Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Une dame étrange - Hinako

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Une dame étrange - Hinako   Lun 11 Juil - 21:03


 

Une dame étrange

Feat Hinako


C'était un samedi après-midi. Habituellement, le petit roux préférait traîner dans une bibliothèque. C'était un lieu tranquille, et il était très important pour lui de rattraper tout ce qu'il n'avait pas étudié. Et lire toute l'après-midi semblait tellement plus intéressant... Mais l'envie de sortir de l'établissement scolaire lui avait parut plus importante, et il peinait à supporter son enfermement pour étudier. Il ressentait ainsi la nécessité de s’aérer.
Il ne sortait pas souvent, mais il donnait toujours une drôle d'impression aux personnes qu'il croisait. Toujours très mal coiffé, avec les cheveux qui partaient dans tous les sens, et des épis un peu partout, on pouvait également noter que cet idiot ne prenait pas souvent le temps de se laver. Il était d'ailleurs inutile de préciser qu'il se promenait souvent habillé n'importe comment, avec des vêtements ayant sûrement été chiffonnés, souvent trop amples pour lui, et pas forcément propres. Autant dire qu'il avait carrément l'air de sortir de banlieues mal famés, non de la prestigieuse école qu'était Saotome Gakuen... Il leur faisait honte, mais il ne semblait pas s'en préoccuper. Ou du moins, sa seule obsession était de trouver un lieu sans personne, ou ici s’aérer l'esprit.
Contre toute attente, il eu le bonheur d’atterrir pour la première fois dans un centre commercial bondé. Se serrant contre le mur pour ne pas culbuter quelqu'un. Il s'arrêtant en passant devant la vitrine d'une animalerie. Toutes ces petites bêtes frétillantes avaient attirées son attention. Il y avait des rongeurs, mais aussi dans une petite cage de petits chiens à l'épaisse fourrure bicolore. Sur l'étiquette, on pouvait lire "poméraniens, 500 euros". On achetait les animaux ? Ça lui semblait inconcevable. Pourquoi on vendrait des choses douées de sentiments ? Et ça le rendait malheureux de les voir dans une si petite cage...
Reculant légèrement, il pensa quelques secondes à entrer pour ouvrir toutes les cages et permettre aux animaux de s'enfuir, mais la présence d'un agent de sécurité juste à côté de l'entrée le dissuada. Si il voulait rester à Saotome, il serait peut être préférable qu'il se tienne tranquille. Surtout qu'il avait déjà frôlé l'exclusion.
D'ailleurs, il y a peu, il avait entendu parler d'une nouvelle effrayante dans le personnel de l'établissement. Très peu désireux de la rencontrer, sûrement parce qu'il ne s'entendrait sûrement pas avec elle. Et mal s'entendre avec un membre du personnel, c'était sûrement risquer de se faire virer si ça partait n'importe comment.
Voyant que le flot de personnes s'épaississait, il tenta d'éviter au maximum tout contact, oppressé par la foule. Jetant quelques regards par dessus son épaule, pour s'assurer que personne n'allait lui rentrer dedans, il n'avait pour seule envie actuelle que de trouver un endroit moins fréquenté.
Avançant toujours, il fut arrêté de force en rencontrant une jeune femme dans la rue. Reculant suite au choc, complètement perturbé, il jeta un regard à la personne, espérant quelques secondes que ce serait autre chose d'un humain, et constata que la personne était bien une femme adulte. Papillonnant bêtement, le temps de comprendre, il recula soudainement en réalisant qu'il avait bousculé quelqu'un, s'inclinant légèrement.

- D-Désolé...

Comment il avait put faire cette erreur ? Il fallait qu'il parte vite d'ici, il y avait bien trop de monde. Il fallait aussi qu'il s'éloigne de cette femme. Et si elle n'acceptait pas ses excuses ? Si elle s'énervait ? Et si...?



(c)LOKIA
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Une dame étrange - Hinako   Mar 26 Juil - 13:31

UNE DAME ETRANGE
prends garde à toi, je pourrais te jeter tout au fond d'un ravin
••• Ft. HAKU KETSUEKI
Elle réajusta en soupirant le chapeaux à grands bords qui reposait sur sa tête. Aujourd'hui était son jour de repos et elle avait l'impression de l'avoir attendu des années. Ce travail était tellement stressant, elle regrettait de ne pas pouvoir plus se détendre ; les heures supplémentaires faisaient partie intégrante de son quotidien. Mais n'était-ce pas étrange de voir un psychologue hors de l'établissement ? Un élève allait peut-être avoir besoin d'elle, qu'allait-il faire s'il se retrouvait devant une porte close ? Un instant, elle hésita à aller travailler puis elle se ravisa. L'infirmière était sur place, elle pouvait elle aussi gérer ce genre de cas, après tout.

La jeune femme se décida enfin à sortir de chez elle, en direction du centre commercial. La veille, elle avait remarqué qu'il ne lui restait presque plus de ce shampoing qui faisait des miracles -et coûtait une petite fortune. Bien sûr, il était hors de question pour elle de ne plus avoir de quoi entretenir sa chevelure. Elle regretta peut-être son choix lorsqu'elle aperçu le foule désordonnée qui remplissait le bâtiment. Cette proximité qui violait son espace personnel et le brouhaha qui lui perçait les tympans la dérangeaient outrageusement et elle se dépêchait d'avancer dans les allées, se faufilant entre les groupes qui marchaient trop lentement à son goût sans vraiment se soucier d'eux. Personne ne lui adresserait la parole avec son air renfrogné de toute façon. Puis quelqu'un rencontra violemment son buste. Elle insulta mentalement la personne tout en s'esclaffant :

« Non mais ça va pas !?
- D-désolé... »

Elle s'était tout de suite arrêté, provocant des râlements de la part des gens derrière elle. Pourtant elle s'en fichait, elle avait seulement envie de crier un bon coup sur cette personne si maladroite. Probablement était-ce aussi de sa faute, mais elle ne devait pas se l'avouer pour être sans pitié. Elle baissa le regard sur un garçon -ou une fille ?- craintif et bégayant. Cela l'énerva d'autant plus : il l'avait seulement bousculée, pas jeter au fond d'un ravin.

Elle s'amusa à faire comme si elle n'avait pas entendu ses excuses peureuses, fronçant les sourcils. Ce n'était pas bien mais il l'avait bien cherché. Ce n'était pas une chose compliquée de mettre ses pieds l'un devant l'autre. A vrai dire, il n'était pas tombé au bon moment, s'il n'y avait pas eu de monde, Sai aurait sûrement été plus clémente... à sa façon. Elle croisa les bras sous sa poitrine avant de reprendre la parole :

« Alors, tu ne t'excuses pas ? C'est la moindre des choses quand on bouscule quelqu'un ! »

Peut-être n'aurait-elle pas du sortir, tout compte fait. Elle venait à peine d'arriver, pourtant elle était déjà fatiguée.
code by Lunaka
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Une dame étrange - Hinako   Dim 7 Aoû - 10:47


 

Une dame étrange

Feat Hinako


L'air légèrement... agacé ? de la jeune femme lui indiqua qu'il ne s'en sortirait sûrement pas aussi bien. Pressé à l'idée de s'extirper en vitesse de la foule, il songea quelques seconde à filer en douce à la première ouverture pour échapper à la femme, mais quelque chose lui disait que faire ça ne jouerait pas en sa faveur. Pourquoi ? Il n'en savait rien... Mais en tout cas, se sauver ou rester là, c'était certain que ça allait mal se finir. Doué comme il était, il était certain de faire envenimer la situation. Il ne manquait plus que ça tiens ! Si il finissait viré de Saotome, on ne se poserait aucune question... A force de faire du grabuge ça et là... Le pire, c'est que ce n'était même pas voulut...

« Alors, tu ne t'excuses pas ? C'est la moindre des choses quand on bouscule quelqu'un ! »

Surpris, voir décontenancé par la remarque de la jeune femme, il se demanda si elle était sourde comme un peau, ou juste... un peu frappé peut être ? Aucune possibilité que cette histoire finisse bien en tout cas. Déjà, certaines personnes leur avait jeté un regard, se mettant à murmurer après. Ça devait penser quelque chose comme "quel enfant mal élevé". Si il aurait dut être agacé, il fut au contraire amusé. Seulement mal élevé ? Ces gens ne le connaissaient décidément pas... Cet enfant était vraiment un sale gosse quand il le fallait.

- Je me suis déjà excusé. A moins que vous soyez sourde, je n'ai pas à le faire à nouveau. Maintenant, poussez vous.

Cette femme était tombé le mauvais jour, la post-dépression était fini, et il ne s'excuserait pas encore pour rien. Il l'avait bousculé, il s'était excusé, pas besoin d'insister ! Il avait vraiment autre chose à faire ! Et cette bonne femme avait intérêt à passer son chemin ! Il y avait trop de monde, ça l'agaçait, alors si elle se mettait dans son chemin, c'était d'autant plus énervant. Bien sûr, il n'aurait pas dut lui foncer dedans, et d'ailleurs, cet "échec" lui laissait un goût amer, mais rester ici ne faisait que renforcer le malaise, c'est pour cela que vite aller dans un coin tranquille serait préférable. Mais sa dernière réplique ne marcherait sûrement pas... En tout cas, pas avec une dame qui semblait bouchée... Peut être qu'avec la politesse, elle se décalerait et reprendrait sa route ?

- Laissez-moi passer, s'il vous plaît...

Ça l’insupportait de devoir rajouter des formules de politesse, mais si la forme brute ne suffisait pas, il faudrait bien qu'il se débrouille autrement... Au pire des cas, si elle refusait de le laisser passer, il n'aurait qu'à la bousculer de force pour se frayer un passage et lui échapper. Il espérait juste ne pas avoir à faire ça... Ou alors, il pourrait repartir en arrière, mais il devrait faire un grand détour pour retourner à Saotome, et la probabilité de la recroiser en chemin ne serait pas nulle... Rien que l'idée de pouvoir respirer un peu après le flot d'humain sembla le rassurer, si bien qu'il décida qu'en cas de soucie, il faudrait prendre son courage à deux mains et percer la foule.




(c)LOKIA
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Une dame étrange - Hinako   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une dame étrange - Hinako
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrivée d'un Seigneur ébouriffé et d'une blonde Dame
» Un bien étrange rêve...
» Oscar et la dame Rose
» Notre Dame de Paris
» Nyrlae [Dame protectrice de Daranovar]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saotome Gakuen :: Archives :: Partitions perdues :: Archives RPs-
Sauter vers: