Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Nouvelle rencontre improbable [PV Reinhart]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar

MESSAGES : 52

Vampire professionnel

MessageSujet: Nouvelle rencontre improbable [PV Reinhart]   Ven 15 Avr - 20:11

Nouvelle rencontre |  FEAT REINHART

Le réveil du professeur était difficile, on pouvait entendre ses bâillements incessants, laissant ses canines à la vue de tous. Enfin, tous et un bien grand mot, il n’y avait que son chat qui pouvait voir ce magnifique spectacle, de plus il ne portait que pour simple pyjama un bas de pantalon noir, son torse pâle accompagnait les rayons du soleil qui commençaient à s’étendre sur ce vaste monde. Sa petite Kyara était très câline alors c’est tout naturellement qu’elle vient chercher des caresses auprès de son maitre. Ce dernier ne pouvait pas résister à une si belle créature, il la porta jusqu’à la cuisine et il lui remit des croquettes pour qu’elle puisse manger à sa faim. Quant à lui comme à son habitude ce serait un café avec quelques tranches de brioche, bien entendu tout ceci accompagné d’un fond sonore, celui de sa télé. Une fois son repas terminé, il partit à la salle de bain, laissant sa petite compagne aller dormir sur son petit coussin. Une douche brulante était nécessaire, le jeune danois devait tenir presque toute une journée et ce soir comme chaque semaine, il devait rester  à l’académie pour terminer son travail qu’il a accumulé en retard. Sa petite Kyara était bien entendu du voyage elle aussi et elle savait parfaitement où se rendre. Après sa douche, le jeune homme sorti avec une simple serviette autour de la taille après s’être brosser les dents et appliquer de multiples crèmes sur son visage et se parfumer. Il alla dans sa chambre enfiler ses affaires et comme d’habitude Un T-shirt blanc avec un pantalon noir, des bottines et bien entendu une sorte de veste tailleur noire avec autour de son cou sa fameuse écharpe noire avec des traits gris clairs pour cacher le bas de son visage. Il avait préparé depuis la veille son sac d’affaire avec bien entendu quelques petites affaires pour sa petite Kyara.

Le professeur est désormais prêt à partir, il fit sortir sa chère avant de finalement aller à l’académie, il passa dans sa chambre temporaire pour y déposer ses affaires. Ensuite, comme tout bon professeur il alla dans sa salle de cours pour y donner son cours de comportementalisme. Il intimidait les élèves avait sa voix relativement grave et parfois effrayante. Mais, personne ne remarquait les précieuses canines de notre professeur et cela était mieux, il ne voudrait pas répondre à diverses questions provenant de ses élèves. Mais bizarrement le jeune professeur n’était pas si distant avec ses élèves, au contraire, il n’hésitait pas à entrer en contact avec, osant parfois des blagues, mais son travail restait relativement sérieux. Sa matinée pour le moment était résumée à du comportementalisme, inculquer les bonnes tenues à adopter lors de diverses représentations, alors pour ce faire, il n’hésite pas à faire des petites mises en scènes et faire participer tout le monde pour dire ce qui va et ce qui ne va pas.

A la pause de midi, Soren se dirigea vers sa chambre, il n’aimait pas tellement aller au réfectoire, il ne s’y plaisait pas tellement alors il mangeait froid généralement, mais de temps à autre il y va, car un de ses collègue le coltine à y aller. Une fois cette pause terminé le jeune professeur pouvait roupiller une bonne petite heure, car il n’avait pas encore cours. Et ce cours de mannequinat était assez important puisqu’il y a une évaluation, le regard critique du professionnel devait être à l’affut du moindre faux pas. Une fois ce cours terminé, le danois se dirigea vers la salle de cours où il allait pouvoir corriger quelques copies, ce n’est pas forcément la partie la plus drôle dans le métier de professeur, cependant, c’est un moyen de voir la progression de ses élèves. Et Soren veut réussir à les pousser vers le haut, alors il n’hésite pas à travailler tard. Cela lui avait pris quelques heures, son téléphone affichait vingt heures, il fallait qu’il aille prendre quelque chose à manger, alors sans lumière et simplement la lueur de la lune, le jeune homme alla au distributeur et en revenant dans le couloir, il regarda par les fenêtres et il entendait un vague bruit de pas. Le danois se retourna à moitié laissant voir que son bas de visage, mais il apercevait une silhouette, alors il sourit laissant voir ses canines à la lumière céleste avant de finalement partir assez  rapidement et de retourner dans sa salle de cours. Il rangea précipitamment ses affaires et il sorti comme si de rien n’était et en ouvrant la porte il tomba finalement nez à nez avec un de ses collègues qui d’ailleurs l’avait un peu bousculé.

«  Tient, bonsoir. C’est rare de voir un collègue si tard. Vous cherchez quelque-chose ? On dirait … que vous avez couru … »

L’innocence rien de tel pour se sortir de toute situation.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 93

Seigneur de la Nuit

MessageSujet: Re: Nouvelle rencontre improbable [PV Reinhart]   Lun 2 Mai - 19:08

La journée s’était faite éprouvante. Le soleil avait tapé fort, trop fort pour le professeur de littérature à la peau sensible et la chaleur du soleil combinée à celle de ses lourds vêtements l’avait rendu plus aigri que d’habitude. Faute à cela, il s’était pris la tête avec une de ses élèves, ce qui lui avait valu de donner une retenue que lui-même savait injustifiée.

Une fois les cours terminé, il n’avait pas quitté la salle de classe dans laquelle il avait donné cours. Toujours assis au bureau devant une marée de tables vides, la tête contre le rideau qui le cachait du soleil, il appréciait la fraîcheur de la salle privée de soleil et la douce chaleur traversant le rideau sur son cuir chevelu. Reinhart n’avait aucune envie de bouger de là. Il avait trop chaud et sentait que s’il devait bouger maintenant, il allait tomber dans les pommes. Fugitivement, il se dit qu’il sècherait ses cours cet été. Ou qu’il imposerait que les cours soient faits en pleine nuit. Cependant, il savait qu’il se verrait refuser cette excentricité. Il en avait déjà fait la demande autrefois.

Il resta là pendant quelques minutes, rassemblant son courage pour retourner à sa chambre, mais ses pensées commencèrent à vagabonder et il finit par s’endormir. Quand il se réveilla, la nuit était tombée. Sa tête était toujours contre le rideau, mais celui-ci était devenu froid et la température de la pièce avait baissée de plusieurs degrés. Encore une fois, il resta là à observer la salle. La lumière de la Lune traversait légèrement les rideaux et donnait un air mystique à la salle de classe. Cette lumière, le professeur l’aimait. Elle lui rappelait tout ce qu’il avait encore à découvrir, tout ce qu’il cherchait. Mais elle lui rappelait aussi tous les échecs qu’il avait subis. En vrai, il n’avait pas fait une seule découverte valable, et ce n’était pas faute d’avoir cherché.

En soupirant à cette pensée, le pseudo-vampire se releva de sa chaise. Son corps était tout ankylosé et se demandait combien de temps il avait dormi ainsi. Il était temps qu’il rentre chez lui. Son chat devait être affamé. Reinhart sorti de la salle et s’engagea dans le couloir, n’ayant même pas envie de prendre le temps de chasser les fantômes. Il n’alluma pas la lumière qu’il trouvait trop violente pour ses yeux malades, préférant se repérer avec sa vision nocturne plutôt développée.

La Lune lui faisait face à travers la fenêtre au bout du couloir. En remontant le couloir, il avait l’impression de se diriger vers son grand astre nourricier, de chercher à la rejoindre dans les cieux. Mais soudain, l’obscurité se fit et il sorti de ses rêveries. Une silhouette – une personne, traversait le couloir. Celle-ci s’arrêta et se tourna légèrement vers lui, laissant voir à Reinhart un sourire d’où émergeaient deux canines proéminentes, avant de repartir.

Le professeur était tétanisé. Son cerveau tournait à deux à l’heure alors qu’il tentait d’assimiler ce qu’il avait vu, se demandant s’il s’agissait d’un rêve ou de la réalité. Puis soudain, il se dit que peu importe ce qu’il avait vu, l’homme en question était encore dans le bâtiment et qu’il pourrait s’assurer de ce qu’il avait vu en le retrouvant.

Il n’y avait pas de temps à perdre. Reinhart se précipita sur le chemin que l’inconnu avait pris jusqu’à se retrouver perdu. Pendant un instant, il se dit qu’il avait filé, mais il entendit du bruit dans une salle proche. Essoufflé de sa course, il se planta devant la porte. Son cœur battait la chamade, il n’osait l’ouvrir, ayant peur de ce qu’il trouverait de l’autre côté. Prenant son courage à demain, il prit une grande inspiration et …

La porte s’ouvrit d’elle-même et il se retrouva nez à nez avec un de ses collègues. Il le connaissait pour l’avoir déjà vu mais n’avait jamais discuté avec lui, comme avec beaucoup de ses collègues. À vrai dire, il ne connaissait même pas son nom. Mais aucun doute n’était possible, c’était bien lui qu’il avait vu juste à l’instant.

« C’était-vous, à l’instant, dans le couloir, n’est-ce pas ? »

Son calme qu’il gardait si souvent avait disparu. Seule une excitation non dissimulée restait dans son comportement, avec un léger rouge sur ses joues.

« A-avec ces crocs… »

Il avait du mal à parler. Il se demandait s’il n’avait pas rêvé. Il espérait que ce n’était pas le cas mais son sens de la réalité se disait que c’était le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 52

Vampire professionnel

MessageSujet: Re: Nouvelle rencontre improbable [PV Reinhart]   Ven 20 Mai - 18:12

Nouvelle rencontre |  FEAT REINHART

Soren se retrouvait nez-à-nez avec son collègue, l’innocence était la clé de tous les soucis. Il l’avait déjà croisé auparavant, mais il ne lui avait jamais vraiment parlé. Mais maintenant que l’occasion se présente, il espérait pouvoir engager la conversation sans pour autant remémorer la scène précédente, peut-être qu’il n’a pas eu le temps de voir qui se cachait derrière ce vampire ? Mais malheureusement pour le danois, son collègue était persuadé de l’avoir vu. Soren ne veut pas ébruiter ce secret à propos de son origine fictive soit elle. Il jouait l’air étonné devant son collègue.

« Des crocs ? Dites-moi vous êtes sûrs que vous n’avez pas plutôt rêvé ? »

Instinctivement il s’approcha de lui, le regardant un peu plus en détail. Il avait un peu le même style que lui, des cheveux blancs, mais contrairement à Soren cela semblait être sa couleur naturel. Son père n’avait pas vraiment compris son choix pour décolorer ses cheveux, il aimait sa petite tête blonde, mais Soren trop adulé par son personnage a préféré changer. Mais on ne peut pas dire que c’est un mal, au contraire ça le rend bel homme, ses collègues féminines lui disent chaque jour qu’il est très beau, enfin pas en face, mais les bruits de couloirs circulent.

Soren estimait qu’il pourrait potentiellement bien s’entendre avec son collègue, mais encore faut-il trouver les passions communes. Il força un peu le pas pour sortir de sa salle, éteindre les lumières et finalement la fermer à clef. Il reprit de sa voix autoritaire pendant qu’il enlevait la clef de la serrure.

« Vous savez, ce n’est pas très prudent de rester ici la nuit, vous pourriez faire de très mauvaises rencontres, croyez-moi. »

Il afficha un léger sourire lorsqu’il se retourna vers son collègue, il rangea ses clefs dans sa sacoche avant de finalement la laisser pendre par sa main. Il se tenait devant cet homme, qui d’ailleurs n’avait pas l’air de vouloir le lâcher, malgré la fatigue, Soren restait dans une excellente posture, digne des plus grands aristocrates, après tout c’est l’une des matières qu’il enseigne. Il tanne assez ses élèves lorsqu’ils sont avachis ou même qu’ils font des faux pas, alors il faut bien qu’il montre le bon exemple. Un instant il nicha le bas de son visage dans son écharpe en fixant sa proie qui se tenait devant lui, la lumière céleste illuminait ses yeux noisettes, offrant alors un magnifique spectacle à celui qui contemplait. Cependant il sortit de nouveau de sous son écharpe pour se présenter et il tendit la main.

« Je ne me suis pas présenté, je suis Soren Murakami, professeur de comportementalisme et de mannequinat. Enchanté. »


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 93

Seigneur de la Nuit

MessageSujet: Re: Nouvelle rencontre improbable [PV Reinhart]   Mar 24 Mai - 21:02

Le professeur de littérature était tout excité. Devant lui se tenait peut-être ce qu’il cherchait depuis des années. Non, pas « peut-être ». Il était persuadé que c’était lui. Ah, il était magnifique, cet être surnaturel ! Avec ces cheveux clairs et son écharpe qu’il devait porter pour cacher ses crocs ! Au fond de lui, Reinhart se demandait pourquoi il ne l’avait jamais remarqué avant. Il s’en voulait. Depuis combien de temps ils enseignaient tous les deux ici ? Combien de précieuses années avait-il perdu à chercher quelque chose qui était juste sous son nez ? C’était rageant.

« Je suis certain de ne pas avoir rêvé ! V-vous pouvez me le dire, vous savez. Je garderais le secret… »

Évidemment qu’il niait être un vampire. Il ne fallait que personne ne le sache. Mais Reinhart garderait le secret. Il saurait garder le secret, il le fallait après tout. Cependant, il voulait que son collègue ne lui cache pas sa vraie nature, qu’il lui fasse confiance. Comment l’amener à lui faire confiance ? Il n’en savait rien, mais il le ferait. Et même s’il ne parvenait pas à gagner sa confiance, cela ne l’empêcherait pas de parvenir à ses fins.

Reinhart contemplait son vampire, des larmes de joie au coin des yeux. Il avait du mal à en revenir. Dire qu’il s’en trouvait un juste là, dans la même école que celle dans laquelle il enseignait. Mais il ne semblait pas vouloir vraiment se cacher, au contraire, il semblait jouer la carte de l’étrange comme une carte de visite, mais dans un style différent de l’enfant de la Lune. Celui-ci se disait que ce n’était pas une mauvaise idée. Comment cacher quelque chose mieux qu’en le mettant devant tout le monde ? Les gens ne voient jamais ce qui est juste sous leur nez.

« Je ne crains pas les mauvaises rencontres, » dit-il en souriant à son collègue. « Et puis, j’ai l’habitude de me promener de nuit dans les couloirs de cet établissement. Voilà quelques années déjà que je pratique cette activité. »

La joie pouvait s’entendre dans la voix du faux vampire. C’était la première fois depuis longtemps qu’il était si heureux. Il n’avait pas l’intention de laisser ce collègue partir comme si de rien était. Et puis, il l’impressionnait, aussi bien par son être que par sa tenue, sa posture, tellement digne de ce qu’il est, de ce qu’il représente. Reinhart qui n’était d’habitude pas en reste avec sa posture se trouvait bien ridicule à côté de lui.

L’autre professeur se présenta en lui tendant la main. Reinhart n’avait pas l’habitude de serrer la main des gens, alors il ne fit que la regarder, se demandant pour la première fois de sa vie s’il devait faire cet effort de politesse mais se disant aussi qu’il ne pouvait décemment pas le traiter comme un être ordinaire. Faute de savoir quoi faire de cette main tendue vers lui, il se présenta en retour.

« Je suis enchanté ! Plus qu’enchanté même ! Je suis Reinhart Karl Felix Michael Fürst von Lichnowsky-Werdenberg, professeur de philosophie et de littérature. »

Était-ce une présentation convenable à faire à un être surnaturel ? Dans la lumière qui le baignait, il semblait vraiment fabuleux. Reinhart ne sentait plus ses jambes, il lui semblait qu’il pourrait s’effondrer au moindre mouvement, qu’il pourrait fondre en larmes de joie d’avoir enfin trouvé un de ces êtres qu’il cherchait depuis si longtemps.


Dernière édition par Reinhart von Lichnowsky le Mer 1 Juin - 14:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 52

Vampire professionnel

MessageSujet: Re: Nouvelle rencontre improbable [PV Reinhart]   Ven 27 Mai - 19:03

Nouvelle rencontre |  FEAT REINHART

Il était très problématique cet humain, ses yeux ne l’avaient pas trompé. La silhouette qu’il avait aperçue était bien celle du jeune professeur. Se prendre pour un vampire n’était peut-être pas la meilleure idée du siècle, mais c’était sa passion désormais. Il adore les choses surnaturelles en particulier les vampires, il s’était documenté avec des sources anciennes datant du moyen-âge, des documents provenant d’Europe de l’Ouest. Mais ces documents ne rapportaient que les faits que ces monstres suceurs de sang faisaient et des différentes sentences prononcées à leur encontre. On disait qu’ils avaient la peau pâle et qu’elle brillait au soleil, et ces êtres sont dotés d’une magnifique beauté, cette beauté attirante qui ne faisait que couler la proie qui jettera son dévolue sur ce démon. Il reprit avec un air amusé.

« Non, non je vous assure, je n’ai rien à cacher, ces crocs sont simplement le fruit de votre imagination. »

En tout cas, son collègue avait de drôles d’habitudes, se promener seul dans les couloirs la nuit. Soren lui n’aime pas tellement ce genre d’activité. Bien qu’il aime le paranormal, le jeune danois s’attèle à des activités comme les films, parfois le sport en faisant du jogging, mais son activité favorite était bien sûr les femmes, n’importe quel homme de ce bas monde aime ce genre d’activité. C’est un peu comme une chasse, le tout est d’observer sa proie et au moment venu, il faut lui tirer en plein cœur, savoir la conquérir. Maintenant, en y repensant, ça fait déjà quelques temps que Soren n’a pas eu  de petite amie, enfin il n’aime pas trop ce terme. Il n’a jamais vraiment eut de coup de cœur pour quelqu’un alors, c’est plus des conquêtes d’un soir, pendant une période il en avait parfois six dans la même semaine, parfois plus, car il ne va pas se cacher qu’il accepte parfois la présence de deux femmes dans son lit. Oui, aux premiers abords on ne croirait pas, mais cet homme aime consommer le plaisir de la chair.

Cela l’étonne que son collègue ne s’intéresse pas à toutes ses choses. Il apparait bizarre, enfin bizarre n’est pas le terme, unique peut-être ? En tout cas, il le trouvait fort sympathique, il a l’air d’être un homme sûr de lui, gentil et juste. Il reprit en affichant un large sourire.

« Oh, vous avez des activités assez particulières. Personnellement, je ne traine pas trop de nuit ici, seulement pour le boulot une fois par semaine. »


Il soupira, oui si il était à jour dans ses copies peut-être que cela n’arriverait pas, mais bon c’est un jeune professeur qui se repose sur ses lauriers. Il le sait, parfois il se critique lui-même, mais c’est plus fort que lui, il faut toujours qu’il trouve occupation ailleurs que dans son travail. Il laissa son bras retomber contre son corps lorsqu’il remarqua que son collègue se présenta sans lui serrer la main, Soren n’avait pas tellement apprécié, mais il ne laissait rien paraitre. Ce qui était sûr, c’est qu’il a un nom à rallonge, c’était vraiment très spécial. Mais il avait déjà entendu parler de lui dans les couloirs, du fait que c’était un professeur bizarre par les élèves et réservé par les collègues.

« Oh, j’ai bien souvent entendu parler de vous. »

Il souriait légèrement, peut-être devait-il partir, la fatigue se lisait sur son visage, mais il restait dans une posture distinguée dans tous les cas.

« Je vais peut-être vous laisser regagner votre chambre, tout comme moi, vous devez avoir une longue journée de travail qui vous attend. »



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 93

Seigneur de la Nuit

MessageSujet: Re: Nouvelle rencontre improbable [PV Reinhart]   Mer 1 Juin - 14:58

Que son collègue puisse nier avoir des crocs le faisait douter de ce qu’il avait vu. Peut-être n’avait-ce été que le fruit de son imagination, couplée à la fatigue et à ses passions. Cependant, il ne voulait y croire. Non. Son collègue était bien un vampire. Malgré le doute, il se forgea une conviction qu’il ne voulait pas laisser aller. Ses yeux, ce soir, ne l’avaient pas trompé. Pas plus qu’ils l’avaient trompé lorsqu’il avait rencontré sa première apparition.

Néanmoins, il ne le contredit pas. À la place, il ne fit que baisser la tête, septique. Que pouvait-il faire pour s’assurer de l’identité de son collègue ? Il ne pouvait décemment pas lui ouvrir la bouche de force pour voir sa dentition, c’était incongrus. Mais pourquoi pas, en fait ? De toute façon il apparaissait déjà bizarre aux yeux de tout le monde, alors ça ne changerait pas grand-chose, au pire. Au mieux, il verrait sa conviction confirmée.

Reinhart ne fut pas étonné de s’entendre dire qu’il avait des activités particulières. Ça, il en était bien conscient. Pour la majorité des humains, ses activités étaient risibles, tout autant que son être. Mais ça lui était égal. Il faisait ce qu’il voulait, c’était ce qui comptait à ses yeux, et il espérait bien trouver ce dont il cherchait à prouver l’existence, grâce à ses activités particulières. Pour toute réponse, il sourit à son collègue.

Quelle joie ne ressentit-il pas lorsque le professeur Murakami lui indiqua avoir entendu parler de lui ! Son visage ne manqua pas de laisser paraître son étonnement et sa joie tandis que son visage se teinta de rouge.

« C-c’est un honneur qu’un être comme vous ai pu entendre parler de mon humble personne… »

C’était d’une voix plus basse et mesurée que précédemment qu’il avait dit ces mots, véritablement gêné. Peu importe ce qu’on ait pu lui dire à son sujet, ça lui était égal. De toute façon, il voyait d’ici ce qu’on avait pu lui dire : qu’il était bizarre, pas sociable, pas fréquentable, quelqu’un à éviter. Mais qu’il ait entendu parlé de lui, c’était déjà beaucoup.

Mais la rencontre était sur le point de s’arrêter là. Le vampire semblait avoir l’intention de partir, même s’il le disait d’une façon détournée que pour une fois le professeur de littérature compris. Cependant, il avait l’intention de faire comme s’il n’avait pas compris.

« Oh non ma journée n’a pas été si longue. De plus, je ne suis pas près de rentrer, j’ai encore des fantômes à chasser. »

Son ton était enjoué, si bien qu’on aurait pu croire que c’était une plaisanterie. Mais quiconque connaissait un minimum Reinhart savait qu’il était des plus sérieux, qu’il chercherait à chasser les fantômes tout au long de la nuit.

Cependant, à l’instant présent, ce n’était pas les fantômes qu’il avait l’intention de chasser. Il se déplaça nonchalamment devant son collègue, de façon à l’empêcher de partir. En faisant cela, il darda ses yeux dorés sur celui-ci, abandonnant son air enjoué pour un visage plus sérieux, toutefois pourvu d’un léger sourire.

« Même s’il me semble avoir trouvé, ce soir, quelque chose de plus intéressant qu’un fantôme… »

Il hésitait un peu. C’était la première fois qu’il faisait face à un vampire et il ne pouvait pas le laisser partir comme ça. Le vampire en question niait son espèce devant l’humain qu’est Reinhart. Alors fallait-il le forcer à se dévoiler, à admettre ce qu’il est ? Aux yeux du cryptozoologue, c’était risqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 52

Vampire professionnel

MessageSujet: Re: Nouvelle rencontre improbable [PV Reinhart]   Sam 4 Juin - 9:56

Nouvelle rencontre |  FEAT REINHART

Un être comme lui. Ceci le fit sourire, il aimait que tout le monde le prenne pour ce qu’il n’est pas. Cette personnalité qui s’est lui-même forgé cache en réalité une profonde souffrance qui date de son enfance. En étant vampire, il pourrait faire comme dans son précédent film, tuer quiconque lui manquera de respect, quiconque lui a fait du mal et faire souffrir ceux qui ont jadis abandonné cet être. C’était bien le cas de Soren, ce petit danois a vécu bien des tourments, en particulier avec sa mère, jamais elle ne s’est occupé de lui, elle le voyait comme une nuisance, maintenant qu’il est célèbre, elle tente de renouer des liens, mais c’est trop tard. Pour Soren c’est une étrangère, même l’enfant qu’elle a porté après Soren est un pur étranger, une nuisance. Soren se considère comme fils unique du côté de sa mère, ce garçon qui devait être son demi-frère ne représente rien pour lui, absolument rien. En revanche, sa petite sœur qu’il a pu connaitre, il  y a quelques années, il l’a considéré comme membre de sa famille, et c’était réciproque. Elle n’avait que quatre ans d’écart avec Soren, ce qui facilitait l’approche.

Le danois continua d’écouter son collègue, il cherchait des fantômes. C’est une drôle d’activité, mais Soren mentirait si il disait que tout ce qui est paranormal ne l’intéressait pas. Il avait lu énormément de bouquin sur par exemple, la signification des rêves, les légendes locales, l’origine des démons et des anges déchus. Pour dire, lors de sa vingt-cinquième année, il s’était rendu à Edimbourg en Ecosse pour visiter les voutes qui traversent la ville. Cet endroit donnait vraiment la chair de poule, tout d’abord, il fallait descendre un grand escalier avant d’arriver sur le sol froid et non accueillant des voutes. Il se souvient de ce moment comme si c’était hier, la première pièce qu’il avait visité était celle de « Mr. Boots » le guide expliquait que ce nom lui avait été donné car il portait de très grandes bottes. Dans cette pièce, Soren s’était directement placé à droite, car le côté gauche dégageait une mauvaise onde et pour cause, sur le côté gauche, une jeune femme avait été retrouvé morte, tuée par Mr Boots, c’était une prostituée. Tout le long qu’il est resté dans la pièce, Soren s’était senti oppressé, observé. Une autre pièce qui l’avait marqué c’était la pièce du cordonnier, d’un côté une ambiance accueillante où le cordonnier travail et de l’autre un côté un peu moins accueillant, celui d’une femme enceinte, elle avait perdu son enfant, de fait elle tourmentait les femmes enceintes qui étaient dans la pièce. Elles avaient des maux de ventres insoutenables. Edimbourg restera son meilleur souvenir de l’activité paranormale, bien entendu, il y avait eu plus que ça, mais Soren ne peut pas tout énumérer d’un coup, pour en savoir plus il suffit d’aller voir par vous-même. Soren reprit un grand sourire aux lèvres qui dévoila légèrement ses canines.

« Je vois, si vous voulez de vrais fantômes Rein-san, vous devriez aller à Edimbourg en Ecosse, croyez-moi, on y voit des choses très intéressantes. »


Il continua de le fixer de son regard noisette, sa beauté était tellement parfaite à la lumière de la lune, il ne s’en vantait pas, mais tout le monde le lui faisait savoir. Il déposa sa main sur son écharpe en la remontant un peu sur son bas du visage et il reprit de sa voix imposante, mais néanmoins attirante.

« Oh ? Un simple professeur comme moi ? »

Son regard noisette se reposa sur son collègue, ils se plient légèrement pour qu’il distingue un léger sourire derrière l’écharpe du danois. Non, admettre ce qu’il n’est pas maintenant serait pas drôle.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 93

Seigneur de la Nuit

MessageSujet: Re: Nouvelle rencontre improbable [PV Reinhart]   Sam 11 Juin - 17:46

Le fait que son vampire ne nie pas à nouveau ce qu’il est lui faisait plaisir. Certes, il n’avait pas fait mention explicite de la race, mais elle était sous-entendue et le collègue professeur savait très bien de quoi il voulait parler. Le cas contraire, il aurait assurément posé la question quant à ce dont Reinhart voulait parler en disant « un être comme vous. »

Ce vampire impressionnait le pauvre professeur de littérature. Par son existence au-delà de celle de l’espèce humaine, par sa prestance, par sa tenue, par sa présence, il représentait tout ce que l’enfant de la Lune cherchait à être depuis des années, tout ce qu’il feignait être sans même parvenir à approcher cette perfection qu’il admirait tant.

À côté de lui, le professeur de littérature à la tenue si digne habituellement semblait comme une pâle copie, une vulgaire exagération du frais jeune vampire qui se trouvait en face de lui.

Il tiqua à s’entendre appeler « Rein-san » mais ne dit rien, captivé par le doux sourire du beau vampire. S’il n’avait jamais été suffisamment proche avec quiconque pour se voir affubler d’un sobriquet, cela ne le dérangeait pas pour autant, surtout s’il venait d’une personne qu’il considérait comme un saint Graal.

Tentant de ne pas se montrer trop impoli, il laissa montrer son amusement quant à la suggestion de professeur Murakami, souriant un peu, le regardant comme un professeur bienveillant aurait pu regarder un élève qui avait fait une erreur stupide qui n’aurait pu être évitée qu’avec une petite dose de logique.

« Il n’y a que des attrape-touristes. Voilà bien longtemps qu’on ne trouve plus à Edimbourg de lieux véritablement hantés. »

S’il le disait, c’est bien parce qu’il y avait été et avait déjà passé un temps incalculable en compagnie d’autres chercheurs ou même seul à la recherche de ces fantômes. Oh certains arrivaient à prouver à l’aide d’un attirail technologie qu’il y en avait, mais Reinhart avait trouvé ses propres preuves de leur inexistence.

Lorsque Murakami-san remonta l’écharpe sur son visage, Reinhart senti un poids s’abattre un peu plus sur son cœur. C’était dommage. Il aurait bien voulu voir un peu plus ses crocs qu’il savait présent mais que l’intéressé s’acharner à cacher.

« Un fantôme ne peut rien faire de plus que d’apparaître. Un… simple professeur comme vous, en revanche, a bien plus de capacités… »

Il savait très bien qu’il se verrait demandé de quelles capacités il parlait, mais ça ne le dérangeait pas de dire la vérité. Après tout, ce n’est pas comme s’il savait mentir, quand bien même il en aurait un intérêt.

Depuis un moment, il n’osait plus regarder l’homme qui était en face de lui. À la place, il regardait à moitié le sol, rougissant légèrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 52

Vampire professionnel

MessageSujet: Re: Nouvelle rencontre improbable [PV Reinhart]   Ven 17 Juin - 20:06

Nouvelle rencontre |  FEAT REINHART

Il laissa son collègue parler sans interruption. Au moins, ils ne partageaient pas la même vision des choses. Il n’avait pas totalement tord sur le fait que à Edimbourg il y a beaucoup « d’attrape touriste », seulement, certains phénomènes ne peuvent être falsifié et Soren savait de quoi il parlait. Il reprit après un léger sourire derrière son écharpe.  

« Oh, pourtant les voutes d’Édimbourg sont … comment dire … très intéressante en terme de phénomène. Surtout lorsque l’on y va de nuit. »

Et oui, le jeune homme avait bravé l’interdit en pénétrant dans les voutes de nuit. Il s’en souviendra toujours, il avait eu la peur de sa vie, il avait eu froid, il avait eu la chair de poule dans la salle de Mr. Boots. Mais bon, c’est de l’histoire ancienne désormais. En revanche, il resta observer son collègue, il avait l’air gêné, il avait l’impression de voir une demoiselle en pleine admiration qui essayait tant bien que mal à avouer son amour. D’un côté ça le faisait rire, il aimerait bien avoir d’avantage d’admiratrice, il en a un bon paquet, mais ça ne lui suffisait pas. D’ailleurs en y repensant, cela fait déjà quelques semaines que le danois n’avait pas eues d’aventure et bizarrement ça lui manquait. Il était déjà en train de planifier des « plans d’attaques » pour ces futures proies.

Maintenant il en avait assez de ce petit jeu stupide, du chat et de la souris. Il avait choisi d’être vampire et dans l’académie tout le monde le connaissait pour cela. Il a une tenue et une prestance irréprochable, il incarne l’être le plus noble que la terre pouvait porter et cette figure noble était celle d’un vampire immortel. Bien entendu, dans ses moments privés Soren n’est pas aussi noble qu’il le laisse paraitre à l’académie, il n’est rien d’autre qu’un homme normal et serviable. Néanmoins il garde toujours cet air intimidant, ce qui fait que les gens sont à la fois impressionnés et éblouie. Il laissa entendre un léger son de sa bouche en esquissant un léger sourire. Sa proie était intimidé, peut-être qu’elle le sera d’avantage. Il laissa tomber son écharpe contre son torse et il s’approcha un peu plus de son collègue, mettant son visage à sa hauteur et il laissa sa voix imposante retentir dans le couloir.

« Certes. Un professeur comme moi peut vous ôter la vie en quelques secondes, mais … je serais curieux de savoir ce que vous, vous savez de mes capacités. Rein-san. »

Il esquissa un léger sourire, laissant cette fois les crocs à la vue de son collègue, il n’en avait plus rien à faire, si jamais ce dernier parle de cela en publique, Soren ne risquait absolument rien.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 93

Seigneur de la Nuit

MessageSujet: Re: Nouvelle rencontre improbable [PV Reinhart]   Jeu 30 Juin - 21:37

Aux yeux de Reinhart, il était évident que le professeur Murakami, tout vampire qu’il était, restait néanmoins crédule sur les questions des fantômes. Cela le faisait rire intérieurement, il ne se doutait pas qu’un vampire puisse se laisser avoir comme un humain.

« Les agents qui s’occupent de ce genre de business font toujours en sorte de garder une ambiance qui permet de croire à tout et n’importe quoi qui pourrait s’être passé et, la nuit aidant, ça fonctionne très bien. Vraiment, je vous assure, il n’y a rien de surnaturel là-bas. »

Le contredire ne lui plaisait pas, car après tout c’était un être qui pouvait lui ôter la vie très facilement s’il le voulait, mais il ne voulait pas non plus le laisser se fourvoyer. Un être supérieur comme lui se devait de connaître la vérité.

Puis Soren laissa tomber son écharpe. Ses crocs, luisants à la lueur de la Lune, n’était plus un mythe mais une réalité bien visible. Reinhart les observait comme si c’était la chose la plus belle qu’il ait vu de sa vie, comme un enfant qui venait de découvrir une montagne de bonbon, comme un fan venant de découvrir son actrice préférée nue dans sa chambre rien que pour lui…

« Soren-sama… »

Subjugué, le professeur de littérature ne sut rien répondre. Aurait-il eu l’air plus féminin, il aurait été similaire à une jeune femme amoureuse. Mais d’un côté, c’était un peu ce qu’il était. Un homme amoureux de sa nouvelle découverte, de ce qu’il avait cherché depuis tant d’années.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 52

Vampire professionnel

MessageSujet: Re: Nouvelle rencontre improbable [PV Reinhart]   Sam 2 Juil - 12:31

Nouvelle rencontre |  FEAT REINHART

Son collègue restait septique par rapport aux faits que Soren avait énoncés. Il devait être beaucoup plus calé sur les faits surnaturels que lui, cela ne faisait aucun doute. A vrai dire Soren par le passé était fortement influençable à tel point que l’on pouvait lui faire faire n’importe quoi et surtout lui faire croire n’importe quoi. Mais avec le temps, le jeune homme s’est durcit, il n’est plus le petit enfant fragile du passé, aujourd’hui c’est un homme, parfois autoritaire, mais c’est surtout un homme juste, on ne peut pas dire qu’il soit très fêtard, mais ça lui arrive. Il est peut-être professeur, mais cela ne l’empêche pas de s’octroyer des petits moments de plaisir et parfois des plaisirs que seuls les adultes peuvent connaitre. Il avait la chance d’être bien fait de sa personne donc il arrivait à attirer toutes les filles qui voulait, bon il avait une préférence pour les demoiselles des boites de striptease, mais lorsqu’il obtient une conquête il ne s’en plaint pas en général. Il reprit avec sa voix imposante.

«  Si vous le dites. »

Maintenant qu’il avait dévoilé ses canines, le jeune homme n’avait plus de secret pour qui que ce soit ici. Il était près, très près, si bien que son souffle mentholé devait certainement caresser le visage de son collègue. D’ailleurs, ce dernier agissait comme une petite fan, une demoiselle obnubilée par Soren, elle attendait simplement d’être dévorée, d’être consommée par tous les moyens. Par simplement amusement Soren approcha ses lèvres du cou de son collègue avant de laisser entendre un léger rire. Il ouvra légèrement cette dernière et déposa simplement les pointes de ses canines sur la peau blanche de Reinhart, mais il n’exerça aucune pression pour que ces dernières rentrent dans sa chair. Au contraire, il reprit un peu de distance en plongeant son regard dans le sien, il chuchota quelques mots avec un air amusé sur son visage angélique.

« Non … je ne vais pas vous mordre ce soir … il vaut mieux que je vous laisse mijoter tranquillement, le sang aura meilleur gout. »

Il eut un léger rire avant de finalement récupérer son sac de professeur au sol. En se redressant, il remarqua bien les rougeurs de son collègue, peut-être qu’il en pinçait pour lui, seulement, malheureusement pour lui, il n’aime que les femmes. Il reprit avec un air mystérieux et envouteur.

« Sur ce, je vais me retirer, il se fait tard et j’aimerai me reposer pour ma journée de demain. Je suppose que nous nous reverrons demain, Rein-san ? »

Il esquissa un léger sourire, mais il avait la ferme impression que son collègue ne va pas le lâcher aussi facilement.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 93

Seigneur de la Nuit

MessageSujet: Re: Nouvelle rencontre improbable [PV Reinhart]   Mer 6 Juil - 20:46

Il n’avait pas l’air convaincu. Reinhart le savait. C’était dommage, aux yeux du professeur de Littérature, que son camarade se fourvoie sur des choses comme ça. Il se disait qu’un jour, peut-être, Soren saurait lui faire confiance pour ce genre de choses. Il espérait sincèrement qu’un jour ils seraient assez proche pour ça.

Car après tout, avoir un ami vampire, ça lui ferait extrêmement plaisir. Il le voulait. Il en avait besoin. Il avait besoin de se rapprocher de lui pour sa survie. Il ferait tout pour ça. Il offrirait à son collègue tout ce qu’il voulait si lui-même pouvait obtenir ce qu’il désirait du plus profond de son cœur.

Alors que le professeur Murakami approchait ses lèvres du cou de son collègue, Reinhart fermait les yeux. Son cœur battait la chamade, il sentait venir quelque chose qu’il désirait depuis longtemps dans une odeur mentholée. Un léger rire… Oui. C’était digne des vampires. L’humain sentait ses jambes lui faiblir et son corps se raidir tandis que les crocs se posaient sur son cou et…

Cela ne dura qu’un instant. Soren reprit de la distance et Reinhart le regarda, surprit, se demandant pourquoi ça s’arrêtait sans même avoir commencé. Il n’avait pas l’intention de le mordre. Pas ce soir.

« Mijoter… ? N-non… Soren-sama… »

Toujours les joues rouge, Reinhart se sentait déboussolé et presque mal. Il voulait être mordu. Il devait être mordu. Combien de temps encore aura-t-il ? Il ne pouvait pas attendre. Mais tandis qu’il regardait son vampire partir, il était tétanisé et ne réussit pas à le poursuivre.

Mais tant pis. Il le traquerait une autre fois. Il l’obligerait à le mordre s’il le fallait. Il voulait survivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Nouvelle rencontre improbable [PV Reinhart]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouvelle rencontre improbable [PV Reinhart]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite nouvelle du Renard
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation
» NOUVELLE INTERVENTION MEURTRIERE DE LA MINUSTAH/FLASH
» Comment créer sa nouvelle équipe ?
» Bienvenue à notre nouvelle modératrice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saotome Gakuen :: Archives :: Partitions perdues :: Archives RPs-
Sauter vers: