Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 I Miss You So Much [PV Eliot]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
MESSAGES : 366


MessageSujet: I Miss You So Much [PV Eliot]   Ven 3 Juin - 22:09

Voilà quelques mois que Thusia avait quitté Saotome. Il ne se passait pas un jour sans qu’il ne repense aux raisons de son départ. Parce que le faux albinos n’avait pas su apprécier sa chance, son petit ami l’avait trompé avec un autre étudiant et ils avaient fini par rompre. Il ne lui en voulait pas. C’était à lui et à lui seul qu’il s’en voulait. S’il avait su agir autrement, tout ceci ne serait pas arrivé.

Néanmoins, il n’avait pas réussi à passer à autre chose. Ce qu’il avait vu l’avait hanté, le hantait encore, et ça avait contribué à la chute de ses notes. Il savait qu’il n’aurait eu aucune chance de passer à l’année suivante dans ses conditions et ça marquait la fin de sa folle aventure. La fin de son rêve.

C’était de son propre chef qu’il avait quitté l’académie, à la grande joie de ses parents qui voyaient leur jeune garçon revenir à la maison et se conformer enfin à leurs désirs. Le jeune homme ne leur avait pas dit les raisons de son départ et ils n’avaient pas demandé, mais leur relation s’était bien améliorée depuis son retour.

Il avait changé. Énormément. De « Thusia », il était redevenu Daisuke, reprenant au passage son ancien nom de famille, Yamamoto. Ses cheveux, anciennement décolorés, ont été teints en noirs, en attendant qu’ils repoussent, chassant la décoloration. Les lentilles rouges qu’il portait ne sont devenu qu’un lointain souvenir, finissant à la poubelle, ne laissant que le profond noir originel de ses pupilles. Sur son nez, une paire de lunettes fines, corrigeant des problèmes depuis longtemps remarqués mais jamais soignés. La panoplie du jeune homme passe-partout était complétée par des vêtements d’un commun ennuyant : chemise blanche en lin et pantalon noir. Il est loin l’albinos excentrique qui faisait tourner les têtes sur son passage. Qui le reconnaîtrait, maintenant ?

Avec ce brutal changement physique, il avait décidé de couper avec son ancienne vie, puisque personne ne le reconnaîtrait. Thusia Kagetsu est mort. Et avec cette mort, c’était la vie de Daisuke Yamamoto qui avait changé. D’une école de stars réputée, il était passé à une école de compatibilité, avec cours de rattrapage en prime, pour combler le temps qu’il avait raté. Il avait enterré son rêve de planches sous le feu des projecteurs loin dans son cœur meurtri. De sa passion pour la musique ne restait que les shows qu’il regardait à la télévision et quelques magazines qu’il s’achetait. Mais le chant, la musique, le spectacle, c’était fini pour lui. Quiconque le connaissant avant ne dirait de lui qu’il n’est plus que l’ombre de lui-même.

Comme l’avait voulu ses parents, il s’était lancé dans des études de comptabilité. Dans les faits, il avait totalement abandonné ses rêves personnels, ses sentiments, laissant la gestion de son avenir, de sa vie, à ses parents. Ainsi, depuis son retour de l’académie, il n’y avait plus eu une seule dispute entre les parents et l’enfant dans le domicile des Yamamoto.

Daisuke vivait ses journées avec monotonie. Il allait à l’école la journée puis aux cours du soir avant de rentrer. Il parlait à peine, ne répondant qu’au minimum à ses parents, à ses professeurs, à ses camarades d’école. Il n’avait pas d’amis, mais ça lui était égal. Il n’en voulait pas, il n’en avait pas besoin. Son cœur ne demandait qu’une seule personne, mais il devait l’oublier.

Cependant, il n’y parvenait pas. Mine de rien, il continuait de suivre la carrière de son bien-aimé, que ce soit à travers les magazines ou la télévision. Le voir lui faisait tout de même un pincement au cœur. Le voir se produire avec d’autres hommes lui faisait mal. Mais il continuait de regarder. Il aimait ce qu’il voyait, il aimait voir Eliot, même si, seul dans sa chambre, le voir le faisait souvent pleurer, preuve qu’il n’avait pas su tourner la page.

Comme le soir précédent, il avait regardé une émission qui invitait des groupes, récents ou non, ou des artistes individuels, des idols, pour des prestations ou la promotion de quelque concert ou spectacle. Le jeune étudiant avait été surpris d’y voir son ancien amant. Et pas seul qui plus est. Il promouvait la fondation de son groupe, avec ces autres jeunes hommes. C’était dur à voir. Sa jalousie l’emportant, il maudit ces hommes qui étaient avec son bien-aimé, supposant que l’un d’eux devait l’avoir remplacé dans son cœur.

Cette nuit-là, il dormit très mal, d’un sommeil agité, plein de cauchemars de son ex petit ami en pleine action avec un homme sans visage. Il y prenait un plaisir indécent tandis que Thusia, espionnant la scène contre son gré sans pouvoir bouger, pleurait toutes les larmes de son corps sur les restes de son couple détruit.

Le lendemain, sa mine d’enterrement était la preuve que la nuit n’avait pas été réparatrice. Celle-ci s’améliora cependant au cours de la journée, tandis qu’il arrivait à se réveiller davantage. Néanmoins, son humeur ne s’améliora pas pour autant. Aucun de ses camarades n’osa s’approcher de lui, ni lui adresser la parole. Mais ça ne le dérangea pas. Il put ainsi rester seul avec ses pensées. Plus d’une fois il eut envie de pleurer, mais ne se le permis pas puisqu’il n’était pas seul.

La fin de la journée arriva et cette douce libération de ne plus avoir à supporter ses camarades. Ce soir-là, il n’avait pas de cours supplémentaire, aussi rentra-t-il plus tôt. Dans la lumière du crépuscule, son regard était surtout rivé sur le sol à quelques mètres de lui jusqu’à-ce que, sur le sol, s’ajoute une paire de pieds. Par réflexe il releva le regard vers la personne qui vint en contresens.

« Eliot ! »

L’étonnement se marqua sur son visage tandis qu’il vit venir en face de lui son ancien amant. Son exclamation n’avait été qu’un réflexe et il en rougit en baissant légèrement la tête. De toute façon, il ne pourrait pas le reconnaître, ainsi. Il s’arrêta un instant en face d’Eliot avant d’oser lui dire quelque chose.

« Tu… tu étais superbe, hier… »

Il fallait qu’il le dise. Il fallait qu’il le lui dise, même s’il ne devait pas le reconnaître. Au moins, il saurait que des fans, ou au moins un fan, avait apprécié sa prestation, celle de son groupe. Surtout lui en fait.

À peine eut-il dit ça, qu’il continua son chemin, pressant un peu le pas, passant à côté d’Eliot, juste à côté de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 551

Je veux qu'on voit mes muscles à la télé.

MessageSujet: Re: I Miss You So Much [PV Eliot]   Jeu 16 Juin - 19:36

I Miss You So Much
SIMMONS Eliot
KAGETSU Thusia
Cela faisait déjà quelques mois que l’anglais était revenu à Tokyo, il avait réintégré l’académie où il faisait ses études et tout allait pour le mieux, enfin au moins du côté professionnel. Quelques jours après son retour, Eliot avait reçu une lettre provenant du directeur de l’académie, Kaoru Saotome. Cette lettre lui donnait rendez-vous le lendemain dans le bureau de ce dernier, au début Eliot avait cru qu’il avait quelque chose de mal, alors il n’était pas très serin. Le lendemain le jeune homme se dirigea dans ce bureau mêlant rustique et moderne, à son grand étonnement il n’était pas seul, deux autres jeunes gens qu’il connaissait étaient également présent. Tous les trois se demandèrent ce qu’il pourquoi ils étaient ici et la raison dépassait tout ce qu’ils avaient pu imaginer. Le directeur proposa à ces trois jeunes gens de former un groupe, les « 3 Majesty », ils auraient pour but de promouvoir l’académie. Bien entendu les étudiants acceptèrent la proposition, ils se connaissaient déjà et s’entendaient plutôt bien, donc tout allait à leur avantage.

Les jours qui suivirent, les 3 étudiants restèrent ensemble à chaque sortie, attisant la curiosité des demoiselles, elles criaient leurs noms et à chaque geste qu’ils faisaient, les cris s’amplifiaient. Ils composèrent des morceaux et commencèrent leurs chorégraphies, les premiers titres passèrent au sein de l’académie. Et pour promouvoir ses morceaux, le directeur organisa des interviews sur des shows télévisés. Ils déchainaient les foules, les demoiselles, on entendait plus qu’elles. Ce serait mentir de dire qu’Eliot détestait ça, il était dans son élément, il séduisait autant qu’il le voulait et ses camarades en faisait de même.

Il se demandait si son ex petit ami regarderait l’émission. Personnellement, il ne pensait pas et puis qu’est-ce que ça pouvait faire ? C’était fini. Il ne connait même pas sa réelle identité, en fait, il sortait avec un inconnu, tout ce qu’il avait pu lui dire, ce n’était que des mensonges, alors que lui, il s’était totalement ouvert. Cela importe peu désormais, il se disait qu’il suivrait la voie qu’on lui avait indiquée depuis sa plus tendre enfance, se marier avec une femme de son rang. Elle était belle, mûre et elle ne demandait qu’à connaitre Eliot d’avantage, alors que demander de plus ?

Aujourd’hui Eliot n’avait pas cours, alors il alla à son travail comme à son habitude, au petit café du coin, il enfila sa tenue de serveur et s’empressa d’accueillir ses premières clientes. Un petit groupe de demoiselle et pour le moment il les divertissait, c’était un peu comme un club d’hôte, il n’y a que des hommes, enfin bientôt un autre bâtiment ouvrira pour accueillir des serveuses. Sa journée passa relativement vite, comme d’habitude c’est lui qui faisait augmenter le chiffre d’affaire. Il s’habilla en décontracté avec un slim jean et un t-shirt noir et des baskets de la même couleur, il était toujours aussi maigre, mais il s’est refait une masse musculaire, du coup il l’est un peu moins. Il parcourait les rues en scrutant son téléphone, il ne savait pas si il irait travailler à la maison close ou non ce soir, rien ne lui donnait envie. Il continua d’avancer jusqu’à ce qu’un jeune homme aux cheveux corbeaux viennent à sa rencontre, il se tenait juste devant lui et il ne le regardait pas jusqu’au moment où il fit retentir sa voix. Il connaissait son prénom seulement, Eliot lui ne le connaissait absolument pas, il le regardait de haut en bas et non il ne voyait pas du tout qui cela pouvait être.

« Euh … oui … on se connait ? »

Il avait rougit et il baissa la tête, donc c’était un petit timide, un fan très certainement. Et sa seconde phrase confirma sa pensé, seulement cette voix ne lui était pas inconnue. Il l’avait déjà entendu avant, mais où ? Et en le regardant de plus près ses attitudes, ses mimiques, et sa voix, non ça ne pouvait pas être lui. Il passa son chemin, non il devait tenter, après tout il n’avait rien à perdre. Il lui attrapa le bras sans lui faire mal et il fit retentir sa voix.

« Thusia ? »

Il attendit un instant avant de le relâcher, non il ne s’appelait pas comme ça, il ne connaissait pas son nom, c’est inutile,  il ne cherchera pas à le deviner. Il le fixa d’un regard un peu plus dur, mais il resta néanmoins respectueux et neutre.

« Alors … c’est ta véritable apparence … tu cachais bien ton jeu … »

_________________

 
SECRET NIGHT ★ i’m drunk off your hazy eyes and scent the tip of a sweet love is like a fire on this night when even the moon is sleeping, let’s secretly leave (c) P!A


Cadeaux :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
MESSAGES : 366


MessageSujet: Re: I Miss You So Much [PV Eliot]   Lun 27 Juin - 22:15

Voir son ancien petit-ami était une énorme surprise pour Daisuke. Il n’avait jamais pensé le croiser à nouveau, il pensait au contraire qu’il ne le reverrait jamais. C’était sans compter sur le monde trop petit et le destin trop joueur. Le hasard les avaient réunis sur un chemin lambda.

Ce hasard choquait le jeune étudiant. Il avait envie de pleurer, de s’enfuir, de se jeter au cou de son amant, de s’excuser de tout, mais ne parvenait à rien, restant planté là avant de finalement continuer son chemin.

Bien entendu, Eliot ne le reconnaissait pas. De ses anciennes relations du temps de l’académie, qui l’aurait reconnu ? Il n’était plus le Thusia qui travaillait si dur à l’école, cet albinos qui était si différent physiquement des autres élèves. Non, il était un homme commun, comme on pouvait en voir partout.

Mais tout de même, ils avaient passé des moments privilégiés ensemble. Dans le cœur du jeune homme, une vive douleur se faisait sentir. Il aurait dû le reconnaître. À croire que finalement, Eliot s’en fichait bien de lui. Daisuke avait envie de pleurer.

Avant qu’il puisse s’éloigner de trop, l’idole lui attrapa le bras, à la plus grande surprise du futur comptable. Puis celui-ci l’appela par son nom d’emprunt. Celui qu’il avait choisi d’utiliser pendant quelques années avant de l’abandonner avec les morceaux de son cœur brisé. Entendre son amour l’appeler par ce nom, avec sa voix qu’il aimait temps, le touchait énormément. Les larmes lui montaient aux yeux et il avait envie de se jeter à son cou, de l’embrasser, heureux d’avoir été reconnu malgré tout.

Mais Eliot, lui, n’était pas si heureux que ça. Il le relâcha et le fixa d’un air qui donnait au plus jeune l’envie de pleurer, mais pas de joie cette fois-ci. Il savait que ce qui venait ne serait pas agréable, mais il ne pouvait pas en vouloir à Eliot.

Voulant partir, aller loin de tout ça, il resta néanmoins sur place, sans oser regarder son ancien amant. Il ne s’en sentait pas le droit. Lorsqu’il parla, ce fut d’une voix faible, qui semblait sur le point de se briser tout comme le garçon en question.

« Oui… C’est ma véritable apparence… Je ne voulais pas te le cacher mais… Mais c’était trop dur de te l’avouer… »

Il resta un instant silencieux, coupable de toutes les trahisons qu’on voulait bien lui mettre sur le dos. La honte lui ceignait le cœur, la honte d’avoir trahi un être cher.

« Je m’appelle Daisuke Yamamoto… »

Un autre silence. Ce nom, qu’il n’avait jamais cru un jour dire à Eliot, lui faisait mal à avouer. Mais il devait le faire. Ce jeune homme avait le droit de le savoir. Il avait le droit de l’appeler par son vrai nom.

« Oh Eliot… »

Sous une impulsion dont il ignorait la provenance, il s’approcha de son ancien amant et s’accrocha à ses vêtements avant que ses jambes refusent de continuer à le porter et qu’il finisse à genoux sur le sol, rattrapant de ses deux main l’ourlet du pantalon de son amant. Cette fois, il n’arrivait plus à retenir ses larmes qui coulaient sur son visage tourné vers le sol.

« Eliot… Je suis désolé… Je t’ai tellement menti… Tellement menti… Mais je t’aime… C’est la seule vérité… Je suis désolé… Tellement désolé… »

Il ne savait que dire de plus, répétant inlassablement qu’il était désolé. Ces excuses, elles étaient enfouies au fond de lui depuis toujours, depuis qu’il était tombé amoureux de lui. Mais c’était trop tard maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 551

Je veux qu'on voit mes muscles à la télé.

MessageSujet: Re: I Miss You So Much [PV Eliot]   Sam 2 Juil - 12:24

I Miss You So Much
SIMMONS Eliot
KAGETSU Thusia
Eliot se contrôlait intérieurement, il savait qu’il pouvait craquer nerveusement à tout moment. Avoir cet … inconnu en face de lui le rendait irritable. Oui c’est un pur inconnu pour lui, pourtant il avait partagé tellement de moments intimes avec lui. Il lui avait pris sa première fois entre autre, mais les révélations de ces derniers jours, de ces dernières minutes avait anéanti ces souvenirs. Eliot restait là face à lui avec une certaine distance et il l’écoutait malgré sa furieuse envie de partir. C’était trop dur d’avouer sa vraie identité ? Au fur et à mesure qu’il parlait, son regard se durcirait, il serrait les dents pour se contrôler et il avait croisé les bras sur son torse. L’anglais aurait préféré qu’il lui dise bien avant, certes il aurait mal réagit au départ, mais ça n’aurait pas détruit leur relation comme elle aujourd’hui.  Le britannique repris avec une voix des plus distantes sans laisser trop paraitre son agacement et sa colère.

«  Hn, j’aurai préféré l’apprendre de toi plutôt que de l’apprendre par moi-même. Ça fait que je suis sorti avec un pur inconnu qui m’a menti sur toute la ligne et qui voulait jouer de cette relation pour être  à son avantage, si je ne me trompe pas. »

Il se souvient de sa lettre qui lui avait écrite, il avait précisé qu’au départ il avait entamé ce rapprochement pour favoriser sa carrière et ça Eliot ne l’avait pas digéré. Il reste planter sur ces mots. Thusia voulait l’utiliser comme un vulgaire papier qu’on jette une fois qu’il ne sert plus. Peut-être qu’il avait tort d’aller l’espace d’un temps dans les bras d’un autre, mais bizarrement après ces dernières révélations, il ne se sentait plus aussi coupable. Il avait merdé certes, mais par rapport aux mensonges de Thusia, son acte apparait moindre à ses yeux. Lorsqu’il entendit la vraie identité de l’homme qui se tenait devant lui, l’anglais serra son poing, sa colère montait. Il continuait de le regarder avec un certain mépris, il ne comprenait pas pourquoi il avait caché cela aussi longtemps et surtout pourquoi lui avoir caché à lui ? Lui qui avait partagé son cœur. Il n’est peut-être pas expert niveau couple, mais il sait que la base d’un couple repose sur l’honnêteté, la sincérité, toutes ses petites qualités qui forgent une relation. A croire que dans leur couple ces valeurs sont mortes littéralement. Il reprit avec une voix encore plus distante.

« C’est sûr que c’est plus commun que le nom que tu t’étais choisi. »

Ce qui était sûr, c’est qu’il ne l’appellera jamais par son prénom, à la rigueur son nom de famille. De toute manière, aucune relation ne pourra pleinement repartir avec ça. Il voulait partir maintenant, seulement ce jeune homme s’accrocha à ses vêtements, le premier réflexe d’Eliot fut de l’écarter, mais rien à faire il restait accroché là. Le britannique ne le toucha pas, aucun geste ne sera là pour le réconforter ou quoi que ce soit, il ne voulait pas. Il avait un cœur, mais il ne faut pas abuser de lui ainsi. Par la suite, il le vit descendre, certainement par faiblesse et ce dernier s’agrippa au bas de son pantalon, heureusement pour lui, la ruelle était vide et dépourvue de fenêtre. Il l’écouta pleurnicher à ses pieds, Eliot n’avait pas un cœur de pierre, cela ne le laissait pas insensible, mais comment pouvait – il le croire alors qu’il lui a menti pendant tout ce temps comme il l’avait précisé ? Il ne savait même pas quoi lui répondre, il ne pouvait plus lui dire « Je t’aime », c’était au-dessus de ses forces, il ne pouvait plus, même si certainement il lui reste des sentiments pour lui.

Il ne pouvait faire qu’une chose, parce que mine de rien cet étudiant a un cœur. Il tenta de se mettre à la hauteur de l’étudiant et il reprit avec une voix que ce dernier devait bien connaitre, une voix accueillante.

«  Arrête de te faire du mal comme ça. C’est du passé maintenant, même si c’est difficile, je veux bien essayer de te croire. »

C’était sans grande conviction, car il était encore septique. Néanmoins il lui tendit un mouchoir pour qu’il essuie ses larmes. Il reste encore du bon en lui.


_________________

 
SECRET NIGHT ★ i’m drunk off your hazy eyes and scent the tip of a sweet love is like a fire on this night when even the moon is sleeping, let’s secretly leave (c) P!A


Cadeaux :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
MESSAGES : 366


MessageSujet: Re: I Miss You So Much [PV Eliot]   Sam 2 Juil - 15:28

Eliot avait parfaitement le droit d’être en colère, Daisuke le savait et ne pouvait pas lui en vouloir. Il n’attendait plus rien de leur relation. Après tout, elle était morte et enterrée et jamais elle ne pourrait redevenir ce qu’elle était. Néanmoins, il ne voulait pas que son ancien amant le haïsse. S’il ne pouvait pas dire pourquoi, c’était très important pour le jeune homme, il le ressentait fortement au fond de son cœur, comme s’il y avait encore un espoir pour que son couple reprenne du service.

« Je suis désolé… Je… Je ne voulais pas te mentir… Je suis désolé… Je… »

Que pouvait-il dire ? Il ne pouvait pas nier le fait qu’il avait profité de cette relation. Mais comme il l’avait indiqué dans la lettre qu’il avait laissé à Eliot avant de partir, c’était certes par intérêt qu’il avait accepté d’être le kôhai de son aîné. Cependant, en côtoyant Eliot, il avait commencé à l’apprécier vraiment pour ce qu’il était, il était véritablement devenu amoureux de lui et n’avait plus songé à l’utiliser. Daisuke avait espéré qu’Eliot ne se formalise pas de ses intentions initiales et comprenne bien qu’il l’aimait. Mais ça n’était pas le cas. Au contraire, il s’était surtout focalisé là-dessus, au grand malheur de l’étudiant de comptabilité.

Il ne savait que répondre à Eliot. Il ne pouvait rien répondre. Les reproches étaient parfaitement compréhensibles et Daisuke avait était un imbécile incapable d’être honnête même avec la personne qui était la plus importante à son cœur.

Daisuke se savait ridicule. Mais ça lui était égal. Il n’avait plus rien à perdre, même pas sa fierté qu’il avait abandonnée en quittant Saotome. Tout ce qu’il voulait, c’était se faire pardonner par Eliot. Il n’avait jamais été honnête avec quiconque et il le sera avec lui autant qu’il le pouvait si celui-ci voulait le laissait faire.

Eliot se mit à son niveau et, à avec un espoir stupide, il releva la tête vers lui, les yeux pleins de larmes. Cette voix, tendre, lui faisait du mal. Elle lui rappelait de vieux souvenirs qu’il aurait dû oublier mais qu’il ne parvenait pas à oublier.

Mais son espoir était brisé dans l’œuf. Eliot lui tendit un mouchoir mais au lieu de l’attraper, il lui sauta au cou. Il ne voulait pas se laisser aller mais son corps agissait tout seul. Il lui pleurait dessus comme un enfant traumatisé.

« Pardonne-moi Eliot, s’il te plait. Je t’aime… Je t’aime… Je ne te mérite pas… Mais… Mais… J’ai besoin de toi… Je ne suis rien sans toi… S’il te plait… »

Il lui chuchotait à l’oreille en pleurant, des sanglots entrecoupant ses phrases. Il voulait qu’Eliot reste avec lui. Il aimait son sempai et ne voulait plus qu’il l’abandonne. Même s’il n’espérait rien, il voulait tout de même que leur couple revienne à la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 551

Je veux qu'on voit mes muscles à la télé.

MessageSujet: Re: I Miss You So Much [PV Eliot]   Lun 4 Juil - 14:14

I Miss You So Much
SIMMONS Eliot
KAGETSU Thusia
Il ne voulait pas lui mentir ? Seulement le mal était fait et personne ne pourra revenir en arrière, bien que cela serait tellement plus facile. Eliot ne savait vraiment pas quoi faire avec lui, sa seule envie était de partir, de retourner chez lui et de s’enterrer sous ses couettes. Il avait envisagé un nouveau départ sans Thusia, enfin Daisuke. Il s’était dit qu’il terminerait ses études ici et le moment venu il retournerait vivre en Angleterre et il vivra sa vie de famille avec sa promise. Ce destin parait tragique, mais à la fois paisible, car il aurait sa propre famille, mais épouser une femme qu’il n’aime pas particulièrement et lui faire des enfants, ce n’est pas vraiment une bonne chose, enfin le britannique n’aime pas vraiment l’idée.

Malgré le fait qu’il voulait augmenter la distance avec son ex, Eliot faisait tout le contraire, il était accroupi devant lui, en lui tendant un mouchoir pour sécher ses larmes. Forcément que le voir comme ça, ça le touchait un peu, n’importe qui pouvait dire qu’il était pathétique et ridicule, mais Eliot n’en pensait pas un mot. Il voyait quelqu’un qui s’en voulait de ses mensonges, ses erreurs. Pourtant, à bien regarder, ils sont irrécupérables l’un comme l’autre. Eliot avait succombé au plaisir de la chair avec un autre, même s’il se savait prit, il n’avait pas pu se retenir, son corps réclamait de l’attention. Il a toujours été plus ou moins comme ça, c’est une partie de lui-même qu’il déteste, bien que pendant un moment, c’était cette partie qui l’avait « sauvé » du pire.

Attendant que le jeune homme prenne le mouchoir, l’anglais le regardait sans avoir véritablement de réaction. Il était meurtri de l’intérieur, ce qui est tout à fait normal, le choc est toujours présent. Seulement, le japonais n’avait pas pris le mouchoir généreusement tendu par le britannique, il se jeta à son cou, assez spontanément pour que ce dernier bascule par terre. Il laissa entendre un léger soupire de douleur, car avoir une partie de son corps qui tombe sur le bitume, même d’une petite hauteur, ne fait pas forcément du bien.

Son subconscient lui disait de le repousser, de le laisser dans ses limbes sombres et qu’il réfléchisse à ses actes. Pourtant, Eliot ne fit rien. Il s’appuyait sur ses mains en arrière de lui pour supporter le poids de son camarade. Il resta un long moment à fixer le sol, en se demandant ce qu’il devait faire. Son cœur battait de plus en plus fort dans sa poitrine, alors il l’aimait encore ? L’amour est un sentiment que peu de personne connaissent parfaitement, certains prétendent connaitre l’amour alors qu’ils éprouvent une simple attirance physique, d’autre ne connaissent pas du tout ce sentiment. Pour Eliot, il l’a connu, deux fois simplement, avec son ex, le professeur d’anglais et avec ce jeune homme qui se tenait en face de lui. Même si pendant un temps il n’y croyait pas, il a appris que ce sentiment ne se contrôle pas, qu’il apparait lorsqu’on s’y attend le moins et qu’il renait là où on en a le plus besoin. Les battements de son cœur prouvaient qu’il ressentait toujours quelque chose pour lui.

Le britannique se redressa un peu sans pour autant cesser l’étreinte. Il s’appuya au sol avec une seule main, tandis que l’autre alla dans le dos du jeune japonais et il lui caressait doucement pour tenter de le calmer, sa voix s’était adoucie, elle devenait protectrice et rassurante, il chuchota.

« Shhhhhhhhhtttttt, calme toi, c’est fini … je suis là maintenant … calme toi. »  



_________________

 
SECRET NIGHT ★ i’m drunk off your hazy eyes and scent the tip of a sweet love is like a fire on this night when even the moon is sleeping, let’s secretly leave (c) P!A


Cadeaux :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
MESSAGES : 366


MessageSujet: Re: I Miss You So Much [PV Eliot]   Lun 4 Juil - 14:57

Aux yeux de Daisuke, Eliot était comme un prince charmant se demandant si en face de lui était une princesse ou une sorcière. Et, à son plus grand déplaisir, c’était lui la princesse ou la sorcière. Si pendant les quelques mois de sa séparation il avait tu son amour pour son sempai, le revoir l’avait fait sortir de sa cage, le rendant encore plus exacerbé qu’avant. Littéralement, il ferait tout pour lui.

Eliot était si bon, si généreux. Alors que Daisuke ne méritait pas son attention mais la recherchait tout de même, le jeune anglais s’accroupi à ses côtés et lui tendit un mouchoir, mouchoir que l’autre ne voulait pas attraper, sachant qu’il ne le méritait pas. Daisuke se sentait ridicule. Pathétique même. Il se mettait dans tous ses états pour une relation qui était morte, une relation qu’il avait lui-même tuée.

Mais malgré tout, il ne pouvait pas l’abandonner. Il aimait Eliot et le désirait à ses côtés, quand bien même il savait que ça ne serait pas possible, Eliot devant déjà avoir refait sa vie avec quelqu’un d’autre. Après tout, un si bel homme ne devait pas rester seul très longtemps.

Laissant son corps parler, il se blottit en pleurant contre son ancien amant, ne se souciant qu’un minimum de l’avoir fait tomber sur le sol et de la douleur que ça pouvait entraîner. Actuellement, tout ce dont il se souciait égoïstement était la douleur présente dans son propre cœur. Cette douleur, il avait l’impression qu’elle le tuerait si l’homme contre qui il était, le seul à pouvoir le soulager, n’y mettait pas fin.

Cette main dans son dos, cette douce caresse, lui faisait un bien fou. Il pensait ne plus jamais sentir ça. Bien malgré lui, Daisuke se calma progressivement, les bras passés autour de son chéri, les yeux fermés. Puis les larmes cessèrent de couler malgré quelques sanglots qui continuaient de secouer son corps. Il ne le lâcha pas. Il ne voulait pas, de peur qu’Eliot disparaisse à tout jamais s’il le faisait.

« Eliot… Je suis désolé… Pour tout… Tout est de ma faute… Je t’aime mais… Mais si tu ne voulais plus de moi je… je comprendrais… »

Il comprendrait. Certes. Personne ne peut vouloir d’un homme comme lui. Daisuke était trop égoïste pour être apprécié. Mais il ne pouvait pas vivre sans Eliot. Il ne s’en sentait pas capable. Si Eliot devait le rejeter une nouvelle fois, Daisuke sentait que ce serait la fin. Mais bien sûr, il n’en dit rien à Eliot, il ne voulait pas que celui-ci reste avec lui juste pour éviter de le voir mourir, même si c’était une option envisageable à ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 551

Je veux qu'on voit mes muscles à la télé.

MessageSujet: Re: I Miss You So Much [PV Eliot]   Sam 9 Juil - 13:35

I Miss You So Much
SIMMONS Eliot
KAGETSU Thusia
Eliot le laissait absolument tout faire, comme s’il lui avait déjà pardonné. L’anglais est vraiment plus que difficile à comprendre, il ressemble à un enfant plus qu’autre chose. On n’a plus qu’à lui refuser quelque chose il va bouder dans son coin, on n’a plus qu’à lui mentir, le trahir et là il en veut à la terre entière. Ce que Thusia lui avait fait était impardonnable à ses yeux, il l’avait trompé sur toute la ligne en se faisant passer pour quelqu’un qu’il n’est pas. Eliot s’était juré de l’oublier et de faire comme si de rien n’était, comme s’il n’avait jamais existé. Pendant un temps il voulait se venger, mais après réflexion il se demandait à quoi ça lui servirait ? Hormis offrir de la méchanceté gratuite.

Il ne va pas mentir, mais voir son ancien amant ainsi, ça ne lui faisait pas que du bien, il n’aimait pas voir les gens pleurer, il essaie d’être indifférent lorsque ça arrive, mais ici il avait du mal, alors il le consolait comme il pouvait. Ce jeune homme ressemblait plus à un enfant apeuré, qui ne cherche qu’à être réconforté. Lorsqu’il l’entendit parler malgré ses sanglots, l’anglais se mordit légèrement la lèvre, il était perplexe. Il ne savait pas si il devait le croire, peut-être qu’il jouait la comédie pour pouvoir se faire pardonner et de nouveau être avec lui. Eliot ne pouvait plus trop lui faire confiance pour le moment, il laissait une certaine distance, mais très sincèrement il ne savait plus quoi faire. Devait-il ouvrir ses bras et lui pardonner ou alors l’abandonner une bonne fois pour toute ? Il ne savait pas. Il soupira très légèrement avant de reprendre d’une voix un peu faible.

«  Est-ce que j’ai dit à un seul moment que je ne voulais plus de toi ? Non. Crois moi que si ça avait été le cas je t’aurai laissé ici, seul face à toi-même. »


Il ne mâchait pas ses mots, c’est ce qu’il avait eu l’intention de faire, mais bizarrement quelque chose l’avait retenu. Il reprit un peu plus doucement.

« S’il te plait, arrête de te mettre dans un état pareil … »


Eliot avait un regard neutre, en réalité depuis cette rupture, il n’était plus lui-même, il ne vivait plus de la même façon. Il se fichait de tout, de ce qui pouvait lui arriver, absolument tout. Il avait même repris son ancien travail de prostitué, c’est pour dire que maintenant il n’en a plus rien à foutre de sa propre vie, de son propre corps. Après l’avoir calmé ou du moins essayé, le jeune homme se releva en l’aidant un peu et son regard turquoise croisa celui de son camarade. Son regard n’était plus le même, il n’avait plus cette lueur dans ses yeux, ils sont vides d’émotion. Eliot ne savait même plus quoi lui dire, ni quoi faire, alors il resta devant lui à le fixer, l’anglais se fichait totalement qu’il voit dans quel état il était arrivé, son amant n’était pas mieux non plus. Mais pour l’instant sa seule option de conversation c’était de dire qu’il allait partir, mais par simple curiosité, il voulait voir ce que « Daisuke » pouvait bien lui dire d’autre.




_________________

 
SECRET NIGHT ★ i’m drunk off your hazy eyes and scent the tip of a sweet love is like a fire on this night when even the moon is sleeping, let’s secretly leave (c) P!A


Cadeaux :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
MESSAGES : 366


MessageSujet: Re: I Miss You So Much [PV Eliot]   Sam 9 Juil - 18:19

Daisuke était bien conscient qu’il avait trompé Eliot, que ce soit sur son nom, ses intentions, ou même son apparence physique. Il s’en voulait, c’était certain. Il s’en voulait de ne pas avoir eu le courage de donner la réalité à son sempai. Mais s’il avait dit la vérité, est-ce qu’Eliot l’aurait accepté malgré tout ? C’était une question qu’il se posait, mais il ne pouvait pas en connaître la réponse. Et surtout, il ne le voulait pas.

Néanmoins, il y avait quelque chose sur quoi il n’avait pas menti. Quand il était avec Eliot, il était lui-même et pas quelqu’un d’autre. Il n’avait peut-être même jamais été aussi sincère avec quiconque. Il l’aimait, plus que tout. Ça non plus ce n’était pas un mensonge. Et c’est justement parce qu’il l’aimait qu’il avait décidé de lui dévoiler ses premières intentions à la mort de leur relation.

Pour sa trahison, l’auto-nommé Thusia aurait accepté n’importe quelle punition. Il aurait subi les pires traitements, physiques et mentales, si ça pouvait permettre à l’élu de son cœur de le pardonner. Ce qu’il souhaitait, ce n’était pas retourner en couple avec lui, cette idée était trop improbable pour être réalisée. Tout ce qu’il voulait, c’était être pardonné.

S’entendre sous-entendre qu’il pouvait encore y avoir un espoir pour leur couple était trop pour Daisuke. Eliot était trop gentil. C’était dur à admettre pour le jeune étudiant, mais il aurait dû le laisser là, il ne méritait pas sa bonté.

Il ne sut rien répondre à son bel anglais et se laissa relever, sans être pour autant plus calmé. Depuis leur séparation, Daisuke n’était plus le même. Il n’avait plus la même vitalité, la même passion qu’avant. C’est comme s’il n’était plus que l’ombre de lui-même.

Pendant un moment, ils restèrent là à se fixer sans rien dire. Il ne savait pas quoi dire. Daisuke sanglotait encore mais il faisait de son mieux pour se calmer, tassé un peu sur lui-même. Il se savait pitoyable mais n’avait pas réussi à s’empêcher. Finalement, il se força à parler, entre deux sanglots.

« Je suis désolé de t’avoir menti… Mais… M-mais… La personne q-que j’étais avec toi… C’était moi, vraiment moi… Plus moi que je l’ai jamais été… T-tu as révélé ce que je suis au fond de moi… Le meilleur de ce que je suis… Je t-t’aime tellement… »

Il voulait que son beau sache tout ça. Devait-il ne pas le croire, il voulait quand même le lui dire, qu'il le sache.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 551

Je veux qu'on voit mes muscles à la télé.

MessageSujet: Re: I Miss You So Much [PV Eliot]   Lun 11 Juil - 19:09

I Miss You So Much
SIMMONS Eliot
KAGETSU Thusia
L’anglais restait silencieux devant cet inconnu, il avait l’air si impassible, si froid. Il n’était plus le même, il ressemblait à un yakusa, un homme d’affaire qui se fiche de tout. Pourtant, il l’écoutait, il écoutait tout ce qu’il avait à lui dire. Bien que ses mots le touchent en plein cœur, il ne pouvait pas répondre la même chose, enfin de la même façon du moins. A la fin de sa phrase, l’anglais mis une main dans sa poche, mais sa prestance était toujours irréprochable, il soupira très légèrement.

« Je veux bien te croire… seulement je … »

Il ne pouvait pas dire la même chose que lui. Son cœur l’aimait encore certes, mais il ne pouvait pas revenir telle une fleur en oubliant tout ce qui s’est passé. Il voulait réellement tout reprendre de zéro, mais intérieurement il se disait que ce serait difficile, à la moindre dispute, ce sujet pourrait revenir. Et Eliot ne veut pas subir ça, il ne veut pas avoir de dispute, il veut aucune prise de tête. Mais aucune relation sérieuse ne peut promettre ça, tout couple se dispute pour diverses raisons et il fallait qu’il en prenne conscience. Alors l’anglais décida de reprendre, en expliquant ce qu’il avait pu ressentir.

« Je … J’ai essayé de t’oublier, je suis parti en Angleterre, j’ai cru que changer de pays m’aiderait à t’oublier, mais en réalité ça n’a fait que masquer mes sentiments pendant un temps. La lettre que tu m’as laissée m’a touché, j’étais entre tristesse et mépris. Mépris, car je t’en voulais que tu m’ais caché autant de chose, qu’au début tu sortais avec moi que pour favoriser ta carrière. Triste, car finalement je n’ai pas su t’oublier et que je tiens toujours à toi. » Il baissa légèrement le regard quelques instants avant de le regarder de nouveau. «  Peut-être que notre couple pourra renaitre, j’ignore quand et comment, mais peut-être que je lui offrirai une autre chance … »

Il était trop bon, trop gentil. Mais ce jeune homme faisait partie de son bonheur, de sa fin heureuse. Alors il voulait essayer de recoller les morceaux, il voulait s’offrir une nouvelle chance, de leur offrir une nouvelle chance et peut-être que cette fois tout marchera.



_________________

 
SECRET NIGHT ★ i’m drunk off your hazy eyes and scent the tip of a sweet love is like a fire on this night when even the moon is sleeping, let’s secretly leave (c) P!A


Cadeaux :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
MESSAGES : 366


MessageSujet: Re: I Miss You So Much [PV Eliot]   Lun 11 Juil - 20:43

L’air froid d’Eliot bouleversait Daisuke. C’était quelque chose dont il n’avait pas l’habitude de la part de l’homme qu’il aimait du fond du cœur. Et ça le bouleversait, lui faisait mal au cœur. Il voulait que cet être, le seul être à qui il avait ouvert son cœur d’une certaine manière, à qui il avait fait confiance, redevienne comme avant. Il le voulait mais savait que ce n’était pas possible. Pourtant, Eliot l’écoutait et ça suffisait à donner un peu d’espoir dans le cœur du jeune japonais.

Il l’écoutait parler. Il l’écoutait lui dire qu’il avait essayé de l’oublier, qu’il était parti. Oui, il savait qu’il était parti. Avant son départ de Saotome, Thusia avait suivi, de loin, ce que faisait Eliot. Il l’écoutait lui dire ce qu’il avait ressenti à la lecture de sa lettre. Il ne s’étonnait pas. Cette lettre avait été écrite pour qu’Eliot sache ce qu’il avait fait, ce qu’il était. A quel point il était méprisable. Mais aussi pour qu’il sache qu’il l’aime, que c’était la réalité.

Eliot évoqua une possible renaissance du couple mais Daisuke secoua la tête. Ses larmes coulèrent à nouveau.

« N-non… je ne veux pas d’une autre chance… Je ne ferais que la gâcher… J-je ne te mérite p-pas… J-je veux juste... »

Il voulait juste être pardonné. Mais si leur couple se reformait et qu'ils venaient à se séparer à nouveau, Daisuke ne le supporterait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 551

Je veux qu'on voit mes muscles à la télé.

MessageSujet: Re: I Miss You So Much [PV Eliot]   Mer 13 Juil - 19:19

I Miss You So Much
SIMMONS Eliot
KAGETSU Thusia
Finalement, Daisuke ne souhaitait pas avoir de nouveau une relation avec l’anglais. Selon lui, il la gâcherait. Honnêtement, Eliot ne voyait pas comment, hormis le fait qu’il pourrait lui mentir de nouveau ou alors le tromper pour se venger des faits passés du britannique. Mais, les larmes de crocodiles prouvaient le contraire, en réalité il voulait de nouveau avoir une relation, simplement une peur devait sommeiller en lui. Eliot ne pouvait que le comprendre, si jamais une autre séparation devait se produire,  il ne sait pas dans quel Etat il sera. Mal, c’est certain, mais serait-il capable du pire ? Il l’ignore encore. Toujours est-il que son camarade n’avait pas dit tout ce qu’il avait à dire. Alors d’un ton un peu plus interrogatif, il reprit.

«  Tu veux juste … ? »

S’il n’était pas plus explicite que ça, il ne pourrait pas deviner ce qui se cache dans son esprit. Il n’était pas mentaliste, il n’était pas devin, bien qu’il croyait savoir lire dans l’esprit de celui qu’il aimait. A croire qu’il n’est pas totalement saint d’esprit pour reprendre ses dons. Intérieurement, Eliot réfléchissait. Ce serait merveilleux qu’ils puissent se remettre ensemble, mais d’un côté il voyait cela impossible. Pourtant il voulait tenter d’y croire et surtout essayer de donner les bonnes choses qui feront les remettre sur pieds. Eliot reprit en croisant ses bras sur son torse amaigrit.

« Si c’est possible, il n’y a pas de raison que ça se passe mal, pas de secret, pas de trahison comme j’ai pu faire. Mais de la confiance, du partage et tout ce qui va avec peut faire que ça perdurera. »

Il avait lu énormément de livres sérieux à ce sujet. Il avait fait des efforts sur sa perception de l’amour et du couple de manière générale. Il voulait croire, même si pendant longtemps il fut persuadé que ce n’était pas pour lui. Cela ne lui arrivera jamais et pourtant, deux hommes ont voulu de lui, Ephraïm d’abord et Thusia ensuite. Il considère ça comme un cadeau, il avait beau avoir la beauté, la fortune et la réputation, il se considérait unique par bien des façons, déjà dans la notion qu’il serait seul toute sa vie. Qu’il irait à droite, à gauche à l’occasion pour pouvoir gouter au plaisir de la chair, mais le destin en a fait autrement. Le moment où il s’attendait le moins, il tomba sur son futur compagnon, Thusia c’était en le percutant dans les couloirs, il s’en souvient encore comme si c’était hier. Et il ne l’oubliera pas. En soupirant, il reprit.

« Je ne peux pas te forcer. Si tu ne veux pas, ce n’est pas grave, je respecterai ton choix, je ne vais pas t’en vouloir pour ça. »

Il ne peut pas se résoudre à le forcer. Et il n’a pas le cœur à ça, il a beau être un être horrible par bien des aspects, il est incapable de forcer une personne contre sa volonté.



_________________

 
SECRET NIGHT ★ i’m drunk off your hazy eyes and scent the tip of a sweet love is like a fire on this night when even the moon is sleeping, let’s secretly leave (c) P!A


Cadeaux :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
MESSAGES : 366


MessageSujet: Re: I Miss You So Much [PV Eliot]   Jeu 14 Juil - 16:19

Alors qu’ils étaient ensemble, Daisuke avait été persuadé que c’était de sa faute si Eliot l’avait trompé. Cet adultère avait été ce qui avait conduit à leur séparation. Du moins, ça l’avait marqué même si, aux yeux de l’étudiant en comptabilité, ça n’avait pas été ce qui l’avait provoqué. À ses yeux, leur séparation avait été uniquement sa faute et celle de personne d’autre. Alors, s’ils venaient à se remettre ensemble, il craignait qu’à nouveau il ne soit pas capable de garder Eliot à ses côtés, il avait peur de provoquer à nouveau leur rupture.

« J-je veux juste que tu me p-pardonnes… »

Il avait continué sa phrase d’une voix faible, hésitante. Une peur en lui s’insinuait. Il avait peur qu’Eliot ne veuille pas le pardonner. Dans ce cas, quoi ? Que ferait-il ? S’effondrerait-il à nouveau en pleurs ? Sûrement. Mais il ne pouvait que comprendre, si jamais Eliot devait ne pas le pardonner. Il était le seul fautif de tout ça et ne méritait même pas le pardon.

Ce Eliot même qu’il avait trahi semblait vouloir recommencer, semblait vouloir que leur couple recommence. Pas de secret. Pas de trahison comme il avait pu faire. Mais aux yeux de Daisuke, ce n’est pas lui qui avait trahi. Lui avait été le traitre. Il hocha la tête, comme seule réponse, à la tirade d’Eliot. Il était clairement d’accord avec lui, même s’il n’était pas d’accord sur le fait qu’Eliot avait trahi.

Pendant un moment, Daisuke resta silencieux. Il regardait le sol, cherchant ses mots. À vrai dire, il se sentait perdu. Tout était si soudain. Cette rencontre inattendue, cette conversation qui prenait des tournants auquel le jeune homme n’avait même pas osé rêver.

« Je… Je veux bien que nous retentions… Si tu veux toujours de moi… Je ferais de mon mieux p-pour… Pour te satisfaire. Pour être un petit-ami digne de ce nom… »

Ce qu’il disait, il n’y croyait pas vraiment ses oreilles. Tout cela, il ne l’avait jamais espéré. Il voulait Eliot plus que tout, mais il n’avait jamais osé espéré qu’ils reviennent ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 551

Je veux qu'on voit mes muscles à la télé.

MessageSujet: Re: I Miss You So Much [PV Eliot]   Jeu 21 Juil - 13:11

I Miss You So Much
SIMMONS Eliot
KAGETSU Thusia
Ce serait difficile de pardonner un tel mensonge. C’était beaucoup trop lourd, le jeune homme avait menti sur son identité et au début sur ses vraies attentions. Simplement, Eliot pensa et repensa calmement. Si ce jeune homme avait menti sur son identité, c’est qu’il y avait une raison, non ? Peut-être qu’il voulait se cacher de quelqu’un ? Mais dans ce cas pourquoi n’avoir rien dit au début de leur relation ? Voilà, le genre de question que pouvait se poser Eliot, pourquoi n’avoir rien dès le départ ? Par peur ? C’est possible. Eliot reprit avec un grand calme et sérieux dont il n’avait pas fait preuve depuis assez longtemps.

« Je pense que si tu as créé ce tissu de mensonge, c’était dans un but précis. Te cacher de quelqu’un peut-être ? Mais dans ce cas tu aurais pu me le dire dès le début de notre relation, je n’aurai pas mal réagit. M’enfin quoi qu’il en soit, je ne peux pas t’en vouloir une éternité non plus. »

Et puis il y a aussi le fait qu’Eliot l’a trompé. C’était une erreur et il en est conscient, il a craqué alors qu’il n’aurait pas dû. Simplement, il mentirait s’il disait qu’il n’aimait pas coucher, le fait que Thusia se refusait constamment à lui ou du moins assez fréquemment, avait suffi à éloigner Eliot de la définition même d’un couple. Il avait craqué et maintenant il n’a que des remords, remords qui sont en parti disparus, mais une minorité reste présente. Néanmoins, le regard de l’anglais s’agrandit lorsque Daisuke évoqua le fait qu’il ferait en sorte de le satisfaire, être un petit ami digne de ce nom. Il n’avait pas fallu longtemps à Eliot pour comprendre l’allusion. Cet effort lui faisait plaisir, très plaisir même qu’il en sourit en baissant la tête. Simplement, le britannique avait eu une idée si jamais ils arrivaient à se remettre ensemble, il lui offrirait son corps. D’ordinaire, Eliot est le dominant dans le couple, simplement il voudrait que pour une fois ce soit Thusia qui le domine. Ainsi, d’une certaine façon, il lui prouverait son attachement et son amour.

L’anglais s’approcha doucement de ce dernier en cachant légèrement son sourire, et il déposa sa main sur la chevelure de ce dernier, et il l’ébouriffa un peu avant de chuchoter.

« Eh bien … retentons dans ce cas… »

Eliot avait bien changé, il y aurait quelques temps de cela, il l’aurait laissé comme un moins que rien. Mais maintenant, il agissait en adulte et non en gamin mal éduqué. Espérons que ça continu ainsi.


_________________

 
SECRET NIGHT ★ i’m drunk off your hazy eyes and scent the tip of a sweet love is like a fire on this night when even the moon is sleeping, let’s secretly leave (c) P!A


Cadeaux :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
MESSAGES : 366


MessageSujet: Re: I Miss You So Much [PV Eliot]   Sam 23 Juil - 21:18

Eliot voulait savoir pourquoi Daisuke avait créé Thusia, pourquoi il avait changé d’identité, pourquoi il lui avait menti. Mais aussi, il voulait savoir pourquoi il n’en avait pas parlé. Même s’il disait qu’il ne pouvait pas lui en vouloir pour l’éternité, l’étudiant ne parvenait pas à le croire. Il savait que la haine pouvait être tenace parfois.

Pouvait-il lui expliquer ses raisons ? Daisuke ne savait pas. À ses yeux, il n’y avait pas vraiment d’explication. C’était comme ça, et c’est tout. Jamais il n’avait vraiment pensé à la raison pour laquelle il s’était créé une identité. Pour lui, ce n’était qu’un nom de scène, une apparence de travail, comme quand on met costume-cravate pour aller au bureau. Il baissa un peu la tête, cherchant ses mots tandis que des réflexions, des sentiments qu’il n’avait jamais connus, qu’il avait toujours refoulé, le submergeaient.

« Je… n’ai jamais aimé ce que je suis… Je voulais être quelqu’un d’autre. Quelque chose d’autre… J’ai toujours voulu être idol, alors j’ai créé « Thusia » comme un nom de scène et… ça a tellement bien fonctionné que c’est devenu une autre identité, ce que je voulais être mon vrai moi… Dans ces conditions, je n’arrivais juste pas à te le dire… J’avais tellement peur que tu le découvres, que tu découvres que ce moi que tu voyais n’étais pas le vrai moi… Que… que tu n’aimes pas ce que je suis en réalité… »

C’était difficile à dire pour Daisuke. Sa voix tremblait et se faisait faible. Il se sentait à découvert, comme un animal qui montre son point faible à quelqu’un qui a le pouvoir de le détruire totalement. Il se mettait véritablement à nu devant Eliot, comme il ne s’était jamais dévoilé à personne.

Alors que Daisuke promettait monts et merveilles à Eliot alors qu’il n’était pas sûr de parvenir à satisfaire son partenaire convenablement, ce dernier s’approcha de lui et lui ébouriffa les cheveux. Ce contact fit sursauter le jeune homme tout autant que sa phrase le surprit et le ravit.

D’un mouvement, l’étudiant comptable s’accrocha au cou de son bien-aimé et l’embrassa tendrement, comme par réflexe, de nouvelles larmes, de joie cette fois, coulant sur ses joues.

« Eliot… C’est plus que tout ce dont j’aurais pu oser rêver… Je t’aime, tellement… »

Cette fois, il ne voulait pas le décevoir. Il ferait tout pour son beau, même les pires des choses possibles. Ou du moins, il tenterait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 551

Je veux qu'on voit mes muscles à la télé.

MessageSujet: Re: I Miss You So Much [PV Eliot]   Dim 24 Juil - 13:19

I Miss You So Much
SIMMONS Eliot
KAGETSU Thusia
L’anglais essayait de comprendre les motifs de son camarade. Oui, c’était par peur qu’Eliot le rejette, au final c’est ce qui est arrivé. Simplement, est-ce que l’anglais aurait réagi de la même façon s’il l’avait appris dès le début ? Honnêtement, il ne savait pas trop. Il se serait certainement énervé sur le coup et aurait pris ses distances pour faire le point et peser le pour et le contre, mais dans tous les cas il serait revenu vers lui.

Eliot est un être cruel, regardez-le, il fait de nouveau pleurer celui qui l’aime, simplement avec des questions. Pour le moment, il avait sa main sur ses cheveux, geste que ce japonais ne devait pas s’y attendre. Durant l’espace d’un instant, Eliot repensa aux bons moments qu’ils ont passés ensemble, ce n’était pas seulement des moments câlins. Il repensait en particulier au jour où il l’avait invité chez lui, il était resté toute une nuit, simplement Eliot aurait aimé qu’elle dure des années. Ce soir-là, ils avaient regardé plusieurs films avant de finalement s’endormir l’un contre l’autre. Eliot l’avait gardé précieusement contre lui et au petit matin il l’avait observé dormir, il ne se souvient plus combien de temps. Il l’avait trouvé plus que mignon, il souriait aveuglément et il caressait doucement son visage jusqu’à ce qu’il ouvre ses yeux. Et par la suite des questions s’imposèrent comme « As-tu bien dormi ? » ; « Mon lit n’était pas trop inconfortable ? » et j’en passe. Et pendant près d’une bonne demi-heure, ils sont restés au lit s’enlaçant comme un couple de jeune tourtereau. C’est ce souvenir qui a fait qu’Eliot proposa de recommencer, mais ses sentiments y sont également pour quelque chose.

Eliot se laissa approcher plus encore et se laissa embrasser. Rien n’avait changé, cette sensation était toujours la même, douce et sucrée. Son cœur battait fort dans sa poitrine, non rien n’a changé pour Daisuke, il l’aime et l’aimera encore. Il l’observa sans un mot, une petite rougeur au niveau des joues et un regard attendrit. Il passa sa main droite sur une de ses joues et de son pouce il essuya délicatement la larme qui coulait le long de cette dernière. Il déposa son autre main sur l’autre joue de l’adolescent et remonta son visage vers lui, pour que leurs regards se croisent.

« Moi aussi … je t’aime … et je t’aimerai toujours. »

Il approcha son visage du sien avant d’unir ses lèvres aux siennes, il ne comptait plus faire les mêmes erreurs, il ne comptait plus faire d’erreur tout court. Sa vie sera avec ce jeune homme et rien ni personne ne changera ce destin.


_________________

 
SECRET NIGHT ★ i’m drunk off your hazy eyes and scent the tip of a sweet love is like a fire on this night when even the moon is sleeping, let’s secretly leave (c) P!A


Cadeaux :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
MESSAGES : 366


MessageSujet: Re: I Miss You So Much [PV Eliot]   Dim 24 Juil - 14:29

Si cette rencontre s’était trouvée être douloureuse pour le jeune homme, au final, pour Daisuke, elle n’avait été que salvatrice. Tandis que son doux amant l’embrassait, il se rendait compte que ses sentiments pour lui étaient restés intacts. Intacts, même, ils s’étaient épurés. Auparavant, il avait toujours au creux du ventre une crainte. La crainte qu’Eliot découvre la supercherie, qu’il découvre qu’il n’était pas qui il prétendait être. Mais aujourd’hui, cette crainte avait disparue. Cette rencontre avait soulagé Daisuke de cette crainte pour ne laisser place qu’à un amour pur et infini.

Ce baiser, il le rendit à Eliot autant qu’il en était capable, comme si ça faisait des années qu’il n’avait plus été contre lui, qu’il ne l’avait pas enlacé, embrassé. Dans le baiser, il se rapprocha de lui, collant littéralement ce corps à celui de son bel amour. Plus jamais il ne voulait le quitter. Plus jamais.

Mais malheureusement, il était obligé de se détacher de lui. À contrecœur, il mit fin au baiser et fit un pas en arrière, puis un second. Il n’avait qu’une envie, c’était de se lancer à nouveau au coup de son bel anglais. Mais il ne pouvait pas, il n’avait déjà que trop tarder à rentrer.

« Eliot, je t’aime. Mais… Je dois rentrer. Si je tarde trop, je vais me faire disputer. »

C’était trop difficile de le quitter. Surtout que leur vie était devenue trop différente, il ne savait pas s’ils pourraient se revoir. Comment ils pourraient se revoir.

« Je… J’ai encore ton numéro. Je veux qu’on se revois. On doit se revoir. Je t’aime tellement, Eliot. »

Il devait partir. Il le fallait, sinon il risquait d’avoir des problèmes. Mais il ne pouvait pas partir, il n’arrivait pas à quitter Eliot. Il avait l’impression que s’il partait, il risquait de ne jamais le revoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 551

Je veux qu'on voit mes muscles à la télé.

MessageSujet: Re: I Miss You So Much [PV Eliot]   Ven 29 Juil - 14:06

I Miss You So Much
SIMMONS Eliot
KAGETSU Thusia
L’anglais fixa son camarade un instant, c’est vrai qu’il se faisait tard et que ses parents allaient peut-être s’inquiéter ou autre. Eliot lui devait théoriquement travailler à la maison close, simplement il ignore s’il aura la force de le faire. Alors il serait préférable qu’il rentre chez sa mère, elle doit être un peu inquiète, Eliot la connaissait bien, c’est une vraie mère poule. L’anglais reprit légèrement.

« Moi aussi. Je comprends, je vais devoir y aller également, ma mère doit s’inquiéter … »

Il est vrai que Thusia n’a pas encore rencontré la mère d’Eliot, mais cela ne serait tardé qui sait. Pour tout dire il ignore comment réagiront ses parents, mais il espère que ce ne sera pas en mal. C’est vrai que lui aussi a son numéro de téléphone, il l’avait simplement bloqué pour éviter de recevoir des messages ou autre.

Le jeune homme reprit son sac d’affaire qu’il devait utiliser pour son travail, il le plaça sur son épaule avant d’enlacer ce jeune japonais une dernière fois.

« Moi aussi, tu n’imagines pas à quel point. On se reverra c’est une promesse, tu peux m’envoyer des messages quand tu le souhaites. »

Il l’embrassa doucement près de ses lèvres avant de finalement s’éclipser vers le quartier où habitait sa mère. A peine rentré, cette dernière l’enlaça comme si ça faisait des années qu’elle ne l’avait pas vu, elle s’était terriblement inquiétée. Et Eliot savait comment se faire pardonner.


_________________

 
SECRET NIGHT ★ i’m drunk off your hazy eyes and scent the tip of a sweet love is like a fire on this night when even the moon is sleeping, let’s secretly leave (c) P!A


Cadeaux :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: I Miss You So Much [PV Eliot]   

Revenir en haut Aller en bas
 
I Miss You So Much [PV Eliot]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» miss petite bergere pot de colle ( evreux 27)
» Haïti Couronne une Nouvelle Miss
» Anastagia Pierre Américaine d’origine haïtienne couronnée Miss Florida USA 2009
» Miss Haïti prendra d'assault Miss Univers le 23 Août!
» L'anniversaire de Miss Gwenny !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saotome Gakuen :: Archives :: Partitions perdues :: Archives RPs-
Sauter vers: