Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Ren F. Jones [Terminée] [STAFF]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar

MESSAGES : 30

The dark shadow

MessageSujet: Ren F. Jones [Terminée] [STAFF]   Dim 4 Sep - 18:13

Ren F. Jones
NOM : Jones
PRÉNOM(S) : Ren, Felix
SURNOM(S) : Kage Jones / Kage senseï, en raison de son aura austère
ÂGE : 25 ans
ORIGINE : Anglo-japonaise
ORIENTATION : Libre, préférence pour les femmes

GROUPE : Professeur
EMPLOI : Anglais, expression écrite

TAILLE : 1m 90
CORPULENCE : Mince et élancé, il se tient toujours droit
CHEVEUX : Bruns
YEUX : Noisette
DIVERS : Si ses cheveux se veulent disciplinés, il n'est pas rare d'y trouver des épis çà et là, à son grand dam... - Il chausse une paire de lunettes lorsqu'il fait cours ou corrige des copies - On dit de lui que c'est un bel homme élégant et distingué.

RANG PERSONNALISÉ : The dark shadow
Psychologie

Ren est sans doute l'incarnation modèle de l'homme calme et posé. D'un naturel particulièrement taciturne, il ne montre pas facilement ses émotions, et il est difficile de comprendre ce à quoi il pense.  En outre, il n'est pas facile de l'entendre parler, car il n'ouvre la bouche que lorsqu'il a quelque chose à dire. Mais il le fait toujours sur un ton doux et assez bas, restant continuellement d'une grande politesse. Il ne lui arrive jamais d'élever la voix pour se faire écouter, et il est très rare de le voir se fâcher pour quelque chose. Cette allure assez froide et distante lui confère une aura très austère. Il peut donc paraître assez peu aimable, à peine avenant, de même que cela laisse à penser que sa conversation est très fermée.

Ce n'est là qu'une apparence, car en réalité Ren est éminemment à l'écoute du monde qui l'entoure. Quiconque a déjà eu une conversation avec lui sait qu'il n'est pas un prétentieux fier de lui. Il est simplement un peu plus fastidieux de le faire sortir de sa coquille que ça ne l'est avec la plupart des gens. Il s'avère être une personne très ouverte d'esprit et réfléchie.
Il est également est sensible à la souffrance d'autrui, c'est pourquoi il apportera son aide à ceux qui sont dans le besoin. Cela peut se traduire par un petit geste de rien du tout, une attention furtive, néanmoins ce sera le signe de ce qu'il est attentif à ceux qui vivent autour de lui.

Ren est quelqu'un que l'on peut qualifier de très cérébral. Il passe le plus clair de son temps à réfléchir discrètement sur ce qui l'entoure. On peut dire qu'il ne parle pas mais n'en pense pas moins. L'intelligence est sa plus grande qualité, certains vont jusqu'à dire qu'il est doté d'un esprit particulièrement habile. Il a très bonne mémoire, est physionomiste, et parvient même à cerner les grandes lignes de la personnalité d'un interlocuteur inconnu rien qu'en échangeant quelques mots avec lui. Son secret se base sur l'observation, à laquelle il s'adonne tous les jours sans relâche, avec un regard toujours plus curieux, dévorant de la volonté de comprendre. Ce côté brillant de sa personnalité est lui aussi dissimulé derrière cette muraille émotionnelle qu'il a bâtie autour de son âme.
D'autre part, Ren est toujours assidu dans toutes les tâches qu'il entreprend. Bien souvent, ses essais intellectuels se soldent par des réussites. Il fait parfois figure de charisme (noblesse du prof' oblige ?) car il est écouté, aussi bien par ses pairs que par les inconnus. Fin diplomate, il sait faire preuve de tact et de douceur pour éviter que des tensions n'éclatent. Il est généralement considéré comme une personne sage.

Ren n'est donc pas quelqu'un qui porte sur son visage les traits positifs de sa personnalités. Ses grandes cernes et ses sourcils toujours un peu froncés témoignent de ce qu'il est en proie à un stress presque constant – il se fait du souci d'un rien très rapidement, malgré son allure très calme. Toutefois son pragmatisme lui permet de toujours garder son sang-froid et de venir à bout de ces émotions gênantes. Et quand on le connaît un peu, force est de constater qu'il est sympathique !
Histoire

Pendant très longtemps, on l'appela Felix Jones. Son père était un anglais issu d'une famille bourgeoise à l'éducation très stricte. Il rencontra son épouse lors d'un voyage d'affaires au Japon. Cette jeune femme discrète et chaleureuse avait décidé de quitter son pays afin de suivre l'homme qu'elle aimait jusqu'à Londres. Leur fils naquit peu après leur mariage, en 1991, dans les quartiers chics de la capitale. Et ainsi, ils vécurent... Heureux ? Il n'en était pas certain.
Son père était absent la plupart du temps. Travail, obligations sociales, penchant pour l'adultère, finalement cela n'avait que peu d'importance. Il voulait que son fils devienne le modèle à suivre pour les parfaits gentleman. A peine était-il âgé de dix ans que tout avait déjà été prévu pour lui : il ferait ses études dans les meilleurs Public Schools de Londres, puis il partirait à l'université d'Oxford et finalement exercerait le métier d'avocat ou de banquier. Il était inutile de vouloir tenir tête à ce patriarche autoritaire et peu ouvert. Même la maman n'osait s'opposer à lui. Le faire ne lui aurait donné que davantage de bonnes raisons pour rabaisser l'incapable qu'elle était.

Cette mère méprisée par cet entourage familial ne trouvait de consolation que dans les heures qu'elle passait à s'occuper de son garçon. Pour honorer ses origines japonaises, elle l'avait affublé d'un deuxième prénom. « Ren ». Et c'est ainsi qu'elle l'appelait lorsqu'ils n'étaient rien que tous les deux. C'était leur petit secret, qui amusait l'enfant et réconfortait la mère. Elle lui parlait alors de son pays, de ce lointain Japon dont il rêvait le soir, endormi au fond de ses draps. Elle lui contait des histoires et surtout, lui chantait de belles chansons. De belles chansons si mélodieuses et douces, qu'elle chantait magnifiquement bien. Comme il souhaitait en connaître le sens, elle lui apprit sa langue, toujours en cachette. C'est ainsi que le petit Felix devint bilingue, apprit à écrire un alphabet inconnu de ses maîtres d'école et obtint les larges connaissances qu'ont les enfants dotés d'une double nationalité. Tout cela lui valut une très grande complicité avec sa mère.
Mais cette femme si douce et chère au cœur de son fils mourut des suites d'une maladie foudroyante lorsque son fils entra dans sa dix-neuvième année. Se retrouvant seul, il supporta quelques années l'éducation étouffante de cet homme malveillant. Mais lorsqu'il fut en âge de faire des études, il décida qu'il s'inscrirait dans une université japonaise. Il savait parler et écrire cette langue, il n'aurait qu'à travailler dur pour arriver à ses fins. Il partit aussi tôt qu'il le put, sans regretter son Angleterre natale, ni ce père qu'il laissait derrière lui.

Est-il nécessaire de préciser que lorsqu'il arriva au Japon, il se sentit totalement perdu ? Le premier soir, alors qu'il avait atterri dans un petit hôtel bon marché situé en banlieue de Tokyo, le gérant lui demanda comment il s'appelait.
« Ren », avait-il répondu sur le ton du secret. « Je m'appelle Ren Jones ».

Le vieil homme aida Ren durant le temps d'adaptation nécessaire à son arrivée. Il comprit qu'il était d'origine anglo-japonaise et qu'il voulait faire ses études à Tokyo, pour honorer la mémoire de sa mère et découvrir cet aspect de ses origines qu'il n'avait pas eu l'occasion de connaître. Il l'aida dans les démarches à suivre pour s'inscrire aux concours d'entrée à l'université, un petit appartement ainsi qu'au baito de soutien scolaire d'anglais afin qu'il puisse couvrir tous ses frais quotidiens. Aujourd'hui, Ren sait qu'il doit énormément à cet homme, et il ne manque pas de lui écrire très régulièrement.
A l'université, il suivit un cursus de japonais approfondi et d'anglais afin d'obtenir des diplômes nécessaires à la profession d'enseignant. Il avait toujours aimé apprendre, il avait toujours aimer expliquer. Le professorat devait être sa vocation, c'est du moins ce qu'il disait lorsqu'on le questionnait sur ses choix, lors des rares conversations qu'il avait avec autrui. Il eut beaucoup de mal à tisser des liens avec ceux qui l'entouraient.
La première avec qui il eut une relation un tant soit peu intime commença alors que cela faisait déjà quatre ans qu'il était au Japon. C'était avec une jeune professeur de son université, qui enseignait une toute petite option prise par peu de monde, et peu au sérieux. Elle s'appelait Misato Tatsumiya. Elle s'était intéressée à Ren car elle l'avait vu seul, très secret. « Tu m'as intriguée » avait-elle dit un jour qu'il se demandait pourquoi elle venait si souvent lui parler. D'abord, ce n'était que pour des choses purement universitaires, attenant aux banalités des cours. Puis ils se donnèrent rendez-vous pour déjeuner ou dîner ensemble lors de leur temps libre, en dehors de l'université. Finalement, une sorte de relation amoureuse s'installa entre eux. Ils se voyaient, parlaient, faisaient l'amour, puis Misato parlait du Japon, des traditions, de ce qu'elle aimait ou non, de ses sorties, et tout le tralala.

Un jour, Misato décida qu'il était temps pour Ren de parler, « pour changer un peu ».
« Ton père est anglais, et ta mère japonaise, c'est bien ça ? C'est quand même pas commun d'aller à l'autre bout du monde pour faire ses études, demanda-t-elle en riant légèrement.
- Ce n'est pas faux.
- Je peux savoir comment s'appelait ta mère ?
l'interrogea encore Misato après un petit moment de silence.
- Ayumi Jones.
- Oui, mais ça c'était après son mariage. Tu ne connais pas son patronyme japonais ?
- Je crois que c'était Shibata. Ayumi Shibata, en entier 
».
Misato s'était redressée d'un seul coup, l'air complètement éberluée. Elle le fit répéter plusieurs fois, avant d'expliquer la raison de sa très grande surprise.
« Ayumi Shibata, c'était une chanteuse très connue ! Ma mère passait son temps à écouter sa musique sur des cassettes, ou quand elle apparaissait à la télévision ou la radio. J'étais toute gamine mais je m'en souviens bien ! Ensuite on dit qu'elle est partie en Angleterre pour se marier. Aujourd'hui, seuls ceux qui ont suivi ses débuts la connaissent. Quand je pense que j'ai son fils sous les yeux, c'est incroyable ! »
Une chanteuse très connue ? C'était la première fois qu'il entendait ça. Ren se dit que Misato devait confondre avec une autre personne, car il voyait mal sa mère en idole de J-pop, d'adolescents et jeunes parents. Mais comme son amie n'en démordait pas, il fut convenu qu'à leur prochain rendez-vous, elle apporterait une cassette d'enregistrement pour lui faire écouter.

Le jour J, Misato déballa une besace dans laquelle elle avait fourré tout un tas d'affaires qu'elle avait recherchées spécialement pour l'occasion. De vieux posters, de vieux magazines, et surtout ces fameuses cassettes à écouter. Lorsqu'il eut tout cela sous les yeux, Ren n'en crût pas ses yeux. C'était bien sa mère, en beaucoup plus jeune, qui faisait la couverture de ces magazines, qui posait sur ces affiches, et qui figurait sur la jaquette des enregistrements musicaux. Jamais il n'avait entendu parler de tout cela. C'était pour lui une découverte aussi surprenante qu'incroyable. Bien qu'il l'ait vue sur ces images, souriante, maquillée et apprêtée comme une starlette, ce n'est que lorsqu'il entendit sa voix sortir des hauts-parleurs du lecteur de cassettes que Ren reconnut sa mère. Elle chantait. Sur une mélodie douce et dansante, de son timbre aigu et tendre, sur des paroles joyeuses qu'elle avait écrites elle-même. De grosses larmes coulèrent sur ses joues tout le temps que cette chanson dura. Il pleurait sans spasme, sans hoqueter. Comme une fontaine qui écoule silencieusement ses eaux. Il avait oublié à quel point cette voix avait mis des couleurs dans sa vie, dans le monde gris et froid qu'il avait connu toute son enfance en Angleterre. Le soir-même, Misato et lui firent le plus de recherches possibles sur Ayumi Shibata, de sorte que ce fils seul au monde dans un Japon trop grand pour lui connaisse davantage sa maman. Alors il lui sembla qu'il commençait à se sentir chez lui.

Les années passant, Ren obtint ses diplômes et devint professeur. Il enseigna d'abord tantôt l'anglais, tantôt le japonais dans les niveaux collège et lycée. Mais il tomba un jour, un peu par hasard, sur une demande d'emploi formulée par une académie à la réputation particulière, implantée dans un ancien manoir autrichien qui se trouvait non loin du centre-ville de Tokyo. Reprise depuis une quinzaine d'années par une famille japonaise, on y enseignait désormais la musique. On y formait des idoles, et des compositeurs, afin d'en faire des professionnels de la scène accomplis. Du haut de ses vingt-quatre ans, Ren se souvint des chansons de sa mère. Quand il était petit, ou sur cette cassette, lors de ce soir d'hiver.
Ren avait envoyé sa candidature, et il fut engagé, en tant que professeur d'anglais et d'expression écrite. Il n'y connaissait pas grand chose en musique, il ne chantait pas ni ne jouait d'un instrument - quelques rudiments de piano, rien d'extraordinaire. Mais si avec ses connaissances il pouvait aider des jeunes artistes à mettre des couleurs dans la vie d'autres personnes, il le ferait avec toute la volonté du monde. Tout comme sa mère avait sut mettre des couleurs dans la sienne.
About you
PSEUDO : Sally  m1
ÂGE : 22 ans
PERSONNAGE SUR L'AVATAR : Ginoza Nobuchika — Psycho-pass
COMMENT AS-TU TROUVÉ LE FORUM : Via les top-sites
AUTRES : J'aime beaucoup votre design, il est tout plein de fraîcheur :3
CODE : Validé ♥


Dernière édition par Ren F. Jones le Sam 7 Jan - 15:19, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
MESSAGES : 95

Fantôme Azur

MessageSujet: Re: Ren F. Jones [Terminée] [STAFF]   Dim 4 Sep - 18:19

Bienvenue dans l'université ~ J'espère que tu te sentiras ici chez toi !

N'hésite surtout pas si tu as la moindre question et bon courage pour la suite de ta fiche

_________________

                                 
 Yue Theme

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 1016

Infirmière Sexy

MessageSujet: Re: Ren F. Jones [Terminée] [STAFF]   Dim 4 Sep - 18:44

Bienvenue parmi nous petit panda ♥

J'adore ton personnage *^*  et ce vava est juste magnifique ♥Q♥  *bave en cachette //BOOM//*

Je te souhaite une excellente continuation pour ta fiche ♥

Et comme l'a dit Yue, si tu as des questions n'hésite surtout pas :3

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 30

The dark shadow

MessageSujet: Re: Ren F. Jones [Terminée] [STAFF]   Lun 5 Sep - 0:43

Bonsoir !

Merci de votre gentil accueil, et du compliment sur mon vava :3 Ça me fait plaisir !

Je up pour signaler que j'ai terminé ma fiche. J'espère n'avoir pas fait trop de bêtises, je m'excuse pour la longueur de l'histoire, et surtout j'espère que vous prendrez du plaisir à la lire :)

Dabisous ♪

_________________
Présentation - ♪ - Fiche de liens


- Des questions ? Envoie un MP ! ♪
Absent jusqu'au 3 Février 2017
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
MESSAGES : 95

Fantôme Azur

MessageSujet: Re: Ren F. Jones [Terminée] [STAFF]   Lun 5 Sep - 2:19

Ta fiche m'a fait une très bonne impression, je n'ai même ressentis la longueur de l'histoire, c'était fluide simple mais bien construit. J'ai donc l'honneur de t'annoncer que

Tu es validé !

Tu peux désormais aller recenser ton avatar. Et maintenant que tu fais partit de la famille il te faut rp, pour cela passe une demande, et qui dit rp dit lien alors n'oublies pas de faire ta relationship. De plus il est important que tu fasses une demande de logement histoire d'avoir un toit où dormir ! N'oublies pas de faire un tour du côté des news pour être au courant de tout et bien sûr la zone flood t'ouvre ses bras, mais attention aux abus ;)
Sur ce, bon rp sur le forum !

_________________

                                 
 Yue Theme

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Ren F. Jones [Terminée] [STAFF]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ren F. Jones [Terminée] [STAFF]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 05. I just want to be perfect ft Mercedes Jones (terminée)
» "Celui qui croit savoir, n'apprend plus" [Ryujia Dragonstone / Merry Jones][Terminé]
» Sixtine "Six" Jones [Terminé]
» [Codage] Fiche de personnage - Tiana Jones [ Terminé - Louna Blake ]
» Effet d'Obama; la chute de l'indice Dow Jones

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saotome Gakuen :: The secrets moments :: Présentation des personnages :: Validées-
Sauter vers: