Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Come on with me {Nelson}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar

MESSAGES : 47

Capricieuse à plein temps

MessageSujet: Come on with me {Nelson}   Lun 9 Mai - 0:56

Give the world what they're tryna see
Malia x Nelson

La route avait été très longue. j'avais déjà pris l'avion, pour ensuite me coltiner un bus et un taxi. Qu'est-ce que c'était barbant tout ce trajet.. Franchement je vous le dis, je me suis ennuyer à en mourir. Je ne pouvais rien faire, même pas me plaindre à qui que ce soit. Le trajet en avion, j'avais dormi. Mais pour le trajet en bus et en taxi, il fallait que je reste éveillée. Le temps n'était pas avec moi en tout cas. Même la météo d'ailleurs. Il faisait légèrement frisquet ici. Surtout que c'était de bon matin. Bah oui, il fallait que je vienne tôt pour préparer mes affaires, rencontrer peut-être mon colocataire, etc. J'étais une étudiante étrangère et en plus, je venais en cours de route. L'année avait déjà commencer et je débarquais comme ça.

Le trajet en taxi avait été des plus ennuyants et énervant. Le chauffeur n'arrêtait pas de chanter des musiques japonaises. Je n'avais pas l'habitude de ça. La plupart de mon temps, j'écoute des musiques de rap us, c'était à dire violence, agressivité et vulgarité pour la plupart. C'est ce que j'aimais par-dessus tout. Mais bon, je n'allais rien dire quand même! De plus, il avait l'air tout gentil tout mignon ce petit monsieur! Finalement, nous étions arrivés chez moi. Et oui, j'avais un petit chez moi. Mes parents ne voulaient pas que je sois avec dans la même chambre qu'une autre personne.. Ils avaient dit qu'elle irait tout droit vers un psy ou carrément dans un hôpital psychiatrique avec moi. Je n'étais pas désagréable que ça quand même.. Enfin bref, je n'avais pas le temps de visiter, il fallait que je me sauve. J'étais venu là, uniquement pour poser mes valises. Aller, c'est repartit pour un petit tour de taxi.

J'étais enfin arriver à destination. Franchement, l'établissement était somptueux et immense, je ne pouvais pas rêver mieux. Je me demandais surtout comment j'allais être accueillit. Peut-être que personne ne savait qu'il y avait une nouvelle étrangère qui arrivait en cour de route? Je n'en savais rien. En tout cas, je ne faisais pas parler les mouettes. J'étais vêtue plutôt classe et distinguée. Je ne savais même pas si c'était un peu vulgaire. Comme haut, j'avais un pull blanc à manche longue. En revanche, il était assez court. Heureusement que mon jean moulant était un taille haute, sinon, on aurait pu voir mon nombril (clique). J'avais également des huaraches blanches aux pieds (clique). J'avais sur moi quelques petits accessoires, tels que des boucles d'oreilles très simples. De simples petites perles. Quelques bagues au doigt, ainsi qu'une rolex au poignet. Quant à mes cheveux, je les avais détachés. Ils étaient bouclés pour une fois. Ça faisait trop pour une arrivée? Désolée, ma famille m'avait éduquer ainsi.

Je n'avais plus rien dans les mains, sauf mon petit sac beige. Il ne me manquait plus qu'à me rendre au hall pour retrouver l'administration de cet établissement. On m'avait demander de me rendre ici dans la matinée pour que remplir quelques papiers. Bah oui, je ne savais même pas dans quelle classe j'étais, est-ce que c'était si différent de l'école où j'étais en Australie? Je n'en savais rien, j'avais aussi mes questions à poser. J'étais arrivée devant le grand hall. Il était vraiment grand et surtout très vide. Il n'y avait personne dans les environs. Ça m'énervait déjà. En Australie j'étais aimer et ici j'avais l'impression de ne plus exister. Je fronce alors les sourcils. Je balance mon sac d'un coup sec.


Malia - Fait chier.. Y a jamais personne pour m'aider!


Oui, il m'en fallait peu pour m'énerver. Je devais juste demander mon chemin à quelqu'un, mais je ne connaissais personne ici. Heureusement pour moi, je parlais le japonais. Mais c'était difficile de se faire comprendre des autres quand on avait un accent.. En tout cas, je n'avais pas remarquer que mon sac avait atterrit sur quelqu'un. C'est en tournant mon visage que je l'avais vu. Mon sac était par terre, juste devant une personne. Elle avait du se le prendre en pleine tronche ou alors, en plein dans le torse vu comment il était grand. Alors là, j'étais dans une sacrée merde.
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'




Dernière édition par Malia Brien le Ven 22 Juil - 21:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 45

Le Dragon du Nil

MessageSujet: Re: Come on with me {Nelson}   Mer 6 Juil - 16:28

Come on with me.#Malia"De retour au Japon "

Cela faisait quoi ? Un an ? Deux ? Il ne savait plus trop... partis pour un tournage d'un film qui sera bientôt sur les écrans, certes il n'était pas le personnage principal, juste le meilleur ami du héros qui mourrait à la fin mais c'était déjà quelque chose d'énorme pour sa carrière. Enfin, il savait bien que son départ précipité avait engagé plusieurs problèmes à des connaissances... Déjà pour commencer l'infirmière, une femme pleine de surprise où il était bon de l'embêter et de la faire rougir rapidement, mais aussi ses amis... Des vrais idiots partant pour la fête qui le suivait partout même s'il montrait les crocs.

Habillé d'un t-shirt beige qui avait un effet trop grand, au-dessus d'un long gilet bordeaux. Un jean noir avec une chaîne sur le côté et une montre sur le poignet droit. D'apparence il était toujours aussi grand et élancé sa musculature voyante ne déplaisait pas le genre féminin. Il ne passait jamais inaperçu grâce à son travail. C'était un des plus populaires de l'école après tout.
Passant par la grille d'entrée il regarda le bâtiment, tiens, il ne se serait pas encore agrandit ? Marchant tranquillement vers le hall d'entrée pour prévenir de sa rentrée il ne pensait pas se prendre un sac dans le ventre comme accueil. Faisant un grognement en mettant ses mains sur le bides il ne tarda pas à regarder le ou plutôt la responsable. Une blondinette qui avait l'air énervé, pourquoi ? Aucune idée. Il attrapa son sac et le tira pour approcher la demoiselle sans aucune douceur contre son torse lui relevant la tête pour qu'elle le regarde.

«Tu sais... ce n'est pas le meilleur moyen d'engager la conversation de balancer son sac sur les gens. » Il la lâcha ensuite tenant encore son ventre, elle avait quoi dedans pour que ça fasse aussi mal ? Passant une main sur sa nuque il regarda le hall.« Ils ont encore changé ? Franchement tu m'étonnes que les nouveaux se perdent. » Il la regarda du coin de l'œil et soupira elle avait l'air perdu et vu son apparence pour le moins agréable à regarder elle semblait d'un autre continent aussi.« Je suppose que tu es nouvelle ? Suis moi si tu dois aller à l'administration. » Ce n'était pas vraiment un ordre ou une demande, juste un détail qu'elle le suive ou pas il s'en fichait, après tout se prendre un sac n'était pas une façon de rencontrer quelqu'un. D'ailleurs la douleur commençait à partir. « Tu veux être en quelle section ? » dit-il sans la regarder.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 47

Capricieuse à plein temps

MessageSujet: Re: Come on with me {Nelson}   Ven 22 Juil - 23:31

Give the world what they're tryna see
Malia x Nelson

Je tourne alors lentement mon visage vers la personne à qui j'avais balancée mon sac. Ah non, ce n'était pas pour qu'elle le rattrape. Je ne savais même pas que cette personne était présente près de moi. Mon regard était fixé sur cette personnage. C'était un jeune homme super canon. Oui, il faut le dire, il était magnifique. Moi qui aimais les blonds comme les australiens, j'étais servie là. La peau légèrement mate, moins que la mienne bien sûr. Il n'était pas entièrement japonais, ça c'est sûr. Il aurait très bien pu se teindre les cheveux comme beaucoup de monde, mais il n'avait pas le visage d'un nippon. Heureusement que j'avais la bouche fermée, sinon j'aurai laissée un peu de bave coulée.

Je reprends alors rapidement mes esprits. Je venais quand même de lancer mon sac sur lui. Mon dieu qu'il est beau. Je secoue légèrement la tête pour une fois de plus ne plus pensé à cette beauté aveuglante. Je hausse les sourcils tel un petit chien battu qui vient de faire une bêtise. J'aurai eu une queue, elle aurait été entre mes jambes. Enfin bref. Je ne savais pas comment il allait réagir. Sans que je ne comprenne quelque chose, il me tira jusqu'à ce que je sois contre son torse. Bon sang! Heureusement que j'avais mis mes mains juste devant ma poitrine pour ne pas qu'elle touche son torse. Oui, je n'avais jamais eu un contact comme celui-ci avec un homme. Il n'y avait que mes frères que je serais dans mes bras. Je me sentais très mal à l'aise, surtout que mes mains étaient posées sur son torse. Une chaleur m'avait donc parcouru le corps. Mes joues étaient devenues rouges pivoines. Et bien, il m'en fallait peu!

Ce n'était pas fini en plus. Il me lève alors le visage pour que je le regarde droit dans les yeux. Wouah, je n'en pouvais plus, tout ce que je voulais, c'était qu'il me lâche et le plus rapidement possible. C'était dingue. Je venais tout juste d'arriver et ma première rencontre c'était avec un beau gosse qui de plus, m'avait attirer contre lui. Bien sûr, ce n'était pas par sympathie.


Nelson - Tu sais... ce n'est pas le meilleur moyen d'engager la conversation de balancer son sac sur les gens.

Il me relâche alors. Je recule rapidement de trois pas en arrière, prenant mon sac contre ma poitrine pour le serrer. J'avais comme une petite montée d'adrénaline. Bah oui, c'était la première fois qu'un homme autre que mes frères me prends contre lui. Et puis.. Je n'avais jamais touchée un torse de mes mains. Heureusement que ce n'était pas avec ma poitrine!

Nelson - Ils ont encore changé ? Franchement tu m'étonnes que les nouveaux se perdent.

Je le regarde alors, sortant de mes pensées. Il devait bien connaître les lieux, c'était un bon point pour moi. Je relâche alors légèrement mon sac, le prenant simplement d'une main. J'allais pour lui demander de m'aider, mais il avait déjà prit la parole.

Nelson - Je suppose que tu es nouvelle ? Suis moi si tu dois aller à l'administration.

Je n'avais même pas pu en placer une avec lui. M'enfin, s'il voulait prendre les devants pourquoi pas. Pour l'instant, c'était quelqu'un de très sympathique. Oui, il était gentil avec la personne qui lui avait fait mal au ventre. Je lui souris légèrement en hochant la tête, le suivant simplement. Je comprenais ce qu'il me disait, mais j'avais peur de parler et de me tromper dans les mots. Je comprends mieux le japonais que je ne le parle.

Je suis alors le jeune homme sans dire un mot. J’espérai simplement qu'il ne me pose pas réellement de questions. J'avais peur de me tromper dans mes mots et qu'il se moque. Enfin, je ne le connaissais pas, peut-être qu'il m'aiderait. Au pire, je lui parlerais en anglais.

Nelson - Tu veux être en quelle section ?

Je tourne violemment la tête vers lui. Et crotte.. Je pensais réellement qu'il allait me poser aucune question. M'enfin, ce n'était pas grave. De toute évidence, j'aurais été obligée de le remercier à la fin. Je baisse légèrement la tête en essayant de réfléchir à comment poser ma question pour qu'il la comprenne en japonais. S'il ne comprend pas, je lui poserais la question en anglais.

Malia - C'est quoi une.. Section?


Oui, j'étais encore dans mes pensées. J'étais tellement stressée d'être humilié que j'avais même pas réfléchis de quoi il voulait me parler.
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 45

Le Dragon du Nil

MessageSujet: Re: Come on with me {Nelson}   Dim 14 Aoû - 18:24

Come on with me.#MaliaIl rentrait de voyage et c'était ainsi qu'il était accueillis, par un sac ! Nan c'était une première, pas mal, à refaire, mais cette fois-ci avec des livres dedans non ?

Bref, au final ce n'était pas grave, il avait bien vu qu'elle était perdue avec toutes ses rénovations. Bizarremment elle semblait gênée qu'il l'ait collé contre lui, bon ok, elle était vraiment mignonne au premier abord mais, comme Nelson était du genre tactile et bienveillant quand même.

Elle semblait gênée d'être contre lui, bon c'est normal, être contre un inconnu comme ça... Il a peut-être merdé ? Ah ça va elle a l'air d'aller bien. Il lui avait demandé de la suivre pour qu'il lui montre le chemin, elle était muette ? Ou timide ? Soudain elle lui répondit
#Malia - C'est quoi une.. Section?

Il se retourna en clignant des yeux de surprise, elle avait un petit accent venant d'ailleurs, ce qui le fit sourire. C'était craquant. Peut être devrait-il lui expliquer en Anglais ?

#Nelson – Une section, c'est une branche que tu veux faire dans cette école, soit compositeur, soit, être une idole. Tu voudrais être dans quelle branche ?

Il lui parlait plus doucement en articulant cette fois-ci. Puis il décida de lui parler en anglais en lui faisant un clin d'oeil.
#Nelson - Do not worry if you have trouble understanding Japanese, I'll help you.

En clair il l'aiderait si elle avait du mal avec le japonais ! C'est sûr que c'était une langue plutôt dur.

#Nelson – Je m'appelle Nelson Quincy, je suis en master, tu m'as peut-être déjà vu dans des pubs, ou écouter mes chansons.

Il faisait de son mieux, pour qu'elle comprenne, gardant un petit sourire en coin, tout en lui montrant un peu la direction. Son sac sur l'épaule, il lui montra la porte où il y avait écrit en grand “ Administration” Il l'ouvrit sans gêne

#Nelson – Bonjour ! Je suis rentrée du boulôt !

#Dame – Oh Nelson ! Ca fait longtemps ! Comment ça s'est passé le tournage ?

# Nelson – C'était égréable et cela s'est fini plus tôt. Mais je ne veux pas parlé de ça, je vous ramène une jolie nouvelle !

Il invita la jeune femme à entrée et attendit dehors en sortant son téléphone. Peut être devra t-il lui montrer l'école ou un truc comme ça, en tout cas, pour lui, elle était craquante.

 
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 47

Capricieuse à plein temps

MessageSujet: Re: Come on with me {Nelson}   Lun 15 Aoû - 1:21

Give the world what they're tryna see
Malia x Nelson

J'avais vraiment peur qu'il se moque de moi. Sa serait vraiment honteux pour moi. Je venais tout juste d'arrivée et j'avais déjà balancée mon sac sur un inconnu super canon. Ce dernier m'avait posé une question et je n'avais pas pu y répondre. Oui, je ne parlais pas si bien que ça le japonais. Je le comprenais, mais l'utiliser et faire en sorte que les autres me comprennent avec mon accent, c'était assez dur. Le jeune homme se retourne vers moi, l'air surpris. Aïe, j'avais vraiment l'impression qu'il allait se moquer de moi. Je n'aimais pas du tout ça!

Nelson - Une section, c'est une branche que tu veux faire dans cette école, soit compositeur, soit, être une idole. Tu voudrais être dans quelle branche ?

Mais bien sûr, quelle idiote je faisais. Je savais déjà dans quelle branche j'allais être. Je n'étais pas faite pour le devant de la scène. J'étais donc l'ombre des artistes, même si j'en étais une quand même dans autre côté. Je lui fais alors un grand sourire, un peu gêné, mais très contente qu'il ne se soit pas moqué de moi.

Malia - Compositrice!

J'avais essayée de dire le mot exact en japonais. J'espérais simplement qu'il avait comprit ce que je voulais lui dire. Le jeune blondinet reprit rapidement la parole, après m'avoir fait un petit clin d'œil.

Nelson - Do not worry if you have trouble understanding Japanese, I'll help you.

Ow qu'il était craquant! Si j'aurai eu mon téléphone sous la main, je l'aurai prit en photo directement et j'aurai dit à tout le monde que c'était mon chéri! Oui, en réfléchissant bien, je suis une gamine. M'enfin, je ne l'avais pas fait. Je lui fais mon plus beau sourire, les pommettes légèrement rosées.

Malia - Ow.. It's really cute! Thank you very much, you're nice guy!

Il était vraiment adorable! J'avais envie de le croquer sur place. Et dire que j'avais eu peur de lui au début, finalement, il était très gentil. Il m'avait proposé son aide, c'était un sacré garçon celui-là. J'avais remarquée qu'il parlait très bien anglais et puis, il était blond. À moins que ce ne soit une teinture, mais je ne pense pas.. Il devait être étranger, tout comme moi.

Nelson - Je m'appelle Nelson Quincy, je suis en master, tu m'as peut-être déjà vu dans des pubs, ou écouter mes chansons.

Je perds simplement mon sourire. S'il était en master, ça voudrait dire qu'il est plus âgé que moi. Je me sentais vraiment toute petite maintenant. Ce n'était pas que physique à présent.. Je réfléchissais finalement. Ce nom me disait quelque chose, mais c'était impossible que ce soit lui. J'avais vaguement entendu parler d'un jeune garçon australien qui avait percé au Japon. Mon frère m'en avait parlé, mais je m'en fichais pas mal à l'époque. Je ne savais pas trop comment réagir. Est-ce que je devais lui demander ou bien attendre un peu? Finalement, je me présente à mon tour, comme chaque personne ferait.

Malia - Je suis Malia Brien, enchantée de te connaître Nelson. J'ai sûrement entendu parler de toi.. Mais.. Je ne suis pas bien sûre..

J'essayais de parler correctement pour qu'il me comprenne entièrement. C'était dur, mais j'allais bien y arriver un jour de toute façon. Je faisais souvent de petites pauses pour construire ma phrase dans ma tête avant de parler.

Nous étions arrivés devant une grande porte. Il l'ouvre alors et rentre à l'intérieur. Ça devait sûrement être l'administration. Je regarde alors le blond discuter avec une femme qui était assise derrière un bureau. J'étais un peu gênée lorsqu'il me présenta comme étant une jolie nouvelle. Mes joues étaient devenus légèrement plus rouges que tout à l'heure. Mais je devais rapidement me reprendre.

Nelson m'invita à rentrer. Il sortit directement après, me laissant seule avec la jeune femme. Elle voulait que je remplisse certains papiers et que j'en signe d'autres. Elle me demandait surtout comment le voyage c'était passé. c'était une sacrée pipelette. En plus, je ne lui parlais pas si bien que ça. Elle parlait tellement rapidement que je ne comprenais pas tout ce qu'elle me racontait. C'était enfin terminé. Elle m'avait donnée quelques papiers que je devais garder avec moi pour me retrouver un peu. Je n'avais jamais visitée les lieux et on me donnait seulement des papiers? C'était dur la vie.

Je sors alors du bureau. Je tourne légèrement la tête vers la droite. Le jeune blondinet était encore là. Il avait un truc à faire ici? Je n'en savais rien. Je lui souris gentiment.

Malia - Merci beaucoup à toi, Nelson. Tu attends quelque chose? Quelqu'un peut-être?

Une nouvelle fois, j’espérai qu'il me comprenne. J'avais parfois peur de me tromper dans mes mots et de dire quelque chose de déplacer, vous imaginez?
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 45

Le Dragon du Nil

MessageSujet: Re: Come on with me {Nelson}   Mar 16 Aoû - 8:04

Come on with me.#MaliaQu'elle était mignonne à rougir ou à être gênée pour un rien, de plus elle parlait aussi très bien l'anglais ça allait les aider. Mais le mieux serait qu'elle apprenne bien le japonais sinon cela risque d'être encore plus dur pour elle... Malia Brien, c'était un nom charmant, gardant le sourire en la regardant droit dans les yeux, son accent était assez drôle mais, pour lui c'était compréhensible elle faisait vraiment de son mieux. Il lui fit un dernier sourire avant de la laisser avec la gérante de l'administration.

Tapotant machinalement sur son téléphone tactile, son autre main fourrée dans sa poche, il attendait la blondinette qui devait surement être complètement perdue avec Mme Mashima, une petite femme toute petite et toute ronde qui parlait beaucoup. Le genre de petites vielles touchantes qui ne faut pas mettre en colère. Riant en imaginant la scène, il a attendu quoi, vingt bonnes minutes ?

La jeune femme sortis et le regarda posant la question suivante :

#Malia - Merci beaucoup à toi, Nelson. Tu attends quelque chose? Quelqu'un peut-être?

Il se redressa du mur pour se mettre devant elle et sourire.

#Nelson – Oui toi, je suppose que tu voudrais faire une visite non ? Je suis en congé pour l'instant vu que je reviens de voyage, ca me ferais plaisir de te guider et puis cela te fera pardonner du coup avec ton sac.
Montrant son ventre en faisant une fausse grimace de douleur, il finit par un clin d’œil accompagné d'un petit rire, vu qu'elle allait surement se mettre à rougir. Il finit par regarder le sac en question

#Nelson – Vu la taille du sac, tu ne dois pas dormir au pensionnat... Dommage ! N'hésite pas à me poser des questions, ou à me dire ce que tu veux voir en premier. Miss Brien, je suis à votre entière disposition.

Il fit une révérence théâtrale pour la faire rire, étant nouveau dans une école loin de chez soit peut-être dur et souvent les jeunes avaient le mal du pays, lui aussi l'avait. A force d'être ici il a presque oublié d'où il venait.. Le visage de ses parents, pratiquement effacer de sa mémoire, seul celui de sa sœur décédée lui revint à chaque fois en tête et justement cette jeune fille lui faisait rappeler son visage.

#Nelson – Les idoles de ta classe seront contentes d'avoir une compositrice comme toi, ils vont se battre pour toi. Disait-il sous la rigolade. Tu joues d'un instrument ? D'ailleurs, ton accent...

Il laissa un temps de pause, réfléchissant à ce qu'il allait dire. Mais ne trouvant pas les mots et en faisait une petite grimace comme si un mauvais souvenir lui revenait.

#Nelson - … Tu viens d'où ? Reprenait-il l'air de rien avec son sourire.
Il lui fit par la même occasion découvrir l'école, du rez-de-chaussé jusqu'au toit, montrant les différentes pièces avec une pointe d'humour décrivant chaque prof de façon anecdote, il montra aussi les bâtiments spécialisés, le complexe sportif ainsi que les jardins, bref c'était lui le guide quoi ! Quand il lui fit visiter l'infirmerie il était moins souriant plus sec.

#Nelson – .. Et ici, l'infirmerie, Mademoiselle Watanabe, une femme douce et charmante prendra soin de tes petits bobos, ou de tes problèmes personnels.

Ouip. Risa Watanabe, une femme avec qui il a eu une jolie aventure, peut être plus que cela même... Pour finir par partir en tournée et de ne pas avoir donné des nouvelles. Retournant à l'entrée il souriait alors à la jeune femme.

#Nelson – Tu veux boire quelque chose ? Après tout on a beaucoup marché et parlé.

Il pointa un distributeur en montrant une pièce de monnaie.

 
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 47

Capricieuse à plein temps

MessageSujet: Re: Come on with me {Nelson}   Mer 17 Aoû - 18:37

Give the world what they're tryna see
Malia x Nelson

Franchement ce mec, il avait la classe. J'avais comme de petits cœurs dans les yeux quand je le voyais. J'aurai même pu bavé, mais ça c'était vraiment l'extrême. Et puis, je me serais retenue bien avant de le faire. Sa bouille me faisait craquer. Il était grand et classe. Il s'habillait vraiment bien. C'est ce qui me plaisait le plus chez lui je crois.. Oui, les habits faisaient presque tout. En plus de tout cela, il était gentil et drôle. Que demander de mieux? J'étais vraiment heureuse de l'avoir rencontré. Il se redresse alors et me sourit tout simplement en prenant la parole.

Nelson - Oui toi, je suppose que tu voudrais faire une visite non ? Je suis en congé pour l'instant vu que je reviens de voyage, ca me ferais plaisir de te guider et puis cela te fera pardonner du coup avec ton sac.

Je rougis simplement à la première partie de sa phrase. J'étais gênée, mais tellement contente. J'avais envie de lui faire un gros câlin comme je le ferais à un de mes frères. Ce que je n'ai jamais fait à un autre homme d'ailleurs! Bien entendu, la fin de sa phrase était perturbante, enfin pas tellement. En le regardant se tenir le ventre, je lui fais également une petite grimace. Vous savez la petite grimace toute mignonne? Ah oui, faire la moue! C'est ce que je faisais, jusqu'à ce qu'il me fasse un clin d’œil.

Nelson - Vu la taille du sac, tu ne dois pas dormir au pensionnat... Dommage ! N'hésite pas à me poser des questions, ou à me dire ce que tu veux voir en premier. Miss Brien, je suis à votre entière disposition.

Je regarde alors mon sac. Oui c'était vrai, je n'allais pas rester au pensionnat. J'avais une villa dans les alentours. Bien entendu, ce n'était pas la mienne, mais celle de mes parents.. Ils n'avaient peut-être pas envie que je sois dans la même chambre qu'une autre personne. C'était bizarre, mais bon..

Je souris tendrement de plus belle, laissant un petit rire cristallin sortir d'entre mes lèvres. Il était mignon à me faire une magnifique révérence. Je me prête alors au jeu en m'inclinant telle une princesse, faisant comme si j'avais une robe.

Malia - Merci à vous, noble Quincy. À présent, je remets ma vie entre vos mains.

Je continue de lui sourire. Finalement, le stresse était redescendu. Ce garçon me détendait et me mettait à l'aise. C'était agréable.

Nelson - Les idoles de ta classe seront contentes d'avoir une compositrice comme toi, ils vont se battre pour toi. Tu joues d'un instrument ? D'ailleurs, ton accent... Tu viens d'où ?

Je rigole simplement à ce qu'il venait de me dire. Je ne pensais pas du tout que l'on se battrait pour moi, c'était inimaginable. Enfin bref. Je lui réponds simplement, avec une nouvelle fois, un grand sourire.

Malia - Je joues du piano. Même si ce n'est pas.. Extraordinaire. Je fais une courte pause avant de reprendre de plus belle. Australia! Et toi? Tu ne dois pas être d'ici..

Je m'attendais à ce qu'il me sorte l'Amérique. Mais il y avait un hic. J'avais déjà entendu parler de lui, mais je ne me souvenais plus d'où. J'avais seulement entendu parler d'un australien qui avait été connu au Japon, rien de plus rien de moins.

Le jeune homme commence alors à me faire une petite visite. C'était très gentil de sa part. Et puis, ce n'était pas le genre de visite ou tu bailles tout le temps parce que c'est ennuyant. J'étais déjà avec lui, c'était une bonne chose, mais en plus de ça, il mettait toujours une pointe d'humour dans ce qu'il me décrivait. C'était amusant. Pas une seule fois j'ai fait tomber mon sourire, il était toujours présent. En fait, je préférais le regarder lui. C'était uniquement lorsqu'il tournait son regard vers moi, que je regardais ce qu'il me montrait. Je ne comprenais pas vraiment ce qu'il se passait. C'était ça avoir un ami garçon? On éprouvait cette sensation?

Nelson - Et ici, l'infirmerie, Mademoiselle Watanabe, une femme douce et charmante prendra soin de tes petits bobos, ou de tes problèmes personnels.

Je le regarde, légèrement intrigué, haussant même un sourcil. J'étais surprise de son changement d'humeur. Il n'était plus réellement souriant. Je me posais toujours la même question, qu'est-ce qu'il avait provoqué ce changement? Il n'aimait pas les piqûres? Après tout, qui aime ça? Je me sentais un peu mal, mais sa bonne humeur était vite revenue. Je gardais ça, dans un petit coin de ma tête. Je ne le connaissais pas réellement, du coup, je ne pouvais pas trop en parler. En tout cas, j'aimais cette personnalité. Il n'avait pas peur de montrer 'sa mauvaise humeur', ce n'était pas le genre de personne a caché ses sentiments. C'était bien.

On retourna donc à l'entrée. J'étais restée sans un mot pendant ce cours trajet. Il me sourit de plus belle en me montrant une pièce de monnaie avec un distributeur.

Nelson - Tu veux boire quelque chose ? Après tout on a beaucoup marché et parlé.

Je continue de lui sourire tout en hochant simplement la tête. Je n'avais pas très envie de parler. J'étais bizarre? Oh que oui! Je l'avouais en plus. Il y avait quelque chose qui me tracassait et ça m'énervait. Je ne pouvais pas rester comme ça.. J'agrippe doucement son tee-shirt, avant qu'il ne parte où que ce soit. Je baisse simplement la tête ,j'étais gênée de ce que j'allais dire en fait. C'était presque déplacer, mais peut-être que je me sentirais mieux après. Que j'étais égoïste.

Malia - Dis.. Pourquoi tu boudais tout à l'heure vers l'infirmerie?.. Tu n'aimes pas les piqûres?

Cette question était débile je sais. Mais je l'avais fait exprès. Je ne voulais pas qu'il voit à quel point ça me rendait mal de l'avoir vu comme ça. Il aurait pu trouver ça bizarre qu'une inconnue s'inquiète de son cas en si peu de temps. J'attendais sa réponse, gardant ma main agrippée à lui.
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 45

Le Dragon du Nil

MessageSujet: Re: Come on with me {Nelson}   Lun 22 Aoû - 9:17

Come on with me.#MaliaC'était une visite qui lui faisait, rire passer du temps avec quelqu'un et de parler d'autre chose que du travail ça changeait de la donne ! On se serait presque crus dans une école normale pour élèves normaux. Elle avait répondu à toutes ses questions tranquillement sans la moindre gêne, ou de la timidité, heureusement ! Se serait pas sympa d'avoir touché quelque chose de sensible.

Elle venait d'Australie, cela l'avait bien surpris... Elle venait du même endroit que lui, là ou il y avait sa famille et la tombe de sa soeur. C'était vraiment étrange et il se sentait plus proche d'elle sur le coup, il aurait voulu lui demander comment c'était la-bas ? Si cela avait changé ? Mais il l'écoutait d'abord jusqu'au bout, elle jouait donc du piano, c'était un bon début et de toute manière elle va apprendre tellement en étant ici si elle le souhaitait vraiment.

La tournure des évènements le surpris. Alors qu'il allait chercher à boire pour les deux, elle le retient en attrapant le bas de son t-shirt, tout en baissant la tête. Il la regarda en allant demander ce qu'il n'allait pas quand elle prit la parole avant lui :
Malia - Dis.. Pourquoi tu boudais tout à l'heure vers l'infirmerie?.. Tu n'aimes pas les piqûres?

Faisant des yeux ronds, il resta silencieux un moment avant de pouffer doucement de rire, il n'aimait pas les piqûres ? Qu'est-ce qu'elle était mignonne avec son visage inquiet et gêné. Il se tourna en calmant ses spasmes de rire en posant une main sur son épaule.#Nelson – Haha ! Nan, je n'ai pas peur de ça... Il l'invita à s'asseoir sur le banc contre un mur et se posa à côtés, croisant un genou sur l'autre tandis qu'une passe se pose sur le dossier, derrière elle.

#Nelson – Mademoiselle Watanabe est, disons, quelqu'un qui a compté pour moi un long moment. A toi de prendre bien ou non ce que je vais te dire mais, garde le pour toi.

Il lui jeta un regard sérieux, peut être soulagé d'en parler à quelqu'un ?

#Nelson – Je suis sortis avec cette femme, enfin sortis. Elle a déjà quelq'un mais, elle était malheureuse avec lui, je suis tombé sous le charme et je n'ai pas pu vraiment arrêter ma relation avec elle, on se retrouvait toujours dans son bureau pour des choses intimes. Je ne suis pas du genre à m'attacher à quelqu'un tu sais, mais être avec elle m'a fait sentir un nouveau sentiment.

Il fit un pause en jouant avec la pièce entre ses doigts, qu'allait-elle penser de cette histoire? Il continua en soupirant.

#Nelson – Ne t'en fais pas, je suis plus avec elle, j'ai eu un boulot en Amérique pour plusieurs mois, pour un tournage. Et on ne s'est pas parlé du tout, je n'ai pas donné de nouvelles tout comme elle. Tu vas me dire pourquoi ? Car au fond d'elle, même si elle était heureuse avec moi, je le voyais qu'elle resterait avec son petit ami quand même. Du coup j'ai pris mes distances.

Il finit par regarder la jeune femme et sourit pour ne pas montrer la tristesse qu'il ressentait à ce moment-là.
#Nelson – Depuis, je n'arrive plus à m'amuser avec des femmes, enfin plus autant qu'avant, j'ai goûté à un bonheur et je le recherche avec quelqu'un d'autre maintenant.

Il se levant comme pour ne pas laisser un blanc et il se pencha vers la blondinette, tirant ses joues avec amusement.

#Nelson – Je vais bien. Je suis un grand garçon. Et il chercha alors deux boissons, vu la jeune fille il lui avait prit un thé glacé par trop sucrée et pour lui un jus de fruits. Lui donnant dans la main il resta debout devant elle et buvait en regardant ailleurs.

#Nelson – D'ailleurs, je n'ai pas répondu à ta question plus tôt. Je viens d'Australie aussi, je suis née la-bas.  Haha, je me demande si mes notes sont toujours les premières et s'il y a quelqu'un qui a pu les battrent

Il ria un peu en se souvenant de cette époque. Puis regarda Malia droit dans les yeux.

#Nelson - Te regarder me rend nostalgique..

 
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 47

Capricieuse à plein temps

MessageSujet: Re: Come on with me {Nelson}   Mer 24 Aoû - 1:34

Give the world what they're tryna see
Malia x Nelson

J'avais peur de la réaction de Nelson. Je n'avais pas envie qu'il me dise un truc méchant ou qu'il se moque de moi. Finalement, il pouffa de rire. Wouah. C'était vraiment gênant comme situation. Qu'est-ce que je pouvais être mal à l'aise avec lui lorsqu'il faisait ça. J'avais toujours l'impression qu'il se moquait de moi, même si ce n'était pas la réalité. Je boude légèrement en lâchant son haut avant de regarder un peu le sol.

Nelson - Haha ! Nan, je n'ai pas peur de ça...

Je lève la tête pour le regarder, avant d'aller m'asseoir à ses côtés sur un banc qui n'était pas très loin de nous. Même lorsqu'il s’asseyait il était classe. Ce type était vraiment génial! Il arrivait à me mettre à l'aise en quelques secondes, pour me mettre mal à l'aise ensuite. C'était super bizarre. Mais j'aimais beaucoup cette sensation. Je ne savais pas réellement d'où elle pouvait provenir, mais elle était présente.

Nelson - Mademoiselle Watanabe est, disons, quelqu'un qui a compté pour moi un long moment. A toi de prendre bien ou non ce que je vais te dire mais, garde le pour toi.

Je tourne la tête vers lui, en mettant ma tête sur le côté. Laissant mes cheveux glissé le long de mon cou. Les pointes touchaient même ma cuisse.

Nelson - Je suis sortis avec cette femme, enfin sortis. Elle a déjà quelq'un mais, elle était malheureuse avec lui, je suis tombé sous le charme et je n'ai pas pu vraiment arrêter ma relation avec elle, on se retrouvait toujours dans son bureau pour des choses intimes. Je ne suis pas du genre à m'attacher à quelqu'un tu sais, mais être avec elle m'a fait sentir un nouveau sentiment.

Oh non, là je me sentais vraiment très mal à l'aise. J'avais touchée un point sensible. C'était très gênant pour moi. J'avais envie de lui dire d'arrêter, mais ce n'était impossible. Je l'écoutais simplement comme une épaule sur laquelle il pouvait se reposer. Je pouvais être à l'écoute et il était sûr qu'avec moi, son secret serait bien gardé.

Des choses intimes? J'essayais de réfléchir tout en l'écoutant. Je savais ce que c'était, mais je l'avais jamais fait, alors je ne pouvais pas trop savoir. Je l'imaginais simplement embrasser une autre fille que j'avais imaginée dans ma tête. Rien que ça c'était gênant! Il ne fallait pas que je l'imagine tout nu avec une autre alors, ça serait super bizarre. Je reprends rapidement mes esprits en continuant de l'écouter.

Nelson - Ne t'en fais pas, je suis plus avec elle, j'ai eu un boulot en Amérique pour plusieurs mois, pour un tournage. Et on ne s'est pas parlé du tout, je n'ai pas donné de nouvelles tout comme elle. Tu vas me dire pourquoi ? Car au fond d'elle, même si elle était heureuse avec moi, je le voyais qu'elle resterait avec son petit ami quand même. Du coup j'ai pris mes distances.

Je me sentais mal. Je ne pouvais pas savoir ce que cela faisait, je n'avais jamais éprouvée cela pour quelqu'un. Alors, je ne pouvais pas me mettre à sa place ou à la place de cette femme. Mais ça devait être douloureux l'un comme pour l'autre. Il me sourit. J'avais simplement eu un petit pincement au cœur. Ça se voyait qu'il ne souriait pas comme tout à l'heure. Il se forçait pour garder sa douleur?

Nelson - Depuis, je n'arrive plus à m'amuser avec des femmes, enfin plus autant qu'avant, j'ai goûté à un bonheur et je le recherche avec quelqu'un d'autre maintenant.

Nelson se leva tout en continuant de me sourire. Il me fait alors une grimace avec ses mains. Il ne m'aurait pas dit tout ça avant, j'aurais rigoler aux éclats comme une gamine, mais là, c'était différent. Il cachait ces sentiments et ce n'était pas la meilleure des choses. Je ne savais pas si je devais le réconforter ou lui donner une bonne leçon. Ou bien me taire comme si je n'avais rien entendu. Après tout, je ne pouvais pas vraiment l'aider.. Je venais tout juste de le rencontrer et je ne devais pas être une de ses précieuses amies.

Nelson - Je vais bien. Je suis un grand garçon.

Je le regarde alors simplement partir vers le distributeur pour chercher des boissons. Je soupire simplement, perdant rapidement mon sourire forcé. Pour une fois que je cachais quelque chose aussi, c'était très rare. Mais je ne savais pas comment réagir avec lui. Peut-être le prendrait-il mal si je l'engueulais? Ce qu'il a fait n'était pas à faire, mais bon.. Je n'avais pas grand chose à dire dans cette histoire.

Il revient rapidement avec les boissons, me donnant d'ailleurs un thé glacé dans la main. C'était l'une de mes boissons préférées, je buvais souvent de ça en Australie. J’espérai simplement que le goût était le même. Je n'avais pas bougée, je n'avais même pas sortis un mot depuis tout à l'heure d'ailleurs. J'étais devenue muette. Je bois une gorgée de ma boisson. C'était le même goût! Je me sentais un peu mieux finalement. Même si je ressentais quand même un mal être.

Nelson - D'ailleurs, je n'ai pas répondu à ta question plus tôt. Je viens d'Australie aussi, je suis née la-bas.  Haha, je me demande si mes notes sont toujours les premières et s'il y a quelqu'un qui a pu les battrent.

Je lève la tête vers lui. j'étais assez surprise. Je ne m'attendais pas à ce qu'il soit également australien. Quelle coïncidence franchement! Je suis au Japon, je suis une étrangère et je tombe sur un homme qui vient du même pays que moi. C'était fantastique! Je me sentais un peu mieux maintenant. La tension était redescendue d'un cran. Je lui souris simplement. J'allais lui répondre, lui demandant d'où il venait. Mais avant même que je ne puisse dire un mot, il reprit la parole en me regardant.

Nelson - D'ailleurs, je n'ai pas répondu à ta question plus tôt. Je viens d'Australie aussi, je suis née la-bas.  Haha, je me demande si mes notes sont toujours les premières et s'il y a quelqu'un qui a pu les battrent.

Je me sentais mal, une nouvelle fois. Son regard était perçant. Comme s'il pouvait lire en moi comme un livre ouvert. Il avait atteint mon cœur. J'avais une nouvelle fois sentis un pincement. Comme un point de côté, mais au niveau du cœur. Je lui souris simplement, essayant de cacher mon petit malaise. C'était difficile, surtout avec mes joues qui devenaient rouge pivoine.

Je pose ma boisson sur le banc, me levant rapidement pour me mettre en face de lui. Je lève les bras et pose mes mains sur ses paupières. Je lui cachais simplement les yeux.

Malia - Et voilà! Tu ne seras plus nostalgique comme ça!

Je me sentais stupide d'avoir fait ça. Mais bon, si ça pouvait le faire rire. En tout cas, c'était une bonne chose pour moi. Il ne pouvait pas voir que j'étais gênée ou bien que mon visage était devenu plus rouge que tout à l'heure. Finalement, je me sentais encore plus mal. Je pouvais sentir son parfum de là où j'étais. Il sentait vraiment bon. Ce qui me fit rougir automatiquement. De plus, ça n'avait pas arrangé les choses d'avoir fait ça. Je n'avais pas remarquée, mais j'étais vraiment proche de lui. Quelle idiote. J'avais empirée ma situation.
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 45

Le Dragon du Nil

MessageSujet: Re: Come on with me {Nelson}   Mer 24 Aoû - 17:20

Come on with me.#MaliaAprès avoir parlé de lui ainsi, aussi ouvertement il pensait surtout à la jeune fille. Pourquoi il a raconté cela aussi facilement ? Cela se voyait qu'elle était mal à l'aise maintenant... Bravo Nelson, tu as tout gagné.. Cependant, le geste de la jeune femme ainsi que ses expressions, si facile à lire, le surpris. Elle posa ses mains sur les yeux du blond en disant qu'il n'aura plus de nostalgie ainsi.

C'était une façon à elle de le consoler ? Un sourire finit par s'afficher sur son visage et instinctivement il entoura la taille de la jeune femme de ses bras la ramenant contre lui.

#Nelson – Cela m'ennuie... Je pourrais plus voir ton visage comme ça.

Il tira la langue, car il savait que cela allait faire mouche sur elle. Mais pour autant il la ramena encore plus contre lui, pourquoi ? Il voulait simplement l'avoir près de lui. Gardant sa fine taille d'une main, il retira ses mains en venant la regarder droit dans les yeux, son regard était doux, car après avoir enfin parlé à quelqu'un il se sentait mieux. Il allait prendre la parole quand une voix masculine moqueuse se fit entendre derrière lui.

#??? - OH ! Nelson c'est toi ? Tu reviens et même pas tu viens avertir tes potes ? Oh....

Son camarade de classe regarda la blondinette, surpris.

#??? - C'est ta petite amie ? Wow mignonne !!

Nelson lui envoya un coup sur la tête, amusé, pour finalement lui dire qu'elle était nouvelle et qu'il lui faisait le tour de l'école, les deux masters rirent un moment ensemble et son camarade partis en faisant un clin d'oeil à Malia.

#Nelson – Il est dans ma classe, c'est le genre de mec qui rit tout le temps. Bah, si tu veux qu'on garde contact, tu verras plein de master, se sera bien pour ton apprentissage et tu apprendras mieux.

Il regarda un moment ailleurs en s'éloignant, frottant sa nuque l'air gêné.

#Nelson – Par contre, il n'a pas tort sur une chose... C'est vrai que tu es mignonne..

Il toussa rapidement en tournant le dos à la jeune femme.

#Nelson – Tu veux faire quoi maintenant ?

La visite étant terminée, peut être qu'elle voudrait rentrer chez elle, ou encore passer du temps ensemble ? A elle de choisir.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 47

Capricieuse à plein temps

MessageSujet: Re: Come on with me {Nelson}   Mer 31 Aoû - 22:21

Give the world what they're tryna see
Malia x Nelson

J'étais vraiment une idiote. Je ne savais plus comment m'enlever de cette situation. C'était assez embarrassant je dois dire. J'étais vraiment proche du garçon. Je ne l'avais jamais été auparavant avec un autre homme, mise à part mes frères, mais ce n'était pas la même chose voyons.

Je ne le regardais même pas dans les yeux. J'avais baissée ma tête pour être comme en face de son torse. Bah oui, j'étais largement plus petite que lui. Je sentis directement que ses mains se rapprochaient de plus en plus de moi. Il me prend donc contre lui, entourer ma taille de ses mains. Oh god. La chaleur me montait. J'avais très chaud et je ne pouvais pas m'enlever. Je n'avais qu'une envie, m'enfuir et ne plus jamais avoir à l’affronter.

À la base, les filles, ne sont pas comme moi. Ça devrait me faire plaisir d'être dans les bras d'un homme que j'apprécie et que je trouve beau en plus? Moi, ça me gênait plus qu'autre chose. Je sentais la chaleur parcourir mon corps, montant jusqu'à ma tête.

Nelson - Cela m'ennuie... Je pourrais plus voir ton visage comme ça.

Je lève directement la tête vers le jeune blond. Heureusement qu'il ne me voyait pas, il serait horrifié par ma tête. Non, je ne faisais pas une grimace loin de là. J'étais seulement surprise de ces mots. Une fois de plus, je rougis. Comme si ce n'était déjà pas le cas avant, tiens. Il tire d'ailleurs la langue, ce qui me fit une fois de plus rougir. Imaginez bien ma tête. Une petite coloration qui débutait par un teint plutôt bronzé pour finir rouge tomate.

Il me rapprocha une fois de plus contre lui. Il enleva par la suite mes mains que je mis directement sur son torse. Oui, je voulais séparer ma poitrine de son torse. Du coup, mes seins étaient complètement écrasés contre mes mains, j'espérai qu'il ne remarque pas cette situation des plus gênantes pour moi. Heureusement pour moi, il me regardait droit dans les yeux. Son regard était doux et apaisant. J'avais l'impression d'être dans une petite bulle avec lui et qu'il n'y avait absolument rien autour de nous. Ah, bah si.

Une voix retentit dans le couloir où nous étions. Je me retourne rapidement en voyant que c'était un jeune homme qui s'adressait à Nelson d'ailleurs. Je m'enlève directement du jeune garçon, me sentant plutôt gênée lorsqu'il me regarde en demandant si j'étais sa petite amie. Je recule légèrement, les laissant parler tous les deux. Je me retourne pour soupirer légèrement en faisant de l'air dans mon cou avec ma main. Je me sentais un peu mieux, même si être dans les bras du blond était très agréable..

Nelson - Il est dans ma classe, c'est le genre de mec qui rit tout le temps. Bah, si tu veux qu'on garde contact, tu verras plein de master, se sera bien pour ton apprentissage et tu apprendras mieux.

Le jeune garçon était finalement partit. Je n'avais même pas vu passer le temps. Je souris rapidement, comme pour oublier ce qui s'était passé il y avait de cela quelques minutes. Pour moi, c'était un moment agréable et intense. Pour lui, ça devait être banal.

Malia - Oui, bien sûr et.. Il a l'air gentil.

Je souris simplement une nouvelle fois. Je le regarde alors s'éloigné un peu.

Nelson - Par contre, il n'a pas tort sur une chose... C'est vrai que tu es mignonne..

Je rougis automatiquement. Bah oui, vous vous attendiez à quoi sérieusement? C'était obligé franchement! L'homme que je trouve le plus canon ici venait de dire que j'étais mignonne. Bon, c'était le premier que j'avais vu en même temps. Mais il avait tout pour me plaire. Il était polit, il parlait très bien, il était gentil, mignon, blond en plus et c'était un australien! Tout ce que j'aimais! De plus, les événements ont fait que, j'étais encore plus sous son charme ; il m'avait aider à trouver le bureau administratif, il m'avait prit une canette, il m'avait prit dans ses bras et maintenant il me disait que j'étais mignonne. Que demander de mieux franchement?

Nelson - Tu veux faire quoi maintenant ?

Nelson c'était retourner pour me dire ça. J'étais donc pas la seule à être gêné, c'était amusant. Je laisse un petit rire sortir d'entre mes lèvres. Il était craquant! J'avais envie de le manger. Je souris rapidement en réfléchissant un peu.

Malia - Hm.. Et bien.. On pourrait aller ailleurs qu'ici non? Boire un verre, se balader, regarder un film ou même aller chez moi!

Mon sourire partit rapidement. Attendez, je venais de dire quoi là? Chez moi? C'était une superbe invitation. Je ne m'étais même pas rendu compte que j'avais dit ça à Nelson. J'avais tellement eu l'habitude de dire ça à mes rares copines en Australie que c'était sorti tout seul. Je reprends rapidement.

Malia - Enfin.. Je veux dire que.. C'est pas ce que.. Enfin, tu vois?

Je m'embrouillais même quand je parlais. J'essayais simplement de lui faire comprendre qu'il n'y avait rien d'ambiguë dans ce que je lui avais proposée. Et puis, ça m'étonnerait fortement qu'il accepte ma dernière proposition. Je prends rapidement ma boisson pour la boire d'une traite. Je ne me sentais pas bien, une fois de plus. Il avait le don de me déstabiliser ce jeune homme!
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Come on with me {Nelson}   

Revenir en haut Aller en bas
 
Come on with me {Nelson}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Roro Nelson condamné aux Etats-Unis ne peut pas retourner en Haïti
» Emma Nelson
» The Haitian People Need a Lobbyist
» Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état
» Lettre de protestation d'un haitien au président Lula du Bresil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saotome Gakuen :: Académie Saotome :: Hall d'entrée-
Sauter vers: