PREMIER PAS |  FEAT USHIO

La jeune demoiselle ne pensait pas que cette échographie mettrait le père de son enfant dans cet état. C’est comme si c’était un grand rêve qui se réalisait, comme si c’était ce qu’il avait toujours voulu, un enfant. A vrai dire, elle non plus ne pensait pas être aussi sensible à cette échographie, bien qu’elle s’y soit attachée, elle ne pensait pas  pleurer autant. Mais d’une certaine façon, elle a toujours voulu être mère, peut-être pas aussi jeune, mais elle a toujours voulu porter la vie en elle, c’est le rêve de toute femme. Aujourd’hui ce désir est devenu réalité, bien qu’elle aurait aimé que cela se déroule autrement. Elle tenta de sécher les larmes de son homme, elle voyait qu’il voulait tant lui dire, en vain, il se contenta de l’embrasser, un baiser exquis, doublé d’une certaine tendresse.

Lorsqu’ils se rendirent  à la voiture, la jeune demoiselle ne pouvait pas s’empêcher de regarder son bébé, cela la fit pleurer car mine de rien, elle avait du mal à réaliser que ce petit trésor était en elle. Lorsque que son homme déposa une de ses mains sur sa joue, ses pleurs s’atténuaient et elle rougissait, comme toujours. Lorsqu’elle était contre lui, elle écouta les battements de son cœur pour s’apaiser, son odeur y faisait également, pour le moment tout chez Ushio l’apaisait dans des moments pareils, elle avait d’ailleurs déposé une main sur la sienne avant qu’il ne l’embrasse sur le front et qu’il démarre la voiture. Durant tout le trajet, elle tenait son ventre, son bébé, maintenant elle le protégera quoi qu’il en coute, rien ne perturbera son bonheur, absolument rien.

Une fois arrivée au restaurant, le jeune couple fut accueilli comme des célébrités, Risa n’avait pas l’habitude, elle était un peu mal à l’aise, mais elle tenait la main de son futur mari et ceci suffisait à la mettre en confiance. A la table, Risa attendait la réaction d’Ushio vis-à-vis de sa réponse, il eut un moment de latence avant de se lever de sa place et d’aller l’embrasser. Son sourire passé avait eu pour don de faire rougir la demoiselle, elle n’a jamais vu Ushio ainsi, alors d’une certaine façon, elle se disait que il l’aimait réellement. Elle répondit à son baiser toujours en rougissant, et elle lui tenait la main. Lorsqu’il lui dit ses simples mots, la jeune femme sentait son cœur battre plus fort dans sa poitrine, elle osa le regarder avec ses couleurs pivoines sur le visage.

« Moi aussi … Ushio … »

Elle souriait lorsqu’il retourna à sa place et elle le regarda, elle était tellement bien, elle ne voulait pas que ce moment s’arrête, elle voulait que cela dure une éternité. Lorsqu’Ushio proposa du champagne sans alcool, la jeune demoiselle souriait en acquiesçant d’un geste de tête. Seulement pour les mets les plus raffinés de la carte, elle n’était pas tellement d’accord, elle ne voulait pas qu’Ushio dépense une telle somme pour elle, ce serait profiter de lui et elle ne veut pas, mais rien à faire, Risa ne pouvait pas le faire changer d’avis, il avait l’air d’y tenir, alors, elle accepta. Seulement elle pencha légèrement la tête sur le côté d’un air interrogatif.

« Mieux … ? Ce soir … ? Qu’est-ce que c’est ? »

Elle souriait légèrement, elle aimait bien savoir quel genre de surprise lui réservait son fiancé, mais elle ne se faisait pas d’illusion, elle le saura le moment venu. Pour le moment, le jeune couple choisi ensemble les plats qu’ils allaient prendre et pendant l’attente, elle le regarda avant de reprendre doucement.

« Dis Ushio … tu aimerais que … on fasse les magasins ensemble après ? Des magasins pour notre fils ? »

Elle lui souriait en caressant légèrement son ventre, elle le sentait bouger, mais quelque chose de vraiment minime. Elle avait hâte de pouvoir lui montrer leur fils, qu’il voit comme il bouge, elle est certaine que cela lui plaira.



_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Premier pas vers la vie de parent [PV Ushio]   Lun 11 Juil - 14:29

Aux yeux de l’étudiant, Risa était la femme la plus belle du monde. Et maintenant, cette femme la plus belle du monde allait devenir sienne. Il ne pouvait pas être plus heureux. Comme en remerciement pour cette femme qui avait décidé de lier sa vie avec la sienne, il voulait lui offrir tout ce qu’il y avait de mieux. Les plus belles robes, les plus beaux bijoux, les plus beaux restaurants, et encore bien plus. Il en avait les moyens, il dépenserait sa fortune pour elle s’il le voulait, et personne ne pourrait l’en empêcher.

« C’est une surprise, ma belle. »

En réalité, il n’avait pas encore décidé. Mais il savait que sa femme ne voulait pas qu’il dépense beaucoup pour elle. Alors il tentera de trouver quelque chose de merveilleux et de bon marché. Un coucher de soleil dans l’un des plus beaux endroits de la ville ? Un pique-nique sous les étoiles ? Un dîner aux chandelles dans un lieu on ne peut plus romantique ? Il ne savait pas. Il prévoirait ça dans l’après-midi. Mais pour la nuit, il avait déjà sa petite idée.

Ils commandèrent, Ushio incitant Risa à prendre des choses qu’elle n’avait encore jamais goûté, des plats particuliers, tout ce qu’elle voulait, sans s’occuper du prix. Pendant l’attente, elle lui proposa quelque chose dont il n’aurait jamais pensé : faire les magasins pour le bébé. Avec un sourire attendrit, il répondit.

« Avec plaisir. »

Ushio ne connaissait rien à ce qu’il fallait pour les bébés, ni même où se trouvaient de telles boutiques. Il se laisserait guider par sa belle. Bientôt, les plats leurs arrivèrent et ils purent se régaler. Entre deux bouchées, le jeune homme regardait sa future femme avec amour et n’hésitait pas à lui faire goûter ses plats ou même à lui demander de goûter les siens. Cela se réitéra pour le dessert. Ushio attrapa l’addition avant que sa belle ne puisse réagir. C’était cadeau, il ne fallait pas qu’elle touche à ça.

Après le repas, ils regagnèrent la voiture après que le jeune homme eut donné un pourboire généreux au voiturier.

« Euh… Je ne connais pas de boutique pour bébé… »

Cet aveu le fit rougir auprès de sa jeune femme. Lui qui se voulait être un homme parfait ne pouvait pourtant pas manquer de souffrir de quelques défauts.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

MESSAGES : 1016

Infirmière Sexy

MessageSujet: Re: Premier pas vers la vie de parent [PV Ushio]   Lun 11 Juil - 19:04

PREMIER PAS |  FEAT USHIO

Elle rougit aux regards de son prince, il était si envoutant et si attentionné envers elle. Elle se disait qu’elle allait enfin trouver son bonheur, elle allait avoir un mari aimant et ils auront un enfant et ce ne sera peut-être pas le seul de cette union qui sait. Bien qu’après mûre réflexion, ce serait peut-être mieux ainsi, après tout l’état d’Ushio était à prendre en compte. Il serait tellement déstabilisé de savoir qu’un jour, il serait marié et père de X enfants. Elle sait déjà à quel point c’est difficile pour lui de se réveiller chaque matin et de découvrir que son amant est la cause de son état, de découvrir qu’il va se marier et devenir père. Risa osa à peine imaginer ce qu’il peut ressentir, mais maintenant, en tant que future femme, elle sera toujours présente pour elle, elle lui rappellera tout ce qu’il faut savoir pour qu’il vive au mieux sa journée, elle lui offrira tout ce qu’elle sera en mesure de lui offrir. C’est une promesse. A la réponse de son futur époux, la jeune demoiselle esquissa une moue enfantine.

« Owww, c’est pas juste … »

Mais juste après, elle en rit. Elle scruta la carte et beaucoup de chose lui faisait envie, beaucoup trop de chose, elle énuméra presque tout ce qu’elle avait pu repérer en disant que ça ne devait pas être mauvais, seulement elle serait incapable de manger tout cela à elle seule. Mais finalement, elle choisit des plats qu’elle n’avait pas l’habitude de manger et qu’elle n’avait pas eu l’opportunité de gouter et au niveau des desserts, elle avait choisi des choses regroupant des saveurs fruitées, parfois exotiques, mais son bébé faisait en sorte de lui donner des envies très sucrés. Des petites douceurs à base de mangue, de framboise, d’ananas, de fruit de la passion, et bien entendu de fraise. Mais elle prit également une douceur relativement particulière, à la vanille, crème pâtissière, caramel sur un lit de brownie. C’était vraiment son point faible et Ushio aura l’occasion de le voir. Durant l’attente Ushio accepta la proposition de Risa, ce qui la fit sourire, un sourire accueillant et doux, elle était heureuse. Heureuse de pouvoir partager ce moment avec l’homme qu’elle aime, heureuse qu’il soit si doux et si attentionné envers elle. Elle reprit en riant très légèrement.

« Me connaissant je vais vouloir tout acheter … »


Elle rougissait de nouveau, c’est un de ses petits défauts, dès qu’elle voit qu’elle chose qui lui plait, elle achète. Bon, elle a quand même un peu de retenue et elle n’achète que lorsqu’elle a l’argent et surtout lorsqu’elle le peut. Lorsque les plats arrivèrent la jeune autrichienne avait des étoiles plein les yeux, c’était vraiment très bien présenté et surtout ça avait l’air appétissant. Risa, malgré le fait qu’elle ne venait pas d’un milieu aisé, se tenait parfaitement droite et comme il faut, elle avait le sens des bonnes manières, une vraie princesse. Ils commencèrent à manger et Risa se régalait, réellement. Elle rougissait toujours car Ushio la regardait, elle tenta de plonger son regard dans le sien quelques instants, mais par timidité, il déviait parfois et elle replaçait une mèche de ses cheveux derrière son oreille. Puis Ushio lui proposa une bouchée de son plat, Risa ne put s’empêcher de sourire, malgré ses rougeurs et elle prit délicatement la bouchée qui lui était offerte. Elle trouva ses plats exquis également, Ushio avait vraiment bien choisi ses plats et ce restaurant. D’ailleurs la demoiselle en fit de même, elle tendait des bouchées à son homme, un vrai petit couple, c’était vraiment très beau à voir. D’ailleurs au moment du dessert, elle lui fit gouter sa douceur à la vanille, crème pâtissière et caramel sur un lit de brownie, elle précisa que c’était son dessert préféré depuis qu’elle est toute petite, c’est un plat européen, mais elle en raffole. Ushio avait l’air d’apprécier également et Risa était fière de lui avoir fait gouter. L’addition arriva finalement et la demoiselle n’eut pas le temps de la voir et c’était peut-être mieux ainsi. Ils regagnèrent la voiture et une fois à l’intérieur, la jeune demoiselle avait saisi délicatement le visage du ténébreux avant de lui offrir un baiser sucré et elle reprit d’une voix douce.

« Merci pour ce repas … c’était vraiment parfait. »

Elle l’embrassa une fois de plus avant de finalement le libérer de son emprise. Lorsqu’Ushio avoua qu’il ne connaissait pas de boutique pour bébé, Risa l’observa d’un œil attendrit, il était trop mignon, instinctivement elle lui saisit délicatement la main et elle reprit avec grand enthousiasme.

« Mais moi si. Ne t’en fais pas, je vais te faire découvrir, tu seras irréprochable après. » Elle lui fit un léger clin d’œil avant de regarder sur son portable. « Il y en a un que je connais simplement de vu, il est pas loin du centre-ville, il a l’air d’être bien et en plus il a une bonne réputation, t’en pense quoi ? »

Elle lui montra son portable, le magasin avait une jolie façade et une très jolie vitrine avec des peluches, vêtements et des petits meubles pour des chambres de nouveau-nés. Peut-être que cela serait cher, mais elle voulait le meilleur pour son bébé et même si ses moyens sont plus faibles que son fiancé, elle ferait en sorte de payer à son enfant des bonnes choses, même si pour cela, elle doit se priver. Ushio accepta et il conduit jusqu’au dit endroit et durant tout le trajet, Risa énumérait les choses qu’elle pourrait acheter pour leur fils, des peluches pandas, nounours, des vêtements, des tonnes de vêtements, comme des ensembles de marin par exemple, sans oublier des grenouillères panda ou chat. Simplement elle remarqua qu’Ushio riait à moitié, elle en rougit et elle se mit à rire avec lui, vraiment tout était parfait.

Une fois arrivé au magasin, Risa regarda la vitrine en tenant la main de son amour. Elle s’exclama que c’était tellement mignon et une fois entré dans le magasin, Risa avait changé de monde. Bien entendu elle guida Ushio, elle n’allait pas le perdre, c’était limite si elle n’était pas harponner à lui. Dans un premier temps elle l’emmena dans le rayon des vêtements et c’était fini elle avait plein d’étoiles dans les yeux, elle tomba sur la fameuse grenouillère panda et chat également, elle s’exclama.

« Owwwwwww c’est tellement mignon ! Regarde ! Je suis certaine qu’il sera mignon dedans. »



_________________



Dernière édition par Risa Watanabe le Lun 18 Juil - 17:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Premier pas vers la vie de parent [PV Ushio]   Dim 17 Juil - 21:27

Cette femme était un cadeau du ciel pour le jeune homme. Il ne pouvait pas être plus heureux de sa journée, de ce qu’il avait appris aujourd’hui. Bien sûr, il aurait préféré pouvoir profiter pleinement, ne pas avoir à craindre le lendemain, à craindre comment il se comporterait lorsque le lendemain il apprendrait à nouveau qu’il sera père de famille et marié. Se connaissant, il se disait qu’un jour il finirait bien par avoir du mal à supporter son état. Mais pour le moment, il se contentait de savourer la présence de son adorable compagne. Compagne qui, comme une enfant, semblait vouloir connaître sa surprise immédiatement, sans attendre, ce qui ne manqua pas de le faire sourire, presque rire.

Ushio fut tout à fait patient lorsque la jeune femme lu la carte, énumérant les plats qui lui plaisait. Il s’était attendu à ce qu’une bonne partie de la carte l’intéresse, car après tout ce n’est pas un restaurant du type de ceux dans lesquels elle devait aller d’habitude.

« Choisi ce qui te fait le plus plaisir. N’hésite pas à prendre plusieurs plats. »

Il ne voulait pas brider sa chère Risa dans ses choix, puisqu’il était capable de lui offrir tout ce qu’elle voulait. Plus que d’en être juste capable, il voulait lui offrir tout ce qu’elle voulait, comme un homme aimant et attentionné.

La conversation tournant sur les affaires pour bébé, Risa dit qu’elle voudra probablement tout acheter. Cela ne dérangerait pas Ushio qui, se connaissant, ne saurait pas quoi choisir. À dire vrai, même, il avait encore du mal à croire au fait qu’il serait bientôt papa, qu’il aurait un garçon, quand bien même l’échographie était passée sous ses yeux.

« Dans ce cas, je t’offrirais tout le magasin si tu le souhaites. »

Les plats arrivèrent et Ushio observa surtout sa demoiselle manger, se tenir. Elle se tenait comme une jeune femme de bonne naissance, venant d’un milieu aisé. L’étudiant s’en étonnait un peu, mais se régalait surtout d’être avec une demoiselle aussi distinguée. Le repas fini, elle le remercia pour celui-ci avec un baiser et Ushio ne répondit que par un sourire.

« Rien n’est trop beau pour toi. »

Puis, ils partirent faire les boutiques pour bébé. Ushio se laissa guidé par Risa qui connaissait le chemin bien mieux que lui. De sa proposition de boutique, il ne fit que prendre les coordonnées et y lancer la voiture. D’une oreille qu’il ne voulait pas trop distraite sans parvenir à ce qu’elle ne le soit pas, il écouta sa belle lui énumérer les achats qu’elle voulait faire. C’était beaucoup, ça lui faisait un peu tourner la tête. Il fallait beaucoup de choses pour un bébé et Risa voulait acheter des choses assez particulières aussi, ce qui ne manqua pas de le faire rire un peu.

Enfin arrivés et garés, Ushio s’était fait prendre la patte par sa douce et ensemble ils entrèrent dans la boutique. Il se laissa guidé, totalement, perdu dans ce monde qui n’était pas le sien, pas un qu’il aurait espéré pénétrer un jour, si tôt. Il essaya de participer au choix, mais en réalité, il ne fit que regarder et hocher la tête lorsque Risa lui montre des vêtements, indiquant ainsi qu’ils lui plaisaient.

« Prend ce qui te ferais plaisir, ma chérie. »
Revenir en haut Aller en bas

avatar

MESSAGES : 1016

Infirmière Sexy

MessageSujet: Re: Premier pas vers la vie de parent [PV Ushio]   Mar 19 Juil - 19:32

PREMIER PAS |  FEAT USHIO

L’autrichienne resta sans voix lorsqu’Ushio lui avoua qu’il pourrait lui offrir tout le magasin. Sur le coup elle rougissait et elle n’y croyait pas. Simplement, elle oublia que l’homme qui se tenait en face de lui possède une fortune impressionnante. C’est vrai son fils ne manquera de rien avec son père, elle n’avait pas à s’en faire. A cette situation, la demoiselle n’a pu que prononcer le prénom du ténébreux avec un air un peu gêné sur son visage. L’idée qu’il puisse lui offrir le magasin la gênait profondément. Même dans la voiture, cet homme était plus que galant, ce sont de belles paroles que Risa appréciait, mais qu’elle ne pouvait pas y répondre à cause de sa timidité encore trop présente chez elle.

Le magasin que la jeune femme avait choisi était vraiment magnifique, à cette heure-ci, il n’y avait pas beaucoup de monde alors c’est comme si le couple était  seul au monde. Risa tenait entre ses mains la grenouillère panda, Ushio avait l’air totalement perdu. Ce qui pouvait se comprendre, après tout, ils sont encore jeunes et ne connaissent pas forcément les magasins du premier âge. Peut-être que la jeune femme n’aurait pas dut lui demander, peut-être que c’était trop tôt. Mais Ushio faisait des efforts et pour ça, Risa ne pourrait jamais le remercier assez. Alors, en inspectant légèrement la seconde grenouillère chat, la demoiselle reprit avec un léger sourire aux lèvres.

« Si j’achète tout ce qui me plait, il y aura plus d’un panier tu sais ? Et puis, il faut des choses qui te plaisent à toi aussi. »

Elle reposa les grenouillères avant de jeter son dévolue sur un petit ensemble de naissance blanc et gris comportant un body, une grenouillère, un bonnet, des petits gants et un bavoir. Le body était blanc avec des petites rayures grises, mais en réalité, ce qui faisait craquer Risa sur ce petit lot c’était l’inscription « J’aime Maman et Papa ». Elle avait les yeux globuleux, prêt à pleurer, simplement elle se retenait. Elle caressait légèrement le logo en forme de cœur, la matière était vraiment douce, elle voulait ce lot d’ensemble naissance. Le prix était forcément excessif, mais elle le voulait et puis même, elle pouvait se le payer, elle avait plutôt bien travaillé ce mois-ci alors, rien ne pouvait l’empêcher. Elle reprit doucement par la suite.

« U…Ushio … celui-ci me semble … parfait. Tu ne trouves pas ? »

Elle avait un petit sourire attendrit avant de regarder son fiancé avec son petit regard globuleux.

« Je pense que je vais le prendre. Même si c’est un peu tôt … je … j’adore cet ensemble … »

Elle souriait, elle insinuait qu’elle paierait bien entendu, mais peut-être que Ushio n’y ferait pas forcément attention. Alors la jeune demoiselle garda le petit lot et le plaça dans un panier qu’elle était partie chercher. Et de sa main libre, elle attrapa celle d’Ushio pour continuer dans le magasin et le couple pénétra dans le secteur des chambres. Et pour les garçons il y avait plusieurs choix, il y avait le style de la jungle avec du vert, taupe et blanc comme couleurs dominantes. Sinon il y avait quelque chose de plus doux avec du bleu et du taupe et personnellement Risa était plus pour ce style là, mais elle préférait ne rien dire maintenant. Le couple observa une chambre en particulier et Risa s’approcha un peu du lit pour observer l’intérieur. Et dire que dans quelques mois, elle pourra y contempler son bébé. Elle reprit légèrement.

« Tu sais, je me disais que on pourrait peut-être faire la chambre nous même, pour ce qui est des peintures et papier peint, non ? Comme ça il restera qu’à acheter les meubles et puis je pourrai faire la décoration, qu’est-ce que tu en pense ? »

Elle souriait, Risa aime beaucoup faire de la décoration intérieure, lorsqu’elle a eu son appartement, la première chose qu’elle a faite, ce fut de la décoration. Alors, faire celle de son bébé n’était pas simplement un défi, mais une vraie volonté, c’est une partie d’elle après tout, alors, elle veut absolument le faire. Après, avoir fait le tour des diverses chambres pour le bébé, le couple dans le secteur des accessoires. Poussettes, chaises hautes, petits parcs, siège auto. Comme pour les chambres, Risa expliqua qu’ils avaient tout le temps pour acheter, mais que rien ne coutait de regarder. Elle ne voulait pas simplement une poussette standard, elle voulait une qui soit assez jolie et de plus qui soit entièrement sécurisé. Bien entendu, elles ne sont pas données, mais elle ne prendra pas moins pour son enfant. Risa s’attarda sur une poussette bleu et taupe, elle avait un peu la forme d’un landau, c’est ce qui lui avait attiré l’œil. Le prix n’était encore une fois pas donné, mais il y avait absolument tout ce qu’elle désirait à l’intérieur. Lorsqu’elle se redressa elle resserra un peu plus la main de son fiancé.

« Ça  va ? Tu n’es pas trop perdu ? »




Kit pour le bébé:
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Premier pas vers la vie de parent [PV Ushio]   Sam 30 Juil - 11:11

Le magasin était comme un autre monde pour le jeune homme. Il s’y sentait perdu. Jamais il n’aurait cru se retrouver dans un magasin comme celui-ci si tôt. Il pensait même que jamais il n’aurait d’enfant, vu ses habitudes de vie. Il déambulait dans les rayons, observant les objets sans savoir quoi faire, mais ne s’éloignait jamais trop de Risa.

« Ce qui te plait me plait. N’hésite pas à prendre tout ce qui te plait, même si ça prend plusieurs paniers, ça m’est égal, tant que ça te plait. »

Les grenouillères que sa belle reposa, il les observa et les prit avec lui sans en référer à Risa. Elles semblaient lui plaire alors pourquoi ne pas les prendre ? Il ne regardait pas les prix, ça lui était égal. Il voulait juste faire plaisir à sa future femme, même s’il n’était pas sûr qu’elles soient de la taille de leur petit.

Celle-ci lui montra un petit ensemble et s’approcha d’elle. Il le prit et le regarda. De toute évidence, elle était très émue par celui-ci. Il lui sourit.

« C’est très mignon. Si tu veux le prendre, n’hésite pas, fais-toi plaisir. Prend tout ce que tu veux, je t’offrirais tout ce que tu veux. »

Parce que oui, il était bien décidé à payer. Il voulait que sa belle demoiselle soit heureuse, qu’elle prenne tout ce qui lui faisait plaisir sans s’occuper du prix. Ensemble, ils se rendirent dans le coin des chambres. Dans les différentes propositions, rien ne lui plaisait vraiment. C’était tellement… Enfin, pourquoi faut-il que ce soit obligatoirement dans des couleurs « pour garçon » ? S’il avait été seul à choisir, Ushio n’aurait pas hésité à prendre des mélanges de différentes couleurs, peut-être du violet, peut-être du vert, ou du blanc, ou n’importe quoi. Il ne dit rien cependant. Risa proposa de faire la chambre eux-mêmes et le jeune homme sourit.

« Je dois avouer que ta proposition me fait bien plaisir. Ce que je vois là, les exemples de chambres, ça ne me plait pas du tout. Je préférerais, oui, qu’on fasse nous-même. »

Mais vraiment, tout ça était trop loin pour lui. Il se sentait trop perdu. C’était un peu trop pour lui. Il sourit à sa femme.

« Si, un peu… »
Revenir en haut Aller en bas

avatar

MESSAGES : 1016

Infirmière Sexy

MessageSujet: Re: Premier pas vers la vie de parent [PV Ushio]   Sam 30 Juil - 19:44

PREMIER PAS |  FEAT USHIO

La jeune demoiselle ne faisait que rougir aux dires de son futur mari, il est si gentil avec elle. Sa gentillesse arriverait à la faire pleurer, c’est certain. Cependant, elle avait l’impression qu’Ushio n’était pas spécialement emballé par ce magasin et tout ce qui touchait à l’univers de bébé. Elle pouvait le comprendre, ils sont jeunes, il est vrai que Risa ne s’est jamais projetée faire ce genre de magasin et elle n’imaginait pas tomber enceinte et avoir un enfant. Elle croyait qu’elle finirait vieille fille et finalement c’était tout le contraire. Alors, elle peut comprendre Ushio, lui qui allait découvrir tous les jours qu’il allait devenir père, elle savait que ce sera dur pour lui, mais elle le soutiendra coute que coute, c’est son rôle de femme et elle promet de le tenir.

Elle laissa Ushio observer l’ensemble qu’elle avait trouvé avec un léger sourire, elle rigolait presque car elle était d’une certaine manière heureuse et émue de voir cet ensemble, elle voyait son fils dedans et elle avait qu’une hâte désormais, c’est de mettre cet enfant au monde. Lorsqu’elle reprit entre ses mains l’ensemble, elle rougissait encore et un instant son regard se baissa, mais elle souriait, il est tellement gentil avec elle. Pourtant, elle ne voulait pas le laisser tout payer, il était déjà assez gentil de payer le restaurant et de l’héberger, elle pouvait au moins faire ça, en plus c’est elle qui l’a trainé jusqu’ici alors, ce serait peut-être mieux si c’est elle qui payait, non ?

Pour ce qui était de faire la chambre, elle vit une étincelle dans les yeux de son fiancé, peut-être que cette idée de faire la chambre de leur bébé eux-mêmes lui tenait à cœur. En tout cas, ça lui faisait plaisir,  il est vrai que les chambres présentées ici étaient simples et malgré le fait qu’elles étaient belles, Risa n’avait pas franchement le coup de cœur non plus. Elle ignorait encore ce qu’ils pourront faire pour la chambre de leur petit prince, mais le simple fait qu’elle pourra la faire avec Ushio la comblait de bonheur. Elle se rapprocha un peu plus de lui en lui souriant.

« Oui, ce sera mieux, elles sont jolies, mais … il manque quelque chose dans ces chambres. » Elle releva le regard vers lui, maintenant qu’elle était assez proche, son ventre touchait presque celui de son homme, chose qu’elle n’avait pas l’habitude, mais elle laissait. « La nôtre sera meilleure, parce que on l’aura faite ensemble. »

Elle souriait, elle sentait qu’elle pourrait pleurer, ses maudites hormones sont incontrôlables, enfin pas totalement puisque notre chère infirmière avait de la retenue. Cependant, la future maman se rendit compte qu’elle avait été un peu trop vite. Son fiancé était totalement perdu dans ce monde qui finalement n’était pas le sien, ni celui de Risa d’ailleurs. Elle délia délicatement sa main de celle d’Ushio avant de finalement venir caresser sa joue et elle reprit de sa voix douce.

« Je suis désolée … c’était peut-être trop tôt … on pourra revenir plus tard lorsqu’il sera … plus développé … »

C’est vrai que Risa connaissait un peu ce genre de magasin car par curiosité, elle y venait en espérant qu’un jour, elle puisse elle aussi avoir un enfant, ce qui est le cas aujourd’hui. Elle avait été égoïste sur ce coup là, elle n’avait pas pensé à la réaction d’Ushio, elle réfléchira la prochaine fois. Désormais, le couple allait prendre la direction des caisses, mais Risa ignore encore la surprise qu’Ushio lui réserve.



_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Premier pas vers la vie de parent [PV Ushio]   Mer 10 Aoû - 13:01

Dans la boutique, Ushio faisait principalement suivre Risa. C’était loin d’être son univers et même s’il allait être papa, il ne parvenait pas à se sentir à l’aise ici.

La joie que la jeune femme montrait en se promenant parmi les rayons, cependant, faisait chavirer le cœur du futur mari. Il voudrait qu’elle soit toujours aussi heureuse, rayonnante. Un sentiment qui devait être de l’amour lui poussait dans la poitrine à chaque fois qu’elle souriait et le monde semblait changer à chaque fois qu’elle riait. Il aurait tout fait pour elle.

Quand le sujet vint sur la chambre de l’enfant, celles qui étaient présentées ne plaisaient pas pour un sou à Ushio. Il préférait, comme le proposait Risa, qu’ils s’en occupent eux-mêmes, même si par là, Ushio entendait qu’ils concevraient les plans et feraient faire pas une entreprise spécialisée. Mais il ne le dit pas à sa femme. Pour lui, c’était évident et il ne pensait pas que ça pouvait en être autrement pour elle.

« Oui, rien ne vaut une chambre à nos goûts. Elle sera la plus belle. Comme toi. Comme notre enfant. »

Doucement, le jeune homme déposa un baiser sur les lèvres de sa belle. Mais elle délia sa main de la sienne, au grand déplaisir d’Ushio qui aurait aimé pouvoir avoir la main de sa future femme davantage dans la sienne.

« Non, ne t’inquiète pas. Mieux vaut le faire maintenant, au moins ce sera fait. Une prochaine fois ça risque d’être plus compliqué, tu ne penses pas ? »

Il lui sourit, espérant qu’elle comprendrait qu’une autre fois, il risquait de ne pas avoir envie de faire les boutiques avec elle, que demain il sera différent, qu’il sera différent chaque jour qui suivra et que peut-être ils n’auront jamais à nouveau l’occasion de faire ensemble les boutiques pour le bébé.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

MESSAGES : 1016

Infirmière Sexy

MessageSujet: Re: Premier pas vers la vie de parent [PV Ushio]   Jeu 11 Aoû - 14:36

PREMIER PAS |  FEAT USHIO

Risa était devenue rouge pivoine à la déclaration de son futur mari, elle, une créature magnifique ? Non, elle n’est qu’un être banal, elle n’est pas une beauté fatale, en tout cas elle ne se considère pas comme ces canons de la beauté qui sont plates et maigres comme des planches à pain. Elle est tout le contraire, elle a une poitrine qui la complexe énormément, car elle en a un peu trop à son gout et avec l’enfant qu’elle porte cela ne s’est pas arrangé. Ensuite, pour ce qui est des hanches et du ventre, elle n’a pas tellement à se plaindre, elle n’a pas d’embonpoint, ce qui peut être une bonne chose pour certains et complètement banal à d’autres. En guise de réponse, la jeune femme resserra sa main dans la sienne, elle était encore trop timide pour répondre quoi que ce soit, mais elle tenait à lui montrer que son compliment lui faisait un certain effet.

Lorsque le jeune homme repris la parole, la jeune demoiselle perdit son sourire un instant. Elle réfléchissait à ce qui pourrait faire que ce sera plus compliqué de faire les magasins une prochaine fois. Elle pensa tout d’abord au fait qu’elle prendra du ventre tout au long de sa grossesse, elle sacrifie son corps pour sa progéniture. Alors, les mouvements risquent d’être plus compliqués à faire, peut-être qu’elle aura plus de mal à se mouvoir ou à faire des choses banales comme ramasser quelque chose qui est tombé au sol. Mais, ensuite elle pensa au fait qu’Ushio ne voudrait peut-être pas faire les magasins avec elle. Après tout, le lendemain est une source de doute, elle ignore comment celui-ci pourrait réagir. Peut-être que au fur et à mesure des jours, il pourrait rogner l’enfant, cette idée hantait la jeune femme, elle espérait que cela n’arrive jamais. Après avoir mûrement réfléchi, la jeune demoiselle reprit un léger sourire avant de déposer un léger baiser sur les lèvres du ténébreux.

«  Oui … tu as raison … »

Risa tenait encore la main de son compagnon et ils terminèrent par le rayon des peluches, il y en avait de toutes les tailles, de toutes les couleurs et différentes sortes, mais honnêtement Risa ne voulait pas acheter de peluche pour le moment. C’était un peu tôt et puis elle aura l’occasion de revenir avec sa mère ou même des amies, enfin à vrai dire, elle n’a pas beaucoup d’amie avec qui elle pourrait partager ce moment. Mais, peut-être que cela arrivera plus vite qu’elle ne le pense. Finalement le couple arriva en caisse et c’est à ce moment-là que Risa remarqua que Ushio avait pris les fameuses grenouillères de tout à l’heure, elle était étonnée. De plus Ushio paya l’intégralité, chose qui ne lui plaisait pas trop car mine de rien elle comptait payer quelque chose, Ushio était assez gentil de l’héberger durant quelques jours. Il fallait qu’elle trouve un moyen de le remercier, un cadeau ? Matériel ? Ou immatériel ? Elle n’en avait aucune idée. Le couple sortit du magasin et la jeune demoiselle resserra la main de son fiancé et elle plongea son regard dans le sien après l’avoir embrasser en le remerciant.

« Ushio …. Tu …. Tu fais tellement pour moi et le bébé … je … je voudrai te remercier … comme il se doit … qu’est-ce qui … te ferait plaisir … ? »

Elle était sincère, elle voulait le remercier de tout son cœur, tout ce qu’il pourra demander, elle le fera, dans la mesure du possible.



_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Premier pas vers la vie de parent [PV Ushio]   Jeu 11 Aoû - 18:31

Aux yeux de l’étudiant, sa future femme semblait très timide, rapidement gênée. S’il avait voulu compter le nombre de fois qu’elle était devenue rouge depuis le début de la journée, il en aurait perdu le compte. Cependant, il en avait relativement l’habitude. Ce genre de choses, il avait un don pour le provoquer chez autrui, si bien que maintenant il n’y faisait plus vraiment attention. Ces rougeurs, autant que les mots qui les provoquaient et qu’il utilisait, c’était dans ses habitudes.

Mais cette situation, cette femme, n’était pas dans ses habitudes. Il ne pouvait l’oublier, ce n’était pas avec une femme lambda qu’il sortait, mais avec la mère de son futur enfant, sa future femme. Jamais il n’avait autant apprécié de baisers que ceux qu’elle lui donnait, comme si le fait de la savoir sienne donnait une saveur particulière à ces baisers.

Finalement ils sortirent de la boutique avec quelques achats. Risa semblait très heureuse et ça faisait également plaisir au jeune homme. Elle lui demandait ce qu’elle pouvait faire pour lui, mais il ne voulait rien.

« Reste à mes côtés, c’est tout ce que je veux. »

Il lui sourit en disant ses mots, son regard plongé dans les profondeurs des yeux de sa belle, comme s’il voulait y déverser son âme.

« Après ces achats, si nous allions boire un café ? »

Sans même attendre sa réponse, il l’emmena à un petit café qu’il avait repéré se trouver à quelques minutes à pied. En arrivant, ils s’installèrent sur la terrasse. Il tira la chaise à sa belle, l’invitant à s’asseoir et lui demanda ce qu’elle voulait. Une fois la réponse obtenue, il alla passer commande à l’intérieur. En revenant, il ne s’installa pas tout de suite en face d’elle.

« Risa, tu voudras bien m’excuser quelques instants, j’ai un coup de fil important à passer. Rien de grave, rassures-toi, mais je dois absolument le passer. »

Sur ceux, il s’éloigna un peu, restant à portée de vue de sa belle mais assez loin pour qu’elle ne puisse pas entendre ce qu’il avait à dire au téléphone. Pour la surprise du soir, il fallait la préparer, et c’est pour ça qu’il téléphonait plus ou moins en secret, donnant des instructions à son auxiliaire de vie qui était pour l’occasion plus comme une secrétaire qu’autre chose.

Il resta accroché au téléphone un bon quart d’heure. La jeune employée, qui avait pourtant l’habitude de servir ainsi, n’avait pas l’envie de faire le travail qui n’était pas dans ses attributions. Finalement, elle s’était tout de même laissée convaincre. Ushio revint alors s’asseoir en face de sa belle.

« Pardon de t’avoir fait attendre. »
Revenir en haut Aller en bas

avatar

MESSAGES : 1016

Infirmière Sexy

MessageSujet: Re: Premier pas vers la vie de parent [PV Ushio]   Sam 13 Aoû - 16:42

PREMIER PAS |  FEAT USHIO

La jeune femme rougissait en continuant de regarder l’homme qui allait bientôt devenir son mari. Rester à ses côtés, bien entendu qu’elle le fera, ce sera son devoir de femme et puis il ne faut pas oublier qu’elle l’aime. Bien que dans les débuts Ushio n’était qu’un simple patient comme les autres, Risa le trouvait mignon et surtout elle aimait malgré tout sa personnalité, simplement sa condition faisait qu’elle ne pouvait pas espérer quoi que ce soit. Malheureusement un jour, dans un moment de faiblesse, elle s’abandonna à lui, alors que finalement il voulait juste se soulager de ses pulsions masculines. Maintenant, elle se retrouve enceinte, c’était un accident, mais un heureux accident, car au fond d’elle, elle voulait devenir maman. Certes, elle ne pensait pas le devenir dans ses conditions, mais au fur et à mesure, elle aimait et chérissait le bébé qu’elle portait en elle. Elle laissa paraitre un léger sourire sur ses lèvres avant de reprendre d’une voix douce.

« Bien sûr … je resterai pour toujours avec toi … »

Elle déposa un léger baiser sur ses lèvres. Et la proposition qui venait ensuite faisait drôlement plaisir à la jeune infirmière qui commençait un peu à avoir soif, à croire qu’Ushio arrivait à lire en elle. Elle acquiesça d’un signe de tête avant de le suivre. Ils étaient main dans la main, Risa était vraiment heureuse. Elle espérait que tous les jours Ushio ait le même comportement avec elle, elle espérait même que la journée ne se termine jamais. Elle tenait le sac d’achat dans son autre main ainsi que son sac à main. Elle s’installa à la terrasse et elle remercia Ushio de lui avoir tiré la chaise. Ensuite, elle observa ce que le café proposait. Maintenant, elle n’avait plus envie d’un café sucré, en voyant toutes les spécialités à base de fruits, elle opta pour un smoothie aux fruits exotiques. C’était une envie comme les autres, mais depuis le début de sa grossesse, elle avait envie de beaucoup de chose, en particulier les choses sucrées comme les bonbons, les jus de fruits ou même les fruits. Des fois elle avait envie de choses salées, mais c’était minoritaire. Elle laissa Ushio prendre la commande et elle l’écouta. Elle resta le regarder un instant avant de reprendre.

« Oui, oui bien sûr, vas-y. »

Elle souriait, ce coup de fil pouvait très bien être professionnel, en général lorsque c’est important c’est professionnel. Après tout, c’est un master, sa carrière se forge et mine de rien ce succès faisait peur à notre jeune infirmière. Et si le couple était constamment épié ou harcelé par des médias ?  Ici, normalement ça ne devrait pas être le cas, mais c’est une inquiétude toujours présente. Ou peut-être qu’il voulait tout simplement passer un coup de fil à ses parents, à propos du bébé. Elle n’en saurait pas plus et elle ne voulait pas trop en demander à ce sujet. Elle le laissa s’éclipser tandis qu’elle attendit tranquillement en terrasse. Mine de rien, cela ne faisait que deux minutes que le jeune homme était partis et cela paraissait une éternité. Alors, la jeune demoiselle sortit son téléphone, elle avait prévenu sa mère pour aujourd’hui. De fait, il fallait absolument qu’elle lui dise le résultat, elle ne pourra pas attendre de la voir en face. Lorsque sa mère décrocha, Risa avait la voix tremblante, mais elle souriait et elle avait une main sur son ventre, et alors elle annonça la venue d’un petit garçon. Sa mère à l’autre bout du fil s’effondra en larme en félicitant sa fille, Risa tenait bon pour ne pas pleurer à son tour, et sa mère lui fit part qu’elle avait hâte de la voir et de rencontrer l’homme avec qui Risa partageait sa vie. Risa annonça qu’elle passerait bientôt en sa compagnie, après tout, il fallait bien qu’Ushio rencontre les parents de sa future femme, mais elle ne pourra jamais leur dire que l’enfant qu’elle attend est issu d’un accident … elle ne pourra pas, elle préférait leur mentir.

Elle raccrocha avec sa mère et elle attendait avec impatience le retour d’Ushio. Le serveur arriva peu de temps après pour déposer la commande, elle le remercia. Elle attendait et en touchant son ventre elle le sentit durcir et pour cause qu’elle avait une contraction, mais elle n’était pas douloureuse donc c’était plutôt bénéfique. Elle se contenta de caresser son ventre pour essayer d’apaiser cette contraction et finalement Ushio arriva à la table. Elle souriait légèrement.

« Ne t’inquiète pas, ce n’était pas très long et puis … j’en ai profité pour appeler ma mère et lui annoncer la nouvelle … elle pleurait, tu sais …. »

Elle souriait et commençait à avoir les yeux globuleux, la réaction que sa mère avait eu lui a procuré une certaine émotion et ça la touchait véritablement. Elle se redressa un peu, après que sa contraction soit passé et déposa sa main sur un côté de son verre qui était frais.

« D’ailleurs, elle m’a dit qu’elle était impatiente de te rencontrer … »




_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Premier pas vers la vie de parent [PV Ushio]   Mer 17 Aoû - 13:04

Ushio n’avait envie que d’une chose : avoir une famille. Cette jeune femme qu’il connaissait à peine représentait ce qu’il voulait, représentait un espoir d’obtenir enfin la famille à laquelle il aspirait tant. Il voulait la garder à ses côtés pour toujours, concrétiser cette famille. Et elle acceptait d’exaucer ce souhait. Cela suffisait pour faire du Master le plus heureux des hommes, joie qu’il montra simplement par un grand sourire.

En allant passer commande pour sa belle, il se prit un simple café serré. Les deux consommations étaient radicalement opposées mais il espérait que ce n’était pas le signe qu’ils n’étaient pas fait l’un pour l’autre. Seulement, au fond de lui, il se disait que de toute façon, il n’était fait pour personne.

Lorsqu’il alla passer son coup de fil, il ne put s’empêcher d’observer sa belle. Elle aussi en profitait pour téléphoner. À la vue de son attitude, Ushio ne pouvait que s’imaginer qu’elle téléphonait à propos de leur enfant. Au fond de lui il ne put s’empêcher de penser qu’elle téléphonait à un autre homme mais il tenta de taire cette stupide alarme qui lui disait qu’il allait la perdre.

Néanmoins, en revenant à leur table, il fut soulagé. Elle lui expliqua que c’était à sa mère qu’elle téléphonait. Il sourit.

« Oui, il faudra que nous organisions ça un de ces jours. Et aussi une rencontre avec mes parents. Ils vont probablement vouloir te rencontrer avant le mariage. »

Il but rapidement son café. En deux longues gorgées, c’était réglé. C’était dans son habitude de boire rapidement son café mais il ne voulait pas presser sa future femme et la regardait, les coudes sur la table.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

MESSAGES : 1016

Infirmière Sexy

MessageSujet: Re: Premier pas vers la vie de parent [PV Ushio]   Jeu 25 Aoû - 21:01

PREMIER PAS |  FEAT USHIO

La future maman souriait, elle serait heureuse de pouvoir rencontrer les parents de son futur mari, simplement une peur la hantait. Elle avait une certaine appréhension, si jamais ses parents ne l’aimaient pas ou autre. C’est certainement pareil chez d’autres personnes. Elle se trouvait bête de penser ça, car pour le moment il n’y a aucune raison de penser ça. Elle acquiesça d’un geste de tête tout en souriant avant de siroter sa boisson sucrée. Pour ce qui était de Ushio, il avait déjà terminé, sa première pensé fut de terminer aussi vite, simplement elle n’avait pas cette habitude.

Elle ne pouvait s’empêcher de rougir en voyant que son bel étalon l’observait constamment, elle n’avait pas cette habitude que les hommes posent le regard sur elle d’une telle façon. Elle espérait voir de l’amour, elle y croit sincèrement, mais elle avait au fond d’elle la peur que finalement ce soit une utopie. Que l’homme qui se tenait devant elle ne l’aime pas réellement, et qu’au finale il ne la prenne que pour une génitrice banale, un simple numéro parmi tant d’autre. Instinctivement, elle reprit un peu paniquée avec de légères rougeurs au niveau des joues.

« Je … j’ai quelque chose sur la figure c’est ça ? … Je … je vais l’enlever. »

Et en réalité c’était pour une toute autre raison qui ne manqua pas de faire rougir une fois de plus l’autrichienne. Elle termina sa boisson fruitée en plusieurs gorgées, d’ailleurs durant cet instant de détente, la petite crevette qui grandissait en elle se faisait remarquer, la jeune femme avait eu quelques contractions non douloureuses et elle en fit part à son fiancé, en le rassurant bien entendu. En souriant, elle rapprocha sa chaise de celle de ce dernier et elle prit délicatement sa main pour la déposer sur son ventre. Celui-ci était légèrement dur, mais à un endroit précis il pourrait sentir quelques petits coups. Bien sûr ce n’était pas de grands coups bien visibles extérieurement, mais Ushio pourrait sentir quelques petits tapotements de l’intérieur. L’enfant qu’elle porte voulait vraiment se manifester à son père, Risa le sentait donner des tout petits coups alors qu’elle avait sa main sur celle d’Ushio. Elle lui sourit tendrement avant de reprendre.

« Ton fils tient vraiment à te montrer qu’il est là. »


Elle riait de bonheur, mais elle savait que par la suite ces petits coups seront plus prononcés et peut être plus évocateurs pour Ushio. Elle avait hâte de voir la suite de cette soirée, mais elle ne voulait surtout pas qu’elle se termine.





_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Premier pas vers la vie de parent [PV Ushio]   Mar 30 Aoû - 12:47

Sa belle semblait gênée d’être observée ainsi. Mais ce n’était pour Ushio qu’une raison de plus pour l’observer, pour voir tous ses petits gestes adorables, ses habitudes, ses réactions. Il n’avait qu’une journée pour apprendre tout ça et prendrait alors chaque minute pour ça.

« Non, tu n’as rien sur la figure. Si ce n’est une beauté incomparable. »

Quel beau parleur cet Ushio. Certes il le pensait, mais il avait toujours des façons de dire des choses pour embarrasser les demoiselles, les faire rougir. C’était dans sa nature. Bien sûr, il aurait pu le dire à n’importe qui d’autre, mais aujourd’hui il était totalement consacré à Risa.

Puis elle lui fit part de contractions. Il s’inquiéta tout de suite mais elle le rassura dans la foulée avant de lui faire poser sa main sur son ventre. Le Master pouvait sentir contre sa main des petits coups. C’était… bizarre…. Mas il souriait. Son fils était là, il leur faisait coucou. Il sourit.

« Dit, Risa chérie, il nous reste du temps jusqu’à ce soir. Tu as envie de faire quelque chose en particulier ? »

Il n’avait rien prévu avant ce soir, avant la réservation au restaurant. Il ne savait pas quoi faire ni où emmener sa belle et le petit qu’elle couvait en elle. Alors s’il pouvait lui faire plaisir, l’emmener où elle en avait envie, il le ferait.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

MESSAGES : 1016

Infirmière Sexy

MessageSujet: Re: Premier pas vers la vie de parent [PV Ushio]   Mar 30 Aoû - 19:48

PREMIER PAS |  FEAT USHIO

Voilà qu’elle rougissait encore à cause de simples mots. C’était un beau parleur, Risa en avait bien conscience, simplement, ce faire complimenter ainsi lui faisait plaisir. Elle n’avait jamais réellement eut ce genre d’attention, hormis avec Nelson, ce dernier lui offrait de l’amour à forte dose. Toujours des petites attentions, toujours des petits mots doux, toujours des câlins, mais brusquement tout ça s’était arrêté. Il lui avait fallu énormément de temps pour pouvoir s’en remettre, elle croyait être tombé sur le bon, mais il faut croire qu’il ne faisait que s’amuser. Maintenant, elle allait se marier, à cet homme qui la faisait rougir.

Au fond d’elle-même, elle se demandait si elle ne faisait pas une erreur. Car, elle sait qu’Ushio n’est pas le meilleur des hommes, il est loin de l’être. Elle a peur que ce dernier l’utilise comme une vulgaire génitrice sans importance et qu’il aille voir ailleurs. Mais, maintenant que sa décision était prise, elle ne pouvait plus revenir en arrière. Elle n’offre aucune réponse distincte au compliment d’Ushio, hormis des rougeurs très prononcées sur ses joues, elle est beaucoup trop timide.

Une chose est sûre, Ushio était heureux de sentir son fils bouger, elle se doutait que ça devait lui faire drôle, car c’était pareil pour elle. Elle avait l’impression d’avoir un petit serpent qui ondule dans tous les sens, c’est vraiment cette sensation qu’elle sent. Néanmoins, Ushio n’avait pas l’air de vouloir s’étaler sur ce sujet, mais qu’importe. Risa garda sa main sur celle de son tendre en écoutant sa proposition.

Elle n’avait aucune idée, là tout de suite. Il y avait quelques boutiques aux alentours, comme des bijouteries, des magasins de vêtement, des magasins de multimédia, il y avait vraiment de tout. Sinon, il y a avait un petit parc juste à côté, mais peut être que ce sera trop monotone pour Ushio. Honnêtement, elle ne sait pas quoi lui dire, elle aimerait le connaitre d’avantage sur lui, son enfance et tout le reste. Elle osa finalement le regarder avant de reprendre.

« Hum, je ne sais pas, il y a quelques magasins, on pourrait aller y faire un tour ou alors il y a le parc juste à côté. Qu’est-ce qui te tente le plus ? »

Une fois qu’ils furent décidés, la demoiselle tenait la main de son homme et le suivit sans trop de difficultés. Mais elle se doutait que par la suite, ce sera plus dur, son ventre sera plus imposant et elle risque de fatiguer vite. Néanmoins, durant le trajet, elle osa finalement lui demander.

« Ushio … parle-moi un peu de toi … de ton enfance … de ce que tu aimes … de ce que tu déteste … tes meilleurs souvenirs … Je … je veux te connaitre d’avantage. »  

C’était la bonne occasion pour faire passer le temps et de le connaitre d’avantage, bien entendu si lui aussi avait des questions à lui poser, elle espérait qu’il n’hésiterait pas.



_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Premier pas vers la vie de parent [PV Ushio]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Premier pas vers la vie de parent [PV Ushio]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Premier pas vers l'avant
» Haïti-Premier ministre : Vers une entente entre le GPR et l’exécutif pour la rat
» Premier Pas vers le Grand Bouleversement x)
» vicky « admettre sa défaite c'est le premier pas vers la victoire »
» La certitude est le premier pas vers l'erreur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saotome Gakuen :: Archives :: Partitions perdues :: Archives RPs-
Sauter vers: